Le site de l'histoire érotique
Sniper Wolf
Super Autrice
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
20-01-2021
3590 Messages
Genre : Femme

Bonjour.
Pour un auteur, on sait qui est abonné à son compte. En revanche, il est impossible de savoir concernant les abonnements aux histoires. Serait-il possible d'avoir accès à la liste pour les abonnements à des histoires ?

Personnellement, ce serait plutôt utile pour faire des statistiques sur les différents récits.
Je viens de constater que deux lecteurs supplémentaires se sont abonnés à une de mes histoires. Régulièrement, je regarde mes chiffres.

Dernière modification par Sniper Wolf (Le 04-08-2022 à 22h15)


"Trop d'hydromel et le cœur d'un homme s'ouvre pour que tout le monde puisse voir."
Proverbe Viking

"Nos ancêtres ont bâtis ce mur, et avec un coup de main des Spartiates vos éclaireurs ont fournis le mortier."
StormX
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
1er
28-01-2013
3423 Messages
Genre : Homme
Age : 27 ans
Lieu: Suisse

J'ai moi-même posé la question à l'administrateur il y a quelque temps. Il m'a répondu que c'était impossible de voir les abonnés aux histoires, seulement au compte.

Peut-être que cela a changé entre temps....

Dernière modification par StormX (Le 04-08-2022 à 22h38)


C'est en écrivant que l'on devient écrivain smile
Conteuse
Super Auteure
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
29-08-2020
1869 Messages
Genre : Femme
Age : 37 ans
Lieu: Au bord de la piscine...

Un compte est unique, alors que les histoires du même auteur sont multiples, et s'il est prolifique de plus en plus nombreuses.

C'est de la que vient je pense la difficulté, car il faudrait faire des mises à jour trop compliquées.

Il est facile de compter les œufs ajoutés dans un seul panier, mais s'il y en a plusieurs et qu'en qu'en plus leur nombre augmente, cela devient rapidement un casse-tête.


La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale.

                                                                                                   Françoise Sagan