Le site de l'histoire érotique
  • Forum
  •  » Fun
  •  » Résolution d'une équation sexuelle au second degré
toutendouceur
Auteur
05-03-2017
822 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: agglomération gastronomique

larbincasa :

Tout corps plongé dans un autre en retire généralement une immense satisfaction. La réciproque n'est pas toujours vraie.

Heureusement qu’Archimède n'avait pas une vision aussi étriquée, ou mal triquée, ça revient un peu au même.
Tout corps plongé dans l'autre ressort mouillé.
Et les récits propres, ici, n'intéressent que moindrement le public qui veut encore bien y croire.

simson3
Super Auteur
02-08-2018
6254 Messages
Genre : Homme
Lieu: Canada

Qui s'implique ainsi dans l'inconnue? lol


Suivez Sophie, Catherine et Alicia sur leur page publique.
Leurs dernières histoires :
De femme puissante à femelle soumise
Conte: la Grâce de Noël
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
31291 Messages
Genre : Homme
Age : 76 ans
Lieu: Périgord

Sandman :

La chatte de Schrödinger à la fois baisée et non baisée dans son état quantique.

Quoi ? Ce cher Erwin aurait donc été soit hermaphrodite, soit une travestie ?
Avec qui se superpositionnait-il/elle ?


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Lioubov
Super Auteur
Classement auteurs :
sur les 30 derniers jours
Classement auteurs :
depuis toujours
01-01-2012
31291 Messages
Genre : Homme
Age : 76 ans
Lieu: Périgord

larbincasa :

Tout corps plongé dans un autre en retire généralement une immense satisfaction. La réciproque n'est pas toujours vraie.

toutendouceur :

Tout corps plongé dans l'autre ressort mouillé.

Pouvez-vous me rappeler quel grand physicien a énoncé cette loi :
"Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir..." ?


Il ne faut pas tanner la peau du loup avant de l'avoir tué !
Juliette29
Super Autrice
20-03-2022
1165 Messages
Genre : Femme
Lieu: Bretagne

Volta !

Fais volte face très vite ------->>>

Matt-Sarme
Membre
01-07-2019
253 Messages
Genre : Homme
Age : 23 ans
Lieu: Paris

XOVORE :

– Tu l’aimes, hein, ma fonction dans ton cul ?
– Oh, oui, tu es si primitif !
– Ouais, tu vas la sentir ma surface sous la courbe, tu vas voir.
– Oui, vas-y, fait moi dériver vers l’infini.
– Là, mon point maximum coïncide bien dans ton infimum. On va bien s’égaliser, tous les deux.
– Met la moi en bijection !
– Oh que oui, je vais m’injecter en toi jusqu'à ce que ta chatte soit en surjection.
– Définis moi !
– Ouais, je te définis jusqu'à la complétude, là.
– J'espère que tu t’appliques.
– Tu imagines bien ! Aucun de mes antécédents ne m’arrive à la cheville.

Faut pas avoir les sinus bouchés quand on déclame tout ça XD


En quête d'amusement et de sexe (l'un entraînant l'autre et vice versa)
En trouple libre avec Élise et Solène (récit à venir... un jour)
toutendouceur
Auteur
05-03-2017
822 Messages
Genre : Homme
Age : 49 ans
Lieu: agglomération gastronomique

Équation sexuelle du second degré, avec résolution.

Depuis qu'elle s'est invitée à ma table, l'équation n'est pas simple. Finement crayonnée, avec ses jolies formes tout en noir, l'inconnue me charme par sa double expression. Au point d'incrémenter, de une, notre sage binôme. De prime abord ce simple carré et derrière retenus, deux X, les bras et les jambes croisés : une apparence supérieure, pas le genre stricte mais ordonnée pour le principal, et qui s'accommode visiblement du second degré. Ainsi me captive-t-elle davantage quand, constante, toujours croisée, elle ajoute avec malice :
- Ça vaut un 69 par 67
Et poursuit :
- J'appartiens à N. Si ça ne vaut rien, entre nous, il y a-t-il une ou plusieurs solutions ?

Comment répondre rapidement à ce questionnement qui est désormais le mien ? En tout cas, j’ai peine à imaginer que ça puisse être nul avec elle. Que dire de ce petit défi ? C’est vrai que je n'ai pas souvent l’habitude de multiplier le 69, de tête ? De tête-bêche ! C'est quoi l'astuce ? Comme si la bonne réponse était déjà écrite. J’en ai même une sur le bout de la langue. Mais, peut-être que je ne comprendrai pas. Pourquoi cet entier équivoque, strobogrammatique, fois ... le Bas-Rhin ? Un Bas-Rhin, deux bas reins, c'est pour une séance double distributivité ? Un rapport du bas rein sous le 69 ? Ou lalala, je pars en live, comme un Jul !

Déjà, c'est qui ce N. ? Celui qui l'envoie ? Son propriétaire, l'inventeur d’un attrape-nigaud ? Le type là-bas devant qui nous surveille du coin de l’œil ? Pourtant, c'est bien à moi qu’elle adresse cette solennelle et énigmatique proposition. Et j'ai la bosse des maths, moi ! Une super bosse même... Ok, je me calme. Ce n’est pas le moment de paraître comme d’autres, déconcentrés. Sans doute l'objectif recherché. Ah ! Je ne suis qu'un pion, un fou, un roi à faire tomber, mais pas encore en position d'échec par la Dame.

Je me reprends pour enfin entamer, dans la barbe (je pense le faire discrètement) :
- 67 fois 69, ... alors 6 fois, non …, euh... 9 …
Et je l'entends presque interrompre l’impair :
- Toujours à calculer sans réfléchir... Pourquoi ne pas tourner sa langue dans la bouche 67 à 69 fois autour d'une belle identité remarquable ?
- Oui mais laquelle ?
- Regarde un peu. Nous sommes deux et sur ce chemin, deux pas nous séparent. Si le premier revient d'un pas et que le dernier avance d'un, nous nous retrouvons l'un sur l'autre. Que se produit-il avec ces mouvements pris en compte ?
Subjugué, je constate que j'enchaîne comme l'engrenage qu'elle vient d’actionner :
- L'un sur l'autre : 67 à 69. … 68 ! moins un plus un…
J'ai pigé ! J'ai mis le temps, à puissance deux moins un, certes, mais je comprends enfin où il faut en venir avec cette multiplication à garder comme une poire pour la soif.
Décidément, mon inconnue, et maintenant ce magistral coup du haut rein, me mettent la tête au carré. Je progresse en tout cas.

Fort du succès, naturellement relatif à sa supériorité, je reconsidère mieux son carré, les 2 croix. Le stylo levé fièrement, comme on exhibe sans s'offusquer le Montblanc, je me décide à mieux me représenter le delta qu'on me propose pour jouer. Deux ou trois mouvements habiles me suffiraient pour faire apparaître, et admirer, sa forme canonique. Jusqu'à révéler ce manège implacable, de peu de valeurs, discriminant. Mais ce n'est pas à mon programme : je ne suis plus celui qui découvre la parabole des comportements déviés par le X.

Je vais privilégier l’efficacité, les formules toutes faites. Telle qu’elle se coiffe et se tient devant moi, c'est quatre, moins quatre fois assez évident que son delta est largement supérieur à mille. C’est du plus, ce qui doit rendre ma résolution possible. Il y aurait donc une solution double, même si je ne suis pas encore certain qu'elle appartienne à ce fichu N.

Il faut voir cette alternative précisément. Vais-je révéler les racines de son interrogation comme j'aimerais, entières, et surtout positives. Le suspens m'excite terriblement. Cette puissance passive, comme les grecques n'hésitaient pas à symboliser la femme, totalise trois carré. Celui des deux croix, qui devraient me faire penser que tout m'interdit, s'annule avec celui des pas qui peuvent nous réunir. Il n'en reste finalement qu’un, celui de deux hauts reins. Elle est entière ! Moins Gewurztraminer et plus Condrieu, donc. Je finis par trouver le plus sulfureux des nombres d’Or.

Comment bien répondre ? Je me lance :
- J'ai bien une solution simple. Nous aurions même pu passer un peu de temps à le vérifier. Mais si tu appartiens à N, je donne ma langue au chat, car je ne vois pas ma proposition possible.