Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 3 182 fois
  • 16 J'aime
  • 4 Commentaires

R

Chapitre 1

Travesti / Trans

R


Le secret, voilà le mot qui pourrait résumer ma vie. Je crois que tout a dérapé pendant mon adolescence. Rapidement j’ai remarqué que je prenais davantage de plaisir dans le porno à imaginer ce que ressentait l’actrice et comme j’aimerais être à sa place, plus que sur sa beauté ou sa plastique. Mes premières masturbations allèrent dans ce sens, je m’allongeais nue dans ma baignoire et écartais mes jambes avant de faire glisser l’eau sur mon corps m’imaginant me faire prendre comme toutes ces femmes que j’enviais.


C’est donc naturellement que j’ai commencé à me travestir. Cela a commencé lentement par des collants, puis une culotte, puis toujours un peu plus loin. Rapidement j’en étais venue à me travestir entièrement à la moindre occasion ou mes parents quittaient la maison. Bien sûr, plusieurs fois j’ai failli me faire surprendre, mais je ne pouvais plus m’en passer. J’ai bien tenté d’avoir des phases de rémissions mais sans succès.


Aujourd’hui je suis étudiante et vis dans mon propre appartement aussi je puis me transformer en femme dès que l’envie me prend, seul, dans ma solitude.


A l’heure où j’écris voilà six mois maintenant que R a fait un retour tonitruant dans ma vie. R est un ami proche depuis le lycée, il a toujours était efféminé mais il n’a jamais voulu m’avouer si il était oui ou non homosexuel. Toujours est-il qu’il avait des conversations de femmes, je me moquais de lui gentiment pour sauver les apparences mais je l’enviais. Le plus marrant c’est qu’il passe son temps à me dire en rigolant que c’est moi qui suis attiré par les hommes, s’il savait…


En parlant de R une anecdote me revient, à l’époque nous avions dîné ensemble, malheureusement ses attitudes efféminées ont rapidement fait penser aux personnes nous entourant que nous étions en couple. Une bande de jeunes est même venu nous chercher, je suis monté au créneau, et les ai insulté pour nous prendre pour des homosexuels, ma fierté était en jeux. Pourtant intérieurement j’étais heureuse à l’idée que l’on ait pu nous prendre pour un couple.


Puis vient l’heure de se séparer. Il devait poursuivre des études de modes et de stylisme dans une ville lointaine. Nous ne nous sommes revus qu’à de rares occasions. Puis il a fini par revenir pour effectuer des stages dans la région. Nous nous sommes revu chez une amie. Il avait changé, de l’homme timide et effacé il était devenu un homme qui s’assume et à la pointe de la mode. Parlant d’homosexualité et de sexualité comme si de rien était. Puis sans me prévenir me dit « tu as de superbes jambes, tu pourrais être un superbe transsexuel ». Une boutade comme depuis le lycée, mais dans cette façon de me regarder, l’impression de le dire, j’avais l’impression qu’il connaissait mon secret. Ce soir-là il me fit fondre et je me suis mise à penser régulièrement à lui.


A cette époque je draguais une amie en commun. Nous en avons discuté, puis par texto il m’a proposé d’organiser une soirée en commun pour pouvoir tenter un rapprochement. Mais rapidement ses texto avaient plus d’effet pour moi, l’impression qu’il me draguait, des sous-entendus que je laissais implicitement, bref j’étais émoustillée par nos échanges. Puis je me fis une promesse, si j’étais incapable de conquérir mon amie dans les deux semaines, j’inviterais R chez moi pour lui révéler mon secret. Finalement je n’ai pas réussi (ou eu l’envie de réussir mon opération séduction).


Là vous êtes en droit de deviner la suite, comment s’est passé ma séance d’aveu. Et bien la vérité je n’ai pas eu le courage de lui dire et de franchir le pas. Pourtant il m’obsède, je le veux, je veux qu’il me fasse sentir femme.

Je passe mon temps à imaginer cette rencontre. Je me vois lui ouvrir la porte de mon appartement, là je lui dirais de s’installer confortablement, que j’ai un secret et une surprise à lui dévoiler. Puis je lui servirais à boire, histoire de faire monter la température et lui laisser le temps de patienter. Puis je me vois m’enfermer dans ma salle de bain, me doucher rapidement, préparer mon corps le rendre le plus doux possible. Puis lentement enfiler mes sous-vêtements favoris, un petit ensemble string, push up noir, simple mais tellement glamour. Puis ma plus belle robe accompagnée de bas semi-opaque. Avant de finir par un maquillage léger, les lèvres roses, pour aller avec ma magnifique perruque rousse.


Je me vois sortir, et me présenter devant lui. Voilà le moment que je redoute, je ne sais pas comment il risque de réagir. Dans mes rêves j’aimerais qu’il ne dise rien. Qu’il s’approche lentement, pose ses mains sur ma taille, puis m’embrasse délicatement, puis me regarde dans les yeux, avant que l’on s’embrasse fougueusement. Je vois ses mains caresser mon corps, pendant que les miennes s’attarderaient sur ses si magnifiques fesses. Puis lentement il me guiderait sur mon canapé où nos étreintes continueront.


Puis je me vois lentement prendre la position haute. Là je lui enlèverais son haut pour admirer son magnifique corps, avant d’embrasser ses pectoraux, puis descendre lentement à coup de smack le long de son corps. Puis arriver en bas, là lentement finir de le dévêtir, admirer son sexe qui serait déjà en érection pour moi. L’admirer, devenir folle de son odeur. Puis délicatement l’embrasser. Lentement poser ma langue sur son gland. Puis lentement ma bouche viendrait le recouvrir, avant de glisser lascivement sur sa verge. Le sentir gémir sous mes caresses, sentir ses râles de plaisir, sa main appuyant sur ma tête pour me forcer à continuer. Puis ressentir le raidissement de sa queue, sentir son sperme chaud et tant désiré emplir ma gorge. L’avaler ivre de bonheur.


Puis après une petite pause, je le vois lentement me soulever puis me déshabiller, me laissant pour seuls vêtement mon soutien-gorge et mes bas. L’entendre sortir de son sac un préservatif et du lubrifiant. Puis tranquillement me faire cambrer sur la table. Là il jouerait tranquillement avec son lubrifiant et mon petit cul pour me préparer. Enfin l’entendre enfiler le préservatif et lentement s’approcher de mon entré. Me susurrer des mots doux à l’oreille tout en caressant mes fesses avec sa verge. Puis sans prévenir me pénétrer un coup sec pour commencer, pour m’arracher un petit cri. Puis lentement et progressivement pénétrer au plus profond de moi.


Sentir la chaleur de nos deux corps, sa sueur pendant l’action, ses va-et-vient de plus en plus rapide, puis par moment de plus en plus lent. L’entendre me susurrer des mots cochons, pendant que je gémis de plaisir. Puis me prendre les bras pour me plaquer sur la table. Mon corps collé contre la surface froide de la table, me pénétrer de plus en plus fort et rapidement et le sentir se raidir et enfin jouir au fond de moi. Entraînant ma propre jouissance sur la table. Puis lentement me retourner, se blottir l’un contre l’autre. Et profiter de longues minutes de repos et de silence sur le canapé.


Voilà comment je rêve ce moment, mais trouverais-je un jour le courage ? R tu me rends folle, je fonds totalement pour toi.


Kinky <3

Diffuse en direct !
Regarder son live