Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 4 227 fois
  • 23 J'aime
  • 9 Commentaires

1er Pas

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Ce que je vais vous raconter s’est déroulé récemment et se fut ma première expérience en tant que dominatrice.


Après 3 ans de relation avec la même personne j’ai eu envie de tester une nouvelle expérience, je voulais DOMINER mon homme, je fis des recherches et lorsque je suis allée le retrouver chez lui j’avais dans mon sac en plus de mes affaires habituelles des accessoires prévus pour cette occasion.


Cette nuit là les rôles allaient s’inverser je serai la maîtresse et monsieur sera le soumis.


Pour cela, j’avais enfilé ma robe porte-jarretelles, laissant apparaître ma poitrine généreuse, mes fesses rebondies, et mon sexe vêtu de son léger velours noir naturel.


Après avoir bu quelques verres pour nous détendre je l’informa de mon envie de tester de nouvelles choses. Il me demanda de quoi il s’agissait mais je ne lui répondis pas et lui dit qu’il le saurait bien assez tôt.


Nous étions sur son lit, je lui dis de descendre de se mettre nu et de me suivre je l’ai amené à son banc de musculation. Je le fis se coucher sur le dos et lui ai attaché les mains au dessus de sa tête, je lui ai également bandé les yeux afin qu’il ne voit pas se qui l’attend. Je lui dis ce soir c’est moi qui te dirige tu dois me vouvoyer et m’appeler maîtresse.


Il acquiesça d’un signe de tête.


J’ai commencée par le sucer, j’ai senti son sexe se durcir dans ma bouche, je sentais son excitation monter. Son sexe était maintenant bien dur et je n’avais qu’une envie ... continuer. J’ai sorti une bougie que j’avais acheté pour préparer cette soirée, je l’ai allumé et j’ai commencé à faire couler de la cire chaude sur son torse puis son ventre et enfin ses côtes. Il n’avait pas l’air d’aimer çà, il faisait des grimaces, son visage se crispa sous l’effet de la douleur, mais ce soir là c’était moi qui commandais et il n’avait pas ton mot à dire.


J’éteignis la bougie puis je l’ai enjambé et positionné mon sexe sur sa bouche pour lui faire comprendre mon désir. Que c’était bon je sentais sa langue humide titiller mon clito, il me faisait beaucoup mouiller. Que j’aime me faire lécher ! Je savais que j’allais lui demander de recommencer ...


Après plusieurs minutes j’ai pris des lacets que j’ai bien serrés autour de sa bite, et de ses boules. Je voyais au fur et à mesure de l’étreinte, son engin durcir sous l’effet de la pression, son gland rougir et ses boules gonfler.

J’ai alors sortit un martinet, et je lui ai fouetté tout le corps, il était à moi, rien qu’a moi ...

J’aimais ce que je faisais et j’allais continuer. J’ai alors défais ses sangles et je lui ai dis de me prendre, j’ai posé les mains sur le banc et je me suis cambré, je l’ai guidé jusqu’à ma croupe et j’ai senti son sexe sous pression rentré en moi, c’était trop bon, jamais je ne l’avais senti aussi épais et dur, et il allait si profond. Il me tenait par les hanches et me pilonnait en faisant des vas et viens puissant, j’étais obligé d’étouffai mes cris pendant qu’il me prenait.

J’ai lui ai ordonné de se retirer et de me lécher, il me répondit "Oui Maîtresse", à ces mots j’avais la confirmation qu’il acceptait son rôle de soumis.


Je m’installai sur le bord du lit et j’ai bien écarté les cuisses pour qu’il puisse me faire jouir, je lui demandais aussi des caresses sur ma poitrine. Il me lécha en tournoyant sa langue sur mon clito, il l’aspirait de temps en temps et cela me faisait gémir.


Je lui dis de me doigter, ceux à quoi il répondit : "Oui Maîtresse"


Il commença à me doigter, je sentais mon intérieur gonfler sous l’effet de ses doigts, et mon point G se gorgeait de sang, je sentais ses doigts en moi, j’aimais çà, avec de légères pressions il me procurait du plaisir, puis il me doigta de plus en plus fort et là tout en continuant à me lécher, il me donna un orgasme.


Je lui ai ordonné d’arrêter, de se mettre debout, puis je l’ai amené vers son banc. Je l’ai placé debout devant le banc, puis je l’ai abaissé dessus, je lui ai dis d’écarter ses jambes afin d’avoir un bon accès à ses fesses, je lui ai lécher pour préparer le terrain puis j’ai humidifié mes doigts de salive, j’ai commencé à lui rentrer un doigt, puis deux.

Lorsque j’ai sentis qu’il était plus ouvert j’ai sortit un gode ceinture de mon sac, je me suis équipé, et je me suis approché de mon soumis.

J’ai posé le bout du gode à l’entré de son cul et j’ai appuyé de plus en plus fort jusqu’à le pénétrer. J’ai commencé à imprimer de légers mouvements de vas et viens, puis j’ai décidée d’être moins gentille. J’ai commencée à être de plus en plus violente dans mes mouvements, j’ai accélérée. Il ne se débattait pas beaucoup il devait aimer ça.


Je lui ai ordonnée de se mettre sur le dos sur le banc, son sexe était tout rouge, j’ai retirée les lacets, et je le pénétrai de nouveau.

J’allais cette fois encore plus profond, plus fort, je sentais son orgasme monter, je me suis légèrement penché sur lui en continuant a le prendre, j’allais de plus en plus vite mais je m’arrêtais de temps en temps pour faire redescendre son orgasme qui ne demandai qu’a sortir.

Au bout d’un certain temps j’ai décidée de lui permettre de jouir, cette fois c’est moi qui le lui donnerai de cette manière. je le pénétra plus fort et plus loin et il ne mis pas longtemps à sentir l’orgasme arriver, sans cesser mes vas et viens j’ai saisi sa bite et après quelque petits vas et viens je vis s’échapper de sa tige de grosses giclées de nectar qui retombèrent sur son torse.


J’avais réussie l’objectif que je m’étais fixé peut être pourrais je aller plus loin une prochaine fois …

Diffuse en direct !
Regarder son live