Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 112 fois
  • 48 J'aime
  • 5 Commentaires

Actes manqués

Chapitre 5

Nouvelle vie pour Angi

Divers

C’est malin ! Je n’ai vraiment pas de chance avec les hommes. Je vais leur prouver, moi, que je n’ai pas besoin d’eux pour m’en sortir, ni de François ni de Julien. Dès demain, je cherche un autre job.

Il reste une pile de courrier sur la table basse. C’est le courrier qui était bloqué à la poste. Aucune lettre de Julien, François les a déchirées. Je ne saurais jamais ce qu’il me disait. Bon, tant pis, de toute façon, il va se marier dans quelques mois, c’est officiel, c’est passé dans les journaux.


Je trie le courrier... Tiens un courrier spécial... Le club dance jazz... C’est une publicité qui annonce un casting sur Paris pour un spectacle de danse qui devrait être créé bientôt.


Il recherche cinq danseuses. Bon, je vais regarder de plus près ! Seulement cinq, mais ce n’est pas possible. On va être nombreuses. Je n’ai aucune chance ! (Soupirs...) Oh, après tout, je n’ai plus rien à perdre ! C’est dans deux jours !!! Aïe, ça fait un peu court !! Bon... tant pis... un aller-retour en avion et j’y serai rapidement.


Allez, courage Angi !!! Montre-leur de quoi tu es capable ! C’est peut-être la chance de ta vie... Vas-y fonce !!


(Dans l’avion qui emmène Angi vers Paris...)


Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris l’avion... on est bien dans les airs... dans les nuages... Je suis libre d’aller et venir comme je veux... Ça fait du bien de se sentir libre ! Tant pis pour le mariage, il n’était pas fait pour moi. Côté sexe, ça collait, mais pour le reste... Ce n’est pas une grosse perte.

Pour Julien, c’est dommage. Il faut que je me fasse à l’idée qu’il est heureux sans moi et qu’il va se marier. La presse ne le louperait pas s’il venait à s’afficher avec moi. Je ne lui dirai rien, s’il m’écrit à nouveau. C’est mieux comme ça. Il a tellement travaillé pour en arriver là, je ne peux pas tout gâcher. Je préfère sacrifier mon amour pour lui, plutôt que de le voir malheureux. Tant que l’on reste en contact, peu m’importe s’il en épouse une autre. Tout ce que je veux, c’est son bonheur.


(A Paris, dans le taxi qui l’emmène vers le casting...)


Je ne suis jamais venue ici. Dire que Julien vit ici... enfin quand il est là.


Cessons de penser à Julien et concentrons-nous sur le casting, pour le moment, c’est le plus important.


(Dans un théâtre...)


J’ai le trac, on est au moins 150 et il y en a des bien plus jolies que moi. Je me demande ce que je fais là, je vais me ramasser en beauté. Et, pour couronner le tout, je porte le numéro treize. Ah, c’est bien mon jour de chance !

Bon quand est ce qu’on commence ? Ça bouge, c’est bon, on y va... Et, c’est parti !!!


D’abord toutes sur scène... On doit suivre le danseur en rouge.

Ouais... Il bouge bien... Et il a un joli petit cul... Concentre-toi ! Jusque-là, c’est simple ! Voyons la suite.

Ah par groupe de vingt... On y va ! Ehhhh, mais il bouge de mieux en mieux... Un peu plus difficile. Il est vraiment bien foutu, purée mieux que François !!! Arghhh ! Concentre-toi au lieu de mater ses fesses !


Ça y est, il commence à en éliminer... Bon, je n’ai plus qu’à croiser les doigts, et donner le meilleur de moi-même. C’est long et épuisant. Ils nous font passer plusieurs fois. Je n’ai rien mangé, je commence à fatiguer, j’ai chaud. J’ai mal à la tête, et cette rouquine aux cheveux longs qui se croit au-dessus des autres... Oh, elle m’énerve. Eh, mais c’est qu’elle s’y croit... la petite !

Le danseur professionnel est vraiment très bon. Il bouge divinement. Il saute et virevolte comme un papillon. Ses sauts sont magnifiques. Et en plus il est beau, ça ne gâche rien ! On dirait qu’il vole d’un côté de la scène à l’autre en un seul bond... Les enchaînements de figures sont de plus en plus complexes. La musique est difficile à suivre parfois, et la fatigue se fait sentir dans mes jambes. Il faut que je me concentre plus que ça. Et, ce mec qui se donne à fond sur cette scène. Il est d’une pureté quand il danse.

Ah, petite pause...


— Mesdemoiselles, nous n’arrivons pas à nous décider alors vous allez passer une par une. On vous impose le thème d’une danseuse de cabaret ! À vous de nous montrer le meilleur de vous-même ! A vous !!


Danseuse de cabaret ? Ça veut dire quoi ça ?

Bon, regardons les autres... Ah, oui je vois... C’est comme à la boîte, mais sans le striptease.

Eh, mais je la connais la rouquine, elle me rappelle quelqu’un !! Elle est bonne en tout cas !!

Zut c’est à moi ! Allez, courage et concentration... Imagine-toi en train de danser pour tous ces hommes qui viennent te voir à la boîte ! Vas-y Angi ne te démonte pas, montre-leur !!

Je suis les rythmes de cette musique, je m’en imprègne. Je m’imagine au « Jumbo » de Nice... Je danse, tentant de refaire toutes les figures que j’ai vues, pas facile, les stripteases se font sur des rythmes plus lents... Je n’y arrive pas... Je fais n’importe quoi. « Allez, bouge Angi, dévoile-toi, allez ondule et épouse ce plancher, saute, virevolte, fais-toi légère et sensuelle, fais comme si tu voulais les séduire... C’est ça... Continue, suis les rythmes, plus lents... Plus rapide... Et souris, plus souple... Plus cool... Tu y es... Naturelle Angi... Vas-y donne-toi à fond... Ils ont les yeux rivés sur toi... »


OUFFF !! C’est fini ! Pause, je n’en peux plus. Je ne suis pas sûre que ça leur ait plus ! J’ai fait de mon mieux.

Tiens la rouquine... C’est fou ce qu’elle me fait penser à quelqu’un que je connais !!!! Qu’est-ce qu’elle me veut ?


— Salut !! Tu te défends en danse ! Pas mal, vraiment pas mal !!

— Merci... Toi aussi ! C’était pas mal ! Moi, c’est Angi ! et toi ?

— Joli comme prénom. Moi c’est Sophie.



NON !!!!!!! Je n’en crois pas mes yeux !!! Merde !!!!! Je ne l’avais pas reconnue sur le moment !!! OH non, c’est la « Sophie » de Julien !

Panique à bord !!! Je cherche de partout, où est Julien, je ne le vois pas !!!!


— Eh bien, qu’est-ce que tu as ? On dirait que tu as vu un fantôme !!!


Oui eh bien c’est le cas ! Je fais quoi, moi, maintenant ???? Pas le temps de réfléchir ils annoncent les numéros, ils ont fait leur choix !!


— Le numéro...112...64...01...89... Et pour finir le numéro 13.


Je n’en crois pas mes oreilles, je suis prise !!! Je suis prise !!!! Ils m’ont choisie !!! Je bondis de joie tellement je suis contente !!!


— Mesdemoiselles, je vous donne rendez-vous demain 15 h, pour le programme !!!


Il est gentil, mais il est plus de minuit !! Et j’ai oublié de prendre une chambre à l’hôtel. Je vais dormir où ?


— Tu n’as pas l’air contente ?? Ça ne va pas ??


Je ne vais tout de même pas lui répondre. Elle me souffle le seul homme que j’ai jamais aimé.

Ouhhhh, ça tourne tout à coup !!! Je me sens mal... Je ne sens plus mes jambes...

Et Angi épuisée de fatigue s’écroule sur le sol.


Le lendemain à dix heures, c’est Sophie qui vient la réveiller, pour prendre un bon petit-déjeuner. Sophie est super souriante et l’entraîne vers la cuisine. Un homme brun est assis à la table et nous tourne le dos.


— Bonjour, mon cœur ! Tu es déjà levé ?


L’homme se retourne et ... C’est Julien !!!


* * *

* *

*

Diffuse en direct !
Regarder son live