Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 21 414 fois
  • 151 J'aime
  • 6 Commentaires

Action ou vérité

Chapitre 1

Comment ma femme s'est transformée grâce à un jeu

Hétéro

Nous vivons ensemble, Caroline et moi, Thierry depuis 8 ans déjà et sommes mariés depuis 5 ans sans enfant.

Concernant le sexe, nous sommes très raccord, toujours prêts pour une bonne baise à la moindre occasion. Nous sommes libertins dans la tête, mais sans jamais avoir sauté le pas. Caroline adore la sodomie et comme moi aussi, cela tombe bien. Au début de notre relation, nous avons discuté de nos fantasmes et décidé d’en réaliser certains. Quant aux autres, nous avons convenu de le faire seulement lorsque l’occasion se présenterait. A chaque nouveau logement, nous avons pris l’habitude de baiser dans toutes les pièces de notre maison avant de le faire dans notre lit. Caroline aime aussi être prise en extérieur que ce soit en voiture ou en forêt, la peur de se faire surprendre l’excite beaucoup. Nous avons convenu également de ne rien nous cacher. Caroline adore plaire aux hommes et s’habille souvent sexy, mais soft.


Notre vie vient récemment de changer à la suite d’une mutation mi-janvier de Paris vers la province dans la région bordelaise. Nous avons emménagé dans une grande maison avec un jardin suffisamment grand pour envisager la construction d’une piscine. Ce jardin a la particularité d’avoir une porte qui donne accès à un chemin qui longe l’arrière des maisons voisines.


Grâce à nos métiers, secrétaire de direction pour Caroline et directeur logistique dans une multinationale pour moi, nous avons rapidement fait la connaissance d’un couple très sympathique, Vanessa et Pierre, trentenaires comme nous. Elle a son propre salon de coiffure et lui est DRH.


Nous avons tout de suite accroché, mais nos rencontres prometteuses ont dû subitement s’arrêter avec l’épidémie du coronavirus et le confinement qui s’en est suivi. Caroline a dû travailler à la maison. Pour ma part, j’ai dû me rendre 2 à 3 fois par semaine dans mon entreprise pour m’assurer de son bon fonctionnement.


Depuis pourtant, ce couple et leurs amis ont transformé profondément notre vie sexuelle et surtout l’attitude de Caroline.


Cela fait 3 semaines que nous sommes coupés de toute vie nocturne, quant à mon retour du travail, Caroline me dit :


— Chéri, nous sommes invités à manger chez Vanessa et Pierre vendredi soir.

— Mais tu sais bien que l’on ne peut toujours pas sortir !

— T’inquiète ! Nous n’aurons qu’à passer par le chemin au fond du jardin pour y aller. Personne ne nous verra, je pense.

— Tu as raison, cela fait si longtemps que nous ne les avons pas vus.


Le vendredi soir, je suis surpris de voir ma petite femme (1m 69 quand même), rousse aux yeux marron, habillée très sexy avec une petite jupe écossaise arrivant mi-cuisse qui met en valeur son petit cul bombé et un chemisier léger blanc qui laisse deviner son soutien-gorge 95B. Manifestement, elle a toujours envie de plaire. Pour ma part, je suis en pantalon et polo.


Nous voilà partis par le petit chemin, cela me rappelle les interdits que l’on aimait braver étant jeunes. A notre arrivée, nous découvrons la présence d’un autre couple Christine et Jean. Nous faisons plus ample connaissance au cours de la soirée. Christine nous informe qu’elle est enceinte de jumelles depuis 6 mois. Ils sont très curieux de savoir pourquoi nous avons quitté Paris. C’est Caroline qui leur répond que nous souhaitions voir autre chose, mais surtout nous éloigner de notre famille trop envahissante.


A la fin de cette très bonne soirée, nos hôtes d’un soir nous informent qu’ils se rencontrent ainsi à plusieurs couples et habituellement avec deux autres personnes. Malgré notre insistance, Pierre ne veut pas nous les décrire, car nous ferons leur connaissance bien assez tôt. Vanessa nous propose alors de nous joindre à leur groupe, Jean et surtout Christine ne pouvant plus continuer pendant sa grossesse. Elle nous précise juste que les rencontres se tiennent tous les 15 jours à tour de rôle pour éviter que ce soit toujours les mêmes qui reçoivent et que par conséquent la prochaine soirée aura lieu chez nous, si nous sommes d’accord.


Au cours de ce deuxième repas entre couples toujours aussi sympathiques, Pierre et Vanessa nous complimentent pour la décoration de notre maison. Pendant le repas, ils tiennent à savoir si nous avons baptisé notre maison comme il se doit !

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


Caroline est devenue rouge et a baissé les yeux dans son assiette. Vanessa est partie alors à rire, disant qu’ils l’avaient eux aussi fait dans toutes les pièces, même dans leur piscine. L’ambiance s’est alors détendue. J’ai pu ensuite constater que ma femme s’est peu à peu lâchée au point de répondre avec un certain plaisir à des questions plus intimes sur notre couple sans cependant divulguer trop de détails.


C’est au cours du troisième repas, de nouveau chez Vanessa et Pierre, que le changement a vraiment commencé pour ma femme. Cette fois, habillée plus sexy encore avec une robe noire à fines bretelles sans soutien-gorge, mais avec porte-jarretelles, je constate qu’elle cherche manifestement plus qu’à simplement plaire comme d’habitude. Mais, j’adore quand elle porte de la belle lingerie, cela m’excite toujours, rien que de penser au moment où je vais lui enlever.


Quand nous sommes arrivés, il y avait déjà deux hommes assis dans les fauteuils. Vanessa nous les a présentés comme cousins habitant la grande maison à l’entrée du village où ils organisent des soirées privées. Le premier s’appelle Luc, il a 28 ans, alors que son cousin Paul en a 29. Tous deux très musclés, dépassent les 1m 80 pour Luc ou l’atteignent comme moi pour Paul.


Au cours de l’apéro, nous faisons plus ample connaissance. C’est leur oncle antillais qui a financé l’achat de leur maison et leur société. Ils sont désolés de ne pas avoir pu être des nôtres pour les premiers repas, étant bloqués à Paris avec le confinement. Le repas qui s’en suit se passe une nouvelle fois très bien. Je trouve que nos nouveaux amis ont beaucoup d’humour, ce qui semble déjà émoustiller Caroline.


Pour le café, nous prenons place dans le salon, Vanessa entre moi et Pierre, son mari et bien sûr Caroline entre Paul et Luc. Vanessa nous explique alors que lorsqu’ils sont 6 ou plus, ils ont l’habitude de jouer pour combler le début de soirée. Après normalement, ils sortent. Mais là comme rien n’est ouvert le soir, elle se réjouit déjà de pouvoir jouer plus longtemps. Elle propose donc une série de jeux pour la suite de la soirée. Elle part dans sa chambre et revient avec trois jeux et un sac contenant 9 tickets avec le nom d’un jeu, donc 3 pour chaque jeu. Elle nous explique alors le but du tirage au sort :


— L’un d’entre nous tire un papier du sac et nous jouons à ce jeu pendant les 3 repas suivants. Au quatrième repas si l’un d’entre nous veut changer de jeu, nous tirons un nouveau papier, sinon on continue avec ce jeu. On se retrouve ainsi successivement chez chaque couple. Ce système est plus juste et ne nous oblige pas à emmener tous les jeux à chaque fois.


Nous sommes un peu intrigués avec Caroline par cette règle et surtout ces jeux à caractère érotique comme « Trivial Love » ou « Action ou Vérité », mais impatients d’y participer, ayant déjà joué à ce dernier par le passé.

Une fois l’accord de nous 6 obtenu, il est convenu que les futurs repas se feront donc successivement chez nous, chez les deux cousins qui habitent ensemble et de nouveau chez Vanessa et Pierre. Vanessa tend alors son sac à ma femme :


— Caroline, puisque tu es nouvelle dans notre groupe d’amis, c’est à toi de tirer un papier.


Elle tire un papier et annonce « Action ou Vérité ».

Vanessa nous en rappelle rapidement les règles. Nous aurons chacun notre tour le choix entre exécuter une action décidée par le joueur précédent ou répondre sincèrement à sa question-vérité. Deux jokers permettent à chacun cependant de ne pas répondre à la question posée ou de ne pas faire une action.

Comme souvent au début, les questions sont basiques, mais ciblées. On rigole et l’atmosphère se détend petit à petit. On s’amuse bien jusqu’à la bombe lâchée par Vanessa avec une question plus intime pour ma femme :


— Caroline, as-tu déjà pensé ou même carrément trompé ton mari ?

— Oui, j’avoue que j’y ai pensé, mais je ne suis jamais passée à l’acte. De toute façon, je ne l’aurais fait qu’avec l’accord de Thierry.

— Et toi Thierry tu aurais été d’accord pour que ta femme couche avec un autre homme ?

— Oui, mais à condition qu’elle me prévienne et surtout me raconte tout après. Si elle pense pouvoir prendre son pied avec un autre, je ne m’y opposerais pas, car je ne veux que son bonheur !


A peine ces derniers mots prononcés, je reste encore sur le cul d’apprendre ainsi qu’elle ait pu imaginer me faire cocu sans rien me dire. Ma femme se rendant compte de ma stupéfaction baisse alors les yeux et s’excuse profondément. Je reste perdu dans mes pensées, cette révélation me mettant alors en tête un fantasme que beaucoup d’hommes rêvent de réaliser : voir sa femme se faire baiser par un autre !

Durant la suite de la soirée, ma femme ne sait comment se faire pardonner, bien que je ne cesse de lui dire que cela n’est pas grave qu’elle y ait pensé, du moment qu’elle ne l’a jamais fait. Mais je reste abasourdi par cette révélation, et j’ai du mal de me remettre au jeu, tout comme elle d’ailleurs.

Celui-ci reprend néanmoins son cours pour permettre de mieux se connaître les uns, les autres, comme le souligne Vanessa. Lors de mon tour, je pose une question banale à Paul :


— Paul, tu n’es pas marié ?

— Non pas encore, je préfère conserver ma liberté (nous éclatons tous de rire)


C’est à son tour ensuite de décider l’action à réaliser par Vanessa :


— Tu dois faire le tour de la table basse, accroupie en marchant en canard !


Elle ne se dérobe pas, sachant qu’elle va dévoiler à tous à un moment donné qu’elle ne porte pas de culotte. Action réussie qui l’autorise à poser une question à Luc :


— Luc, combien de femmes as-tu déjà embrassées sur la bouche ?

— Je ne sais pas, je n’ai jamais compté. Je dirai une bonne vingtaine. C’est donc à mon tour de décider d’une action pour Caroline, c’est ça ?

— Oui, répondons-nous tous en cœur.


J’ai hâte de savoir ce qu’il va bien pouvoir lui demander.


— Caroline, quelle est la partie de ton corps dont tu es la plus fière et que tu peux nous montrer ?


Caroline rougit une fois de plus et baisse la tête. Je l’encourage à se dévoiler un peu plus à nous tous, comme vient de le faire Vanessa. Elle hésite un moment et finit par dire timidement, tout en tirant suffisamment sur sa jupe pour laisser apparaître son porte-jarretelles :


— Mes jambes et mes cuisses.


C’est sous les applaudissements qu’arrive son tour de questionner Pierre :


— Pierre, quel est le rêve le plus étrange que tu n’aies jamais fait ?

— Il y en a plusieurs, mais c’est de marcher sur la Lune. Le plus étrange a été surtout quand je me suis réveillé par terre après avoir cru faire un bond dans l’espace !


La soirée terminée, nous rentrons tranquillement à la maison. Sur le chemin du retour, nous échangeons nos impressions sur la soirée. C’est moi qui lance la discussion :


— Chérie, tu ne les trouves pas sympas, Paul et Luc ?

— Oui très en effet. Je les trouve surtout beaucoup joueurs.

— Au fait, tu n’as rien remarqué quand Vanessa a fait la danse des canards ?

— Si. Elle n’avait pas de culotte, cela ne m’a pas dérangé qu’elle aime s’exhiber.

— Et toi tu serais prête à te promener sans culotte ?

— Oui, si tu me le demandes (avec un sourire coquin qui lui est propre). Ce n’est qu’une fois arrivés à la maison que je la relance :

— Alors comme ça, tu voulais me tromper petite coquine (un surnom que j’aime donné à ma femme) ?

— Oui dans ma tête, mais je ne l’ai jamais fait, car je respecte trop notre accord chéri, de ne rien nous cacher.


Cette nuit-là, elle a été encore plus chaude qu’à son habitude voulant sans doute se faire pardonner sa révélation si inattendue.

Le changement de ma femme venait de débuter sans que je remarque quoi que ce soit, jusqu’à cette soirée.


.../...


La suite dans un prochain chapitre, si vous avez apprécié ce récit totalement réel des événements vécus par notre couple cette année.

Je remercie Lammergeyer pour son aide.

Diffuse en direct !
Regarder son live