Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 36 658 fois
  • 52 J'aime
  • 0 Commentaire

Agnés leur ainée

Chapitre 1

Inceste

25 ans et grande sour de jumeaux adorables qui vont fêter leurs 18 ans. Linda et Marcus ont grandi quasiment toujours cote à cote sous le regard attentif de leur sour ainée Agnés qui a toujours cru qu’il se passait quelque chose de curieux entre eux. Les soi-disant pensées identiques des jumeaux qui ne peuvent vivre sans l’autre. Agnés était parfois jalouse que son jeune frère ne lui prête guère d’attention, il était rivé sur sa sour jumelle qui jouait souvent de sa préférence mais Agnés se résolvait à l’étrange attirance entre jumeaux et leur rendait souvent service dans beaucoup de choses comme une sorte de seconde maman qui bossait beaucoup.

Agnés qui avait quitté le domicile familial pour vivre avec son chéri dans une maison retournait parfois donner le bonjour à l’improviste puis par un jour très chaud, elle entrait dans la maison familial et ne trouvait personne dedans puis elle jetait rapidement un oil par la petite fenêtre entrouverte qui donnait sur l’arrière cour et restait pétrifiée de ce qu’elle entendait et voyait.

"Marcus, arrêtes de te balader à poil, la bite à l’air, ça me rends folle,j’en ai assez!!!"

"Je ne t’ai jamais dit de la regarder Linda"Disait fièrement son jumeau.

"Pfff imbécile,je vais faire la même chose tu vas voir!!!!"Répliquait Linda en croisant ses bras et tapant du pied.

"T’es pas cap!!!"Défiait Marcus.

"Taisons nous Marcus maman pourrait revenir à tout moment"Disait Linda craintive donnant un regard rapide autour d’elle et sur la fenêtre ou se tenait Agnés qui s’était esquivée contre le mur faisant les plus gros yeux qu’elle ait pu faire jusqu’à aujourd’hui.

"Oh les petits salauds!"Pensait Agnés de leur attitude dévergondée et demandait franchement si ils avaient couché ensemble.

"Non ce n’est pas possible puisqu’il ne l’a jamais vu à poil"Se rassurait elle imaginant un bref instant ses deux lascars en train de se faire l’amour.

Agnés aurait du être en colère ou aller immédiatement leur faire la morale mais étrangement,dans un fond d’esprit pervers,elle voulait les aider à franchir le pas de l’inceste car elle même aurait tant voulu avoir un jumeau pour commettre cela et elle quittait le domicile.

Un mois plus tard et juste après l’anniversaire de ses petits frère et sour jumeaux, elle demandait à sa mère si ils pouvaient venir chez elle et son chéri pour fêter une seconde fois leur majorité. cela réconfortait leur maman d’être si attentive à leur bonheur et acceptait.

Marcus et linda ne se doutaient de rien et arrivaient ensemble à la maison de leur sour ainée. Agnés les voyaient sortir de la camionnette de leur papa car Marcus pouvait désormais conduire tout seul. Ils paraissaient encore adolescents plein d’énergie et ne montraient aucune bêtise sexy qu’ils échangeait entre eux puis ils soupaient tous ensemble sans le chéri d’Agnés qui était en voyage d’affaire.

"Merci pour cette invitation Agnés" "Ouais merci beaucoup Agnés" Disaient ils à leur sour ainée habillée en robe longue noire.

"Oh c’est le minimum que je puisse faire à mes petits jumeaux ,mais passons aux cadeaux!"Souriait Agnés en tendant les paquets.

Marcus découvrait un rasoir électrique,un smoking noir à rayure et une paire de souliers assortis "Merci Agnés j’en avais pas!"

Linda découvrait délicatement dans une boite une paire d’escarpins en cuir rouge magnifique "Ce sont des échasses"Disait bétement Linda à cause des très hauts talons puis elle sortait en tendant du bout de ses doigts une mini robe sans bretelle, en latex rouge ardent qui aurait pu être porté par une fillette "Mais je ne pourrais jamais porter ça,elle est trop petite!"Disait Linda génée aussi rouge que la robe.

"T’es vraiment capable de pas grand chose!"Défiait gentiment Agnés avant de rire bêtement avec Marcus qui bandait très dur d’imaginer sa sour jumelle dans cet accoutrement.

"Tu penses qu’elle oserait la porter?"Demandait Agnés à Marcus qui semblait en transe d’excitation.

"Vous me prenez vraiment pour une gamine!!"Disait Linda énervée puis disparaissant avec ses cadeaux dans la salle de bain.

"Je voudrais te voir aussi dans ton costume Marcus!"Disait Agnés en montrant l’endroit où il pourrait se changer.

La grande sour fut ravie d’elle même et alla sortir une bouteille de champagne de luxe ainsi que trois verres, elle tamisait la lumière du salon, enclenchait un fond de musique particulier et sortait un paquet de cigarette pour en proposer.

Marcus apparaissait le premier, il était sexy comme un dieu, sa grande taille s’imposait dans son costume, il paraissait très sûr de lui et même si il était son jeune frère ,Agnés s’en léchait discrètement les babines mais calmait son envie de lui sauter dessus.

"Tu es très beau Marcus,les femmes se jetteront à tes pieds"Disait elle contrôlant l’énorme envie de le faire elle même.

"Merci Agnés,cela sera grâce à toi!Mais que fait Linda,j’ai très envie de la voir!"Disait il nerveusement ne pensant qu’à elle.

Agnés se levait vers Marcus et en arrivant prés de lui,elle ressentait une grande attirance et prenait délicatement ses mains.

"Sincèrement tu penses que Linda est toujours pucelle?"Demandait elle très gênée à Marcus qui était étonné de sa question.

"Pfffff tu parles ,tu la connais à moitié,elle change de types tous les mois!"Disait il surprenant Agnés qui la croyait timide.

"Ah bon! Et ses types sont comment?"Demande t’elle serrant les mains de son jeune frère.

"Oh ils sont des types normaux quoi! Plutôt grands, gentils, attentionnés puis j’en sais pas plus puisque qu’elle change,elle est très convoitée notre sour tu sais!"Répondait il simplement haussant ses épaules.

"Oh je vois que ces types ont un peu ton style alors!!!"Disait elle souriant diabolique.

"Mais que veux tu dire par là,ils ont mon style?"Demandait il bêtement.

"Hé de quoi parler vous?"Demandait soudainement Linda la tête dans l’entrebâillement de la porte de la salle de bain.

"Oh des années passées,du temps qui passe quoi ,mais sors donc,montre nous à quoi tu ressembles Linda!!!"Lançait Agnés.

Puis la porte s’ouvrait,stupéfaite Agnés mettait ses mains devant sa bouche pour étouffer son cri d’étonnement,Marcus sentait ses mains devenir moites,son sang se dirigeait dans son entre jambes, et sa mâchoire tombait à ses pieds.

"Quoi! Vous ne m’avez jamais vu?"Demandait Linda agrippant ce qu’elle pouvait car elle titubait dans ses très haut talons sexy puis tirait bêtement sur sa mini robe qui ne cessait de dévoiler ses superbes jambes.

"Linda tu es fantastique dans cette robe!"Disait Agnés cachant sa légère jalousie de son opulente poitrine qui déchirait presque le latex et apparaissant à moitié car ses mamelons donnaient un coup d’oil dehors.

"Comment la trouves tu Marcus?"Demandait Agnés voyant son étonnement incroyable et jetait un oil sur son entre jambes malheureusement dissimulée par la veste du costard,il n’osait rien dire.

"Pas évident de marcher dans ces talons!"Disait bêtement Linda avançant vers le canapé et de s’effondre dedans en offrant un bref instant la vue de son entre cuisse qu’elle refermait sensuellement en tenant ses genoux dans ses mains.

"Hé arrêtez de me dévisager comme ça!"Disait Linda cassant la transe de Marcus qui se demandait comment il n’était déjà sur elle en train de fourrer son entre cuisse.

"On a pu apercevoir que tu as trouvé dans la boite le cadeau supplémentaire"Disait Agnés échangeant un coup oil avec Marcus.

"Oh vous avez les yeux mal placés dit donc!"Disait Linda sereinement pour paraitre sûr d’elle sachant tous qu’Agnés parlait du string ficelle tout aussi rouge que le reste qu’elle avait entre ses fesses.

"Marcus t’as pu remarquer qu’elle nous a pas entièrement montré sa robe!"Disait Agnés cognant sympathiquement son épaule.

"Pfff ok ok voilà,je vous fait une pirouette!"Disait Linda se mettant debout sur ses échasses pour faire un tour entier d’elle même devant leurs regards sidérés d’une telle beauté et s’effondrait à nouveau dans le canapé offrant encore un aperçu de son entre cuisse

"Bon passons au champagne vous voulez bien!"Disait Agnés brisant l’attitude de Linda qui faisait bêtement la brebis devant son frère qui agissait discrètement comme un fauve guettant sa proie.

Ils se régalaient du bon champagne en bavardant de tout sauf de rapports intimes ,Linda paraissait très femme,elle discutait très sérieusement en tenant son verre des deux mains,croisait et décroisait ses cuisses sous l’oil discret de Marcus qui discutait aussi très sérieusement puis Agnés quittait le salon pour chercher une autre bouteille de champagne qui se vidait encore plus vite que la première.

"Voulez vous passer la nuit ici?,je vois que vous êtes un peu saoul tous les deux!"Disait Agnés aussi naturelle que possible.

"Ok je ne me sens pas de conduire!"Disait Marcus "Ouais ok mais faut prévenir maman!"Enchainait Linda pendant que leur sour ainée cherchait déjà le numéro dans son téléphone portable.

"Bon je vous laisse la chambre d’invité car demain je dois partir de très bonne heure ok?"Disait Agnés croisant ses doigts dans son dos.

"Ok" Répondait les jumeaux ensemble avant de rire bêtement.

Puis ils proposaient leur aide pour débarrasser la table mais Agnés leur disait qu’elle se débrouillerait seule.

"Marcus,aide plutôt ta sour à monter les escaliers avec ses talons"Disait elle avant de ricaner bêtement avec Linda.

L’effet du champagne faisait ricaner tout le monde et Agnés regardait un court instant Marcus tenir la main de sa sour jumelle qui tenait la rambarde de l’escalier pour ne pas trébucher,sa mini robe remontait tant qu’elle apercevait la ficelle rouge du string.

"Tu sais quoi Marcus,je vais tout simplement les enlever!"Disait Linda à moitié saoul.

"Non Linda je vais tout simplement te porter!"Disait Marcus enveloppant dans ses bras sa sour qui soupirait d’étonnement.

Pour un couple normal,Agnés aurait balancé une brève remarque du genre "Ne faites pas trop de bêtise" ou " Soyez sage" mais il s’agissait de ses petits frère et sour jumeaux et n’osait rien dire choisissant la nature faire son cours.

La maison était silencieuse,Agnés essuyait les plats cherchant le moindre gémissement venant de la chambre d’invité mais rien.

L’ambiance dans sa maison était curieuse,elle était drôlement excitée par ce qui pouvait se passer en haut puis elle montait doucement sur sa pointe des pieds et collait son oreille à cette porte de chambre d’invité auparavant celle de son couple.

Le lit était baldaquin,couvert de soie blanche et d’énormes oreillers,Agnés ne pu s’empêcher de jeter un coup d’oil dedans,la luminosité était faible,un grand miroir ancien reflétait le lit car il fallait ouvrir la porte en entier pour le visualiser,deux lampes de chevets étaient de chaque cotés du lit majestueux puis ses yeux de curieuse s’habituait à la luminosité,elle ne fut pas étonnée de découvrir d’un large sourire dans un coin du miroir,le reflet d’une partie de leur accouplement,Marcus était dos sur le lit ,portant à ses chevilles,son pantalon et slip,Linda était sur lui toujours habillée de sa robe toute roulée à sa taille avec le string écarté sur la fesse,elle se trémoussait sur lui sensuellement,Agnés ne savait si elle était empalée.

Agnés était ébahie de la rondeur parfaite de ses fesses puis de sa grande raie du cul serrée,elle se tortillait amoureusement sur son jumeau et son questionnement de savoir si elle était empalée sur lui se confirmait car Linda s’élevait comme elle pouvait faisant apparaitre clairement les lèvres de sa chatte très étirées par le large périmètre de sa bite,Agnés n’en revenait pas,elle était énorme et sa longueur ne cessait jamais car Linda était maintenant accroupie avec sa bite toujours à l’intérieur de sa chatte,elle tortillait son merveilleux cul en donnant quelques petits vas et vient sur le reste de sa viande encore enterrée puis lâchait le poids de son corps pour s’empaler sèchement sur la totalité de son membre,tout en augmentant la cadence,elle répétait cela une trentaine de fois puis s’effondrait sur le dos entre ses jambes en ondulant érotiquement son bassin,son visage reflétait le bonheur ses yeux mi-clos flottaient et elle mordait ses propres cheveux pour étouffer ses gémissements afin que leur grande sour n’entende rien de leurs ébats incestueux, contorsionnée et tenant elle même ses gros seins Linda dansait son cul sur son jumeau qui se laissait faire,c’était elle qui menait la cadence durant un long moment quand d’un coup de buste, Marcus se mettait sur ses coudes puis sur ses mains ,son visage se reflétait, ses gémissement étaient insonorisés car il mordait un bouquin et se mettait à rendre les coups de butoir à sa sour jumelle qui tenait toujours ses seins et secouait sa tête dans tous les sens car elle jouissait et jouissait de son corps ,ses cheveux s’éparpillaient partout.

Agnés distinguait la sueur qui coulait du corps de Marcus qui s’effondrait à son tour d’épuisement,Linda se redressait difficilement en posant ses mains sur les jambes étendues de son jumeau et aplatissait sa poitrine sur lui,Agnés pensait qu’il devaient s’embrasser profondément car Linda ne bougeait plus la raie du cul très écartée donnant clairement la vue de sa chatte étirée et suintante.

Après un moment,Linda s’élevait à nouveau puis s’accroupissait et s’élevait encore puis résonnait un bruit visqueux très audible pour Agnés qui était estomaquée de ce morceau de bite qu’elle avait dans le ventre qui de plus restait fermement raide comme un poteau scintillant de jus,Agnés n’avait jamais vue de bite pareil son gland était comme un champignon à farcir,il était magnifique à ses yeux et encore pour Linda qui se ruait dessus à coup de langue sauvage puis le gobait et le recrachait de sa bouche faisant cela plusieurs fois devant le regard de son jumeau qui était à nouveau accoudé et Linda léchait sa hampe,suçait ses cotés,variait ses rythmes en essayant d’enrober sa langue autour de son périmètre,Agnés mordait sa lèvre d’envie de pénétrer dans cette chambre pour se ruer sur cette bite incroyable puis elle était stupéfaite de constater Linda qui planait sa bouche grande ouverte au dessus de sa bite comme pour le narguer ou d’attendre son éjaculation car elle le masturbait fermement de ses deux mains mais quand elle apercevait ses mains tirer la peau de sa bite vers le bas afin de décalotter fortement son gland,elle s’imaginait une courte seconde être à sa place du fait que Linda abaissait sa bouche jusqu’à la moitié de sa longueur déjà grande puis elle restait comme ceci aspirant et vissant aussi vite que possible ce morceau de viande puis elle forçait elle même sa gorge dessus qui devait s’habituer car elle avalait maintenant ces trois quart de viande sous le regard impressionnée de Marcus et elle aspirait et visait à nouveau sans montrer aucune difficulté,Agnés trouvait cela fantastique de voir une si petite figure ravissante pouvoir avaler si facilement une bite si énorme et comme si cela ne suffisait pas à impressionner son jumeau ,elle donnait quelques fort vas et vient dans sa gorge pour faire disparaitre totalement sa viande,Marcus jetait sa tête en arrière,Linda tenait fermement sa taille pour maintenir sa gorge profonde qu’elle accentuait par des coups de visages avec ses lèvres très écartées,la grande sour n’en croyait vraiment pas ses yeux et pour combler le tout ,Linda arrivait à sortir sa langue qui léchait ses couilles.

Linda admirait le résultat de sa pipe en regardant Marcus tomber de plaisir dos au lit puis pour reprendre du souffle,elle extrait son orifice buccale de sa bite laissant de nombreux filets de salives entre ses lèvres et son gland.Agnés,consternée de voir encore la totalité impressionnante de cette bite,restait congelée et frissonnait soudainement de tout son corps quand ses oreilles percevaient.

"Baises ma bouche Marcus"Chuchotait Linda mais audible pour Agnés qui léchait involontairement ses lèvres.

"Viens Marcus baise ma bouche"Insistait elle car son jumeau était stupéfait de sa demande puis Linda s’installait dos sur lit en renversant sa figure en arrière,ses cheveux touchaient le sol et son visage était face au miroir,Agnés était mortifiée de son attitude perverse,Linda serrait ses gros seins dans ses bras créant comme une raie du cul sur sa poitrine,Marcus débarrassait le reste de ses habits en admirant sa sour jumelle et s’installait devant elle offrant son cul au reflet du miroir.

Agnés,bouche bée et fascinée,assistait un film porno en direct car Marcus baisait délicatement la fente de ses seins,Linda avait sa tête entre ses jambes et donnait des coups de langue sous ses couilles puis des bruits de ruissèlement s’entendaient surement dus à la salive qu’il devait cracher entre ses seins,la vitesse s’amplifiait,il cognait carrément ses boules dans son beau visage.

La grande sour n’avait jamais vue une telle baise endiablée qui aurait fasciné n’importe quel être humain puis après quelques minutes de rude branlette espagnole,Marcus reculait légèrement pour donnait des coups de son gland à ses joues,Linda cherchait à le gober comme un hameçon mais il se faisait languir un court moment car Linda attrapait sa colonne raide dans sa main et la dirigeait dans sa bouche,Marcus poussait immédiatement une grande partie de sa bite et restait immobile cinq secondes en laissant sa sour jumelle s’adapter puis il enfonçait encore,elle gloussait drôlement car il devait rentrer dans sa gorge donc par crainte de la blesser il baisait doucement sa bouche comme ceci avec le restant de sa viande épaisse dans les mains masturbatrices de sa sour,dans un mélange de bruits buccaux,ils trouvaient le rythme idéal,Marcus baisait vivement sa bouche en cognant sans vergogne son champignon dans ses amygdales et petit à petit Linda ôtait une main qu’elle plaçait derrière ses cuisses de sorte à provoquer sa pénétration puis sa deuxième main plaquait l’autre cuisse,Marcus continuait à baiser sa bouche écartelée et forçait sur sa pointe des pieds jusqu’ à buter ses couilles dans son nez,il avait réussi à tout mettre dans gorge dilatée,Linda giflait et pinçait ses fesses pour l’énerver et comme un chien en rut il baisait sa figure sans aucun lendemain.Agnés avait sa mâchoire au sol,jamais elle n’aurait pensé que son plan vicieux en arrive ainsi,elle distinguait du vrai plaisir dans le visage de sa petite sour car sa tête renversée,ses yeux planaient de bonheur,Agnés croyait même un moment croiser son regard dans le reflet du miroir mais cela n’était qu’une impression,des minutes plus tard,son visage était couvert de salive mais elle continuait à le faire baiser sa bouche car elle agrippait ses fesses cherchant à le faire jouir directement dans sa gorge et cela se produisait surement par les soubresauts de ses jambes,il cherchait à agripper la moquette avec ses doigts de pieds alors qu’il mordait grondement le livre entre ses dents quand Linda le poussait vers l’arrière dégageant sa bite de son tunnel buccale,Agnés les yeux écarquillés contemplait le reste imposant de ses couilles se vider sur sa figure et un peu partout sur son haut du corps du fait qu’il giclait encore abondamment en se masturbant fièvreusement.

Par la suite,presque immobiles,Linda récoltait le nectar qu’elle avait autour de ses lèvres puis poussait délicatement le reste avec ses doigts dans sa bouche en les suçant érotiquement,Marcus finissait de se soulager en l’admirant et lui donnant les quelques gouttes de sperme restante dans sa colonne de chair.

Agnés refermait doucement cette porte qu’elle aurait voulu franchir par son désir qui avait atteint un très haut niveau et allait dans sa chambre se caresser,doigter dans beaucoup de positions imaginant être à la place de sa petite sour qui allait se faire désosser toute la nuit par la bite impressionnante de son frère jumeau.

Diffuse en direct !
Regarder son live