Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 41 774 fois
  • 289 J'aime
  • 15 Commentaires

Aide médicale à domicile

Chapitre 2

Inceste

Voilà maintenant quelque jours que je suis revenu de chez le docteur. C’est vrai que depuis que je me masturbe plus souvent, j’en suis à 2, 3 fois par jour depuis le rendez-vous, je n’ai plus d’éjaculation nocturne. Malgré ça, je pense pas mal à la proposition de ma mère. Elle a dit qu’elle m’aiderait, mais m’aider comment ? Je commence bizarrement à ressentir du désir pour ma maman chérie.


Ma mère s’appelle Béatrice, elle a 50 ans tout rond, elle m’a eu à 27 ans. Elle est séparée de mon père depuis l’année dernière, il ne s’entendait plus du tout apparemment. Je vis principalement avec elle et je préfère, je me suis toujours très bien entendu avec elle, et j’ai plus de liberté chez elle que chez mon père. Physiquement ma mère est une belle femme. Une milf comme on peut dire de nos jours. Elle est assez grande pour une femme, elle fait 1m75. Elle a de beaux seins, assez gros pour une branlette espagnol, et des fesses plutôt plate. Enfin bref si ce n’était pas ma mère je me serais surement branlé sur elle un paquet de fois. 


Mais comme je vous l’ai dis, sa proposition sur le fait de m’aider à me "soulager" comme elle dit, m’a beaucoup fait réfléchir. Je ne sais juste pas comment lui demander. 


Je pense que mes vœux ont été exaucés, car le soir même ma mère m’interrogea à table.


— Alors mon chou ça va mieux ton problème de zizi ? me dit-elle en rigolant

— Oui ça va mieux... Pas la peine de te moquer...

— Oh je ne me moque pas voyons je te taquine, tu n’as pas d’humour !

— Bien sur que si ! Je peux me branler devant toi alors ?

— Devant moi ?

— Alala tu vois c’est toi qui n’as pas d’humour maman.


C’est vrai que je n’ai pas été très fin sur ce coup là. J’ai dis ça sur le ton de l’humour, mais à la fois je voulais lui montrer que sa proposition m’intéressait.


— Oui tu peux.

— Comment ça ?

— Bah tu peux te masturber devant moi oui, je t’ai dis si je peux t’aider à te soulager je serais là pour ça.


Mon cœur bat terriblement vite, je ne sais pas comment réagir, mais ça m’excite royalement. 


— Allez sors moi ton zizi que je vois comment mon fils a grandit !


J’étais assis à table, je me suis levé, je me suis approché d’elle et j’ai baisser mon short et mon boxer. J’avais une demi-molle qui commençait à devenir terriblement dur.


— Et bah elle est jolie cette bite ! Et elle m’a l’air en forme.

— Merci maman c’est gentil... Je sais pas trop quoi dire.

— Dis rien mon chou, tu peux te caresser je regarde.

— Tu es sur ? Ce n’est pas bizarre ?

— Je suis bien ta maman adorée non ?

— Oui...

— Et bah voilà donc ne t’inquiètes pas ce n’est qu’un zizi j’en ai déjà vu d’autres dans ma vie.


Je commence mes vas-et viens. Ma mère me regarde en train de me branler, je la vois fixer mon pénis et me lancer des petits regards, comme si je lui apprenais quelque chose. Je ne pensais pas ça si agréable de m’astiquer devant quelqu’un et le fait que ce soit ma mère m’excite encore plus. J’ai une envie de lui éjaculer partout sur son visage. Mais il faut que je me calme sinon je vais vraiment éjaculer partout.


— Pourquoi tu arrêtes ? me dit elle, juste après avoir arrêter mon mouvement.

— Je vais éjaculer sinon maman et je vais en mettre partout.

— Olala tu chipotes vraiment beaucoup ! Continues et si tu met du sperme quelque part on nettoiera !

— D’accord maman.


Je continu donc ma branlette debout devant ma mère assise. Sentant que mon sperme va jaillir, je fais exprès de me rapprocher lentement d’elle, au point d’éjaculer violemment sur son visage. Cinq gros jets d’affilés s’écrase sur la tête de ma maman. Les trois premiers jets ont touché son front, mais les deux derniers ont atterri sur ses lèvres.


— Ah ! poussa-t-elle, comme un petit cri.

— Désolé maman je ne voulais pas ! Je pensais pas que ça irait ici ! 

— Ce n’est rien mon chou, me dit-elle en léchant ses lèvres rempli de mon sperme. Je vais aller me rincer le visage.

— D’accord, heu ... merci maman. Même si c’était bizarre.

— Derien ça m’as fait plaisir d’aider mon fils, quelle mère ne ferait pas ça. Puis merci pour la belle vue j’aime beaucoup ton zizi, et je comprends le docteur vu la quantité de sperme que tu as lâché il faut que tu te soulage plus souvent.

— Oui c’est ce que je vais faire.


Bon bah voilà, j’ai fais ma première branlette "avec ma mère", et je lui ai fait une faciale j’en reviens pas. Tout ça a paru d’un naturel en plus. D’ailleurs je n’avais jamais autant jouis en me branlant, c’était tellement intense et excitant. Je trouvais ça bizarre au début, mais je pense qu’on va remettre ce petit jeu. J’ai envie de ma maman maintenant.


La soirée se passa comme d’habitude, puis je suis aller dormir. Le lendemain je suis allé en cours, et je n’ai pas arrêté de penser à ce soir, pour me branler une fois de plus.


Je suis rentré depuis plus de deux heures à la maison, ma mère est dans le salon et elle regarde la télé. Je n’en peux plus, j’ai envie de me branler avec maman. Je la rejoins donc dans le canapé.


— Tu regardes quoi ? lui dis je

— Des conneries je zappe. Sinon ta journée c’est bien passé ?

— Oui super et toi maman ?

— Bien aussi écoute comme d’habitude quoi le travail rien d’incroyable.

— J’ai pas arrêté de penser à hier soir maman... ça te dérange si je me branle encore à côté de toi ?

— Non vas-y mon chou, tu n’es pas obligé de me demander  tu sais.


Je baisse mon pantalon et commence à sortir ma bite. Je me masturbe de nouveau devant ma mère, elle jette des petits coup d’œils sur mon ébat, mais regarde en même temps la télé. J’ai terriblement envie de voir ses seins. J’y vais au culot je lui demande.


— Tu peux lever ton tee-shirt ? J’aimerais bien voir tes seins... Tu n’es pas obligé d’enlever ton soutien-gorge !

— Petit coquin ! me dit elle en souriant, oui si ça peut t’aider.


Elle leva son tee-shirt, je ne pensais pas ses seins si gros.


— Ils sont super gros je pensais pas !

— He oui une femme peut cacher des choses haha. Ils te plaisent ?

— Oh que oui les plus beaux que j’ai vu !

— Et tu ne l’es a pas vu entièrement, me dit elle en me faisant un clin d’œil. 

— C’est clair... je veux bien, enfin si tu veux...

— Oui tu veux que j’enlève j’ai compris. Tu veux voir mes beaux tétons haha.


Purée pour une femme mature elle a des seins magnifiques, on dirait ceux d’une femme de 25 ans. Ferme, il ne tombe pas, des tétons roses tout beau.


— Wahou avec ça maman je vais jouir trop rapidement !

— Attends lève toi ! Éjacule sur mes seins.


Que demander de plus ! Je ne dirais pas non. J’éjacula rapidement sur ses seins, qu’elle étala avec ses mains partout sur sa poitrine en se pinçant les tétons.


— Je suis gâté de ton sperme mon petit chat.

— C’est grâce à toi maman... Merci encore ! Je vais me doucher.


Je suis ensuite partit me doucher. C’est bien parti entre moi et ma mère, merci mes éjaculations nocturnes.

Diffuse en direct !
Regarder son live