Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 3 943 fois
  • 12 J'aime
  • 2 Commentaires

Aimez-vous mes jeux de rôles?

Chapitre 1

Travesti / Trans

Quand je t’ouvre la porte, c’est une femme vêtue d’une lingerie glamour et parée de tous les symboles de la féminité qui t’accueille.


La perruque blonde qui encadre mon visage et mon savant maquillage me donne l’apparence d’une fille androgyne.


Dans l’attente de ta visite, je me suis longuement épilée en traquant les derniers poils sur mon pubis, mon clito et la raie de mes fesses.


Perchée sur mes talons aiguilles, tu contemples mes longues jambes recouvertes de mailles brillantes en entendant le crissement du nylon sur mes cuisses.


Quatre paires de jarretelles les maintiennent bien tendus sur mes cuisses fuselées entourées de jarretières


Mon corps est serré dans une guêpière rouge dont les bonnets 105/D sont tendus sous la pression de mes seins siliconés. (voir mes photos sur mon blog)


Par l’ouverture de mon déshabillé, tu fixes avec intérêt ma culotte fendue qui moule mon sexe en dévoilant largement mon oeillet.


Comme beaucoup, tu aimes l’image de cette incarnation de femme phallique qui s’offre à toi.

Tu es troublé par ma féminité qui contraste avec la présence de ma queue bien réelle.


Cette association répond en partie à ton fantasme de rencontrer l’être idéal ayant une queue, une chatte et un cul.


Le désir monte dans tes reins en pensant aux nouvelles positions et inversion de rôles que tu vas pouvoir vivre avec moi d’autant que tu me sais expérimentée et sans tabou.


Au lit, j’assume ma double sexualité tout en gardant l’apparence et la sensualité d’une femme aussi bien sur un plan physique que cérébral.


Je suis à la fois cette dominatrice qui s’enfonce dans tes reins mais aussi cette fille douce et câline qui s’offre à toi en écartant les cuisses pour que tu lui fouilles le ventre avec ta queue.


Pour mieux répondre à tes désirs, je m’informe sur tes fantasmes afin de les mettre en scènes.


En ce qui me concerne, je joue le rôle de la fille dans différents thèmes: (infirmière, maîtresse dominatrice, lesbienne, secrétaire, nurse, jeux sado maso...)


Mes nombreuses expériences anales et ma parfaite connaissance des zones érogénes masculines m’ont appris à donner du plaisir en prodiguant des caresses bien précises.


C’est d’autant plus facile que l’anus est une zone extrêmement sensible mieux innervée qu’un vagin.


J’en témoigne car je sens les jets de sperme fuser dans mon conduit anal alors que de nombreuses femmes ignorent souvent le moment où leurs amants jouissent en elles.


C’est pourquoi elles sont davantage clitoridiennes que vaginales.


Sur ces mots, je fais jaillir mon sexe bien raide de ma culotte fendue pour assouvir mes pulsions de mâle tout en gardant mon éclatante féminité.



Ton regard se voile à la vue de cette fille qui s’apprête à te baiser sans aucune retenue avec sa queue de 19 cm qui bat la mesure comme un métronome devant ton visage. (voir mon blog photo.)


Sans te laisser le temps de réagir, j’enlève tes vêtements en soupesant tes bourses dans le creux de ma main.


Plutôt satisfaite de ce rapide examen, j’amplifie ton érection en frottant ma cuisse gainée de nylon contre ton gland turgescent.


Ayant pris l’ascendant sur toi, je te plaque le dos contre le mur en accrochant mes mains à tes hanches pour te prendre debout à la hussarde.


Mes yeux rivés dans les tiens, je fléchis les genoux en t’embrochant lentement pour que tu sentes ma queue t’écarter les chairs.


Lors de mes va et vient, je suis la progression du plaisir sur ton visage pendant que tu me presses compulsivement les seins.


Lorsque je suis sur le point de jouir, je plaque ta jambe gauche contre ma taille pour m’enfoncer au plus profond de tes reins.


Très vite, une vague déferlante de plaisir m’emporte en faisant jaillir ma sève dans tes entrailles.


Je fais une pause en t’entraînant dans mon lit pour me livrer à mes jeux de séduction et de caresses.


Lorsque tu es à nouveau bien excité, je place un coussin sous tes fesses avant de poursuivre la séance.


Je glisse alors un, deux, puis trois doigts dans ton oeillet tout en te masturbant.


Peu après, je referme mes lèvres sur ta queue en massant longuement ton point G avec la pulpe de mes doigts.


Lorsque tu es suffisamment ouverte, j’enfonce sans hésitation ma main dans ton fourreau.


Je te fiste jusqu’au poignet tout en posant mon vibro sur ton frein pour que tu bandes davantage.


Puis, je caresse ton périnée et tes bourses en tournant lentement ma main dans tes fesses jusqu’à ce que tu jouisses.


Lorsque je stimule ton point G, c’est avec surprise que tu vois mes doigts soulever la peau de ton ventre de l’intérieur.


Poursuivant mes savants massages, je sens ton anneau se contracter fortement sur mon poignet juste avant de voir ta sève couler lentement et en continue sur mon bras.


Après ton orgasme anal, tu récupères rapidement car j’ai eu la bonne idée de te donner du viagra.


Cette fois, c’est la courtisane qui se réveille en moi.

Par mes gestes et attitudes sensuelles je deviens maintenant cette fille irrésistible qui te fais craquer.

Pour amplifier cette impression, je cache mon sexe dans ma culotte ouverte et j’écarte les cuisses pour t’offrir mon anneau frémissant de désir dans son écrin de dentelle.

Je caresse ma queue comme si c’était un clito en me servant de mon anus comme d’un vagin.


Tes yeux brillent de désir quand je m’allonge pour mettre en place mon préservatif féminin (Fémidom).


Je l’enfonce profondément dans mon fourreau en déployant l’anneau contre mon pubis.


En voyant ta queue prête à m’enfiler, ma respiration s’accélère et mes seins volumineux et lourds se soulèvent en cadence.


Devant ce spectacle, tu t’engouffres entre mes cuisses largement ouvertes.


En m’enfilant, tu sens mes sphincters puissants et entraînés te serrer davantage la queue qu’un vagin.

Emporté par ton désir, tu pilonnes mes reins en sachant que tu ne me résisteras pas longtemps.


Lorsque tu es sur le point de jouir, je deviens cette mante religieuse qui immobilise son mâle en serrant ta taille entre mes cuisses pour te pomper jusqu’à la dernière goutte.


Lorsque je me lève, un flot de sperme s’échappe de mon Fémidom.


En souriant, je pointe du doigt ta sève qui coule sur mes bas cervin en dessinant d’étranges arabesques blanchâtres.


Je mets mon rosebud pour arrêter l’écoulement de ces épaisses coulées de stupre qui s’accrochent telles des guirlandes à mes cuisses gainées de nylon.


Puis, je te fais découvrir les nombreux jouets dont je me sers habituellement: vibro, gode gonflable, rosebud, spéculum, plug anal, vacuum, boules anales.


Pour les amateurs avertis qui recherchent des sensations fortes et le savoir faire d’une dominatrice expérimentée, j’ai en réserve des godes de 8 à 10 cm de diamètre, des plugs urétraux, des parachutes pour les bourses, des cages de chasteté et un appareil de stimulation électrique.


Avec le temps, j’ai acquis une grande expérience dans ce domaine.


Je vais maintenant pomper tes dernières forces en utilisant plusieurs d’entre eux pour stimuler à la fois ta queue, tes bourses, ton périnée et ton anus.



Ensuite, pour te remettre en forme, je te tournerai le dos en masturbant ta queue entre mes cuisses.


Puis, tu craqueras à nouveau lorsque je placerai ta verge dans la raie de mes fesses en les pressant contre ton ventre.


C’est dans la position d’Andromaque que je t’achèverai en m’empalant sur ta queue et en me servant de mes fesses comme d’une véritable pompe à sperme...


Je ferai tournoyer ma croupe sur ton pénis qui me servira de pivot. Mes sphincters te serreront tellement fort que tu te videras une dernière fois dans mes reins.


J’ai bien d’autres plaisirs à te faire découvrir lorsque tu reviendras me voir.


Dis moi si ces jeux correspondent à tes désirs.

Diffuse en direct !
Regarder son live