Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 34 082 fois
  • 905 J'aime
  • 16 Commentaires

Ma sœur m'allaite

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Léo, j’ai 24 ans. Et je viens d’être tonton ! Ma sœur Camille viens d’accoucher d’un petit garçon, Ken, il y a 1 mois. Je suis vraiment heureux, j’ai l’impression d’être devenue un grand frère. Je vis toujours avec mes parents, et ma sœur est revenu vivre avec nous à la maison depuis son accouchement. Lorsque son ex-petit copain a apprit qu’elle était enceinte, il aussi tôt disparu l’enfoiré. Elle avait donc demandé à mes parents de revenir quelques mois à la maison lorsqu’elle accoucherait, par peur de ne pas réussir à s’occuper du bébé toute seule au début.


Camille est une belle jeune femme, et je ne dis pas ça parce que c’est ma sœur haha. Elle a 5 ans de plus que moi, vous avez compris, c’est ma grande sœur. C’est une blonde avec un magnifique visage, elle porte des lunettes mais ça lui va bien. Elle est plutôt mince, une silhouette de sportive. Depuis qu’elle a accouché, ou je dirais même depuis qu’elle est enceinte, elle a une énorme paire de seins gorgé de lait. Disons qu’elle a la même poitrine que Christina Hendricks maintenant. Eh oui, je suis obnubilé par les seins de ma sœurette adorée. J’ai toujours fantasmé dessus depuis que je suis ado, je m’en suis tapé des branlettes dans ses soutifs ou en l’espionnant sous la douche. Puis elle ne s’est jamais douté de rien. Elle se baladait toujours en débardeur à la maison, je remarquais toujours ses tétons tout durs à travers son haut. Mais depuis qu’elle a accouché, j’ai la chance de voir sa magnifique paire de seins dès qu’elle allaite, ou bien lorsqu’elle utilise son tire-lait.


J’aimerais bien aussi qu’elle m’allaite.


Aujourd’hui nous sommes samedi, c’est le weekend. Une petite grasse mat pour bien commencer la journée. Comme chaque matin, je prends mon petit déjeuner, un bon bol de lait au céréales. Mais en fouillant la cuisine je ne trouve pas de lait, alors qu’il y a toujours un pack en avance. Ça me fait chier d’aller en acheter, je viens de me réveiller tant pis. Je me dirige dans le salon, je vais me poser dans le canapé et regarder la télé.


En arrivant dans le salon, Camille est là, avec son tire-lait pendant que Ken est en train de dormir dans une sorte de pouf. Elle est en train de préparer des biberons en avance, car elle a trop de lait dans les seins et apparemment ça lui fait mal, c’est pour ça qu’elle fait ça. Il a beau être 11 heures, voir ses seins ne me déplaît pas du tout, je jette un petit coup d’œil, qu’ils sont beaux purée, avec ses gros tétons marrons clairs.


— Coucou Léo, bah alors encore une grasse mat.

— Oui, j’en profites le week-end.

— T’as raison ! Il faut bien ! Tu verras quand t’auras un gosse finit les réveils tardifs. Tu dormiras plus de la nuit, me dit-elle en rigolant.

— ça va j’ai encore le temps haha. Dis moi tu ne saurais pas où est passé le lait d’ailleurs ? Je le trouve pas dans la cuisine.

— Il n’y en a plus... Hehe c’est moi qui est finit la dernière bouteille ce matin !

— T’abuse Cam tu sais très bien que je prend toujours mon bol de céréales !

— Oh ça va c’est rien arrête de te plaindre.

— Tu pouvais me le laisser, toi tu peux utiliser ton lait tu en a en illimité !

— Je vais pas boire mon propre lait quand même...

— Bah pourquoi ? ça reste du lait hein ! lui dis-je assez fort.

— Si ça reste du lait tiens ! Prends ce biberon que je viens de remplir et va prendre tes céréales avec si ça te déranges pas !


Et bah je pensais pas du tout à ça mais pourquoi pas. Je trouve ça terriblement excitant même ! Je vais pouvoir avaler le liquide qui sort des mamelons de ma sœur !


— Vas-y donne moi alors, ça me dérange pas.


Je pense qu’à ce moment là, elle ne pensait pas que j’allais accepter, car elle avait l’air surprise. Elle me tendis le biberon, il était encore chaud.


— Allez va prendre tes céréales petit grincheux, me dit elle en souriant. J’espère qu’il est bon tu m’en diras des nouvelles.


Ça avait l’air de l’amuser.


En retournant dans la cuisine, je mis les céréales dans le bol, puis le remplit avec le biberon remplit de son lait. Cette situation m’excitait terriblement, ça me faisait carrément bander. Je ne sais pas si c’est parce que ça sortait des seins de ma sœur et que ça me rendait fou, mais j’ai trouvé son lait extrêmement bon. Je l’imaginais sortir de ses beaux seins, mmmmm quel délice.


Une fois mon bol finit, je suis retourné au salon.


— Alors ce lait ? me dit-elle.

— Et bah franchement il est super bon ! lui dis je.

— Haha le lait de ta sœur est le meilleur du monde ! dit-elle en rigolant.

— Oh que oui haha ! Tu peux m’en garder de côté si tu veux, si ça te soulage d’en tirer beaucoup, met les au frigo. Je le boirais au petit dej.

— Tu es mignon, tu penses à mon bien être oh. Mais oui pourquoi pas ça marche après tout.


La journée continua normalement après cela. Je me suis branlé 2 fois en repensant à ça, à Camille et ses gros seins remplit de lait. Putain qu’est ce qu’elle m’excite. J’ai envie de téter ses deux grosses mamelles. Et j’ai ma petite idée. Je suis un pervers je sais ! Mais je vais casser son tire-lait. Demain on est dimanche et tout est fermé. Si elle ne tire pas son lait, ses seins deviendront lourds et douloureux. Et à ce moment je ferais en sorte de venir boire son lait à la source.

Diffuse en direct !
Regarder son live