Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 964 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Allez, vite, à la plage

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

C’est la première fois que je tentais cette expérience. Des copines m’en avaient parlé. J’avais vu des reportages à la télé. J’y pensais.

    Quand Sandra m’a proposé d’aller passer l’après-midi sur cette plage naturiste, j’étais vraiment hésitante. Et puis, j’ai pris mon courage à deux mains. J’ai appelé Sandra. Je lui ai dit que c’était d’accord, que je voulais bien venir, mais que je promettais rien quant à mon déshabillage.

    Il est 14h30, il fait hyper chaud, Sandra et moi arrivons sur la plage, y a pas mal de monde, des nudistes comme des pas-nudistes. Sandra m’entraîne jusqu’à un endroit assez calme. On pose nos serviettes entre un mec seul, assez jeune, pas hyper beau, mais nu, totalement nu, et une groupe de filles, trois nanas de 16-17 ans, en maillots.

    Je dois vous dire, j’ai 19ans et j’ai pas vu beaucoup de gars nus dans ma vie, alors mon voisin de plage attirait forcément mon regard.

    Après avoir posé ma serviette, j’enlève mon débardeur dévoilant mon joli petit haut de maillot Morgan (44 euros, rien que le haut). Puis j’enlève ma jupe, dévoilant le bas assorti (28 euros, rien que le bas). Autant dire que, au prix que m’avait coûté ce maillot, ça me faisait une bonne raison supplémentaire de le garder.

    Sandra, elle, enlève son tee-shirt, dévoilant sa poitrine.

    C’était la première fois que je voyais ses seins. Ils étaient plutôt petits mais tout mignons. J’étais un peu gênée de regarder sa poitrine, et peu excitée... les sentiments se mêlaient.

    Puis elle enlève son short. Elle porte un petit string blanc. J’arrête pas de la fixer, elle doit me prendre pour une idiote. Puis, naturellement, elle continue, et enlève son string.

    Alors, déjà que j’étais gênée en voyant ses jolis petits seins, je vous raconte pas en voyant son sexe. Elle avait le pubis parfaitement épilé.

    J’étais encore plus troublée. Je pensais que moi, j’avais des seins trois fois plus gros que les siens, et que j’étais pas du tout épilée, ou du moins, pas à ce point là. Je ne savais pas si j’allais aller plus loin. J’hésitais. Sandra faisait pas attention à ce que je regardais.

    - Tu gardes ton maillot ?

    - Ben, je sais pas, j’ai pas l’habitude...

    C’est vrai, je sais pas, j’ai pas l’habitude.

    - Enlève au moins le haut !

    Je sais pas quoi faire, mais je veux pas passer pour une conne aux yeux de Sandra. Alors, j’enlève le haut à 44 Euros. C’est la première fois que mes seins sont dévoilés aux yeux d’un si grand nombre. Je suis terrorisée et à la fois hyper excitée, surtout en jetant des coups d?oeil à mon voisin...

    - T’as l’air de lui plaire, me fait Sandra, en parlant du voisin en question.

    - Tu crois ?

    - Ouais, vas-y, rapproche toi de lui, va lui parler...

    J’ai réussi à vaincre ma gêne pour enlever mon soutien-gorge, je sais pas si j’arriverai à bouger.

    Et pourtant, je me lève, et je me dirige vers ce garçon. Il doit avoir 18-19 ans.

    - Ca te dit d’aller se baigner ? je lui demande.

    - Euh, ouais... répond-il visiblement intimidé.

    Une fois dans l’eau, il se détend un peu... on a de l’eau qui nous arrive jusqu’au cou, autant dire qu’on est à nouveau totalement habillés.

    Il me dit :

    - Tu viens souvent ici ?

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

    - Non c’est la 1ère fois.

    - Et tu as pas osé aller jusqu’au bout...

    - En fait non...

    Je me sens un peu honteuse... alors je lui dis :

    - Mais je suis pas encore partie...

    - On va voir si tu es si courageuse que çà.

    - Je suis prête...

    - Donne moi ton bas de maillot

    Après avoir hésité un moment, je lui tends mon bas de maillot, me retrouvant ainsi totalement nue, mais dans l’eau, personne pouvait le voir...

    - Attends moi ! dit-il

    Il est ressorti de l’eau pour poser mon maillot et est revenu quelques minutes plus tard.

    - Voila, maintenant tu peux plus reculer...

    - Exact. me dis-je

    Tout d’un coup, je le sens qui se rapproche de moi, il me prend par la taille et glisse une main plus bas... Je la sens qui effleure ma pilosité pubienne... Je suis terriblement excitée.

    - Fais moi l’amour ! je lui ordonne...

    Il prend ma main et la dépose sur son pénis, tout durci... Je commence à le caresser... en me rapprochant de lui... ses mains parcourent tout mon corps, il passent sur mes seins, sur mon sexe, et n’hésite pas à aventurer un doigt à l’intérieur...

    On continue nos caresses, quand tout à coup, je vois que Sandra entre dans l’eau.

    Elle n’avait probablement rien vu de notre petit manège, elle ne l’avait pas vu ressortir avec mon maillot, et je n’avais pas envie qu’elle me voit en train de me faire tripoter de la sorte.

    - Attend, lâche moi cinq minutes, y-a ma copine qui débarque...

    Il s’exécute pendant que Sandra arrive en nageant à notre hauteur.

    - Salut beau gosse, alors, on essaie de pervertir ma copine ?

    - Pas vraiment... répond-il timidement.

    Tout à coup, elle plonge sous l’eau, en direction du sexe de notre nouvel ami... Celui-ci commence à sourire de plaisir, j’ose même pas imaginer ce qu’elle est en train de faire sous l’eau. Tout d’un coup, elle remonte.

    - Mais, il est passé où le bas de ton maillot ??

    J’étais hyper-gênée... et toujours très excitée.

    Sandra nous entraîne alors vers une petite crique déserte. On arrive sur le sable,... la sortie de l’eau est un grand moment, je dévoile à tout le monde (enfin à Sandra et à ce jeune homme) ma toison brune et lui, il ne peut cacher son pénis en pleine érection.

    On se couche sur le sable, lui, est couché sur le dos, alors Sandra vient s’asseoir sur sa verge. La pénétration est profonde et Sandra commence à gémir dès les premiers mouvements... Moi, de mon côté, je commence à l’envier, et je laisse aller une main jusqu’à mon sexe. Pendant qu’elle prend son pied avec cet inconnu, j’en fais de même, avec ma main...

    Me voyant ainsi, Sandra se relève et s’approche de moi. Elle pousse ma main pour la remplacer par sa langue. Sa langue se balade doucement à la surface de mon sexe, elle écarte les grandes lèvres, effleure mon clitoris, je sens que je vais exploser, elle glisse quelques doigts dans mon vagin. J’en ai marre, ça fait une heure qu’on me glisse des doigts, j’ai envie d’autre chose moi...

    Mais elle ne s’arrête pas, et bientôt, j’explose dans un cri perçant. Un orgasme puissant me traverse. Et à mon tour, je m’empale sur notre ami, pendant que sa langue procure un immense plaisir à Sandra.

    Vu que Sandra l’avait bien préparé, il ne tarde pas à jouir. Le jet est d’une telle force qu’il déclenche chez moi un nouvel orgasme... il se retire, et je me vide d’une quantité impressionnante de sperme. Sandra, tout en continuant de se faire brouter, se couche en direction de la marre de sperme qui s’est constituée sur le ventre de notre ami, elle le lèche goulûment. Puis, elle commence à lécher son pénis, doucement, puis plus vite, puis elle le prend en bouche.

    En regardant cette scène, je sens le désir qui monte à nouveau en moi, et je me jette à mon tour sur notre verge commune. Pendant que je lui astique le gland, Sandra s’occupe des testicules, rapidement, il éjacule à nouveau, couvrant mes cheveux de sa colle naturelle...

    J’ai à nouveau envie de jouir, je lui demande de me pénétrer, mais il n’en peut plus...

    - Je suis mort, je peux plus rien faire...

    Et effectivement, son pénis retombe peu à peu,... il faut dire qu’on s’en est bien occupé.

    Sandra est repartie dans l’eau, pour se rincer un peu, je reste là, sur le sable, les cheveux plein de sperme, et dans ma main droite, le pénis ramolli d’un inconnu à qui je n’osais pas montrer un sein deux heures plus tôt.


E-mail: karine1441@caramail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder