Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 29 640 fois
  • 189 J'aime
  • 7 Commentaires

Amandine, flic de charme.

Chapitre 1

Révélée sexuellement par son oncle!

Inceste

Il est 13h00 quand le TGV arrive gare de Lyon. Ce mois de septembre est particulièrement ensoleillé. Amandine descend du train un peu stressée. Cette toute nouvelle lieutenante de police a obtenu son premier poste dans la capitale et cette grande ville lui fait un peu peur.


Elle hèle un taxi pour se rendre au studio qu’elle a loué. Elle n’a que le temps d’y déposer ses bagages avant de se rendre à la brigade mondaine où l’attend sa nouvelle cheffe Claudie Valentin.

18h00. Amandine sort de son entrevue. Elle a été bien accueillie. Il faut dire qu’elle a été chaudement recommandée par son oncle Ben. Celui-ci est commissaire de police à Marseille et il avait eu une aventure avec Claudie Valentin.


Amandine repense à son oncle. Elle avait perdu ses parents morts d’un accident de voiture quand elle avait 5 ans et elle avait été recueillie par son oncle (le frère de son père) et sa femme. Elle était en admiration devant son oncle, un bel homme, énergique et intelligent. Quand elle devint adolescente, elle se mit à fantasmer sur lui, c’était son idéal d’homme.


Ben était infidèle, il collectionnait les aventures galantes avec l’absolution de sa femme qui, complètement frigide, était ravie de se voir débarrassée de ce qu’elle considérait comme une corvée.

A 18 ans, Amandine était devenue une superbe femme. Rousse aux yeux verts avec des rondeurs parfaites. Elle eut des relations avec des garçons de son âge qui se révélèrent décevantes. Aucun ne la détournait de son attirance vers son oncle.


Amandine a maintenant 20 ans. Cet été est particulièrement chaud. Amandine se repose pendant les vacances après une deuxième année de droit brillamment réussie. Au programme farniente et natation dans la piscine de son oncle.

Ce matin-là, Amandine se lève vers 10h00. Son oncle est seul dans la maison.


— Tata n’est pas là? demande la jeune femme.

— Non shopping avec une copine pour la journée...


Cela rend Amandine toute chose. Seule toute la journée avec cet homme qui l’attire tant ! Elle y voit un signe du destin. Il y a bien sûr le tabou de l’inceste mais tant pis ! L’occasion est trop belle. Elle remonte enfiler un maillot deux pièces et se rend au bord de la piscine pour s’allonger sur un transat. Son oncle ressort de la piscine où il a effectué quelques longueurs. Amandine enlève son haut.


— Je vais me faire un peu bronzer la poitrine, ça ne te dérange pas Tonton ? demande-t-elle d’une voix mutine.

— Ben je t’en prie ma puce...


L’oncle est bouche bée devant l’opulence de la poitrine de sa nièce. Deux belles poires bien fermes avec de larges aréoles foncées. Des tétons bien pointés trahissent l’excitation de la jeune femme.


— Hem ! Par contre tu devrais te protéger avec de la crème solaire ma chérie...

— Tu as raison Tonton, tu veux bien m’en mettre ?


Elle se retourne sur le ventre offrant à son oncle la vue sur un fessier bien rond mis en valeur par un string dont la ficelle lui rentre dans les fesses.

Il obtempère néanmoins et étale la crème solaire sur le dos d’Amandine. Celle-ci se tient sur ses avants bras et Ben contemple les seins qui touchent le tissu du transat.


— Tu m’en mets sur les fesses aussi Tonton ?


De plus en plus excité, Ben masse le cul de la belle rousse. Il commence à se sentir à l’étroit dans son caleçon de bain. Quand il a fini, la coquine se retourne sur le dos et lance :


— Allez ma poitrine maintenant !


Un peu gêné, il enduit les seins du produit. Il bande de plus en plus et se penche un peu en avant pour que ça ne se remarque pas trop. Peine perdue : la jeune femme a les yeux rivés sur la protubérance !


— Dis Tonton, tu leur passe aussi de la crème solaire à tes maîtresses ? « La petite salope ! » se dit-il.

— Car tu as beaucoup de maîtresses hein ?

— Ben tu sais, ta tante est... frigide et j’ai un... fort tempérament...

— Oui Tonton je vois ça !


Ben sursaute. Sa nièce vient de poser une main sur sa bosse et la masse doucement. Il proteste faiblement:


— Euh... Amandine, ça devient gênant là!

— Oh Tonton, avec les autres tu ne trouves pas ça gênant...


Elle malaxe carrément le membre à travers le tissu mais il ne fait rien pour se retirer. Il est prêt de succomber...


— Oui mais toi tu es...

— Ta nièce ? Et alors ? L’inceste c’est gênant quand il y a un enfant mais tu sais, je prends la pilule !


L’oncle rend les armes:


— Oh et puis zut !


Avec un sourire de triomphe, Amandine sort la queue du caleçon de bain. Elle est bien raide, bien décalottée. C’est une belle bite de 23 centimètres assez fine néanmoins.


— Putain Tonton, t’es monté comme un cheval !


Elle donne des petits coups de langue en souriant, très salope. Ben gémit de plaisir. Alors la belle rousse engloutit le membre et le pompe avidement. Tout en se faisant sucer, il écarte la ficelle du string et introduit deux doigts dans la chatte baveuse. Amandine possède une belle touffe de poils roux sur le pubis.

N’y tenant plus, il enfile sa nièce dans la position du missionnaire. La bite pénètre à fond.


— Oh oui Tonton, elle est bonne ta bite !


Ben se déchaîne et donne des grands coups de reins. Sa nièce l’encourage:


— Oui Tonton c’est bon ! Oui ! Encore ! Vas-y plus fort !


Il sort de la chatte et l’invite à se mettre à quatre pattes. Ses assauts ne tardent pas à procurer un orgasme de toute beauté. Il éjacule alors sur les fesses se sa nièce...

Après une douche revigorante, oncle et nièce se restaurent avec une pizza cuite au four. Il sont restés nus et Amandine constate que son oncle commence déjà à rebander.


— Dis Tonton, tu pratiques parfois la sodomie avec tes copines ?

— Ben... euh...

— Allez Tonton dis-moi...

— Ben oui... j’aime ça à vrai dire... Mais mes partenaires ne sont pas toutes consentantes.

— J’ai une copine qui a déjà essayé et qui en raffole... Dis Tonton, tu veux pas le faire avec moi ?

— Mais enfin Amandine !

— Oh au point où en est hein ?


Elle se lève et embrasse son oncle sur la bouche tout en branlant le dard de Ben.


— Allons sur le canapé décide-il brusquement. Amandine s’assied relevant haut ses jambes. Ben, à genoux devant elle lui doigte puis lui lèche la rosette. Après avoir enduit son long pieu de vaseline, il introduit son gland dans le conduit serré.

— Oh Tonton, ça fait un peu mal...


Il se retire puis réintroduit le gland ceci à plusieurs reprises. Enfin la tête est passée et l’engin pénètre cm par cm jusqu’à disparaître entièrement.


— Ca va ma puce, tu n’as plus mal ?

— Oh non Tonton, au contraire c’est bon...


Le va-et-vient commence doucement au début puis de plus en plus vite. Après l’avoir bien bourrée ainsi, il va la prendre dans toutes les positions faisant jouir sa nièce à plusieurs reprises. Quand il n’en peut plus, sa nièce le prend dans sa bouche et avale le foutre de Ben. Quand il reprend ses esprits, il dit:


— Ca reste entre nous hein ?

— Oui mon Tonton chéri. Mais qu’est-ce que tu baises bien...

Diffuse en direct !
Regarder son live