Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 164 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

L'ami de ma soeur

Chapitre 2

Divers

Isabelle ma soeur


Le lendemain de mon aventure avec Serge et Marc, ma soeur m?a téléphoné pour me dire qu?elle était très occupée et qu’elle viendrait chercher son sac dans quelques jours. Je me suis bien gardée de lui raconter ma soirée avec son ami. J?avais une invitation pour un anniversaire chez des amis d?adolescence le vendredi suivant, elle a tellement bien réussi à me convaincre d?y aller malgré mon peu d?enthousiasme, qu?ensuite je fantasmais rien qu?à cette idée.

Le vendredi c?est dans la même tenue que pour la soirée précédente, j?avais juste supprimé le porte jarretelle, que je me présentais à la soirée anniversaire. C?était une soirée très chic. Tous les mecs étaient en costumes et leurs femmes en robes de soirées. Ma robe a beaucoup plus aux mecs. A chaque danse j’étais invitée. Plusieurs ont souhaitées me revoir plus tard. Les moments les plus chauds étaient les séries de slow. Dans la demi-obscurité ils ne se gênaient plus du tout pour me palper les seins ou les fesses. J’étais toute mouillée et dans un état second rien que par le fait de passer comme ça de main en main. Surtout que leurs femmes n’étaient pas loin. Vers minuit alors que je venais de m’asseoir avec 3 copines, Michel un ami d’adolescence et dont la femme était assise à la table est venu me dire à l’oreille qu’il danserait bien le prochain slow avec moi à condition que j’ôte ma culotte. Je devais être rouge comme une tomate. Sans regarder sa femme j’ai dit que mon portable sonnait dans mon sac. Je suis partie directement aux toilettes. Puis sans réfléchir une seule minute j’ai retiré mon string et suis retournée m’asseoir. Je leur ai dit que ce n’était rien, juste ma soeur qui cherchait à me joindre. Elles ont repris leurs conversations et au premier slow je me suis levé pour que Michel ne m’invite pas devant sa femme. Il le fit un peu plus loin. Pendant le slow sans rien me demander il a glissé sa main sous ma robe par-devant. Il m’a caressé le clitoris et j’ai littéralement explosé là sur la piste de danse. Ensuite en me raccompagnant il m’a dit que je lui plaisais et qu?il fallait absolument qu’on se revoit. J’ai souris. Je ne l’ai pas revu de la soirée. Tout s’est terminé rapidement vers 1 heure du matin et je suis rentrée seule chez moi.

Pas terrible pour une soirée sur laquelle j’avais tellement fantasmé. Mais bon je me suis bien amusée quand même. Et puis hier, Michel m’a téléphoné en me disant que j’avais beaucoup changé, que je lui plaisais beaucoup et qu’il organisait une fête en petit comité avec nos amis communs vendredi prochain, qu’il aimerait bien que je vienne et qu?il espérait me voir aussi sexy sinon plus.

    Ma soeur est venue à la maison rechercher son sac, en cherchant des cigarettes dedans je suis tombée sur une liasse de billets. Quand je les ai sorti d?un air étonné, Isabelle a sauté dessus en disant que c?était à elle. Je lui ai demandé des explications et elle m?a répondu d?un ton énervé que ça me regardait pas. Comme je n?acceptais pas qu?elle me parle de la sorte la conversation s?est envenimée. Dans un accès de colère elle m?a dit qu?elle savait que je m? étais fait baiser par Serge et Marc et que ce n?était pas un hasard. Qu?elle avait volontairement oublié son sac ce soir là afin que je le ramène à Serge et qu’ils essaient de me sauter. Puisque je n’écoutais pas ses conseils ils fallaient bien faire quelques chose. Je l’ai foutue à la porte, nous ne nous sommes revues que pendant les vacances de juillet.

Michel m?a malheureusement téléphoné pour me dire que la soirée était annulée parce que leurs femmes ne voulaient pas les laisser sortir ce soir là.

    Au mois de juin un voisin m?a invité à dîner au restaurant. Un beau mec bien musclé. Le repas était sympa et plus le temps passait et plus la conversation déviait sur le sexe. J?étais vraiment très excitée à l?idée de me retrouver dans ses bras. C?est le coeur serré que je l?ai suivi dans son appartement. La pièce principale était remplie d?appareils de musculation. Sans rien dire, en quelques mouvements il était déjà nu face à moi. Mon effeuillage fut très rapide, en moins de deux il m?avait quasiment tout arraché et poussé sur le lit. Il m ?a pénétrée brutalement, j?ai fermé les yeux et petit à petit le plaisir est monté en moi. Ses va-et-vient devenaient de plus en plus rapide et sonore, jusqu?à ce qu?il éjacule en moi dans cri de bête.

    Il s?est relevé, a remis son slip et est allez chercher deux bières dans le frigo. Il m?en a tendu une en me disant qu?il était très content de la soirée qu?il venait de passer mais que je ne pouvais pas rester trop longtemps parce que sa copine risquait de nous surprendre et qu?il ne le voulait pas.

    Heureusement que des objets en plastique diablement efficaces ont été inventés. Ce sont eux qui ont passés la nuit dans les parties les plus intimes de mon corps. Je revoyais dans ma tête les moments les plus chauds de ma soirée avec Serge et Marc. Je me faisais jouir comme ils me l?avaient fait la semaine précédente, chaque pénétration était pour la bite de Serge ou celle de Marc qui s?enfonçait doucement en moi. Cette soirée ne dura pas aussi longtemps que la précédente mais je m?endormis reposée sans plus penser à l?autre connard de voisin.

    En vacance en juillet chez ma mère j?ai fait la paix avec ma soeur. Sa présence pendant ces longues semaines m?a cruellement manqué et j?étais très heureuse lorsqu?elle a accepté de loger à la maison au mois d?août pendant l?absence de ma fille.

    Elle est arrivée il y a quelques jours, elle est toujours aussi remuante et fatigante mais je suis vraiment très heureuse de la retrouver à mes côtés. Elle me raconte sans cesse ses histoires de cul, les situations dans lesquelles elle se retrouve. Depuis qu?elle est là elle m?interdit les pantalons, m?oblige à mettre mes robes les plus courtes. Tout cela produit sur moi un effet complètement euphorisant et j?avoue très excitant.

    Toutefois malgré ses invitations je n?ai pas encore osé sortir avec elle. Hier Serge est venu la chercher, il m?a gentiment parlé sans faire aucune allusion à notre soirée. Je me suis retrouvée vraiment conne, toute seule, quand ils sont sortis tous les deux. Elle aurait pu me dire que c?était avec Serge qu?elle sortait. Demain je vais essayer de lui avouer que son ami m?attire toujours, enfin si j?en ai le courage.


E-mail: sophie.gom30@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live