Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 82 656 fois
  • 97 J'aime
  • 1 Commentaire

Amour familial

Chapitre 1

Inceste

Tout c’est passer lors du mariage de mon frère.

Ma femme (karine) et moi, nous dormions chez les parents de ma femme car la maison de mes parents ne nous permet pas d’y séjourner. Ma femme a une soeur (Isabelle) qui avait 17 ans à ce moment. Physiquement elle est jolie, rousse et très attirante.

Nous voulions Karine et moi avoir une expérience à trois mais nous ne pensions pas que cela se ferait aussi rapidement. Tout commença quand ma femme est descendue pendant la nuit pour boire un verre d’eau. Passant devant le salon, elle trouva Isa entrain de regarder le film porno de canal. Elle avait sa chemise de nuit remonter en haut de ses cuisses et elle se masturbait. Tout d’abord ma femme ne fit pas de bruit pour ne pas la déranger. Elle est restée là un petit moment à la regarder. Elle trouvait sa soeur très jolie.

Puis ce rappelant notre conversation, elle se dirigea vers sa soeur. Elle s’assit à côté d’elle, surprit Isa essaya de cacher son mont de vénus mais le mal était déjà fait. Elle la rassura en disant qu?elle aussi elle aimait les films pornos et qu?elle voulait le regarder.

D’abord elle fut gêner mais quand Karine commença à se caresser, Isa fut moins gêner et elle se remit à se caresser (j’aurais voulu être là pour voir le spectacle). Pendant le film, Kari (c’est son surnom) regarda plusieurs fois en direction de Isa, elle regarda son sexe qui ne demandait qu’a être caresser. Au bout d’un moment, elle essaya une approche en demandant à sa soeur si elle pouvait caresser son sexe. Isa fut surprise mais l’intimité faisant et l?ambiance s’y prêtant elle laissa ma femme la caresser.

Par la suite Isa caressa ma femme mais elles n’allèrent pas plus loin. A la fin du film, elles se rhabillèrent et chacune regagna sa chambre. Kari me raconta sa nuit en détail (que je viens de vous décrire). Je fus vous devez vous en douter très exciter par un tel récit.

Le lendemain, ma femme demanda à sa soeur (elle lui expliqua que nous cherchions une femme pour une expérience à trois) comment elle me trouvait. Sa réponse fut qu’elle me trouvait ’mignon’, mais elle voulait réfléchir sur notre proposition car une proposition pour coucher avec sa soeur et son beau-frère, c’est pas fréquent. Nous n’avons pas attendu sa réponse trop longtemps, le soir même elle est venue nous dire quand nous fûmes dans notre chambre qu’elle était OK mais comme elle est encore vierge, elle voulait que sa soit doux. Nous nous sommes donnés rendez-vous dans notre chambre le lendemain soir.

Nous avons décidé de faire un jeu pour nous ’découvrir’, un jeu de carte où le ou la gagnant(e) garder ces vêtements, le ou la perdante enlever un vêtement et la personne qui était 2ème choisissait le gage quand la personne serait nue mais si l’on était 3 fois 2ème, on enlevait aussi un vêtement. Nous avons commencer le jeu avec une certaine excitation mais aussi avec un sentiment de peur car c’était la 1ère fois pour nous tous dans un certain sens. Ce fut ma femme qui perdit le premier vêtement, bien que ce ne fut pas la première fois, je fus exciter de la voir se déshabiller devant nous.

Puis le jeu continua, il fut assez équilibrer. On arriva à la situation où il ne me restait que mon caleçon et mes chaussettes, ma femme son body classique blanc (nous ne voulions pas mettre de sous vêtements trop affriolant, on voulait rester dans le classique) et Isa était en slip et soutiens-gorge de coton blanc A partir de ce moment les règles changèrent. Celui qui gagner avait le droit d’enlever le vêtement du perdant. Je fus le premier à perdre mais c’est ma femme qui gagna, elle gagna le droit d’enlever mes chaussettes car je voulais que se soit sa soeur m’ôte mon caleçon. La partie qui suivit c’est Isa qui gagna et ma femme fit exprès de perdre pour que ce soit sa soeur qui lui ôta son dernier vêtement.

Isa s’approcha de Kari, on sentait une certaine fébrilité mais doucement les mains de Isa partir dans l’entre cuisse de sa soeur pour déboutonner son body, puis lentement elle remonta le body le long du corps de ma femme (je bandais comme un ours). Quand ma femme fut nue, elle embrassa Isa sur les lèvres mais se fut juste un effleurement des lèvres. Après avoir gagner la partie qui suivi j’ai espérer que Isa perdrait, ce qu’elle fit assez facilement. Elle s’approcha de moi, s’agenouilla devant moi et elle fit glisser mon dernier vêtement. Quand mon caleçon fut à ma taille, bandant tellement Isa poussa un léger cri qui montrait sa surprise devant mon sexe déjà dur. Isa se mît à rougir, c?était la 1ère fois qu?elle voyait le sexe d?un homme qui bandait. Ma femme s?approcha de moi et dit à sa s?ur :

— ?il est beau non !?.

Un oui sorti de sa bouche mais il fut peu audible car ses yeux étaient penchés sur mon sexe dressé. Ma femme se saisie de mon sexe et lentement fît un mouvement de va et viens. Isa regarda sa s?ur faire puis Kari demanda à Isa si elle voulait venir l?aider. Elle s?approcha de moi et elle se mît à me branler, on sentait une certaine hésitation dans ces gestes.

Ma femme voyant cela décida de calmer le jeu en disant qu?il fallait finir le jeu car (en regardant Isa avec un sourire ) tout le monde n?est pas encore nue. On reprit le jeu mais Isa gagna à nouveau et c?est ma femme qui perdit. Son gage fût d’embrasser sa s?ur mais sans retenus. Elle s?exécuta sur le champs et aucune des deux ne trouva à redire.

Puis enfin Isa perdit une rencontre et elle nous dévoila sa poitrine. Ses seins étaient fermes et doux (on l?apprit plus tard), d?abord elle essaya de les dissimuler car elle les trouvés trop petits ma femme alla vers elle et lui prenant un sein au creux de sa main et l?autre sur un de ses seins elle lui dit qu?ils ressemblaient beaucoup au sien , Kari me demanda de venir voir et prenant ses seins dans mes mains j?ai confirmé leur beauté, en un mot : ils étaient jolis et très agréable à toucher. La prochaine partie fut gagner par ma femme et c?est moi qui termina 3ème. Isa choisit que ma femme me suce. Elle s?exécuta rapidement mais voyant les joues de sa s?ur rougir de désir et de gène, elle lui redemanda de venir l?aider si elle le voulait.

Rapidement il y eu 2 langues pour me lécher. Quand mon sexe disparu entièrement dans la bouche d?Isa nous sûmes ma femme et moi qu?elle ne reviendrait pas en arrière. Elles avaient une telle envie de me sucer que j?ai du leur demander d?arrêter sinon je ne pourrais me retenir! Puis enfin Isa perdit de nouveau (on pense qu?elle l?a fait exprès) Kari s?agenouilla devant elle et elle fit glisser son dernier morceau de coton. Son sexe était comme elle, très doux, roux et on voyait qu?elle en prenait soin car son maillot était très bien dessiner. Ma femme laissa sa langue découvrir ce nouveau monde qui s?offrait à elle. Isa par ses mains guida sa s?ur dans son entre cuisse et des cris de bonheur sortir de la bouche d?Isa.

Elle n?éprouvait aucune honte à nous montrer son sexe car elle savait qu?on la respecter et que ce que nous faisions nous en avion tous les 3 envie. Se fut le début de notre longue nuit de plaisir. Nous nous sommes pris par la main et la chambre de mes beaux parent fut le lieu de nos découvertes, se fut d?abord des caresses, des baisers.....Puis ma femme se mît à me sucer, sa s?ur vint près de moi et m?embrassa à pleine bouche. Sa langue erra dans ma bouche. Puis elle m?embrassa sur le torse, le ventre puis sa main saisit mon sexe et demanda à sa s?ur si elle pouvait la remplacer, ma femme lui céda sa place et elle se mît à me sucer.

Mon sexe disparaissait dans sa bouche, tout en me suçant elle me regarda dans les yeux pour me montrer qu?elle aimait ça. Ma femme, quant a elle se plaça sous le sexe de sa s?ur et elle lui lécha sa chatte qui ruisselait de plaisir. N?y tenant plus je jouie dans la bouche de Isa, le liquide coula le long de ses lèvres. Ma femme ne voulant perdre ce jus délicieux lui lécha le visage pour en récupérer le jus. Puis elle embrassa sa s?ur et le liquide se mélangea à leur salive et elles l?avalèrent. Par la suite, Isa avala tous nos jus (elle en raffole). Puis arriva le moment ou Isa et moi ne formèrent qu?un. Elle écarta les jambes, on pouvait voir son intimité humide par le désir. Ma femme me guida en elle, puis elle alla près de sa s?ur où elle embrassa ses seins, puis leurs bouches s?unirent pour une longue étreinte. Par un coup de rein, elle perdit sa virginité, un petit cri perdu dans leur baiser fût le signe que maintenant elle n?était plus vierge. Puis je me mis à faire un va et viens en elle, on entendait son désir monter par des cris de plus en plus fort que nous essayons de cacher sous nos baisers avant qu?elle n?est atteinte son premier orgasme.


Quand nous fûmes rassasier, nous nous sommes endormis épuisés mais heureux. Au petit matin, je fus réveiller par le plus doux des réveilles, ma Kari et Isa me suçaient. Et lors de ma décharge Isa avala le tout. Puis nous nous sommes levés mais nous refîmes l?amour sous la douche. Enfin habillés, nous sommes allés au mariage de mon frère. Dans l?église mes mains disparurent sous les jupes de Kari et Isa, elles n?avaient pas mis de culottes. Lors de la soirée, nous sommes partis au toilette où pendant que je prenais Isa, elle broutait sa sur puis elles inversèrent les rôles. Depuis nous avons déménager pour nous rapprocher de notre jeune amour. Pour ces études, elle dut partir pour l?université, elle vît maintenant avec nous car nous habitons près de son université. Nous vivons à trois, nous faisons l?amour à trois. J?aime ma femme et Isa. Kari m?aime mais elle aime aussi Isa (mais pas d?un amour de sur) et Isa nous aime tous les deux. Depuis peu Isa vient souvent à la maison avec une copine car Isa pour mon anniversaire voudrait m?offrir cette jeune étudiante.

Etant prof dans un lycée, j?ai réaliser un autre fantasme qui devint réalité à la fin du BAC, Nous avons organiser une double soirée. D?abord une soirée normale puis la soirée changea en une partouse. Plusieurs profs étaient présents (femmes et hommes, surtout des femmes alors que je pensais l?inverse) ainsi que plusieurs élèves (garçons et filles).

Si vous voulez qu?on vous la raconte dite le nous. Cette lettre est peut être longue mais comment faire moins. Car une telle expérience est tellement extraordinaire.

Diffuse en direct !
Regarder son live