Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 101 fois
  • 34 J'aime
  • 0 Commentaire

L'amour en mer

Chapitre 1

Erotique

En 2016, comme je le fais presque tous les ans, je suis allé passer une semaine au Cap d’Agde pour profiter du soleil estival et, pourquoi pas, avoir une ou deux aventures coquines…

Sur les plages naturistes, notamment celles qui ne sont fréquentées que par des adultes, les mœurs sont très libres et il est courant de voir des couples (légitimes ou non) baiser sur le sable… ou se constituer au hasard des rencontres…


A un peu plus de 70 ans, je vis seul car je suis veuf deux fois et seule ma seconde épouse partageait mon goût pour le nudisme que nous pratiquions chaque fois que nous étions seuls autour de sa piscine. C’était le seul lieu où elle consentait à se mettre nue en extérieur !


Depuis de longues années je suis nudiste/naturiste et je dois avouer que j’ai fait de belles rencontres qui ont parfois duré plus d’un après-midi ou une soirée.

J’ai exploré pas mal de lieux naturistes passant des côtes vendéennes à celles des Landes ou encore de la Méditerranée, des îles du Levant aux Calanques… et même à l’intérieur des terres. Il serait trop long de revenir sur ces souvenirs mais ce que je veux vous raconter, c’est cette sortie en mer au large du Cap d’Agde.



Il y a plusieurs années, j’y ai fait la connaissance de Calalya (une des égéries du lieu) et de son compagnon. Nous avions bien accroché et c’est ainsi qu’ils m’ont invité à une sortie en mer lors de mon dernier jour de ma saison au Cap.

Catalya m’avait prévenu :

Nous ne serons pas seuls… Nous avons invité d’autres amis à partager cette sortie.

Plus on est de fou… plus on rit !


Pour avoir vu des photos, je savais qu’ils avaient un beau bateau à moteur avec une large plage arrière et un sun-deck assez vaste au-dessus de la cabine mais je ne l’avais jamais vu.

Quand je suis arrivé pour embarquer, outre Catalya et son compagnon, j’ai vu qu’il y avait deux autres couples (environ 30 ans) et une fille seule dont je remarquai aussitôt l’ampleur de sa poitrine…

Tout le monde était vêtu légèrement, paréo pour les filles et T-Sirt par-dessus le maillot pour les hommes… J’avais presque la bonne tenue puisque je portais mon maillot de bain sous un short très réduit et un t-shirt à petites manches.


Dès que nous sommes sortis du chenal du port, les filles qui étaient montées sur le sun-deck, ont défait leurs paréos puis le haut de leurs maillots de bain pour se livrer aux rayons du soleil en ne gardant que les bas… en réalité un simple string…

En riant, elles se sont enduites de produits pour se protéger du soleil.

Catalya, quant à elle, faisait ma maîtresse de maison en offrant aux quatre hommes présents des boissons rafraîchissantes. Elle n’avait pas besoin de se mettre au soleil car elle était déjà plus que bronzée et avec tous les tatouages qu’elle portait, elle devait être prudente… Elle ne portait qu’un maillot de bain deux-pièces très réduit elle aussi qui mettait en valeur sa jolie poitrine menue mais bien ronde !


Les conversations allaient bon train entre Chris, le compagnon de Catalya et les deux mecs. J’ai rapidement compris qu’il s’agissait d’acteurs de films X qui tournaient habituellement sous la direction de Chris car ils parlaient d’un prochain tournage, justement avec les filles que nous avions embarquées.

Je ne voulais pas les gêner aussi je suis allé sur la banquette de la poupe où Catalya m’a rejoint… Nous avons bavardé quelques minutes puis elle a appelé une des filles qui était en train de bronzer.

Titaïna… Tu veux bien descendre… Notre ami veut faire ta connaissance !


Cette coquine de Catalya connaissait mon attirance pour les femmes à forte poitrine… et là, j’étais servi…

Dès mon arrivée sur le bateau, j’avais remarqué cette grande fille aux longs cheveux noirs et à la poitrine plus que rebondie… et j’avais été attiré par elle, n’imaginant pas qu’en quelque sorte, elle avait été invitée spécialement à se joindre à notre petite croisière.

J’avais déjà vu Titaïna dans des séquences vidéo avec Catalya mais jamais je n’aurais imaginé la rencontrer un jour…

Comment vous la décrire ? C’est une grande femme, brune, d’origine espagnole, le visage ovale est dominé par une petite frange et ses cheveux tombent en cascade sur ses épaules. Ses grands yeux noirs sont ombragés par des cils immenses, comme s’ils avaient été allongés artificiellement. Les lèvres sont pulpeuses comme sa poitrine et ses hanches…

Je la qualifierais de « somptueuse » tant l’ampleur de ses formes correspondait à sa silhouette… C’était vraiment une belle femme (selon mes critères). Elle avait des tatouages un peu partout sur le corps, l’un barrant son ventre sous le nombril, d’autres sur les cuisses ou les jambes…

Nous avons bavardé quelques instants à trois puis Catalya s’est éloignée, nous laissant le champ libre…

J’admirais la poitrine de Titaïna… des seins fièrement dressés sur son buste, de la taille d’un petit melon avec des pointes érigées traversées par une barrette dorée… Je la voyais en gros plan et en réel…

Je me disais qu’il serait doux de se glisser entre… mais quand elle a tendu sa main pour caresser mon sexe au travers de mon maillot, je me suis laissé faire. Saisissant l’élastique, elle a fait descendre mon slip de bain et m’en a débarrassé…

J’étais un peu intimidé par la taille de mon sexe… Certes, il est d’un diamètre tout à fait convenable mais il est relativement court par rapport à ceux des hardeurs de films X.

Cela n’a pas semblé gêner Titaïna outre mesure car elle s’est agenouillée entre mes jambes et a embouché mon vit pour le sucer…

Waouh… Quelle bouche chaude… Elle m’a avalé d’un seul trait comme pour faire une gorge profonde mais aussitôt elle a ressorti mon membre pour jouer sur le gland, agaçant le méat du bout de sa langue pendant que ses mains pressaient doucement mes valseuses… Ensuite la fellation a commencé véritablement jusqu’au moment où ma partenaire m’a dit que j’étais assez dur et que je pouvais la pénétrer !

J‘étais déjà à moitié allongé sur les coussins de la poupe aussi, j’ai basculé sur le dos…

Titaïna est venue au-dessus de mon bassin, a saisi ma bite entre deux doigts, l’a couverte d’un préservatif et s’est laissé glisser sur mon pieu qui a disparu entre ses lèvres vaginales pour se loger bien au fond de son sexe qui était bien mouillé !

J’avais sous les yeux sa fabuleuse poitrine qui au gré des va-et-vient se balançait doucement.

C’était bon… Chaque fois que j’arrivais au fond de son vagin, Titaïna s’arrêtait et je sentais ses muscles internes masser mon gland… et c’était bon… Je sentais le plaisir monter dans mes reins et je m’interrogeais sur la suite des événements car je n’avais pas mis de préservatif !

Je ne posai pas longtemps la question…

Titaïna se releva puis s’allongea sur une autre partie des coussins en me disant de venir entre ses seins…

Waouh… une cravate de notaire entre des globes fabuleusement excitants… ça allait être bon !

Je me plaçais au-dessus du buste de Titaïna, un genou sur la banquette et l’autre jambe en appui sur le pont… Je bandais ferme et ma bite, dont Titaïna avait enlevé la protection était engluée de cyprine lorsque je l’ai placée entre les seins de la belle Espagnole.

Aussitôt elle a resserré ses globes pour que je glisse entre… De temps à autre, elle relevait la tête et sa langue venait lécher mon gland…

Je bandais de plus en plus au point que ma bite était douloureuse mais je sentais que je n’allais pas tarder à jouir… ce qui est arrivé peu de temps après quand j’ai lâché quelques belles giclées de sperme sur le buste et entre les seins de Titaïna…

Je ne pouvais que la remercier de ces beaux instants… mais elle m’a répondu que nous n’avions pas fini, qu’elle était à ma disposition et qu’elle avait envie de me sentir gicler en elle !

Je récupérais lentement et le fait d’avoir une si belle femme généreuse à mes côtés m’a rapidement remis en forme…

Quand elle s’est agenouillée sur la banquette, face à la mer, j’ai vu qu’elle avait un Plug en silicone planté dans son sphincter et ses fesses opulentes étaient comme une invitation à la prendre en levrette.

Mais ce n’est pas ce qu’elle voulait car elle m’a demandé de faire aller et venir le Plug dans son sphincter en me disant que cela allait la préparer car elle voulait que je lui prenne le cul de façon à bien me sentir me répandre en elle !

Bien que n’étant pas un amateur forcené de la sodomie, comment ne pas répondre à une telle invitation ??? Je fis aller et venir le Plug dans le boyau étroit de Titaïna et lorsque je le retirai, son anneau plissé resta ouvert… je n’avais plus qu’à y glisser ma bite qui était dure comme du bois !

Encore plus que lorsque je l’ai baisée, je sentais la chaleur de son boyau étroit et je me sentais bien… J’allais et venais en elle qui m’encourageait à la prendre plus fort !!

Mais je prenais mon temps et je savourais la chance que Catalya m’avait donnée… (Il faudra que je l’en remercie…).

J’avais placé mes mains autour de la taille de ma compagne et je la sodomisais à longs traits, veillant à ne pas sortir de son sphincter… la mer nous berçait mais je n’y prêtais pas attention, concentré sur ce que je faisais… et au moment où j’ai éjaculé dans le boyau étroit de Titaïna, elle s’est mise à jouir comme si je l’avais baisée par-devant !

Je suis resté de longs moments dans le cul de la belle Espagnole puis je suis sorti pour m’allonger sur la banquette pendant qu’elle s’éclipsait dans la cabine…

Quelque temps après elle est revenue s’allonger près de moi après avoir remis un string en tissu.


En fin d’après-midi, nous avons regagné le port et j’ai offert à Catalya, son compagnon et Titaïna un pot pour les remercier…

Un après-midi très sexe bien rempli !

MERCI Catalya !

Diffuse en direct !
Regarder son live