Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 4 395 fois
  • 6 J'aime
  • 0 Commentaire

Amours de vacances

Chapitre 1

Orgie / Partouze

J’ai connu une fille en vacances l’année dernière. Nous étions amants pour les 3 ou 4 semaines de congé. Cette année nous nous retrouvons comme toujours avec plaisir. Mais je la sens légèrement changée. Elle aime toujours bien baiser mais je sens qu’il lui manque quelque chose. Pourtant l’autre année je lui ai offert un double godemiché qui sert en même temps au con et au cul. Elle me demande d’aller à l’intérieur des terres. Nous allons donc en voiture et en route elle trouve son bonheur: un pinède qui offre un sous bois magnifique. Elle a envie de baiser là. Je sors une couverture et la suis jusqu’à ce qu’elle ait trouvé l’endroit qui lui convient. J’installe la couverture pendant ce temps là, elle est déjà nue: il faut dire qu’elle n’est jamais trop habillée pendant les vacance: une jupe, un T-shirt suffisent à la vêtir. Le temps pour moi de la rejoindre, elle se branle avec vigueur: je lui demande ce qui lui arrive: j’ai le feu aux fesses ces jours ci me réponds-elle. Elle sort son double gode et se donne du plaisir devant moi. Je me mets à bander de plus en plus. Elle jouit et me demande de venir l’enculer: normalement cette demande arrive bien plus tard dans nos étreintes. Mais étant très excité, je m’exécute. Elle s’est mise en levrette et avec ses mains écartent sa raie pour faciliter l’accès de son cul très accueillant. Nous arrivons à jouir malgré l’inconfort de la couverture. Nous nous couchons un peu, l’un contre l’autre en nous embrassant sans arrêt. Soudain elle me dit de me retourner lentement et de laisser faire: en effet un homme d’une quarantaine d’années nous regarde en venant vers nous. Il a sortit sa bite épaisse et se branle en marchant vers nous; mon amante de l’été lui demande de se joindre à nous. Il arrête de se donner du plaisir en voyeur pour venir partager la fille. Comme elle est consentante, il en profite. Elle ouvre les jambes et lui demande de la baiser. Surpris je regarde sans trop comprendre. Mais elle fait mettre le gaillard sur le dos se fait baiser par lui et me demande de l’enculer encore une fois. La situation devient "hard" je n’ai jamais encore baiser une fille qui se faisait mettre par un autre. Je m’exécute et l’encule sans déplaisir. Elle est entre nous et donne la cadence: à travers son cul, je sent la bite de l’autre: c’est particulier, mais pas désagréable du tout. A dire vrai j’y prends goût. Une fois que tous les trois nous avons jouis, l’homme s’en va sans se retourner. Ma compagne dit alors, voilà se que j’appelle baiser. J’ai pris un pied énorme et mon orgasme a été rarement aussi fort. Je lui demande si dans la vie courante elle fait l’amour souvent comme ça, et elle me répond qu’elle le fait depuis deux ou trois mois et que ses amants changent à chaque fois. Je suis le seul habituel: tous les ans je ne crois pas être si habituel que ça.


Diffuse en direct !
Regarder son live