Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 742 fois
  • 52 J'aime
  • 4 Commentaires

En Angleterre, on ne fait pas comme ailleurs…

Chapitre 1

Hétéro

Je lis depuis longtemps des histoires sur ce site, je me lance en écrivant en amateur une première histoire. Si celle ci vous plait pourquoi pas une suite à cette histoire purement fantasmée.



Cela faisait plusieurs semaines que l’on attendait ce jour. Ce soir ma femme et moi sommes en weekend et partons pour un séjour qui s’annonce romantique à Londres.


Je me présente, je m’appelle Phil, j’ai 32 ans, je travaille comme commercial, avec des horaires assez souples, ce qui me permet d’avoir du temps pour m’occuper de ma femme.


Ma femme justement, Clara, 37 ans très jolie brune aux cheveux court, 1,75m et assez fine même si comme toutes les femmes, elle se plaint toujours d’avoir 2/3 kilos en trop, une jolie poitrine bien ronde, du 90C. Elle travaille à son compte ce qui lui permet aussi de trouver du temps de libre.


Justement du temps de libre, on a réussi à s’en trouver pour partir ce soir à Londres, en avion. Nous avons tous les deux déjà visité cette ville mais à l’époque chacun de son côté et en célibataire. J’espère avoir un tout nouveau regard sur cette ville après ce voyage.


Il ne nous reste plus qu’à finir les bagages et direction l’aéroport. Pour une fois c’est chacun sa valise, ma femme a bien insisté sur ce point.


Passons les détails, de l’aéroport. Une fois installé dans l’avion (pas très confortablement mais on ne peut pas tout avoir non plus avec les compagnies low-cost), ma femme se love contre moi :


Clara : « mon chéri ça fait tellement longtemps que l’on s’est pas fait un voyage tous les deux »


Moi : « oui mon cœur, enfin seul, juste toi et moi on va vraiment pouvoir profiter »


C : « en profiter, tu as intérêts, je me sens d’humeur très joueuse ce weekend…. »


Je reste étonné et ravi de cet aveu mais je n’ai pas le temps de répondre car l’hôtesse arrive à ce moment pour nous proposer une boisson (payante donc, on voyage toujours dans la même compagnie à bas prix). Je demande donc à ma femme si elle souhaite boire quelque chose, elle me répond que tout ce dont elle a besoin est à portée de sa main et joint le geste à la parole en glissant sa main manucuré très haut sur ma cuisse sous le regard amusé de l’hôtesse, qui part continuer ailleurs son service.


L’effet est immédiat une érection naissante prend forme. Les doigts de ma femme trouvent directement la bosse de mon pantalon et griffent doucement mon sexe, ce qui ne fait qu’amplifier mon désir.


L’excitation de plus en plus présente, je me tourne vers ma femme pour l’embrasser avec toute la chaleur possible dans une telle situation vu le peu de confort que nous offrent les sièges.


M : « oui je comprends mieux l’humeur joueuse dont tu me parlais il y a une seconde mais si tu continues à me chauffer, il ne va pas falloir te plaindre après…. »


C : « crois-moi ce weekend je me plaindrais pas, je veux juste t’allumer et être à toi »


M : « être à moi ?..... »


C : « oui je connais bien tes gouts maintenant, je veux être pour le weekend comme ta call girl que tu emmènerais en vacance avec toi, juste que l’on passe un moment que tu ne sois pas près d’oublier»


M : « ça je sens que je suis pas près de l’oublié, mais es-tu sur de vouloir jouer ? »


C : « à Londres, on est sûr de ne connaitre personne alors oui joues avec moi mon amour »


Nous voilà donc, enfin, arrivé à l’aéroport, on saute dans un taxi et direction un petit B&B du côté de Nothing Hill Gate.


A nouveau ma petite femme se montre très câline, dans le blackcab mais je décide d’attendre l’arrivée à l’hôtel pour passer aux choses sérieuses.


On se dépêche donc de prendre possession de la chambre. A peine arriver dans notre lieu de résidence pour le weekend je me jette dans les bras de ma femme et la bascule sur le lit.


On se déshabille rapidement, et enfin la découvre dans son ensemble de lingerie coquine tout en dentelle noir et, chose étonnante car elle n’en porte normalement jamais, un petit string ficelle qui forcement ne me donne qu’une envie, le décaler légèrement pour lui manger son sexe trempée d’envie.


M : « tu as vraiment préparé ton coup toi… »


C : « oui et la ça fait des heures que je mouille comme un cochonne alors fais-moi jouir je n’en peux plus…. »


Quand ma femme est dans cet état là je la sais prête à tout et je compte bien en profiter.


Je continue donc à la lécher avec toute mon attention pour la faire grimper, et au bout de seulement quelques instants, je la sens jouir avec encore plus de puissance que d’habitude.


C « finis de te déshabiller que je m’occupe de toi maintenant »


M : « tu peux prendre quelques secondes pour te remettre si tu veux ! »


C : « non !! Viens fourrer la bouche de ta petite salope, j’ai vraiment besoin de ta queue, depuis le départ je ne pense qu’à te sauter dessus »


J’adore quand elle me parle comme ça, il suffit souvent de quelques mots crus pour me faire monter dans les tours.


Clara se met à lécher ma queue à la manière d’une affamée mais je connais son talent pour la fellation aucun risque d’abimer la bête. Je profite complétement de son enthousiasme, tout y passe, coup de langue sur ma hampe, les testicules, puis elle me prend le plus possible (oui le diamètre est quand même imposant donc…) jusqu’à s’étouffer. Je sens que j’vais pas tarder à jouir, mais elle aussi le devine et prends ma queue à pleine mains pour me finir en me faisant jouir sur ses seins avec son sourire de coquine fier d’avoir encore une fois obtenue ma semence. Tout en me fixant avec son regard rempli de vice, ma femme récupère du bout de son index un peu de sperme coulant sur son sein.


Je n’ose y croire, ma Clara ne va quand même pas faire ça, elle qui n’a jamais gouté mon sperme.


C : " regarde mon chéri comme ta salope à envie de te gouter"


Et sur ces paroles, elle glisse son index pleins de mon jus au fond de sa bouche. Son geste lui provoque un sourire tout aussi troublant pour moi que sa nouvelle attitude de débauche.


Elle remonte le long de mon corps pour un tendre câlin et me dit presque en chuchotant que le reste de son corps sera à moi pour la soirée mais que d’abord il nous fallait nous préparer pour aller au restaurant….


La suite plus tard


Diffuse en direct !
Regarder son live