Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 364 fois
  • 40 J'aime
  • 0 Commentaire

Un anniversaire inoubliable

Chapitre 8

Avec plusieurs hommes

chapitre 8: C’est mon anniversaire - étape 3: M. Jacques

Le lendemain matin, dès le petit déjeuner, Luigi semble avoir déjà retrouvé toute sa vigueur et ma femme, après une bonne nuit de sommeil, semble déjà prête à en découdre avec lui.

"- stop" dis-je. "Gardez vos forces car un nouvel invité arrive ce matin et il faut que tu, "vous" soyez en forme".

Ils se calment avec regret et prennent leur petit déjeuner.

Je prépare ensuite la suite: je mets une couette sur la table de salle à manger et demande à mon épouse de s’allonger sur le dos, entièrement nue, jambes légèrement écartées. Je lui dis "tu seras isolée sensoriellement par les yeux et les oreilles. Tu ne pourras te concentrer entièrement sur tes sens corporels."

Sur ce, je lui mets son masque sur les yeux et rajoute un casque antibruit sur ses oreilles.


Nous attendons l’arrivée de M. Jacques.



La sonnette retentit.

J’ouvre la porte à notre invité "Bienvenu Jacques".

Je l’invite à avancer dans la salle à manger où il découvre, l’air stupéfait, le corps exposé de Karine, mon épouse.

"Je ne te présente plus Karine, mon épouse. Tu la connais, même si tu ne l’avais jamais vue dans cette tenue."


Je rappelle que Jacques est le voisin du grand-père de Karine. On se voyait donc quand on allait chez son grand-père. Jacques est un parisien retraité, hautain et coureur de jupon. Ma femme ne le supporte pas, justement à cause de son comportement prétentieux et dragueur à 75 ans. Il a une grande villa avec piscine et l’a déjà invitée à nager dedans en précisant que chez lui, c’est sans maillot de bain.


"Comme tu peux le voir, elle n’entend rien ni ne voit rien. Elle est entièrement à toi. Luigi pourra t’accompagner car tu ne pourras pas satisfaire tout ses trous en même temps. Tu peux abuser d’elle comme bon te semble, l’objectif étant aussi de la faire jouir. Je te propose de commencer à masser son corps en commençant la tête. Tu peux commencer par te mettre nu aussi. Qu’en penses tu?"

" Elle est vraiment magnifique" dit il en s’approchant d’elle et en la regardant.

"N’hésites pas à commenter ce que tu ressens et à dire ce que tu aurais envie de lui dire" dis je.

Il fait le tour de la table pour l’admirer de plus près en se penchant afin de mieux voir chaque partie de son corps, en s’attardant sur ses seins, puis sur son bas ventre où un fin duvet ne cache absolument pas,ni le dessin de ses lèvres entrouvertes, ni le renflement du capuchon de son clitoris.

Il se dévêt et laisse apparaître dressée fièrement vers le ciel son dard.

Il prend le flacon d’huiles essentielles, verse une lapée dans ses mains qu’il frotte l’une contre l’autre, puis applique ses mains sur le visage de Karine qui exprime un léger cri de surprise.

Les mains de M. Jacques massent le front de mon épouse, puis les joues, le nez et le menton, faisant luire le visage suite au dépôt d’huiles essentielles.

Il remet de l’huile sur ses mains puis s’attaque aux épaules qu’il masse longuement avant de descendre vers les petits seins de ma femme. Presque immédiatement, les petits tétons s’érigent et forment 2 tourelles rouge carmin, avec des mamelons qui gonflent aussi légèrement. A chaque fois que ses doigts passent sur ses tétons, ceux ci se couchent comme du blé et se redressent brutalement à la verticale comme des ressorts.

"Hmm, comme ils sont mignons ces petits seins. Tu aimes te faire caresser on dirait, hein, vu comment tes tétons pointent au moindre contact."

Il se penche vers elle afin de l’embrasser tout en continuant à caresser ses seins.

Après quelques baisers, les langues commencent à sortir des bouches et à se mélanger. Les 2 bouches s’ouvrent en grand afin de laisser un maximum d’espace aux langues.

Je filme en gros plan le visage à la peau ridée de M. Jacques. Je remarque étrangement qu’il a un gros nez rouge d’un homme qui aime l’alcool, des dents jaunes d’un fumeur et ses cheveux blancs. Je vois sa grosse langue fourrager la bouche de mon épouse au visage si fin, avec son petit nez et ses dents blanches.


Puis les mains de M. Jacques descendent vers le ventre, laissant des traces huileuses sur leur passage, rendant cette peau lisse bien brillante.

M. Jacques s’attaque aux jambes qu’il masse l’une après l’autre en montant et descendant plusieurs fois sur chacune d’elle, en les soulevant, en les pliant, en écartant, et en heurtant avec sa main, quand il remonte sur les jambes, la chatte de ma femme. Ces attouchements provoquent un petit gémissement de ma femme et sa chatte commence à luire légèrement, signe d’un plaisir montant.

" tu aimes ça, de te faire toucher le clito on dirait. Tu as l’air d’être bien sensible aux attouchements." dit t’il.

"Vas-y" dis-je en continuant de filmer la scène, "maintenant, tu lui replies ses 2 jambes en les écartant (comme si elle s’accroupissait) afin qu’on voit bien son trou du cul"

Il la met dans la position indiquée, l’obligeant à remonter ses fesses et à découvrir son petit trou du cul.

"Parfait" dis-je en filmant en gros plan ses 2 orifices si petits, si fermés qu’on se demande comment ils peuvent accueillir de si grosses queues.


"Maintenant, mets-lui un doigt dans le cul avec l’huile de massage. Tu verras, elle va adorer"

M. Jacques ne se fait pas prier. Il admire d’abord sa chatte humide aux lèvres entrouvertes avant d’approcher puis d’enfoncer son index dans l’anus de Karine qui, surprise, émet un petit cri.

Comme son doigt est bien huilé, il glisse tout seul à l’intérieur et l’enfonce facilement bien profondément avant de le ressortir et de le renfoncer.

Il prend l’initiative de lui mettre un 2ème doigt en même temps que le 1er et les 2 doigts s’enfoncent bien profond dans l’orifice de Karine qui réitère son petit cri.

"Et dire qu’elle ne voulait pas venir se baigner dans ma piscine au prétexte qu’elle ne voulait pas se mettre toute nue devant moi. Et là, cette pute est ouverte comme une moule pas fraîche et elle trémousse du cul en gémissant dès que je lui enfonce 2 doigts dans le fion... Putain, je vais lui défoncer le cul tout de suite, je n’en peux plus d’attendre. J’ai la queue en feu. Il faut que je la vide et que je lui largue tout mon foutre dans le cul à ta femme."

"vas-y, je ne te retiens pas. mets lui bien profond et fais la jouir"

Il retire ses doigts et présente sa queue devant son anus. Sa queue est tellement bandée et dure qu’il a du mal à la faire revenir à l’horizontal pour pouvoir l’aligner sur le trou qui doit s’impatienter. En plus, je dois dire qu’il a une belle queue bien en chair. Je dirais qu’elle fait bien 4 cm de diamètre pour 18 cm de long.

Mais en se penchant en avant, il y arrive et il pousse sa queue qui disparaît après un petit temps de résistance entièrement dans le cul de ma femme.

Il commence alors ses va et vient en poussant son bassin le plus loin possible et en tenant les jambes de ma femme pour la faire venir à lui le plus possible, et ce afin de lui mettre le plus de cm de queue dans son cul.

Et à vrai dire, elle ne démérite pas car toute sa queue disparaît entièrement et on ne voit plus rien.

Karine commence alors à se caresser la moule en gémissant.

Luigi attendait ce moment là pour présenter son dard dans la bouche de ma femme et en guidant sa tête afin qu’elle le suce. De son autre main, il lui masse les seins.

Rapidement, M. Jacques se tend et s’enfonce une dernière fois au plus profond afin de larguer ses jets de semence dans le cul de ma femme. Sentant cela, elle se branle à toute vitesse afin de provoquer un orgasme quelques secondes après les 1ers jets de sperme, orgasme qui la fait se cambrer, la bite de M. Jacques encore dans le cul.

Luigi n’est pas en reste et décharge sa purée dans la bouche de Karine qui avale tout.

"oh putain, quelle salope" dit M. Jacques. "elle a tout avalé"

"eh oui, elle adore ça. Elle prend tout par tous les trous, et elle en redemande" dit Luigi. "alors, il était bon son petit cul ?"

"oh putain, comment je lui ai défoncé le cul. Du velours. Et elle a pris toute la longueur de ma queue sans broncher. Et tu as vu comme elle se branlait et comme elle gémissait quand je la tronchais? Putain, je vais lui prendre la chatte maintenant, je bande encore"

"Attends" dis Luigi. "Je te propose qu’on essaie un truc. On va lui mettre nos 2 queues dans sa chatte"

"en même temps?"

"oui, en même temps".

"OK, on y va"

Ils font mettre Karine debout et la font asseoir sur Luigi, sur le canapé.

Luigi rentre sa queue dans la chatte de mon épouse. Une fois qu’il est bien à fond dedans, M. Jacques se présente et essaie de rentrer sa queue dans la chatte aussi.

"non, vous êtes fou" dit Karine. "cela ne rentrera pas. Pas les 2 en même temps"

Mais Luigi maintient les 2 mains de mon épouse et M. Jacques continue de pousser afin de rentrer sa quéquette dans le trou. A force de pousser, il rentre enfin et les 2 vieux zouaves peuvent coulisser en cadence leur piston dans le trou. Ils ne se privent pas pour le faire. Mon épouse se détend et accepte cette nouvelle expérience sexuelle avec de plus en plus de plaisir.

Je vois, à travers le camescope, ces 2 queues qui emplissent la moule bien humide et bien dilatée de mon épouse et qui coulissent dans sa chatte.

Et celle ci gémit de plus en plus.

"hmm. Plus vite, prenez moi plus vite, à fond. Ohh, c’est trop bon. Je veux sentir vos 2 queues bien à fond en moi. Emplissez moi complètement. Ahh, aahhhh".

"Tu veux de la queue, hein, tu vas en avoir jusqu’à fond de cale"

Ils la bourrent en rythme, faisant trembler ses seins à chaque coup de boutoir. Ses tétons toujours érigés, elle se caresse les seins d’une main pendant qu’elle se branle le clito frénétiquement de l’autre main.

Et son corps se convulse sous l’effet de vagues d’orgasmes alors qu’elle subit encore les assauts des 2 vieux pépés qui cumulaient 130 ans à eux 2 contre 22 pour mon épouse.

Quelle femme dévergondée, et cela m’excitait tellement de la voir prendre son pied en s’occupant du 3ème âge.

Puis M. Jacques se retire et rapproche sa queue de la bouche de mon épouse et décharge sa purée sur son visage. Le sperme coule et Karine ouvre la bouche et racle avec ses doigts les coulées de sperme en les ramenant dans sa bouche afin de se régaler avec. Avec son autre main, elle va à la recherche de la queue de Jacques afin de l’enfourner en bouche et de finir de la sucer et de la nettoyer entièrement.

Luigi, lui se retire de sa chatte et la renfourne dans le cul de Karine. Après quelques va et vient à fond dans son cul, il décharge son foutre au plus profond de son petit trou, inondant sa caverne anale de sa blanche purée.

"Alors Jacques, Est-ce que ça t’a plu?"

"Hmm. Ta femme est un vrai bonheur. Quel plaisir de lui dilater l’anus et de lui décharger toute ma semence dans son fion. En plus, elle a l’air d’adorer se faire enculer bien profond. Elle m’a bien vidé les couilles et a tout avalé. Que demander de plus, à part de revenir tous les jours. Je suis sûr que son grand-père adorerait la prendre"

"Ce n’est pas à l’ordre du jour du tout. Bon, allez, il va falloir que tu te sauves maintenant"

"tu m’enverras le film que je puisse me branler souvent"

"Pas de problème".


A suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live