Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 807 fois
  • 12 J'aime
  • 1 Commentaire

Anniversaire surprise

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Qu’est-ce que je fais ici ? Putain, c’est mon anniversaire, je ne devrais pas me retrouver dans cette posture, c’est à mon que l’on fait un cadeau, pas à je ne sais trop qui !!! Je ne risque pas de les oubliés mes 26 ans !!


Je suis là, pieds et mains liés, mes poignets sont maintenus à l’aide d’une chaine, tendue vers le haut. Je pense que c’est une chaîne car j’ai les yeux bandés, et contrairement à d’autres coups ou avec mon compagnon nous nous sommes amusés à quelques jeux de soumissions/domination, je ne vois rien, même pas une petite fenêtre en bas du bandeau, je suis dans le noir total.

Je reconnais ce bruit, celui d’une porte qui s’ouvre, plus précisément, celui de notre bureau, je la reconnaîtrais entre miles, la poignée et la porte ont un grincement particulier. S’en suit des bruits de pas, visiblement il y a plusieurs personnes, mais je serais incapable de dire le nombre de personnes, les jambes tremblantes, je lute pour qu’elles ne se dérobent pas, sans quoi je serais suspendue par les poignets et je n’ai pas envie de me les de me les déboiter.

La porte se referme, et là le silence s’installe, j’essaye de comprendre ce qu’il se pas, mais impossible, à part broyer du noir et trembler de peur, je ne peux rien faire d’autre.

Oh vache, c’est froid !!! Je pense reconnaître une paire de ciseaux, ceux-ci découpent mon pantalon, je sens la rage monter en moi, je ne supporte pas ce genre de choses. Mon homme c’est déjà tenté à ce genre d’expérience, et cela c’est mal finit !!

Après quelques secondes, je me retrouve les fesses à l’air, en string, la rage au ventre !!

« Aïe !!!!!!

— Tais-toi !!! »

Le ton est donné, je vais déguster, après la fessé, je comprends que je n’ai pas mon mot à dire, je comprends ce qui m’arrive, je vais être servie en pâture à des hommes que je ne connais surement pas, ceux-ci vont disposer de mon corps à leur aise !!

Je ne peux que me débattre, impossible de fuir !! Il ne me reste plus qu’à subir leur délire porno, je vais littéralement me transformer en poupée gonflable spéciale pervers en manque !!!

Deux hommes déchirent les vêtements qu’il me reste, en moins de temps qu’il ne faut pour m’en rendre compte, je suis entièrement nue face à je ne sais combien d’hommes !!!??? Que font-ils, que complotent-ils ? J’ai peur, j’ai l’impression que je vais m’évanouir pour ne pas subir ce qu’il va m’arriver, je ne veux pas me rappeler, Mon dieux, faites en sorte que je m’évanouisse et que j’oublie ce que je suis entrain de vivre !!

Ils m’attrapent et me mettent à genoux sur une chaise, enfin presque, la chaine est tellement tendue que je suis à moitié à genoux, sur la pointe des pieds. Je sens la chaine se détendre, ils me laissent tomber en avant, les fesses en l’air, offerte aux queux qui m’entourent !! La chaise recule, je me retrouve en levrette, mais avec les mains dans le vide, cette position me fait terriblement mal au dos et aux cuisses, je lutte pour ne pas tomber, depuis le début de ce supplice, c’est bien la première fois que je suis heureuse d’être attachée, pour ne pas m’étaler lamentablement sur le parquet.

Oh la vache, j’en reprends encore une sur les fesses, je ne l’ai pas sentie venir, cela fait encore plus mal dans ce cas !! Oh mon dieux, une rafale de fesses s’abattent sur mes fesses, mais au bout d’un moment, je dois l’avouer, la douleur laisse place au plaisir !! Je commence à mouiller comme jamais au part avant, je le sens. Ma sève coule le long de mes cuisses. Je m’ouvre doucement pour accueillir le châtiment que ces hommes vont me faire subir. Un premier me pénètre sans prévenir, je retiens mon crie de surprise, la douleur n’étant pas présente.

Un second m’attrape une poignée de cheveux avec une main et le menton avec l’autre, redresse ma tête, m’ouvre la bouche et viens y loger son sexe, deux autres (je sens leur quatre mains) me caresse ardemment le dos, me malaxe la poitrine. La queue de celui que je suce s’enfonce profondément dans ma gorge, la position que j’adopte facilitant la gorge profonde, je salive terriblement, je me moque que cela tombe sur le sol, en temps normal je ne supporte pas cela, mais là, dans le feu de l’action, mes inhibitions s’envolent, laissant ainsi place au plaisir et au lâché prise.

A tour de rôle ils tournent, et me pénètrent sans relâche, ils abusent de moi comme jamais je ne l’aurais laissé faire dans un autre moment, mais là je ne contrôle rien, et je dois dire que cela me convient parfaitement. Des sensations étranges envahissent mon corps.

Ils enlèvent la chaise, je suis à nouveau debout, l’un d’eux me force à me cambrer, j’obéis sans broncher et sans dire un seul mot. Que vont-ils me faire ? Je ne tarde pas à le savoir, ils me sodomisent comme des brutes, moi qui en temps normal demande à mon homme une préparation longue, sur ce coup-là, nul besoin de me stimuler, je suis ouverte à tout !!!

La tournante continue ainsi un temps indéfinissable. Mon plaisir continue de monter, je n’ai jamais ressentie un tel plaisir, mon corps est envahie de fourmis, je me laisse aller à un tel point que je vis ma première expérience de femme fontaine !! Cela provoque en moi un micro comas, l’espace d’un instant je perds conscience.

Ce qui était un calvaire se transforme en partouze digne d’un de mes fantasmes.

La chaine se détend à nouveau, une pression sur mes épaules m’oblige à me mettre à genoux, j’obéis. Lorsque je suis à genoux, les verges s’enchainent dans ma bouche, tous ceux que j’ai pris en moi jusqu’à maintenant jouissent sur mon corps, ma poitrine, mon visage…


Les bruits de pas m’indiquent que je suis à nouveau libre !!! L’un d’eux me détache, il quitte la pièce et referme la porte derrière lui, me laissant ainsi, remplie de jouissance, vidée de toute mon énergie !!!


Je ne suis pas prête d’oublier cet anniversaire, mon homme à presque su remplir l’un de mes fantasmes !!!


Une question me hante tout de même. Combien étaient-ils ???

Diffuse en direct !
Regarder son live