Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 23 202 fois
  • 130 J'aime
  • 3 Commentaires

Anny, hôtesse de l'air

Chapitre 1

L'hôtesse et les deux pilotes

Avec plusieurs hommes

Anny est hôtesse de l’air. A 30 ans, elle est encore célibataire. Non qu’elle n’ait pas eu l’occasion, mais elle préfère rester libre de papillonner. Son physique lui vaut beaucoup de succès. Assez grande, mince, mais avec des rondeurs marquées, les cheveux bruns et les yeux noisette. Son regard mutin laisse deviner une forte propension à la bagatelle.

Ce soir-là, son vol arrive à Singapour. Elle doit repartir vers Paris le lendemain soir. Elle arrive à l’hôtel, accompagnée du pilote Richard et du copilote Karl. Tous les trois prennent une collation rapide. Elle ne se mêle pas à la conversation. Elle préfère éviter de se lier. Les deux hommes lui ont fait des avances pendant le voyage, avances qu’elle a repoussées. Pourtant ils sont plutôt séduisants, mais Anny préfère ne pas mêler le boulot et la gaudriole.

Le repas terminé, ils se dirigent vers leur suite avec leurs valises. La suite est composée de deux chambres, une pour l’hôtesse et l’autre que se partageront les deux pilotes.


— Karl et moi, on va se prendre une bouteille de champagne, vous vous joignez à vous Anny ?

— Gros malin ! se dit-elle "Tu veux me faire boire pour que je tombe dans tes bras..."

— Non merci Messieurs, je suis épuisée par le voyage et il est déjà minuit.

— Bonne nuit Anny.

— Bonne nuit Messieurs.


Anny prend possession de sa chambre, se déshabille et se couche. Elle s’assoupit, mais est réveillée une demi-heure après. Les deux mecs sont dans le salon juste à côté. Ils parlent fort de leurs exploits sexuels et rient grassement.


— Quels beaufs !


Elle ne parvient pas à retrouver le sommeil, gênée par les voix fortes des deux hommes.


— Bon tant pis, je vais leur dire de faire moins de bruit !


Elle enfile son string et son soutien-gorge et passe par dessus une sortie de bain. Elle ouvre la porte du salon où les deux pilotes sont avachis sur un canapé.


— Messieurs, pourriez-vous parler moins fort ? Je n’arrive pas à trouver le sommeil !


Ils se lèvent tous les deux.


— Nous sommes désolés ! dit Richard.


Ils sont de part et d’autre de la jeune femme et la contemplent. Il faut dire que la sortie de bain est bien échancrée sur sa poitrine bien mise en valeur par le soutien-gorge.

Anny est troublée par ces regards. Bien sûr, ne pas mêler boulot et sexe, mais...


— C’est étonnant que vous soyez célibataire Anny, une belle femme comme vous !

— Heu... c’est que...

— Vous devez avoir du succès auprès des hommes ?

— Heu oui pas mal...


Elle sent les mains qui frôlent son corps. Seule avec deux hommes plutôt bien bâtis et manifestement excités. Elle se dit qu’après tout, ils ne sont plus vraiment au boulot... Par ailleurs, un plan avec deux hommes, ça ne lui fait pas peur. Sa fréquentation assidue des clubs libertins lui a permis d’essayer toutes les combinaisons possibles. Elle est donc prête à céder, mais pour la forme, elle objecte:


— Mais Messieurs, vous êtes mariés non ?

— C’est vrai, répond Richard, mais nos épouses sont loin.

— La nature a ses exigences, enchérit Karl en posant carrément une main sur les fesses de la belle brune.

— Je ne sais pas ce que j’ai, j’ai chaud, minaude Anny, vous permettez que je me mette à l’aise ?


Elle enlève sa sortie de bain, très sensuelle. Les deux hommes se rapprochent. Richard dégrafe habilement le soutien-gorge.


— Vous devez être à l’étroit là-dedans Anny !


Celle-ci se laisse caresser les seins par les deux pilotes. Les tétons durcissent, trahissant son excitation. Richard mordille un téton, Karl l’autre.


— Oh Messieurs, que faites-vous ? Vous êtes entreprenants...


Mais en même temps, elle palpe sans vergogne les braguettes bien enflées.


— Vous semblez bien équipés, Messieurs !


Elle repousse un peu les deux pilotes et va s’asseoir sur le canapé. Les deux pilotes sont debout devant elle.


— Eh bien, sortez vos queues Messieurs !


Ils ne se le font pas dire deux fois. Deux belles bites bien bandées se dressent devant la jeune femme. Elle les empoigne, les branlant doucement, les regardant alternativement, les comparant.


— Vos épouses ont bien de la chance !

— Eh bien ce soir, c’est toi qui as de la chance ! répond Richard.

— C’est vrai !


Et elle embouche le sexe du pilote tout en branlant celui du copilote.


— Je te l’avais dit qu’elle était salope !


Ensuite, Anny goûte la bite de Karl. Elle passe ainsi de l’un à l’autre en caressant les couilles bien pleines. A un moment, elle prend même les deux sexes en même temps !


— Mhh on va s’occuper un peu de toi ma belle !


Anny se met à quatre pattes sur le canapé. Karl lui lèche la chatte tandis qu’elle continue à bien pomper Richard. Ensuite, elle prodigue une branlette espagnole au pilote...

Bientôt, Karl enfile sa queue dans la chatte d’Anny...


— Oh oui salaud ! baise-moi fort !

— T’inquiète pas poupée, tu vas être servie !


Il donne des grands coups de reins. Les gros seins de la brune ballottent en tous les sens. Karl met deux doigts dans son anus, initiative fort bien accueillie par l’hôtesse de l’air !

Elle décide alors de changer de partenaire et pose son trou du cul sur le gland de Richard. Elle s’empale facilement sur le gros dard.


— Putain ! Ca rentre tout seul !


La friponne reste un moment assise sur le pieu de son partenaire en contractant son anus !


— T’es bien dans mon cul ?

— J’y passerais bien mes vacances !


Anny commence à aller et venir. Karl approche son engin de la bouche d’Anny qui le gobe aussitôt. Après quelques minutes, elle crie sa jouissance.

Nouveau changement: Karl s’assied sur le canapé et Anny s’empale toujours par le cul en lui tournant le dos cette fois. Elle est très excitée, elle s’adresse à Richard:


— Mon minou, il s’ennuie, tu peux pas t’en occuper ?

— C’est demandé si gentiment, ricane l’homme !


Il pénètre la chatte humide. Anny adore être prise par deux mâles en même temps, sentir deux queues bien dures dans ses orifices...


— T’es un vrai garage à bites toi !

— Ouais, je suis une vraie pute ! Allez baisez-moi !


Les deux hommes s’activent et Anny est secouée par un nouvel orgasme. Les deux hommes inversent les rôles, ce qui fait jouir leur partenaire une troisième fois. La séance se termine en apothéose avec l’éjaculation presque simultanée des deux mâles sur le visage d’Anny. Celle-ci nettoie consciencieusement les deux bites...

Le lendemain dans la salle des petits-déjeuners, Anny s’installe avec son plateau à la table des deux pilotes. Elle est toute pimpante, impeccablement sanglée dans son uniforme d’hôtesse de l’air.


— Vous n’avez pas bien dormi, Messieurs ? Vous avez des têtes de déterrés ! Il faut dormir la nuit !


Les deux hommes se regardent, hallucinés...

Diffuse en direct !
Regarder son live