Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 11 892 fois
  • 69 J'aime
  • 7 Commentaires

20 ans : première fellation

Chapitre 1

Gay

Bonjour, je me prénomme Frédéric.


Je tiens à vous raconter ma première expérience sexuelle gay. À l’époque, j’avais 20 ans, jeune homme de cinq pieds et sept pouces, pesant 140 livres, cheveux blonds, d’allure pas vraiment très masculine. Je me considérais à l’époque comme hétérosexuel, ayant quelques relations avec des filles, cependant je trouvais les pénis vraiment beaux... je suis pourvu d’un membre de sept pouces, assez mince.


Je travaillais cet été en question pour un magasin de vêtements, costumes de bain, linges de sports, je travaillais comme vendeur, emploi que j’aimais bien. Je finissais de travailler souvent vers 20-21 heures. Souvent, j’allais m’entraîner après ma soirée au boulot, vu que le gymnase fermait à 22 heures. Une journée de canicule d’été, un jeudi, j’ai décidé d’aller m’entraîner vu que le gymnase est doté de l’air climatisé.


J’arrive au gymnase, un gymnase d’une grandeur moyenne, étant donné à l’heure que je m’entraîne, c’est toujours désert, il ne reste que la fille à la réception et environ cinq personnes... je fais comme d’habitude, je vais dans le vestiaire pour prendre une case. Je commence donc mon entraînement, un entraînement plutôt léger, juste pour avoir un peu de tonus musculaire. Entre deux exercices, je vais boire un peu d’eau à l’abreuvoir, un gars d’environ 35 ans arrive en même temps que moi, environ six pieds, bronzé, athlétique. Il me laisse passer avec un beau sourire. Je le remercie.


Quelques minutes, le même gars vient me voir :


— Excuse-moi, mais je trouve tes shorts vraiment beaux, tu les as pris où?

— Merci, en fait c’est un costume de bain, je l’ai pris au magasin auquel je travaille. Je suis vendeur là.

— C’est super le fun ça, tu fais des bons prix ?

— Oui je peux.



On continue de parler un peu, il s’appelle Alex, nouveau dans la région, il est ici pour un contrat de travail. Je décide d’aller sur le tapis faire des abdominaux, il me suit et s’installe à côté de moi. On s’entraîne quelques minutes, de temps à autre, Alex se lève, et il lève son t-shirt complètement pour s’essuyer le front... je le regarde chaque fois, je souris, et il me rend mon sourire. Il est habillé d’un short ample et d’un t-shirt, et moi d’un costume de bain un peu court et d’une camisole. Alex est très sportif, très en forme, impressionnant à regarder, je tente un regard de temps à autre sur son entrejambe, bien entendu, Alex me surprend, mais il ne faut que sourire.


Il est maintenant 21h30, je décide de partir :


— Je dois te quitter Alex. Je dois aller prendre ma douche avant la fermeture.

— Très bien, moi, je m’étire, et je vais dans la douche dans quelques minutes.

— A tantôt alors (je me sens gêné d’avoir dit ça... comme si je l’invitais haha)



En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

J’entre dans le vestiaire, il n’y a personne. J’ouvre ma case, je sors mes affaires pour ma douche, serviette et savon pour le corps. Je regarde mon cellulaire, pour voir si j’ai des messages... j’entends la porte ouvrir, j’attends dans le silence, je me retourne, c’est Alex, sans t-shirt:


— Ça te dérange que je mette mes affaires sur ton banc, le mien est tout mouillé.

— Vas-y, aucun problème.


Je finis de regarder mon cellulaire, quand Alex revient avec ses affaires, il dépose le tout juste à côté.


— L’entraînement a fait du bien ! Je suis content de t’avoir jasé.

— Oui ça fait du bien, le plaisir est réciproque.

— On se reprendra si tu veux.

— Bien sûr.


Pendant que je prononce ces mots, Alex baisse son short, et je reste bouche bée à la vue de son pénis, très large avec de grosses veines. Je lève les yeux, Alex sourit. Je pose mon cellulaire. Alex me regarde, j’enlève mon t-shirt, en posant mon t-shirt je dois me pencher un peu, je regarde son pénis quelques instants, je me relève, Alex sort son savon,, sa serviette, tout en souriant. Je ne sais plus quoi faire, Alex en sortant les affaires de son sac, il se rapproche toujours plus de moi, il est maintenant à un mètre de moi, il se relève après avoir déposé ses affaires sur le banc, une fois debout, il replace sa grosse queue bien droite, sa queue a gonflé un peu. Je continue à regarder. Il me dit:


— Allez vite Frédéric, enlève tout et la douche, on va manquer de temps.

— Oui excuse-moi, j’étais dans la lune.

— Haha bien sûr.


À ce moment, j’ai su que l’attirance allait dans les deux côtés. Alex décida de passer à côté de moi entre moi et mon casier, sans rien cacher, la serviette sur l’épaule, je le regardais s’éloigner. Il prit la quatrième et dernière douche. Je me suis mis à me dépêcher d’enlever mon costume de bain, je n’avais pas remarqué que je bandais un peu. Je m’en allais prendre la douche à côté d’Alex, mais en m’approchant, j’ai remarqué que son rideau était à moitié ouvert... j’ai jeté un coup d’œil vers la douche, Alex était à côté de la douche, il me regardait. J’avais le cœur qui battait la chamade, j’ai reculé, puis j’ai décidé d’y aller :


— Je peux ?

— Viens Frédéric, tu es si beau.


Je suis entré, j’ai fermé le rideau, et je me suis tourné vers Alex, un gars plus vieux, plus grand, plus gros que moi. Ça m’excitait. Alex me guida jusque dans la douche. Il s’installa en arrière de moi pour me laver le dos, mes fesses, j’ai décidé de me tourner, en regardant au sol, j’ai vu sa queue, neuf pouces, très larges avec de très grosses veines. J’étais bandé aussi, j’avais l’air minuscule. J’ai décidé de branler sa queue, c’était si génial dans ma main. Alex me branlait aussi, je suis venu en deux minutes grand max. Alex sorti de la douche, s’assoit sur le petit banc à côté de la douche, et il se masturbait, je l’ai rejoint, je me suis mis à genoux entre ses jambes, et j’ai commencé à le sucer. C’était immense dans ma bouche, ça me faisait presque mal d’ouvrir si grand la bouche. Je le suçais un peu, après je le branlais avec mes deux mains. Je me suis remis à le sucer, il a joui à ma grande surprise dans ma bouche, j’ai avalé en partie.


On se regardait, les deux souriant, pendant qu’on s’habillait, je lui ai donné mon numéro de cellulaire. On a quitté le gymnase vers 22h.


Frédéric

Diffuse en direct !
Regarder son live