Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 41 082 fois
  • 46 J'aime
  • 0 Commentaire

Apprentie secrétaire...

Chapitre 1

Trash

Jasmine était une très jolie jeune femme de 23 ans qui travaillait depuis trois semaines en tant que secrétaire pour M.Martin, associé d’un important cabinet d’avocat. Elle partageait son bureau avec la secrétaire de M.Terrel, Gina, un autre associé. Elle se plaisait bien dans ses nouvelles fonctions et espérait qu’on la garderait longtemps.


Beaucoup d’avocats l’avaient remarqué, une rousse aux jambes interminables, avec de beaux yeux verts de chat qui ornait un jolie visage au teint d’ivoire, ses formes voluptueuses ne laissaient personne indifférents. Elle s’habillait très classique, mais on pouvait très bien supposer ce qui se cachait en dessous.


M.Martin , homme d’une quarantaine d’années, charmant, conscient de la beauté de sa nouvelle secrétaire et amateur de sexe, c’était promis que bientôt il l’a mettrait dans son lit....il ne faisait que penser a elle, et il bandait. Marié a une femme pas très chaude au lit, ce soir il avait vraiment envie de se faire sa voluptueuse secrétaire. ’Jasmine’ (en pesant sur l’interphone) ’venez dans mon bureau’. ’oui monsieur j’arrive’ ’ oui Jasmine j’ai besoin de vous ce soir, le dossier de Choquette n’est pas terminé et il faut que je le finalise ce soir, et j’ai besoin de vous , j’espère que vous êtes libre? ’ ’oui, monsieur pas de problème’ ’d’accord vers 17 h faites livrer un léger souper et après on attaque le boulot’ ’c’est très bien’


Sans l’avouer Jasmine avait depuis 3 semaines développer une attirance pour M.Martin...et était secrètement contente de rester avec lui ce soir.


Après un lunch frugal, ils travaillèrent d’arrache pied, pour finir 2 heures après...’nous avons très bien travaillés’ disait M.Martin...en se levant et s’installant dans le fauteuil de cuir. ’venez vous assoir’ Jasmine pris place, un peu timide et M.Martin commenca a lui poser plein de questions, ’avez-vous un copain de longue date?’ ’oui, d’environ 1 an monsieur’ ’vous pouvez laisser tomber le monsieur’ en frolant sa cuisse contre la sienne.....’parce que j’ai d’autre projet très interessant pour nous’ ’tu aime travailler ici?’ ’ oui’ ’ tu veux garder ton travail’ ’bien sur’ ’alors il faut être très très obéissante, les secrétaires ici doivent obéir aux doigts et a l’oeil’ un peu mal a l’aise Jasmine tortillait dans le fauteuil, ’mais je suis sur que tu vas aimer’ en lui caressant les cheveux. ’si tu es gentille, je vais l’être beaucoup avec toi, genre augmentation de salaire avantage plus que sociaux’ ’me comprend tu?’ ’hum, pas vraiment monsieur’ ’Je vais être plus clair, cela fait trop semaines que je vois tes gros nichons se promener sous mes yeux, et je bande comme un taureau a chaque fois, je vais bien te baiser et après je pourrais me concentrer sur mon travail’ Jasmine bouche bée, figea sur place....mais un petit feu lui brûla le ventre....le désir.


Son patron s’avança et une main dans ses cheveux enfonca sa langue dans la bouche. ’ouvre la bouche ma belle donne-moi ta langue’ en lui pétrissant ses gros seins par dessus son chemisier, sa main trouva les boutons qu’il arracha presque.....et sa main toucha a son soutien gorge de dentelle ....’ mais que vois-je un soutien gorge de pute, hum tu cache bien ton jeu’ et lui massant a pleines mains. Il détacha le tout...pour les prendre a deux mains, les soupeser ’hum...il sont beaux avec tes gros bouts prêts a se faire têter, hein? ’ en lui pincant les mamelons.Jasmine soupira, ’tu aime que je te les maltraite hein?, petite cochonne’, et lui prenant encore plus serré dans les mains, massa, pressa, titilla ses bouts ressortis par l’excitation, la bouche pleine, il laissa vagabonder sa main sous sa jupe ’hum c’est chaud par là’ il pressa a pleine paume sur son pubis et entra sa main dans la culotte de sa secrétaire ’ oh...mais tu es toute mouillé ma cochonne, si tu voulais te faire tripoter avant fallait le dire, j’adore les petites vicieuses dans ton genre’ Jasmine la tête renversée haletait, il la caressait avec délice, et les mots vulgaires qui lui disait l’excitait a sa grande honte. IL remonta sa jupe de manière qu’elle se retrouva la jupe roulé a la taille, il descenda sa culotte et son bas culotte, il se leva s’agenouilla en face d’elle assise sur le canapé et commenca a fouiller de sa langue sa chatte trempée, il retira sa langue pour lui enfoncer son index énergiquement dans le vagin ’tu aime, hein? je vais bien te la lècher ta grosse chatte toute juteuse’ en faisant glisser son index et deux autres doigts qui rajouta, elle haletait.....trois doigts dans sa chatte une bouche qui se promenait de son mamelon a son clitoris....alors il innonda les doigts de son patron et gémissa très fort ’Mais tu jouis, petite salope’ ’Maintenant que tu as bien jouis, tu vas me faire voir ce que tu peux faire avec ta jolie bouche, viens me sucer’


Il se mit debout defit son pantanlon, et sortie une queue énorme, pas très longue mais très large veinée, et posa sa main sur sa queue et décapa le gland, un gros cap tout rouge, deux grosses couilles accompagnaient le tout. ’ Elle te plait ma grosse queue? j’en suis sur les petites cochonnes dans ton genre aimes bien les grosses queues toutes dures, mets toi a genoux et suce ma belle’


Jasmine se mit a gnoux et son patron empoigna ses cheveux pour amener son visage au niveau de sa bite. La grosse pine de son patron lui emplie la bouche, a chaque coup de rein de celui-ci, son gros cap allait jusque dans sa gorge, son patron la baisait dans la bouche, et gémissait comme un fou. ’c’est ça, suce, suce bien, caresse moi les couilles en même temps, hum mmmmmmm très bon’ ’ ton copain a une aussi grosse queue? repond!’ ’non, elle n’est pas aussi grosse’ ’ reprend ton travail, on ne parle pas la bouche pleine’ en donnant de plus grands coups dans sa bouche chaude, ’Encore tu es très douée, plus douée que jessica, et katy les deux autres secrétaires, mais Gina a plus d’expérience mais cela viendra j’en suis sur’ ’continu, ne t’arrête pas...c’est bonnnnnn’ quelques minutes plutard...’arrête sinon je vais tout lâcher, couche toi sur le bureau!’ Elle jupe retroussé a la taille chemisier entrouvert se couchant sur le bureau, lui habiller avec seulement sa grosse queue dressée dépassant de son pantalon ils formaient un tableau des plus excitant.


IL lui écarta les jambes...sa mouille dégoulinant sur ses fesses, il promena son gland sur son clitoris ses lèvres., ’tu la veux hein?, tu veux te faire mettre, petite cochonne’ ’tien prend bien ma pine’ dans un mouvement de hanche rageur s’enfoncant dans sa moiteur, il s’arrêta rendu au fond et savoura la sensation, et repris son mouvement ’ oh, oui salope, tu aime....dis-le!’ ’oh oui c’est bon’ Il remonta ses jambes verticalement, et la baisa furieusement, grognant il l’a limait en lui pétrissant ses gros seins, et elle approchait doucement de l’orgasme, il stoppa, et lui dit ’ retourne toi , appuie toi sur le bureau et ouvre bien les fesses’ ’mais,...mon...’ ’chut, n’est pas peur je vais te faire jouir comme jamais’ il lui lècha l’anus, et Jasmine y pris plaisir et pris de la mouille de sa chatte pour enduire son petit trou , et promena une dernière fois son gland sur sa chatte pour bien le lubrifier et appuya son gland sur l’anus vierge et commenca a pousser ’ouvre toi, oh oui, hum tu es très étroite, j’adore, ton copain ne t’encule pas,( Jasmine hocha négativement de la tête) tu vas voir tu vas adorer’ ’mais elle est grosse, cela fait mal’ le gland entré il poussa davantage sa queue entrait difficilement .....petit a petit il était rendu au trois quart et commenca des petits va et viens...en râlant et poussa pour l’Entrer entièrement , et commenca des poussées plus énergiques, que Jasmine commenca a apprécier la douleur laissant place au plaisir. ’ tu aime hein, petite vicieuse, je le savais, ton petit troue serré a l’air a adorer ma grosse queue, ohhhh oui c’est bonnnnn’ aggriper a ses gros seins lui pincant les bouts il lui martelait le cul très énergiquement en l’insultant ’ toutes pareilles, on lui touche un sein, et hop elles ouvrent leur cul a la première bite venue, gggrrr, oh...ouiiiiiiii...je vaisss ...venir..se faire défoncer elles adorent....’


Brusquement il l’a prit par un bras et l’agenouilla sur le tapis et entra sa grosse queue dans sa bouche, pris sa bite dans sa main se branlant, et vida ses couilles a moitié dans sa bouche et sur son visage...’ Tiens avale, tu me vide salope, prend tout...ohhhh ouiiii.....’ éjaculant une quantité phénoménale de sperme et gémissant a alerter l’immeuble entière.


Quelques minutes plutard appaisés ils se rhabillèrent...et en lui caressant les cheveux lui donna une petite enveloppe de billets, pour les heures supplémentaires de la soirée, ’ on va recommencer tu peux en être certaine, on va former une bonne équipe tous les deux’ le corps alanguie Jasmine lui fit un sourire de connivence ’ Il faut que je me sauve, ma femme doit m’attendre’


à suivre.......


Volupty

Diffuse en direct !
Regarder son live