Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 398 fois
  • 24 J'aime
  • 0 Commentaire

aventure non ordinaire

Chapitre 1

Travesti / Trans

Bien que ne la supportant pas, je ne pouvais m’empêcher de fantasmer sur elle dès que l’occasion se présentait. Toutes les nuits, je l’imaginais en tenues provocantes: bas et porte jarretelle noirs, string noir lui donnant un petit coté SM ou alors tout de cuir vêtue, un maquillage noir pour faire encore plus mystérieuse. Tout cela suffisait à combler mes fantasmes, jusqu’au jour ou je fus invité chez un ami à une fête déguisée. Une fois arrivé chez mon ami et après avoir fait le tour pour dire bonjour,quelle ne fut pas ma surprise de voir la femme de tous mes fantasmes, là, devant moi, en pleine discussion avec un autre homme. Elle était venue déguisée en je ne sais pas quoi de précis mais à ce moment rien ne me vint à part «pute»! Elle avait des bas dont le haut n’était même pas caché par sa jupe. Comme haut, elle ne portait qu’un chemisier blanc transparent et très échancré, on pouvait deviner, dessous, un soutien gorge noir, sûrement trop petit qui faisait ressortir encore plus sa poitrine déjà fort belle. Vers 23h, alors que la fête battait son plein, je vis mon désir se réduire à néant. Je venais de voir cet homme, qui m’était inconnu, entraîner la femme de mes rêves vers l’étage, qui je supposais servait aux couples cherchant un peu d’intimité. Je ne sais pas ce qui m’a poussé mais un dizaine de minute plus tard, je décidais de les suivre. Une fois planté devant leur porte, je prêtais l’oreille aux moindres bruits. Apparemment, ils devaient être rapide car j’entendais déjà: le mec grogner comme un animal et les gémissements de la fille. C’est à ce moment que je m’aperçus que par le trou de la serrure, je pouvais avoir une très belle vue sur l’intérieur de la chambre. Au premier regard, je vis que quelque chose n’était pas normal. La fille se trouvait derrière le mec qui lui était à 4 pattes devant elle. Ce n’est que 30 secondes plus tard, que je m’aperçus qu’elle avait une queue.

    Elle était en train de prendre le mec en levrette. Je n’en revenais pas, la femme de mes rêves était une transexuelle. En les entendant jouir tous les deux bruyamment, je me cachais plus loin dans le couloir pour ne pas être vu. Quelques minutes plus tard, ils sortirent de la chambre, le mec la plaqua contre le mur pour lui rouler une pelle, je voyais sa langue prendre possession de la bouche de la trans. La main du mec se retrouva vite sous la jupe de la meuf et commença un mouvement de va et vient. Ils se séparèrent. Le mec redescendant les escaliers tandis que la fille venait vers moi. Je pensais qu’elle se dirigeait vers la chambre pour remettre de l’ordre mais qu’elle ne fut pas ma surprise quand elle s’arrêta juste devant l’endroit ou je me trouvais. Elle sembla hésiter un instant puis ouvrit en grands les portes du placard dans lequel je me situais. Elle me regarda avec un sourire satisfait et me dit:

Alors ça t’a plu?

Je ne répondis rien, encore trop étonné par la situation mais fortement excité par tous ces événements.

A ce que je vois, dit-elle, en regardant la bosse de mon pantalon, cela t’a plu! Tu as de la chance, ce soir c’est soirée portes ouvertes me dit-elle avec un grand sourire coquin en passant sa main sous sa jupe.

Elle me fit signe de la suivre.....

    Je lui emboîtais donc le pas en admirant ses cuisses musclées ainsi que sa chute de rein: un pure merveille!!!

J’étais hypnotisé, apeuré et en même temps terriblement excité.

En nous roulant une pelle, ses mains parcoururent tout mon corps pour finalement caresser ma queue à travers mon pantalon tandis que mes mains s’arrêtèrent sur ses fesses musclées et sur ses seins. Quelques secondes plus tard, je me trouvais en caleçon et, elle, sur moi, était nue à l’exception de ses bas et de ses talons. C’était une nouvelle sensation que de sentir sa queue contre la mienne. Sa queue n’était pas très grosse mais suffisamment pour prendre du plaisir pensais-je. Elle quitta ma bouche, s’attardant dans mon cou, parsemant mon torse de baisers pour arriver à ma queue maintenant complètement raide de plaisir. Avec une expérience propre au trans, elle commença une pipe magnifique. Elle lécha ma hampe de haut en bas puis la prit en bouche en faisant tourner sa langue autour de mon gland, cela m’arrachant quelques soupirs de plaisir. Sa main gauche me malaxait les couilles tantôt avec force tantôt avec douceur tandis que de son autre main, elle se branlait. Elle dû me sentir sur le point d’exploser car elle arrêta son travail net. Elle me demanda si je pouvais lui faire du bien en la suçant mais je lui répondis que j’étais absolument hétérosexuel. Je me dis quand même en moi même que baiser une transsexuelle relevait quelques penchants homosexuels. A cela elle me répondit que je changerai sûrement d’avis avant la fin de notre petite partie de galipettes. Pour changer de conversation, elle se mit face à moi, à quatre pattes, les cuisses largement écartées me dévoilant un petit trou vierge de tout poil mais seulement de poil. Car je compris à ce moment sa phrase: «ce soir c’est soirée portes ouvertes». Elle parlait de son cul. Le mec avant était, sans aucun doute, sûrement déjà passer par là car son œillet brun était bien dilaté. Et même je ne sais combien de mecs et même de filles s’étaient succéder dans cet orifice.

Chassant cette pensée de mon esprit, je me mis à lui lécher sa caverne secrète, je lui malaxait les fesses tandis que ma langue venait pénétrer la fille, je l’entendais gémir. Au moment ou je lui pinçait les tétons et que ces gémissements devinrent de véritable cris de plaisir je remarquais que sa queue était elle aussi tendue à son maximum.

Diffuse en direct !
Regarder son live