Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 468 fois
  • 28 J'aime
  • 7 Commentaires

Avoir son bac mention suceur !

Chapitre 3

Gay

Bienvenue dans le chapitre III de mon histoire qui se concentrera sur mon grand frère Benjamin.

Pour les petits retardataires, Je m’appelle Alex, j’ai 18 ans et je commence mon éveil sexuel ! Dans les chapitres précédents, j’ai évoqué la perte de ma virginité avec mon meilleur ami qui est maintenant mon copain, ainsi qu’une pipe savoureuse avec mon prof de français.


Chapitre III : Benjamin

Je rentrais à la maison avec la gorge un peu irritée, M. Lacroix et sa grosse bite avaient eu raison de ma bouche. En ouvrant la porte, mon grand frère me tapa dans l’épaule, c’est sa façon de dire bonjour, un peu primitif, mais bon ! Je suis monté direct dans ma chambre pour me remettre de mes émotions, et surtout je voulais en parler avec Maxime. J’ai donc pris mon téléphone et composais son numéro. Je le connais par cœur !


Sa voix grave et sensuelle résonna au bout du fil, et sans attendre, je lui dévoilai toute la situation. Il se mit à rire tout en m’expliquant que M. Lacroix lui avait fait le même coup. Il lui avait demandé de le sucer pour compenser le fait que je bouffais sa bite à chaque intercours, mais que lui touchait rarement la mienne. Tous les deux, nous avons commencé à imaginer un plan à trois avec ce cher professeur. Mais nous ne sommes pas allés au bout de l’idée ! J’étais content que cette pipe n’ait pas brisé mon couple, et le pire, c’est qu’elle nous a rapprochés !!


Après avoir raccroché, j’avais un peu la flemme de faire mes devoirs et je me jetai sur mon lit pour fantasmer sur cette situation en regardant un peu de porno. Je lançai une vidéo au hasard où on voyait deux mecs baraqués se baiser brutalement sous le regard ébahi de quelques jeunots. Ma main se dirigea naturellement vers mon pantalon pour caresser mon pénis, mais au même moment, mon frère entra dans la chambre, je rangeai vite ma main et fermai vite la page internet. Mon frère resta silencieux quelques secondes.


— Bah alors petit frère ! on s’en branle !

— Pas du tout, dis-je en rougissant.

— Ne me prends pas pour un con ! c’est bon, je le fais aussi !

— Nan, mais sérieux Benjamin, tu n’as pas d’autres trucs à faire que de me faire chier !

— Faut que tu viennes manger, sauf si tu préfères finir ta branlette petit pervers va.


Je lui jetai un oreiller pendant qu’il quitta la chambre en rigolant. J’étais tellement gêné, mon frère venait de me surprendre en train de me branler, c’était à la fois gênant et... excitant ! Je chassai toutes ces idées de ma tête et descendis pour aller manger. Un fou à table, j’évitais de regarder mon frère et restai concentré sur mon assiette tout le repas. Ma mère me demanda comment s’était passée ma journée, et si j’avais attrapé un coup de froid, car je n’arrêtais pas de tousser. Si elle savait que j’avais sucé mon prof et avalé tout son sperme, elle saurait pourquoi j’ai la gorge irritée !

Une fois le repas terminé, on se dirigea vers le salon pour regarder la télé. Pas grand-chose d’intéressant comme d’habitude, alors je montai dans ma chambre écouter de la musique et bosser. J’avais mon casque sur les oreilles quand mon frère rentra dans ma chambre.


— Alors ? Tu te branles pas ce soir ! dit-il en rigolant.

— Ta gueule Benjamin.

— Rooooh ça va, tu deviens un homme maintenant. Tu te branles avec la main gauche ou la main droite.

— Va te faire f*****

— Nan, en vrai, viens dans ma chambre faut, que je te montre un truc.

— OK j’arrive.


Je débranchai ma musique et me traînai hors de ma chambre. Sa chambre était un cliché de la chambre du mec viril un peu macho avec des coupes sur des étagères, beaucoup de bleu des posters de rock, enfin vous voyez le genre. Il me dit de m’asseoir sur le lit. Il ferma la porte à clé et se dirigea vers sa télé. Quand il l’alluma, un porno se lança immédiatement.


— Nan, mais Benji, tu fais quoi là.

— Bah quoi ? J’ai envie de voir comment tu te branles pour que je puisse t’améliorer et devenir un pro de la branlette.

— Mais, t’es taré !

— T’inquiète, papa m’avait fait ça aussi quand je suis rentré au lycée, et vu que vous n’êtes pas très proches tous les deux, je me suis dit que ce serait à mon tour de te le montrer.

— Merci, mais non merci, pas besoin de ton aide pour ça.

— C’est ça, allez reste assis, et je vais te montrer.


Il s’approcha de moi et me retira mon pantalon. J’étais en caleçon devant mon frère, et le pire dans tout ça, c’est que je bandais ! Il le remarqua et me fit une remarque sur la bonne taille de mon pénis. Il baissa mon caleçon et me demanda de commencer à me masturber pour qu’il voit. Je m’exécutai et commençai à faire de lent va-et-vient sur ma queue. Le porno ne m’excitait pas trop, mais mon frère à côté ça oui ! Sans crier gare, il se mit à genoux devant moi et me montra comment bien mettre mes mains, comment jouer avec mes billes et même me chatouiller un peu l’anus. Cette zone était déjà bien développée ! Il se dirigea vers sa table de chevet et en sortit un tube de lubrifiant et une vaginette. Il commença à me masturber avec cette dernière et il ne m’en fallut pas plus pour que je la remplisse de tout mon sperme. Mon frère me dit de ne pas m’inquiéter, je tiendrai plus longtemps avec le temps. Pour voir si j’avais bien compris, il me demanda de le branler.


Il baissa son pantalon et sa bite en a jailli, elle était de taille normale, plutôt alléchante et bien droite.


Il resta debout et me demanda de l’astiquer. J’entourai son membre chaud de mes mains et commençai les allers-retours, je jouais avec ses grosses couilles pendantes et sans que je ne puisse rien contrôler, je donnai un coup de langue sur son gland. Il recula un instant pour me demander si j’en avais vraiment envie et je lui fis oui de la tête. Il plaça son gland devant ma bouche et le fis coulisser à l’intérieur. Je m’affairais autour de son mât pendant 5 minutes et au bout d’un moment, il m’annonça sa jouissance sans réfléchir, je lui demandai de me faire une faciale. Ma demande avait l’air de lui faire plaisir et il me jouit sur le visage. Sentir son sperme brulant sur mes joues et mon front m’excitait.

Il m’emmena dans la salle de bain pour qu’on prenne notre douche. Et il m’embrassa sur le front.


— C’était génial, mais il faudra éviter que ça se reproduise, je ne sais pas comment les parents pourraient le prendre.

— Je sais, mais sache que j’ai adoré.


Il m’enlaça et je sentis sa bite devenir dure à nouveau, et lui montrai mes fesses...

Eh oui ! j’ai couché avec mon frère, il m’a sodomisé dans la douche et j’ai pris mon pied !

Voilà, maintenant vous connaissez le troisième homme des cinq, qui seront les autres ?

N’hésitez à me dire si mon histoire vous excite et à bientôt pour le chapitre IV

Bisous Alex.

Diffuse en direct !
Regarder son live