Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 12 468 fois
  • 68 J'aime
  • 0 Commentaire

Baise avec les jeunes voisins

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Nous avons des voisins charmants : nous pouvons leur demander des services, presque n’importe les quels. L’inverse est pareil. C’est un couple assez jeune, dans la trentaine, marié depuis peu. Quand à nous, avec Jade, nous avons un peu plus de 40 ans. Nous sommes ensemble depuis longtemps.

Lors d’un repas chez nous, ces « jeunes » nous avouaient leurs turpitudes, pas tellement graves. Elle avait couché avec une fille pensant une nuit entière à faire l’amour. Lui en était un peu jaloux. Jade avait fait la même chose, en avait tiré un grand plaisir : je ne lui en voulais pas du tout.

— D’ailleurs si c’était à refaire, je pense qu’elle recommencerait avec plaisir. C’est vrai non ?

— Bien sur que je recommencerais à la première occasion. C’est bon de caresser une fille, de la faire jouir avec sa langue. Si tu veux je peux baiser avec toi, dit ma femme en s’adressant à Rose.

Rose en question rougit un peu, elle ne dit pas non. Son mari me regarde :

— Tu ne serais pas jaloux ?

— Elles n’ont pas de bite pour se mettre dans le sexe ou le cul.

— Tu regarderais ?

— Si elles le demande, bien sur.

Je demande à Jade si elle veut bien faire l’amour à Rose, si nous pouvons assister.

Jade se lève, elle est vite nue quand elle s’approche de Rose pour l’embrasser. Je ne regarde pas le baiser, je regarde le visage du mari de Rose. Il pâlit sans cesse, surtout quand les bouches se touchent pour un long baiser. Jade commence à mettre nue Rose qui se laisse faire semble-t-il avec plaisir.

Connaissant ma femme, je sais qu’elle ira jusqu’au bout, d’ailleurs elle doit sacrément mouiller. Restant debout Jade commence à passer une main dans la fente de Rose qui, il me semble commence à bien remuer son bas ventre. Elle se laisse branler devant nous, son visage est illuminé. Son ventre se plit un peu quand elle jouit rapidement.

Jade l’entraîne dans la chambre où nous les suivons. Rose est assise sur le bord du lit, les jambes tenues ouvertes par les épaules de ma compagne. Le mari de Rose n’en croit pas ses yeux quand il voit que la tête de Jade se dirige vers la chatte de sa femme. Je reconnais que le spectacle en veut la peine, puisque je commence à bander. Ce n’est pas la première fois que je vois ma propre femme faire l’amour à une autre. Pour elle c’est une deuxième nature. Elle était, jeune un garçon manqué, elle le reste encore par ces envies.

Bien sur Rose ne résiste pas du tout, mieux que quand elle s’est fait baiser la première fois. Les plaisirs sont tellement différents que pour Rose, c’est une véritable découverte d’être avec une congénère. Les mains de ma femme sont sur les seins de Rose, elle lui pince à peine les tétons. Rose ne cesse de gémir, jusqu’à l’orgasme. Jade la couche sur le dos, demande à son mari de venir la baiser. Il en est gêné, il ne veut pas, puis accepte de lui mettre sa queue tendue dans le ventre. C’est même ma femme qui prend sa queue pour le guider.

Rose se laisse limer par son mari en gémissant toujours autant. Lui va et vient dans le con entrouvert par le dernier orgasme. A mon tour d’entrer dans la danse. Je pouvais baiser ma femme sans problème. Je la préfère par le cul. Elle aime bien se sentir pleine dans cet endroit agréable pour ma pine. D’elle même elle se levrette. Elle se mouille bien l’anus avant de me donner ses fesses. Dès que je pose ma pine sur se rondelle, elle se branle. Bien sur elle en jouit en me faisant également jouir.

Je reste en elle pendant que je débande, sachant qu’elle va actionner les muscles de l’anus pour me faire bander encore. Son cul me fait bander, en plus je regarde les tourtereaux qui baisent comme si nous n’étions pas là.

Je sors du corps de ma femme qui me demande de lui donner une fessée. C’est bien la première fois que je vais la frapper. Elle doit avoir ses raisons. Je tape doucement sur les deux fesses qui rougissent un peu.

— Vas-y, tape-moi plus fort.

— Pourquoi ?

— Ca m’excite de me faire mettre une avoinée avec les deux autres dans le lit. Elle devrait en recevoir autant. Je la frapperais après avoir joui. Ouille, tu me fais mal continue, je mouille.

Elle ne se doute pas de l’effet qu’elle me fait. Je bande dur encore une fois.

— Viens que je suce ta queue de merde ;

Je lui donne ma queue encore recouverte de sperme et de tâches douteuses. Elle ne me fait pas jouir, elle demande à Rose de lui prêter la queue de son mari. Il ne peut refuser, elle s’embroche sur lui.

— Ca c’est une belle queue que j’ai dans le con ; oui, baises moi encore.

Jade se tait quand sa bouche vient sur le sexe de Rose pour la lécher. Rose recommence à gémir. Je la fit taire ne lui mettant mon mandrin dans la gueule. Je suis assez gros, elle m’avale sans trop de peine. De temps en temps elle mordille le gland, c’est à la fois désagréable et excitant. Pourtant ses lèvres sont douces autour de la queue, surtout quand elle met en route sa langue.

Ainsi Rose est occupée des deux cotés à la fois. Je ne regrette pas d’avoir déjà joui, au moins je profite bien de la bouche de Rose. Je me demande fort :

— Qui lui a appris à sucer comme ça,

Tout fort son époux dit que c’est lui, tout en continuant à baiser ma femme. Tant mieux, il n’a pas perdu son temps. Il doit passer de bon moment avec sa queue dans la bouche de sa femme. Jade ne dit rien en ayant la bouche pleine de cyprine. Je vois qu’elle remue en cadence son bas ventre pour suivre le rythme de la queue de celui qui la baise.

Jade finit de jouir, se lève accompagnée de Rose. Nous restons comme deux croutons nus, toujours bandant. Je me demande que faire quand une main d’homme vient me branler. Je rends la caresse avec plaisir, j’aime assez masturber une autre queue que la mienne. Nous n’allons pas jusqu’au bout. Nous allons rejoindre les femmes dans la cuisine, toujours nues qui préparent la « soupe ». Préparer un grand mot : elles se servent du micro onde. Par contre elles sont très occupées à s’embrasser, se peloter. Jade pose même sa main entre les fesses de Rose. Elle trouve son anus. Je connais bien la suite. Elle entre deux doigts dans le cul pour branler encore Rose.

Bien sur nous bandons toujours, ça plait bien aux filles qui d’un commun accord se décident à venir nous sucer. Cette fois ce sont nos femmes qui le font. Je retrouve avec plaisir la bouche de Jade. Elle suce peut-être moins bien que Rose, mais je suis habitué aux petits riens qui font que la fellation est une œuvre d’art. Je lâche une bonne rasade de semence dans la bouche. Elle va la partager avec Rose qui se fait enculer par son mari.

Au fond tout est moral jusqu’au moment où à cause de Rose tout dégénère encore. Elle veut faire une partie carrée. Je n’ai rien contre pas plus que les autres. Nous retournons dans la chambre. C’est Rose qui montre l’exemple en venant prendre ma queue dans la bouche, pendant que son mari lui lèche le con. Sa bite est l’objet des attentions de ma femme que je suce comme j’aime.

Encore une fois je jouis dans la bouche de la voisine. Comme le voisin jouit dans la bouche de ma femme.

C’est bien d’avoir de tels voisins pas farouches, pleins de bonne volonté qui apprennent à chaque baise un petit quelque chose qui, les rend plus dévergondés.

Diffuse en direct !
Regarder son live