Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 48 149 fois
  • 67 J'aime
  • 2 Commentaires

Balade en moto

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Marc, Vincent et moi sommes trois gars dans la trentaine, et nous aimons beaucoup faire des randonnées en moto. L’été dernier nous avons décidé de faire plusieurs randonnées ensembles Nous en avons faite une qui à été mémorable. Marc l’avait organisé, et il avait décidé d’invité une de ses collègues de travail, qui se nomme Chantal. Marc ne la connaissait pas depuis longtemps mais semblait déjà proche d’elle. Il m’avait dit quelques jours avant que Chantal possédait sa propre moto et qu’elle serait avec nous


Nous nous étions donner rendez-vous dans le stationnement du centre d’achat, question de prendre une bouchée avant de partir tous les quatre ensembles. Le temps était superbe.

Voici donc le déroulement de la journée:


Je suis le premier arrivé au stationnement. Je stationne ma moto et je grille une cigarette, au bout de dix minutes Marc et Vincent arrivent fièrement, chacun sur leurs montures de métal.


Quelques minutes plus tard, Chantal arrivent et descend de sa moto. Elle doit faire environ 1m70, être âgée d’a peu près 27 ans et à un look vraiment cool. Elle porte un jeans bien ajuster avec des trous sur le devant, aux genoux et aux cuisses. Elle porte aussi de très belles bottes de cuir noir. Le denim délavé de ses jeans laisse pendent quelques fibres blanches près des ouvertures. Sous sa veste de cuir entrouverte, elle porte une camisole blanche. Il semble assez évident qu’elle ne porte rien en dessous, puisque j’aperçois clairement les courbes de sa jolie petite poitrine qui semble bien ferme. Je peux même deviner ses mamelons qui pointes de façon provoquante aux travers du coton. Elle porte un joli pendentif représentant un Soleil. Le pendentif est de style artisanal et est retenu par une petite corde noire. C’est lorsque qu’elle enlève son casque que je m’aperçois qu’elle est vraiment très jolie. Son visage, doux, comporte de très beaux traits et ses cheveux longs et bruns qu’elle avait replié dans son casque tombent maintenant sur sa veste de cuir. Elle s’avance vers nous en souriant. Et même avant qu’elle dise quoi que ce soit, je me sens déjà très attiré par elle. Je suis surtout excité de savoir qu’elle sera avec nous pendant tout le week-end.


Pendant que nous prenons une bouchée ensembles au centre d’achat, je constate que contrairement a beaucoup de belles filles, elle ne me gêne pas. J’ai même l’impression de la connaître déjà, et tandis qu’elle parle de tout et de rien, je sens qu’il s’agit d’une fille intelligente et très sociable. Par moment, ces jolis yeux bruns croisent mon regard, et elle me sourit à chaque fois.


Pendant la journée, nous nous arrêtons à quelques reprises et je sens qu’elle est vraiment à l’aise avec nous trois, et qu’elle semble vraiment apprécié d’être avec nous. Comme deux mâles en chaleur Marc et Vincent ne peuvent s’empêcher de la ’flirter’ a tour de rôle. Elle semble aimés ça, mais je sens que ça l’a gène un peu. Je me contente de lui sourire et elle en fait tout autant.


Nous, nous arrêtons sur l’heure du midi pour manger sur une petite terrasse. Il fait un peu chaud et Chantal s’installe à table, en face de moi, et enlève son blouson de cuir. Ses épaules sont jolies et semblent si douces. J’ai maintenant tout le loisir de jeter un oeil sur les contours de ses jolis petits seins, au travers du coton de sa camisole. Elle me surprend à quelques reprises pendant que j’observe sa poitrine, et elle rougit un peu. Après avoir manger, nous bavardons tous les quatre et j’offre une cigarette à Chantal. Pendant que j’allume sa cigarette sa main touche la mienne et je sens ma queue qui durci. Je suis aussitôt surpris qu’un geste aussi banal provoque autant de réaction. Je n’avais pas réagi si vivement a un simple touché comme celui là depuis mon adolescence. Elle me sourit, nous continuons à parler et spontanément nos mains se joignent tellement la conversation est agréable. Au bout d’un moment elle glisse une main en dessous de la table et caresse ma cuisse. Je bande encore et je suis stupéfait quand je m’aperçois qu’elle glisse une autre main sous la table et qu’elle caresse aussi au même moment la cuisse de Vincent qui est juste à côté d’elle. Un peu plus tard nous nous relevons pour prendre la route. En me relevant Chantal me regarde en souriant d’une curieuse façon et c’est à mon tour de rougir un peu, quand je prends conscience que mon érection est bien visible, et que ça fait une bosse bien évidente dans mon jeans. En marchant vers les motos Chantal s’approche de moi et me prend par la taille. Je sens des vibrations qui passent entre nous deux. J’ai été touché par ce geste affectueux.


Nous reprenons la route et je n’arrête pas de penser au moment ou Chantal caressait nos cuisses sous la table. Je bande à plusieurs reprises en chemin, pendant que je roule derrière elle, et que je vois ses fesses bien enveloppées dans son jeans.


Après une bonne journée de route, nous nous retrouvons dans le chalet du frère de Marc. Il s’agissait d’un petit chalet bien situé sur le bord d’un lac, et le frère de Marc avait bien voulu nous le prêter pendant son absence. Avant de décider ce que nous allions faire pour le repas du soir, nous nous sommes installé dans la cuisine pour partager quelques bonnes bières ensembles.


Nous avions a peine entamée nos bières quand Chantal nous a déclaré qu’elles nous trouvaient très cool tous les trois, et qu’elle avait adoré sa journée. En disant cela, elle prend ma main et celle de Marc. L’atmosphère se réchauffe et Chantal multiplie les gestes d’affection tantôt pour Marc, tantôt pour Vincent, tantôt pour moi. Après avoir jaser avec Vincent pendant un moment, elle l’embrasse longuement sur la bouche. Plus tard, elle vient s’asseoir sur mes genoux, en buvant sa bière, et en caressant mes cheveux. Nous nous complimentons l’un l’autre, et je ne peu pas m’empêcher de goûter à sa bouche à mon tour. Sa langue est douce et elle sait visiblement s’en servir. Je sens ma queue qui se gonfle encore une fois dans sa prison de denim. Sa bouche est bonne, et je me délecte. Marc s’approche et me dit: Laisse en un peu pour moi hein ! Alors, avec tout le naturel du monde Chantal se tourne et dit qu’elle est chanceuse d’être avec trois gars affectueux, puis elle se lève et embrasse Marc avec passion.


Pendant que Chantal embrasse Marc, je caresse et embrasse les épaules de notre merveilleuse compagne. Vincent s’approche et se met à caresser les fesses de la jeune femme aux travers de ses jeans. Visiblement satisfaite de la situation, elle se tourne maintenant vers Vincent et l’embrasse de nouveau. Je me mets alors a caressé ses seins par-dessus sa camisole et je sens ses mamelons qui pointe au travers du coton. Elle se met à se trémousser. Je me place derrière elle pendant que Vincent continue à l’embrasser et, au travers de nos vêtements, je frotte ma queue contre ses fesses. Je glisse mes mains sous sa camisole et je caresse ses seins. Les petits seins m’ont toujours excité et les siens sont doux et fermes. Les mamelons sont maintenant durs et je les pince doucement. Elle détache sa bouche de celle de Vincent et pousse un cri de satisfaction: ’Aaah ouiiii !’. Vincent embrasse maintenant Chantal dans le coup, les mains de Marc s’aventurent à leurs tours sous la camisole de notre déesse en chaleur. Je lui pince maintenant les fesses au travers de son jeans et Marc remonte la camisole et lui dénude les seins. Vincent lèche goulûment un des seins qui lui est offert et Marc s’occupe de l’autre. J’en profite pour lécher le coup et les oreilles pendant que je continue à lui massé les fesses. Chantal pousse un ’Mmmmmm !’ Suivi d’un ’Ouiiiiiiiiii !’.


Marc se recule, enlève son t-shirt, ouvre son jeans, regarde la scène, et se met spontanément a se masturbé. Je suis toujours derrière elle et j’en profite pour détaché son jeans et je glisse ma main pour rejoindre sa chatte. La cochonne, elle ne porte rien en dessous de ses jeans. Je peu donc facilement rejoindre sa fente toute chaude. Sa chatte est très humide et j’y glisse facilement un doigt. Elle pousse un léger cri de satisfaction, et se frotte les fesses contre moi pendant que mon doigt s’enfonce dans son tunnel humide et chaud. Chantal enlève le t-shirt de Vincent pendant qu’il se débarrasse lui-même du reste de ses vêtements. Vincent est de loin le plus musclé de nous tous, à la vue de ces muscles Chantal semble bien excité.


Vincent et Marc, sont maintenant complètement nus devant Chantal. Les deux sont bien bandé, avec leurs queues qui pointe de façon provoquante vers le corps de la jolie Chantal. J’enlève le jeans de Chantal puis le mien. Je garde seulement mon t-shirt sans manche que je ne prends même pas la peine d’enlever tellement j’ai hâte de prendre mon pied.


Je demande à Chantal de s’allonger sur la table de la cuisine et je prends place sur une chaise. Je place ma bouche à la hauteur de la table, en lui montrant que j’ai bien l’intention de la sucer. Elle n’a pas été longue à se faire prier. Elle s’est placer sur la table avec ses jambes bien écartées de chaque coté de ma tête. Je me suis mis à lécher l’intérieure de ses cuisses en remontant lentement vers sa chatte. Chantal avait tourné sa tête sur le coté et elle suçait la queue de Vincent avec appétit. D’une de ses mains elle tenait la queue de Marc en le masturbant énergiquement. Autant Marc que Vincent avaient l’air d’être en extase.


L’odeur de la chatte toute mouillée m’excitait au maximum, et je me mis à faire de grande lécher le long des lèvres humides de son sexe si bon. A chaque coup de langue, Chantal haletait, et son corps vibrait avec frénésie. Le goût de sa chatte était délicieux. J’ai ouvert les lèvres humides de sa chatte brûlante et j’ai plongé ma langue profondément dans son tunnel de plaisir. J’ai ensuite léché son clit doucement en laissant pleins de salive s’échapper de ma bouche. Chantal se tortillait de plaisir. Marc et Vincent avaient échangé leurs places. Marc qui avait maintenant sa queue bien enfoncée dans la bouche de Chantal, semblait être au septième ciel. J’ai continué à manger le clit de Chantal, qui se gonflait de plaisir. J’ai augmenté le rythme et la pression de ma langue tout en insérant deux doigts dans son tunnel mielleux. Après avoir lubrifier un de mes doigts de cette façon dans sa chatte, je l’ai placé lentement dans son joli petit cul. Chantal poussait des cris de jouissances et après quelques minutes, elle eux un orgasme fabuleux. J’étais bandé au max, juste à la voir venir. Alors je me suis relevé de ma chaise et j’ai inséré sa belle chatte bien mouillée autour de ma queue. Je l’ai mise profondément et avec force. Pendant que Vincent lâcha toute sa sauce dans la bouche de Chantal, Marc en fit tout autant sur les jolis seins de notre belle cochonne.


Chantal a avalé toute la crème de Vincent, elle lui à même sucer la queue complètement pour tirer tout ce qu’elle pouvait. J’ai pris la liberté d’étendre la semence de Marc sur la poitrine de Chantal et de m’en servir comme lubrifiant pour caresser ses mamelons. En me servant du sperme de Marc je faisais glisser les mamelons de Chantal en les pinçant sauvagement. Pendant tout ce temps-là, je ramonais frénétiquement sa chatte. Elle m’a regardé dans les yeux et m’a traité de cochon. ?a m’a excité beaucoup et je lui ai fait un sourire malicieux. Tout en continuant à la mettre bien à fond, j’ai placé ma bouche juste au-dessus de sa chatte, et j’ai laissé un long filet de salive tomber de ma bouche jusqu’à son clit. J’ai eu droit encore une fois au même compliment : ’ Cochon, ah cochon !!! ’. Avec mon pouce, j’ai étendu la salive sur son clit puis elle à eux un autre orgasme très intense. J’ai senti son tunnel humide et chaud se contracter autour de ma queue et pendant qu’elle poussait des cris aigus, j’ai dû me retenir avec beaucoup de difficulté pour ne pas venir tout de suite.


C’était ensuite à mon tour de me faire sucer, et elle savait vraiment se servir de sa bouche. Elle y allait graduellement et engloutissait ma queue le plus profondément possible dans sa bouche. Par moment, elle me léchait les couilles, puis elle revenait inlassablement à ma queue. Elle avait passé une main entre mes deux cuisses et caressait mon cul avec un doigt. Une véritable artiste, des frissons parcouraient mon corps de la tête au pied. Pendant ce temps Marc et Vincent, qui n’avait pas eu l’occasion encore de se saucer la queue dans la chatte chaude de Chantal, passèrent un après l’autre entre ses deux jambes. Au bout de quelques minutes Vincent éjacula de longs jets de spermes sur le ventre et les seins de la belle jouisseuse. Pendant que Marc mettait sa queue à son tour dans la chatte chaude, je laissais tombé de longs filets de salive sur le visage de ma suceuse. Elle continuait à me bouffer la queue avec passion. J’étalais ma salive sur ses joues quand Marc a son tour lâcha toute sa sauce blanche sur le corps de la jolie cochonne. Je n’en pouvais plus, et je me mis à pousser des cris puissants pendant que ma queue lâchait toute la crème dans le visage et la bouche de la fille. J’ai eu un orgasme formidable. Elle avala tout ce qu’elle put et lécha ma queue jusqu’à la dernière goutte. Chantal était couverte de sperme, sont corps luisait, c’était très beau et très excitant à voir.


Chantal avait le goût de changer de position et elle alla se mettre à quatre pattes sur le tapis du salon. Marc qui l’avait suivi en se masturbant, se plaça à genoux devant elle. Vincent lui est aller fourrer sa queue encore une fois dans la belle fente humide, et il pris Chantal en levrette énergiquement. Vincent se déhanchait frénétiquement, et a chaque coup de queue, Chantal poussait un halètement de joie. Pendant que mes copains fourraient leurs queues joyeusement dans la chair chaude, je me suis étendu sur le dos en plaçant ma tête sous Chantal et j’ai sucé ses seins en caressant son clit avec un doigt. Vincent et Marc n’ont pas été long à venir et quand ils on eut fini, Chantal est venue s’asseoir sur moi et elle s’est empalée sur ma queue. Elle bougeait comme une démone en montant et en descendant autour de mon sexe. Encore là, une véritable artiste ! Elle trouvait même le moyen par moment de sucer mes copains qui attendaient leurs tours. J’ai eu un orgasme très intense au bout de quelques minutes seulement, et elle fit le même traitement a Vincent et Marc.

Diffuse en direct !
Regarder son live