Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 135 fois
  • 6 J'aime
  • 0 Commentaire

La belle famille

Chapitre 2

Orgie / Partouze

Jamais je n’oublierai cette fin de semaine avec Valérie, mais il fallait que je passe à autre chose. J’ai une copine que j’adore et jamais je ne pense à laissé pour autre cieux, même que sexuellement elle est parfaite. Sauf qu’un homme est un homme et voir ailleurs est presque de naissance. Mon aventure n’avait laissé aucun remord.

Il faisait beau en se retour de l’été et moi et chantale on a décidé d’aller chez nos parent à Québec.


La bas nous avons rendu visite à tout la famille des deux côtés. En allant chez tante Anne on appris que Jane et son chum déscendait pour le début de la semaine, alors moi et chantale on décida de rester un peu plus longtemps pour nous permettre de voir nos amis. Quand ils sont arrivé j’?tait en train de me taper une game de hockey sur gazon à l’arrière de la maison avec mon beau-frère. Sa copine Mélanie était là à nous regarder jouer: Elle était en maillot 2 pièce et se laissait dorer par le soleil. Les nouveau visiteur sont arrivé et on se donna la bise en gise de gratitude. Martin, le chum de Jane, avait acheté une nouvelle voiture et on alla la voir et même

l’essayer. Martin et mon beau-frère partire l’essayé, sa ne me disait pas grand chose et j’aurai emplement le temps de l’essayer. Je suis retourner à l’arrière pour rammasser notre équipement utilisé pour le hockey. Mélanie était toujours derrière à prendre le soleil, avec ses cuisse de 18 ans reluisant sous la chaleur. Comique comme je le suis je pris un vers d’eau à l’intérieur et j’arrivai en chasse par l’arrière et lui versai sur le dos. Elle se mis à crier et me courir après pour se coller à moi et me mouiller à mon tour, quelque peut. Quand j’ai été tanné de courrir, je me retournai pour la prendre par les bra et l’Arrêter. Elle se mis à se secouer de tout côté et je fut tout mouillé par ses cheveux. Alors je me suis mis à la poursuivre à mon tour pour feindre de la blesser. Je l’attraper et la couchai partère et elle fit comme si elle allait me prendre la queue: ’Lâche moi sinon tu va le regretter!’ Je la bravai en continuant à la chatouillé, couché sur le ventre pour essayer de tout éviter j’étais assis sur ses fesses qui me donnait un excellent cousinet. J’arrêtai quelque seconde question de lui faire reprendre son souffle, mais quel surpris elle se vira et me pris la queue. ’ Lache moi sinon je te le jure que tu va le regretté.’ J’ai arrêté non pas parce qu’elle m’avait menacé, mais bien par son geste. Je n’en revenait pas, elle avait 18 ans et rien à son épreuve, elle savait bien que de me prendr e la queue n’allait pas que refroidire mes actions,mais aussi m’échauffer les esprits. J’arrêté et entrai à l’intérieur, sans pour autant avoir oublié sa petit main délicate sur mon membre.


Nous avons organisé une soirée à la plage et se faire un feu en profitant d’une des premières chaude nuit d’été. Nous étions tous autour du feu et je jouais de la guitare, en chantant des chansons sur des personnages que l’on connaissait tous. Comme toujours les filles se placait autour de moi et me trouvait tellement bon :). La boisson commencant à m’affecté j’étais un tantinet plus chaleureu x avec les membres du sexe féminin. Et il répondait bien, sa fait plusieurs année que je les connais et ils ont toujours été ainsi. Au première abort tu crois pouvoir les avoir rapidement, mais tu t’apperçois vite que chacun trouve son compte sans pour autant allé plus loin. Par contre après ma relation avec Valérie, j’avais l’esprit un peu plus fragil à l’adultaire. Comme nous étions à la plage et qu’aucune commodité n’était présente, je devais aller dans un boisé pour allé faire ce qu’un homme ce doit de faire après avoir ingurgité plusieurs bières. Mélanie décida qu’elle viendrait avec moi, parce qu’elle ne voulait y allé seul. Je pris se geste pour un acquis et mon besoin d’uriner venait de soudainement me passer. Je marchais derrière elle et j’admirait tomber ses hanche une après l’autre dans une éternelle danse. Rendu dans le boisé je l’ai arrêté et je lui dit comment je la trouvais belle. je lui dit aussi que ce qu’elle avait fait cette après midi, elle devrait répondre de ses actes un jour ou l’autre. Elle me mit une main sur le visage et me dit comment elle était chanceuse d’avoir un beau-frère comme moi, comment elle me trouvé séduisant. Je la pris par la taille et je l’approchai de moi, mais elle se repoussa et se réfugia dans le boisé pour faire ce qu’elle était venu faire. J’en ai fait autant. Quand elle eu fini je l’attendais déjà elle me fit un sourire et continua son chemin vers le petit feu de camps. Je suis revenu bredouille et un peu gêné de ce que j’avais fait.


Nous sommes partie le landemain, mais Mélanie ayant congé décida de venir passer du temps avec nous à Valley Fields.


Elle nous gâta un peu en nous préparant à souper et faisant du ménage, de petit vacance responsabilité. Un après midi ou j’ai fini plutôt je suis rentrai à la maison et Mélanie lavait les vitres du salon. Je lui dit d’arrêté ça que j’?tais un peu gêné par ce quel faisait pour nous, mais elle me dit que c’était avec plaisir qu’elle faisait ça. Alors je me suis mis à lire le journal que je n’avais pas fini le matin, mais j’ai été sortie de ma lecture quand j’ai pu appercevoir deux belles pommes de fesse qui paraisait au bas de sa juspe, quand elle faisait le haut de la fenêtre. je pouvais aussi voir son ventre car son gilet étant tiré vers le haut, on pouvais laissé l’imagination voir ce qui était sur le point d’être vu. je ne pouvais reprendre ma lecture avec tout ce petit manège, alors je suis allé sur la table de la cuisine pour entreprendre un travail de session. Plus tard après une heure de travail Mélanie est venu prendre une bouché à table, après tout ce travail. Pendant une pose pour mes yeux je posai justement mes yeux sur elle et son allure de petit ménagère, me déroba de ma concentration. ’ Est-ce que tu sais que tu es très belle?’ Devenant de plus en plus rouge, elle me répondi que les femmes n’était jamais assez belle pour les hommes. Je lui demandai qui lui avait mis cette idée dans la tête? Que ce qu’elle avait était plus que respectable et même plus que trop beau. Elle était vraiment timide sur ce que je lui disait, puisqu’ à l’habitude elle jouait le jeu de la jeune fille facile. ’Est-ce que tu me trouve si belle? Est-ce

que je suis aussi belle que Valérie?’ Mais bon sang est-ce que les femmes sont toujours oubligé de raconter ce qu’il ne devrait pas? Visiblement elle savait que j’avais baiser sa belle cousine, sinon pourquoi aurait elle voulu être comparé à elle. ’Pourquoi Valérie?’ Elle me répondit qu’elle savait, puisque Valérie lui avait tout compté en détail. Je la regardais et j’en suis certains que mes yeux trompait mon désir pour elle. Ma copine entra du travail....sauvé par la cloche.


On soupa et nous avons fêté le dernier jour de la visite de notre invité. Arosé de vin, beaucoup de vin, on commenca à parlé de tout et de rien et bien sur de sexe. Qu’elle était notre fantasme que nous aimerions réalisé. Moi je commence, mais j’y vais très prudament en m’étant un grain d’humour, en fin de compte je n’ai pas été très imaginatif. Ma copine elle, dit:’Moi sa serait dans une conférence, avec des gens d’affaire. Il y aurait une belle grande rousse assis à côté de moi, la chemise entre ouverte. Quoi que je ne suis pas bisexuel, je ne pourait m’empêcher de regarder et s’en appersevant elle passerait son stylo entre ses deux beau seins. Discrètement

je glisserais ma main sous sa jupe relativement courte et par dessus sa petit culotte je m’amuserais avec son clitoris. Quand la conférence serait fini nous partirions chacun de nos côté puisque une femme ne m’interesse pas vraiment plus que ça.’ je trouvais déjà ça assez...j’était très bien partie pour une érection. Chantale demanda à Mélanie qu’elle était le sien: ’Coucher avec vous deux!!’ nous sommes tous partie à rire, nous avions trouvé cette blague très bonne. Nous avons laissé la vaisselle pour plus tard et avons continué notre petit beuvri dans le salon avec une bière et une autre et plusieurs autres. Après avoir fait le tour de tout discution, Chantale proposa de jouer à jeu que nous avions joué si souvent lors de notre jeunesse: la bouteille. Tous on accepta, trouvant sa exitant et très drole avec les défis que l’on pouvait faire faire. On commenca par tourner la bouteille pour décidé qui donnerais le premier défi. Le tout arriva sur moi et je la fis tourner pour savoir qui était l’heureuse élue. La bouteille s’arrêta sur Mélanie:’Défi ou vérité?’ Elle choisi vérité et je lui demandai si elle avait déjà volé quelque chose dans un magazin? Elle avait déjà volé une paire de jeans un peu trop couteuse et s’était fait prendre, mais le gérant connaissant son père l’avait laissé partir. elle tourna la bouteille et elle arriva sur Chantale et elle choisi Vérité:’Quel l’endroit ou tu as fait l’amour qui ta le plus fait ’tripper’?’ S’était dans les toilettes du bureau...mais le problème c’Est que je ne suis jamais allé au bureau et elle y travail que depuis un an et nous sommes en couple depuis 5 ans. J’étais quelque peu troublé, mais elle tourna et sa retomba su Mélanie, elle choisi vérité:’As-tu déjà trompé mon frère?’ Non, jamais! mais elle fit remarqué qu’elle le ferais avec une seule autre personne, je sais pas pour vous, mais je me suis senti un tantinet visé. Le prochain tour était pour moi et j’ai choisi vérité:’Est-ce toi qui a baiser avec Chantal dans la salle de bain du burreau?’ Quel question embarassante....non!! C’est Chantale qui eu la prochaine question:’C’est avec qui cette fameuse baise?’ Ouf je fu soulagé, mais des plus soulagé!! C’?tait son vibrateur que je lui avait acheté et qu’elle avait laissé dans son sac à main, elle l’avait appercu la et elle en avait envie. Sa la exité au plus au point. Mélanie répondi à la prochaine:’Comment trouves-tu mon chum?’ elle sembla embarassé et moi encore plus:’Je vais avoué que je remarque toujours que l’on peut voir son penis se former à traver son pentalon, mais discrètement. Sa m’exite et il ne faudrait pas me le laisser pendant tout un nuit.’. Chantale choisi défi, Mélanie semblait intimidé par cette catégorie, mais nous étions pas mal avancé dans notre consomation alors...:’Est-ce que tu peux défaire la fermeture du pentalon de ton chum et me laissé voir sa queue par dessous son boxer?’ Visblement l’alcool faisait de l’effet. Chantale resta quelque peut surprise et peut être même frustré, moi j’ai eu peur de voir la bagare éclater! Mais elle me regarda avec un sourir et me déboutonna, puis défi ma fermeture éclaire. Je me sentais comme un animal de foire: Mélanie qui regardais avec une exitation certaine et Chantale qui s’Appercevais que quelque chose qui lui avait échappé. Le jeu semblait prendre une belle tournure et Chantale me posa cette question: ’Est-ce que Mélanie t’a séduite?’ Non, elle ne m’avait pas séduite vraiment(Mensonge) mais avec tout ce petit jeu elle l’a peut être fait oui. Elle avait posé cette question pour savoir si elle était trompé, mais maintenant cette question résolu elle sembla satisfaite. Chantale choisi le défi: ne voulant pas choqué personne, puisque une femme c’est une femme ’Détache trois boutons.’ On pouvait quand même voir les beau seins de ma copine et Mélanie regardait avec curiosité. ’ Yannick touche les seins de Mélanie et décrie moi les!’ Pourquoi avais-je choisi défi? Justemet pour tourné encore plus à gauche. je vis Mélanie se cambrer vers l’arrière pour me donner ses seins. J’y mis une main timide, mais ces seins mon rendu vite à l’aise. Elle n’avait pas de soutient gorge et je commencai ma description:’Il tienne bien puisqu’elle n’a pas de soutien gorge, ils sont dodu et dur. elle a des mamelon bien défini et ils sont de la bonne grosseur pour les mains.’ Pendans la description je massais bien ses seins et elle apréciait. elle se mordi ma la lèvre et je jettai un regards en coin vers ma copine et elle n’était pas offusqué par mon plaisir, même que ma description à semblé lui donné le goût de les prendre à son tour. ’Mélanie tu va enlevé ton gilet, ensuite tu va déboutonner la chemise de chantale et la remettre sur ton dos sans la bouttonner, mais en cachant chacun de tes seins. Avant de la remettre tu va enlever le soutient gorge de chantal et lui remettre ton gilet.’ Elle se mis une main sur le ventre et sensuellement elle enleva en remontant sa main, son chandail. on pouvait voir ses seins bien pointé vers chantale et ils étaient gros, tellement quand montant ses bras au dessus de sa tête pour enlever complètement son chandail, ses seins non que perdu très peu de volume. Rendu à Chantale, elle la regarda droit dans les yeux pendant tout le travail. Quand Chantale leva ses bras pour sortir les manche de sa chemise, elle avait ses magnifique seins prés du visage et je vis sa poitrine se bombé de plaisir. Chantale étais très sexy avec le chandail de Mélanie et on pouvait voir son désir avec ses jolies mamelons pointant.’Mélanie enlève le pentalon d’?ric et son boxer.’ Ayant perdu mon erection avec tout ces événement qui me dépassait, elle revenu tranquillement quand elle tassa ma queue pour ne pas quelle se coince dans ma fermeture éclaire. Quand elle m’enleva mon boxer, elle regarda Chantale et lui souris. Elle avait pris tellement de temps et de précotion pour la toucher que j’aurais abondonné le jeu sur le champs pour me jeter sur elle.’?ric enlève la jupe de Chantale.’ Pour la première fois depuis longtemps je pris vraiment concience comment ma femme avait de belle jambe rasé et une belle chatte. C’était ma femme alors je pris l’initiative de la lècher par dessu sa petit culotte, mais Mélanie nous a dit immédiatement que l’on trichait.J’étais vraiment exiter alors je pu passer à une autre étape:’Mélanie aproche toi de Chantale entrouvre ta chemise et porte lui tes seins à la bouche.’ Ces délicate lèvres de femmes sur le bout des seins de notre visiteuse, fit pousser un petit cri à Mélanie. Chantale n’ayant pas le droit d’y porter la mains pour les toucher, faisait tourbillonner sa langue sur ses magnifiques seins.’Chantale enlève ta petit culotte, j’ai vraiment envie de voir ta chatte.’ Ma femme comme elle l’a toujours été le fais avec beaucoup de sensualité, elle entre 2 doigt et va jusqu’à son clitoris et le masse quelque seconde. Elle déscend ensuite sa culotte et on peut maintenant y voir une belle chatte avec juste assez de poile pour avoir envie de les lui aresser.’Mélanie prend la grosse queue qui a dans le premier tirroire de ma comode et viend me l’enfiler ensuite tu le sucera.’ Visiblement Chantale avait échappé sa pudeur et pendant que l’on attendait qu’elle revienne je réalisait comment nous étaions rendu loin et sa m’exitait. Elle lui entra le God dans sa fente et elle y allait de va et

viend. Devant ses gestes que je ne croyais jamais voir de ma vie, je ne pu m’empêcher de me masturber. Cependant dès que Chantale s’en appercu elle m’arrêta et dit à mélanie de le porter à sa bouche. Mélanie le licha au complet pour ensuite du bout des lèvre, prendre le god. Avec de petit cris étouffé elle entrait cette queue très profondément dans sa bouche.’?ric masturbe toi, mais arrête avant de venir!’ Ils se positionnaire tout les 2 devant moi et je débutai mon défi. J’essayais de rendre l’action la plsu attirante possible, je crois que j’au réussi puisque j’ai du arrêté:les filles trichaient en se masturbant.’Chantale désabille complètement Mélanie et mange lui la chatte pendant que je te mangerai à ton tour.’ Chantal lui enleva ce qui lui restait sur le dos et entra un doigt dans sa petit fente et se lècha le doitg: ’Avec plaisir!!’ Mélanie l’installa la chatte sur la figure de chantale et moi je commencai aussi à lècher ma copine. D’une bouche pleine je pouvais entendre crier Chantale et en haut poussant sur ma tête Mélanie criait:’Oui mes amours!!’ Personne ne voulant vraiment arrêter, nous avons profité de ce plaisir pendant un bon moment. ’Mélanie met toi à quatre patte ma belle et enfile toi le penis de mon chum’ Quel croupe un dos bien rond et des fesses bien confortable. De petit mmm...mmm.mmm remplissait la pièce des cris de Mélanie:’Est-ce que je peux le faire venir?’ Chantale nous rejoingni et lui répondi que oui, elle alla s’assoire devant elle et lui fit comprendre quel voulait encore une langue dans sa fente. Chantale me regardait en jouissant et se prenant les seins très durement, elle me fit un signe pour que j’y aille plus fort. En même temps la Bouche de mélanie allait aussi farouchement que la baise. Quand il urent baiser à keur gout tout les deux ils m’assirent sur le bout du divan et Chantal se mis à sucer et Mélanie elle me sucait les testicules, parfois je ne voyais plus ma queue tellement chantale le dévvorait à pleine bouche. Comme j’allais venir Mélanie mis sa langue près de mon anus et se fut la plus intence ejaculation de ma vie.


Mélanie je ne la voie plus vraiment comment une petit vierge offencé et Chantal à bien hate à une prochaine fois.

Diffuse en direct !
Regarder son live