Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 29 867 fois
  • 120 J'aime
  • 3 Commentaires

Belle Maman et son chien

Chapitre 1

Zoophilie

Cette histoire s’est déroulée il y a quelques années mais elle est authentique à l’époque j’avais une quarantaine d’années. Un dimanche après-midi ma belle mère est passée chez nous pour prendre un café. Huguette avait une soixantaine d’années, très bien faite pour une femme de cet âge et très coquette, elle avait eu deux enfants, un garçon un peu plus âgé que moi et une fille mon épouse. Huguette était veuve depuis quelques années et de par son éducation assez stricte avait des jugements très tranchants sur la tenue vestimentaire des femmes et tout ce qui touchait au sexe, pour la taquiner je lui disais souvent qu’elle devrait se trouver un ami et sa réaction était toujours la même, sur le fait que les hommes étaient que des obsédés….Avait-elle tord… ??? En partant ce dimanche elle demande à mon épouse si je pouvais passer chez elle, car elle avait un problème avec une des ampoules de sa chambre, je jetais un rapide coup d’œil sur mon agenda professionnel et lui répondis que je passerai mercredi, elle me demanda de lui donner une heure précise, je répondis à 18h00.

Le mardi en milieu d’après-midi j’ai dû me rendre en urgence chez un client pour un litige, comme il n’était pas très loin du lieu où résidait Belle-Maman, en sortant je me suis dit que j’allais voir ce problème de lumière chez elle. Me voici arrivé devant chez elle, comme je connais le code de son portail électrique j’entre chez elle et ce sans sonner, je marche dans l’allée qui mène à la maison et je ne vois pas son chien, je l’appelle et toujours pas de Canaille son labrador de 4 ans que lui a été offert par Solange, la femme de son fils, qui faisait plus ou moins l’élevage de chien. Au lieu de rentrer directement dans la maison j’en fais le tour, le salon donne sur le jardin par une grande baie vitrée, l’agencement de ce salon est fait de telle sorte que du jardin on voit le téléviseur et entre ce téléviseur et la baie vitrée il y a un canapé et des fauteuils placés en biais. Et là que ne fut pas ma surprise, sur l’écran du TV je voyais une femme d’un certain âge qui faisait une fellation à un jeune homme noir ….Je regardais ces images en me disant que je rêvais que je mettais trompé de maison, que ce ne devait pas être ma belle-mère elle qui est si puritaine. Puis mon regard s’est posé sur la main qui pendant du canapé touchait le sexe de Canaille. Je me suis mis dans le coin de la baie afin de ne pas être vu tout en regardant ce qui se passait. De là je voyais cette main qui caressait ce sexe et je devinais que son autre main était occupée entre les jambes d’Huguette. Le chien commençait à développer un sexe rouge, pointu, puis à un moment elle se leva, elle fit monter le chien sur le fauteuil, l’allongea sur le flanc et elle commença à donner de petits coups de langue sur ce sexe. Je restais là à regarder me disant que je rêvais j’avais un sentiment de dégoût, de honte mais aussi d’excitation je me demandais ce que je devais faire : fuir, rester, enter…Je devinais que le chien commençait à être bien excité, il est descendu du fauteuil, et a commencé à tourner autour d’elle. Jai quitté ma position et j’ai fait le tour de la maison, ôté mes chaussure et je suis entré sur la pointe des pieds. Je me suis dirigé vers le salon et j’entendais le chien qui poussait de petits gémissements et belle-maman qui lui disait : ‘ tu vas venir faire plaisir à ta maman tu en as envie et elle aussi’….Médusé je regardais la scène sur la TV, le jeune était passé à l’action, il embrochait de son épée cette femme mature, qui avait le souffle de plus en plus court, et de dos je voyais le fessier de belle-maman, jambes écartées, le bas de sa robe sur le dos, attendre en l’incitant que le chien continue son œuvre. Quant à Canaille, il développait un chibre de belle taille. Il posa ses pattes avant sur le dos de cette femme en donnant des coups de reins, se cala sur ses hanches et je devinais la main d’Huguette qui le dirigeait dans son intimité, il donnait toujours des coups de reins puis au râle de belle-maman je compris que ce sexe avait atteint sa cible.

Debout sur le haut de la marche qui permet l’accès au salon, le sexe en érection dans mon pantalon, je regardais le spectacle, lui qui donnait des coups de reins, qui me paraissaient très puissants, en poussant comme de petits grognements et elle qui l’encourageait en lui disant : ‘ oui tu es gentil avec moi’ puis elle poussa un râle, les pattes postérieures ne touchaient plus le sol, et elle lui dit oui je te sens oui donne-moi ton plaisir, puis les coups de reins s’arrêtaient et il était là sur son dos, la langue pendant sur le côté, le souffle court et elle semblait donner des coups de reins et profiter du plaisir que lui avait donné ce mâle.

Elle lui disait : tu es gros en moi, tu m’as inondée de ton plaisir, je te…..et en levant la tête elle me vit dans le reflet de la vitre de la baie vitrée….Dans un moment de panique elle me dit : mais c’est demain que vous deviez venir que faites vous là ? Puis elle ne dit plus rien quelques instants plus tard le chien descendit de dessus son dos son sexe sorti du vagin il y eu comme un bruit de succion et un liquide sorti de sa chatte, il se mit sous elle pour la lécher, d’un geste brusque elle se dressa comme un ressort, ce liquide coulait le long de sa jambe, son regard n’était que deux mitrailleuses qui me fusillaient, quant à Canaille son sexe était un peu moins gonflé et l’on voyait cette boule à la base de ce sexe pointu. Sans mot dire elle se dirigea hors du salon, j’entendis de l’eau couler sans doute devait-elle se laver.

Elle revint vêtue d’un peignoir de bain, sur le sol gisait sa culotte, elle s’approcha de la aie vitrée l’ouvrit pour en faire sortir le chien qui ne semblait pas vouloir s’en aller, elle le mit dehors, et elle s’assit dans le canapé. Sur la télé on voyait toujours ce film porno, elle réagit et prit la télécommande pour arrêter le magnétoscope, elle jeta sur la table basse la télécommande. Son regard était devenu différent les yeux baisés. Pour rompre ce silence je lui demandais où était cette lampe qui fonctionnait pas, elle m’indiqua la chambre. Je me dirigeais vers sa chambre qui était comme tout le reste de la maison tirée à quatre épingles. J’ôtais l’ampoule, le filament était cassé. Je revins avec l’ampoule dans le salon et je lui dis : Il faut la changer, elle est morte. Sa main se tendit vers moi et je pouvais voir qu’elle me présentait une liasse de billets. Je ne sus que faire, elle me dit : Est-ce que 5 000 Francs (8 00 Euros) suffisent à votre silence ? Je vous en donne 2 000 car c’est tout ce que j’ai là.

Ne sachant que faire et que dire, je me suis mis à dodeliner de la tête tout en la regardant, et je lui dis : Quand je pense que vous me reprochiez mes verres de vin et d’apéritif, mes sujets de conversations sur le sexe, quel scandale le jour où vous aviez su qu’il nous est arrivé de voir des films X….. quelle surprise que de vous voir en regarder, car en plus vous sembliez aimé, il n’est pas arrivé par hasard ce film où l’avez-vous acheté ? Elle me répondit avoir acheté cela par correspondance. Elle baisait la tête, me dit avoir honte et tout en lui parlant je me rendis compte que je bandais toujours. Je posais mes mains sur ma ceinture, pour la desserrer, je fis glisser le zip de ma braguette, elle me regarda, dans son regard je compris qu’elle céderait à ma demande. Je libérais mon sexe, elle vient vers moi, le toucha, le caressa commença à me masturber, je posais délicatement mes mains sur ses épaules, elle me jeta un regard complice, se mit à genoux pour me faire une fellation. J’étais très excité, elle suçait très bien, je sentais que je n’allais pas résister longtemps à ses lèvres. La pression montait je lui dis : je viens, pensant qu’elle allait se reculer, il n’en fut rien. Dans un râle j’éjaculais dans sa bouche, elle avalait mon plaisir, puis elle lécha mon sperme sur mon membre puis lécha le gland.

Je me rhabillais, elle me regardait, je lui dis :’ je reviens demain à l’heure prévue avec une ampoule neuve’ elle acquiesça. Je lui dis au fait est-ce vous qui avez appris à votre chien, elle me regarda honteuse et me dit : Solange en dresse….Je lui répondis n’oubliez pas l’argent demain…..J’entendis un : ‘ mais je pensais que j’avais payé’ en souriant je lui dis : ‘oui un petit acompte….

Voilà comment j’ai gardé le silence de Belle-Maman et notre manège a duré plusieurs années, elle satisfaisait sa perversité avec son chien et elle satisfaisait mes envies.

Plus tard lors de repas de famille chez le frère de ma femme après le repas alors que nous étions Solange et moi sur la terrasse à prendre un café je lui dis : Tes chiens semblent très affectueux avec toi, elle me répondit ils aiment leur Maman je la regardais, lui fis un clin d’œil et elle comprit que j’avais deviné, je lisais dans son regard….Il a tout compris.

Diffuse en direct !
Regarder son live