Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 128 fois
  • 28 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma belle soeur -e

Chapitre 1

Hétéro

Bonjour, Je m’appele Eric, j’ai 35 ans, suis marié depuis 7 ans a une femme superbe mais desesperement pudique. Notre vie sexuelle s’est reduite a sa plus simple expression, et j’en ai pris mon parti depuis quelques années. Etant très cérébral, j’ai rapidement retrouvé mon équilibre grace a la masturbation. Je me masturbe plusieurs fois par jour, souvent en dialoguant sur minitel ou internet avec des femmes, plutot plus agées que moi. Je suis très direct dans mes dialogues par minitel, et je pose tout de suite la question aux femmes croisees : ’aimes tu te masturber, veux tu te masturber, masturbons nous ensemble?.’ Cherchant plutot des femmes d’age mur, des les premieres phrases, j’explique que je souhaite me masturber avec une femme complice, agée de 45 a 55 ans. J’ai relativement du succes, et il m’arrive regulierement de me masturber avc l’une d’entre elle par téléphone. En revanche, il ne m’etait jamais arrive de le faire en reel, bien que j’en parle souvent avec elles. Ces derbières semaines, j’ai rencontre sur minitel une femme de 57 ans, qui se prenomme Isabelle. Nous avons dialogue presque quotidiennement depuis. Au debut assez pudique et coincee, elle a fini par se revéler très amusée par nos jeux, et nous nous sommes donc masturbes tres souvent ensemble, imaginant toujours un scenario ou nous etions en face l’un de l’autre, en train de nous caresser en regardant l’autre. La confiance venant, j’ai lancé ma perche ’veux tu que nous essayons .. en réel ?’ Elle a refusé gantiment 3 ou 4 fois, et, comme nos jeux virtuels devenient très complices, elle m’a répondu un jour? ’Si tu veux, on peux se retrouver dans un café? pour se voir !’ Le souffle court, le c?ur battant la chamade, j’ai proposé plusieurs endroits, et elle a accepté une rencontre pour un début d’apres midi dans un café de la place Saint Michel à Paris. Nous avions comme signe de reconnaissance la couleur de son tailleur (bleu nuit) et nous devions avoir chacun une BD : l’avant dernier et le dernier épisode de la série LargoWinch.


Très troublé par avance, je suis arrivé au rendez vous plus tot que prevu, et me suis assis en terrasse, ma BD bien en vue. Pour me donner du c?ur, j’ai vidé deux wyskies en attendant. L’heure du rdv est arrivée, et personne n’est apparu. Après une demi heure d’attente, j’ai appelé le garçon pour régler et m’en aller, me disant qu’elle m’avait posé un lapin.


Et soudain, j’ai cru que mon c?ur s’arretait de battre, que le sol s’ouvrait sous mes pieds?. La , a une dizaine de pas devant moi, s’approchait une grande femme brune, magnifiquement vetue d’un tailleur bleu tres sombre, portant a la main un petit sac à main plat et l’album de BD attendu?. Son regard passait sur les tables de la terrasse, discretement?. J’etais attéré?. L’inévitable s’est produit, elle a vu la BD a plat sur ma table, a levé les yeux vers moi?. Son visage est devenu blanc, elle a marqué un temps d’arret?. Je ne savais comment la regarder? car je la connaissais? et très bien?. Il s’agissait d’Isabelle, la femme de mon frère ainé?.


La suite.. une autre fois !


Eric

Diffuse en direct !
Regarder son live