Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 173 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Bonne fête!!!

Chapitre 1

Divers

?a s’est passé le jour de mon anniversaire, mon chum était parti travaillé. Me laissant seul. Il n’avait rien à la télé donc je lu un de mes livres érotiques préférées. Le gars en était à sodomiser la fille comme un démon. Cela commençait à m’excitée vraiment et tout en lisant je commencait à me caresser les seins. Je décidai donc de me faire plaisir. Je me désabillai complêtement et je pincais le bout de mes seins, en les étirant, les fesant tourner. Je les empoignait à pleine main, les massait fermement, sensuellement. Tout en continuant de me masser les seins je descendis une main vers mon vagin et je commencai à le frotter avec toute ma main seulement en surface. Puis je rentrai un doigt, frottant les parois de mon intimité, puis j’en rentrai un deuxième. Je continuai ce mouvement pendant au moins vingt minutes. Et puis trouvant que deux doigts était pas assez gros, je pris la bouteille de bière à côté de moi et je commencai à l’entré doucement, de plus en plus profondément. Je commencai un mouvement de va et vient vraiment enivrant, je me tordait de plaisir, des cris commencait à sortir, l’orgasme arriva dans un cri vraiment puissant. Et c’est à ce moment que je me suis rendu compte de l’heure mon chum allait bientôt revenir. Et comme je commencai à me rabiller, il entra dans l’appartement. Il m’arreta et me dit qu’il avait quelque chose pour me vetir. Il me dit alors de m’assir dans le fauteuil et de fermer les yeux, ce que je fis sans attendre. Je recu une boite dans les mains tout emballer, je défis l’embalage sans attendre et ce que je découvris me surpris? c’était un énorme vibrateur, j’en avais jamais vu de si gros!!! Beaucoup plus gros que la bouteille de bière. Il me dit tu vas l’utiliser ce soir. Mais ce n’est pas tout, je t’ai aussi acheté une robe. Il la sortit, elle était en latex vert foret. Il me dit je vais t’habillier pour sortir ce soir. On va dans le vieux Québec. Il me dit aussi bon c’est le temps d’essayer ton nouveau jouet. Je lui dit mais on ne sort pas ce soir??? Si justement me répondit il. Alors je commencai à le rentrer, mais il était si gros que j’avais de la misère à le rentrer puis finalement il fut complètement engouffrer en moi, puis mon chum l’actionna?Je lancai un cri très puissant de douleur, n’étant pas habituer à avoir si gros en moi. Il me tendit un string. C’est pour être sur qu’il reste où il est. Je l’enfilait mais il était trop petit, mon chum m’aida alors à l’enfilé, la corde était entrer complêtement entrer entre mes fesses. Bon maintenant essaie ta robe. Elle avait un glissière dans le dos, et j’entrai mes jambes dans la jupe mais je fus incapable de la remonter jusque qu’à la bonne hauteur. Mon chum m’aida et je lui dit elle est beaucoup trop serrer!!! Non non c’est fait comme cela. Alors on attaqua le haut du corps. Les bras passèrent difficilement dans les manches enserrant mes bras fermement. Mais le pire ce fut lorsqu’il referma la glissière du dos?Sa lui a pris plus de vingt minutes. J’avais de la misère à bouger étant tellement serré et surtout parce que j’avais aussi le vibrateur en moi depuis plus d’une demi heure. Mon chum me dit alors : Tu es vraiment superbe!!! La robe serrait mes seins, mon postérieur était litéralement écrasé et rebondit. Cette robe était tellement serré que je croyais que c’était une deuxieme peau et je l’aimais vraiment. Nous sortimes donc toute la soirée avec en moi l’énorme vibrateur. Je dus laché des cris de temps en temps car j’eue plus de cinq orgasmes durant toute la soirée. Nous rentrames cinq heures plus tard, cinq heures de vibration intense. Alors que je commencai à enlever le string pour pouvoir enlever le vibrateur, il m’arrêta et me dit ne l’enleve pas tout de suite car je veux te faire plaisir. Il releva le bas de ma jupe sur le dessus me dit je vais te sodomiser en même temps que ton vibrateur te labour ton jardin secret. Il entra alors tout lentement sa queue en moi de plus en plus profond. Et il commenca à me ramoner le cul avec force et intensité, de plus en plus vite je commencai à jouir comme une folle mais lui il continua quand meme et de plus en plus vite je criail comme une folle je ne pouvais arreter. Alors il me cracha son venin dans mon cul tout rouge de plaisir. Je me retournai et je vis sa bitte toute molle. Je lui dit a non on ne fini pas tout de suite. Je pris donc sa bitte en ma bouche et commencai à sucer son boyau qui commencait déjà à grossir, je la pris donc avec ma main et je commencai à le branler lentement lui laissant le temps de grossir puis de plus en plus vite, il commencait à aimer cela meme un peu trop et lorsqu’il me dit qu’il allait venir je lui pincai le boyau pour qu’il garde encore plus longtemps sa semence. Je repris alors sa bitte en bouche allant du mouvement de va et viens de plus en plus intense et je serrai les lévres du mieux que je pouvais augmentant sa sensation et il me vient en pleine gueule. J’avalai tout sans en laisser une goutte. Puis il me dit bon tu peux l’enlever, ce que je fis, mon trou était maintenant étirer au maximum. Il le pris et commenca à le licher, licher tout le jus qui si était déposer. Il me demanda si je voulais qu’il me le rentre dans le cul, je lui dit qu’il ne rentrera jamais. Il me dit alors on essayé. Il l’enduit de lubrifiant et commence à l’inséré dans mon cul. Il le fesait lentement pour pas que cela fasse trop mal et il finit pas complêtement l’entrer. Wow, je n’aurais jamais cru qu’il pouvait rentrer comme cela!!! Il l’actionna et je ne puis décrire la sensation intense qu’il me procurait. Pendant ce temps lui il commencait à me licher le jardin, il aspirait mon jus titillait mon clitoris avec la langue, je dus avoir deux orgasmes en meme temps car j’en perdis la voix. Lui aillant repris des forces commenca à me ramoner avec sa queue, de la sueur coulait sur son visage, je l’embrassait fougeusement enroulant nos langues parfaitement comme le ying et le yang ils ne fesait qu’un. Puis il finit par se lacher en moi tout son jus. En eu cri synchroniser des deux. Puis nous sommes rester comme cela lui en moi pendant plus d’une heure, nous embrassant et disant des petits mots doux. Lorsqu’il enleva le vibrateur de mon cul, il resta béa, tu as vu ton cul, il est tout étirer, le trou est énorme. Puis nous nous endormirent épuiser.


Cette histoire est tout à fait vrai rien n’a été changer. Ce fus le plus beau souvenir de toute ma vie, enfin presque que ma plus belle expérience sexuelle? Mais ça c’est une autre histoire?


Rébecca

Diffuse en direct !
Regarder son live