Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 387 fois
  • 24 J'aime
  • 0 Commentaire

2 bonnes bites

Chapitre 1

Gay

je me présente, je suis passif, soumis, imberbe, sexe moyen. il y a quelques mois, sous un pseudo "cul soumis" je dialoguais avec "bite 23cm". C’était un mec de quarante ans, brun, moustachu et poilu. il m’a filé un rencard chez lui. J’avais le feu au cul et j’ai foncé. C’était le style de mec à qui j’aime m’offrir, costaud, peau mate, poilu,et bien monté.

Mais voila...il n’était pas seul à m’attendre! un deuxième type aussi baraqué était à poil devant un film porno, en train de se branler. C’était un blond mal rasé. Sa queue était grosse, toute blanche avec un énorme gland rouge vif.

"Voila notre cul soumis! approche minable! alors? qu’est ce que tu attends pour déballer ton cul!"

Il y avait quelque chose qui me repoussait et qui m’attirait en même temps.

Je me suis donc mis à poil et j’ai dû monter sur une petite table de salon.

Ils ont voulu que je m’exhibe en prenant des positions obscènes. J’écartais bien mes fesses pour leur faire découvrir mon trou du cul, je m’enfonçais un, puis deux doigts dans l’anus, puis je les léchais, je branlais ma queue, mes couilles comme ils m’en donnaient l’ordre. De temps en temps le blond me pinçait les mamelons jusqu’au sang ou me claquait les fesses. C’est lui qui menait je jeu.

Puis il m’a planté un gode de bonne taille dans mon cul. Ils m’ont fait tourner autour de la table à quatre pattes et à chaque passage je recevais un coup de ceinturon et mes petites fesses furent vite chauffées et marquées.

Puis le blond s’est mis à genoux et m’a ordonné de lui bouffer le cul. Je n’ai pas hésité à passer ma langue sur cet anus, pas très propre, entouré de poils blonds odorants.

D’un coup le gode que j’avais toujours dans le cul est tombé.

Aussitôt les mecs ont dit " si t’as l’oeillet trop large, on va te le baiser à deux, petite pute"

Impossible de résister! rien que la voix dure et grave du blond me faisait triquer encore plus dur.

"Le bruns dit à son pote " regarde cette pute, sa petite bite est toute dure à l’idée de se faire enfiler par deux grosses bites".

Le blond s’est allongé sur le canapé et, en me tirant par une oreille, il me fit venir sur lui.

Puis il recommanda à son copain " ouvre lui bien le cul".

Pendant que le brun passait derrière moi pour m’écarter les fesses, je lui ai pris la queue et je l’ai dirigée entre mes fesses. Le blond a préciser " allez...jusqu’aux couilles... descends sur lui à fond."

La bite bien lubrifiée m’a ouvert facilement l’anus. Alors, l’autre s’est saisi de mes fesses, pendant que son pote l’encourageait "vas-y! plante lui la tienne! il y a de la place! "

J’ai senti son gland presser ma rondelle anale déjà bien dilatée par l’autre manche. Chaque fois que je criais ou que je protestais le blond me mettait une bonne claque sur la figure.

Son dard s’enfonçait très lentement. Jamais mon trou n’avait subi une aussi large dilatation. J’avais peur qu’ils me déchirent tous les deux!

Mais, après plusieurs minutes d’effort pour eux et de souffrance pour moi: je me suis retrouvé entre les deux mecs, avec leurs bites plantées à fond...

Ils avaient l’air d’apprécier et se sont même mis à bouger, je n’ai pas pu m’empêcher de crier, " attends, je vais te branler le paquet, ça t’aidera à nous supporter " a ajouté, vicieusement, le grand blond.

Ma queue fut écrasée dans une main calleuse et musclée. Au lieu d’être branlée, elle fut pétrie, tirée dans tous les sens.

Puis les va-et-vient sont devenus plus faciles. Lentement, le plaisir est venu remplacer la souffrance et je me suis mis à jouir, oubliant que j’avais deux bites dans le cul et me tortillant dans tous les sens pour en retirer davantage de satisfaction.

Puis, dans un grand cri ils éjaculèrent leur foutre tout au fond de mon cul.

Après cette double sodomie ils se sont mis derrière moi pour examiner ma rondelle, qui, à leur commentaire devait être dans un drôle d"état.

Avant de rentrer chez moi, j’ai du lécher mon foutre sur le ventre du blond et nettoyer leurs bites avec ma langue.

Diffuse en direct !
Regarder son live