Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 6 901 fois
  • 29 J'aime
  • 0 Commentaire

le boss

Chapitre 2

Zoophilie

Corinne et Fabrice viennent de rentrer de leur soirée, ils se sont particulièrement ennuyé et son très motivés. Corinne est presque nue, elle porte une longue tunique transparente. En effet la soirée d’où ils viennent n’était composé que de débutants et de mecs pressés de baiser. Bien qu’elle se soit faite prendre plusieurs fois, elle est en attente, aucun ne l’a comblé.

Elle s’allonge en 69 à coté de Julie et commence à la caresser et lui prodiguer des coups de langues de plus en plus précis, elle aspire son clitoris et le pompe avec avidité. Elle va s’en occuper pendant un bon moment, enfin elle vibre et ses cuisses en sont rapidement la preuve. Les jouets sont de sortie et Julie les utilise avec dextérité. Julie prend un gode gonflable et l’introduit dans les sexe de Corinne, elle commence à la goder, progressivement elle gonfle le gode qui commence à avoir des proportions imposantes, Corinne se met à gémir. Elle bouge son bassin pour aller à la rencontre de ce sexe qui lui donne tant de plaisir. Julie de sa main libre lui tord les pointes des seins. Puis se penche au dessus de son sexe et happe son clitoris, elle le suce, l’aspire jusqu’au moment Corinne lâche un râle râle de plaisir, elle tremble, elle est au bord de l’extase, volontairement Julie s’arrête, la libère du gode, elle la laisse pantelante en état surexcitations.


Dans la salle du château, on n’entend que le halètement de Corinne qui n’arrive pas à reprendre son souffle. Julie vient me rejoindre et me prodigue une super fellation dont elle a le secret. Sa petite grotte est trempée et n’attend que la suite des événements. J’en profite pour lui réintroduire l’œuf télécommandé. Corinne s’est assise sur le banc prés d’elle et me demande d’aller lui chercher à boire. Je rejoints Fabrice qui prépare pour les deux filles un cocktail dont il a le secret.

Elles se délectent de ce breuvage, celui-ci leur permettra sans doute de se délecter autrement. Les deux filles sont maintenant prés l’une de l’autre et se caressent, elle s’embrassent goulument. Leurs langues s’entrecroise et leurs mains partent en exploration. Tous les points sensibles de leurs corps respectifs n’ont aucun secret et elles savent tellement bien les utiliser. Elles sont toutes deux très excitées de par leurs caresses et la liqueur donnée par Fabrice. Celui-ci me dit « change de cassette et de batterie elles sont à point.. Fabrice s’éloigne, en fait il est parti chercher leurs deux dobermans. Ceux-ci entrent dans la pièce, Corinne pousse une longue inspiration, Julie est prise de tremblement. Le premier est lâché par Fabrice et va de suite lécher la chatte de sa maitresse, Fabrice accompagne l’autre en l’approchant de Julie, celle-ci tremble de plus en plus. Les deux chiens commencent le léchage en règle des parties intimes des deux filles, Julie tremble et pousse de petits cris.


Corinne se met à 4 pattes sur un petit banc, nous plaçons de la même manière Julie.


Les chiens attendent le signal de leur maitre et dés celui-ci, ils montent leurs femelles, les coups sont violents, ils cherchent les sexe avec fébrilité et donnent de nombreux coups dans le vide. Julie est la première embrochée, elle pousse un grand cri, le tour de Corinne vient rapidement les sexes et même les nœuds sont vite passés, ils s’activent avec des coups secs et violent qui font décoller les deux filles de leur banc elles hurlent à chaque coup de boutoir elles sont remplies du liquide chaud de leurs amants. Elles sont remplies,les chiens ralentissent de concert et font leur demi tour, ils sont verrouillés à leurs femelles il continuent à les remplir de leur liqueur séminale, on en profite pour se faire sucer. Au bout d’un long moment ils se libèrent. Les filles se mettent en 69 et boivent tout le sperme lâché par les dobs, elles tremblent, sont dans un état second.


Fabrice rentre alors dans la grande salle avec un double poney, Julie n’a jamais pratiqué, elle est un peu effrayée mais, toujours avide de sexe, elle accepte, elle est attachée sur une table, le poney passe juste au dessus d’elle et elle frissonne quand elle sent la fourrure de son ventre en contact avec le sien. Corinne le positionne de façon à ce que Julie lui suce le sexe qui prend vite de la grosseur et commence à couler elle boit cette liqueur qu’elle échange avec Corinne dans de long baisers passionnés. Au bout d’un moment Fabrice tire le poney pour présenter son sexe a l’entrée de la chatte de Julie, il aide l’animal à pénétrer sa femelle, petit a petit celle-ci adsorbe le mandrin et recommence a jouir. Le poney cherche à la pénétrer encore plus profond, elle crie "il est au fond, il me tape la matrice" et elle joui encore, le poney la soulève presque de la table avec son mandrin énorme, je n’aurais jamais pensé que Julie puisse absorber un tel engin. Les coups de reins du poney se font de plus en plus violent et brusquement il se retire laissant couler un flot de sperme. Corinne se précipite pour boire la liqueur à la source.

Julie en veut encore, les dobermans reviennent, elle les suce avec avidité et se met a 4 pattes tout de suite grimpé par le plus fort au nœud énorme habituellement réservé a Corinne. Julie est complétement en transe sous les coups de boutoir de l’animal, d’un coup il sort de sa chatte et la pénètre d’un trait dans l’anus elle est verrouillée, le chien se retourne, Corinne passe sous eux et suce et fist Julie.

Le moment de la libération arrive et Corinne boit tout le sperme des entrailles de Julie.

Elles décident de se reposer une heure, elles n’en peuvent plus, quand a nous nous sommes en état second, la camera tourne depuis le début de la soirée,

une suite? Peut être...

Diffuse en direct !
Regarder son live