Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 27 917 fois
  • 108 J'aime
  • 10 Commentaires

Bourge traiter en chienne

Chapitre 1

Divers

Je m’appelle Julie, petite bourgeoise de cheveux châtains, des yeux verts, 1m64 pour 48kg avec une assez bonne poitrine

de 85b, je suis encore au lycée et aujourd’hui c’est la reprise un peu la flemme de reprendre et surtout fatiguer après

ce week-end ou j’ai fais l’amour avec un mec de 24ans qui me plaisait vraiment qui s’appeler Karim et qui habite dans une

petite banlieue, sa m’avais toujours excité les mecs plus vieux, et comme sa fessais longtemps qu’on se parler sur internet

on a finis par ce rencontrer, pour sortir je porter un débardeur noir assez simple qui mettait bien ma poitrine en valeur

ainsi qu’un jean moulant,je le retrouva prés d’un centre commerciale, il était très mignon et me trouvait hyper sexy,

il m’invita au cinéma et n’arrêter pas de me maté tout le long du film surtout mes seins et ma bouche qu’il n’arrêter

pas de fixer lorsque le film fut fini il me demanda si je voulais venir dans son appartement prendre un verra ce que

j’ accepta, on arriva dans son quartier ou presque tous me regarder avec colère et envie, arriver devant son appartement un

type était devant l’entrée et demanda :


— C’est qui cette bourge Karim ? je fus semblant de ne pas avoir entendus trop

effrayer.


- Rien c’est une amie Mohamed, on monte je te vois plus tard.


ok dit-il en échangeant un regard complice avec Karim et il prit le soin de regarder mes fesses lorsque je passa devant lui,

arriver chez lui Karim me dit de me mettre a l’aise sur la canapé et reviens quelques seconde plus tard s’asseoir a côté de

moi avec deux verres, il me demanda si je lui plaisais et si j’ aimer l’école ce genre de chose, avant de soudainement

me prendre la main et de la poser sur son jean ou se dessinait déjà une grosse bosse, moi confuse je ne savais pas quoi

faire.


- Tu me fais trop bander Julie branle moi, tu m’excite trop me dit-il .


- Non je veux pas passer pour une fille facile, on se connait pas trop encore.


— Mais si, allez humm je t’aime tu me plait grave caresse la me dit-il en frotta ma main sur son entrejambe.


Il me plaisait trop il était beau, gentil et il a dit qu’il m’aimer bien, pour pas le décevoir j’ouvris sa braguette et sortis sa queue qui était déjà bander elle fessait au moins 21cm et bien épaisse, c’était la plus grosse que j’avais vus et je commença a la branler doucement, je n’avais pas trop l’habitude je n’avais eue que deux petits copains et je fessais l’amour que rarement. Karim était très autoritaire et pendant que je le branler il me caresser les seins en mettant sa main sous mon débardeur et les pressa fort, ce qui me fit faire un petit cris dont il ne prit pas compte.


- Suce moi maintenant ! il me prit par les cheveux et poussa ma tête pour la mettre contre sa bite.


— non je fais pas sa désoler dis-je en me débattant pour relever la tête.


- ta jamais sucer ??


- Oui c’est pas un truc qui me tente trop.


— hummmm pourtant ta une bonne bouche elle doit faire des ravages, essaie sur moi te plait allez, elle est toute grosse pour toi la, lèche la un peu vas-y dépêche.


— OK mais qu’un peu, je sortis ma langue timidement et commença a lécher son gland.


— Oué c’est sa continue tu kiffe ma bite hein !


Je ne dis rien même si sa m’offusque un peu et je continue mes léchouilles autour de son gland déjà tout humide de plaisir, en fessant tourner ma langue dessus, Karim s’excite de plus en plus et commence a me traiter de salope qui kiffe la bite de rebeu, et d’un coup par surprise me tire par les cheveux ce qui me fit avoir une petite larme a l’œil et poussa ma tête jusqu’à la moitié de sa bite qui était trop grosse pour ma bouche, ce qui faillit presque me faire vomir, j’essayais de me dégager un peu pour pouvoir reprendre mon souffle mais Karim maintenu ma tête quelques secondes ce qui me fit saliver sur sa bite.


— T’aime sa la bite, hein salope de petite bourge tu me fais trop bander avec ta bouche a bite toute serré hummmm j’avais trop envie de l’essayais au cinéma, met toi a genoux maintenant me dit-il en se levant.


Je me leva du canapé et lui obéis soumise, de peur de sa réaction si je n’accepte pas, je me posa a genoux devant

lui il s’approcha et me dis de fermer ma bouche puis colla son gros sexe sur mes lèvres en le frottant sur ma bouche puis

il la passa sous mon nez, mes yeux, mon front en mettant ses couilles sur mon nez..


— Elles te plaisent mes grosses couilles petite chienne, Répond !!!


— Oui répondis-je a contre cœur.


— Sent les alors hummmmmm, c’est bien fourre bien ton nez maintenant lèche mes couilles.


Il posa sa bite de toute sa longueur sur mon visage et je dus les lui lécher sans les mains et ensuite en avaler une pendant qu’il se branler au dessus de mon visage.


— Vas y aspire avec ta bouche de salope, je savais que t’était une bonne pute, maintenant je vais te baiser enlève tous tes vêtement sauf ton string vite.


Je m’exécuta rapidement avec toujours le goût de sa bite dans ma bouche.


— Met toi a quatre patte comme une chienne que tu es ! je vais bien te défoncer t’inquiète pas tu vas en redemander.


Il s’approcha de moi écarta la ficelle de mon string et commença a me lécher la chatte en me mettant un doigt ce qui me

fit gémir, il s’en amusa et continua de plus en plus vite en enfonçant un deuxième doigt, se qui me fit mouiller,

la il retira ses doigts tout couvert de ma mouille m’agrippa par les cheveux pour tirer ma tête en arrière et me fit sucer

ses doigts qu’ils venaient de m’enfoncer, je me sentais humilier de devoir faire sa et honteuse que cela me fessait mouiller

encore plus.


— C’est bien, suce les grosse pute, t’aime le goût de ta chatte, répond salope !!


— Oui j’aime.


— Oui maître salope, excuse toi me dit-il en me giflant violamment les fesses.


— Oui maître désoler.


— Tu veux ma bite maintenant ma pute ?


— Oui maître.


— OK retire ton string.


Pendant que j’ enlever mon string il s’absenta dix secondes et revient avec quelque chose dans la main, horrifier je vus son

portable.


— je vais te filmer en train de te baiser pour ma collection personnelle OK suceuse,

allez viens te mettre sur ma bite.


— Non s’ il’ te plaît filme pas je préfère dis-je bien que je savais que c’était perdu d’avance.


— Ta gueule salope, tu m’obéis c’est compris.


Et sans même attendre ma réponse il écarta mes fesses, cracha dans ma chatte et enfonça son énorme sexe au fond violamment en me filmant en train de me faire baiser comme une chienne, moi la petite bourge si pudique d’ordinaire. Il m’attrapa par les cheveux et tira dessus en me traitant de salope et il me dis de dire pour la vidéo que j’étais une pute, que j’aimais les grosses bites et me faire défoncer la chatte ce que je fis. Sa queue ce contracter de plus en plus dans ma chatte ce

qui me fit crier de plaisir, je sentais l’orgasme au fond de moi et lui aussi allez éjaculer je sentais sa queue se raidir, il l’enleva de ma chatte se mit devant mon visage et me filma en gros plan.


— Allez finis moi salope hummmmm, j’ai envie d’éjaculer sur ton visage de pute, je vais te filmer en train de me suce et recevoir mon sperme sur ta gueule, fais moi une branlette espagnole en me suça en même temps.


— Oui maître dis-je soumise et exciter devant son portable me filmant en gros plan.


Je pris sa bite et la plaça entre ma poitrine, il mis sa main sur ma tête et commença son va et viens entre mes seins en

passant a chaque fois par ma bouche, c’était la première que je suçais et je n’arriver pas a la sucer correctement vus sa

taille. Karim se retira de ma poitrine et l’enfila dans ma bouche en gorge profonde en poussant de plus en plus fort ma tête

se qui me fit déglutir.


— Vas-y suce ma cochonne, je vais jouir hummmm


Il maintint ma tête jusqu’à la moitié de son engin et j’en eut les larmes aux yeux tellement elle était enfoncer profondément

il se retira finalement de ma bouche et me dis d’ouvrir la bouche et de tirer la langue pour qu’il jouisse. Il se branla de

plus en plus vite jusqu’à éjaculer une première giclé qui vint se plaquer violamment sur mon nez jusqu’à mes cheveux suivis

de six autres tout aussi abondantes qui allèrent sur ma langue, mon menton, mes joues en coulant sur mes seins avec Karim me filmant comme une pute avec tout ce sperme.


— Oh t trop bonne putain tu m’as bien fait éjaculer salope, avale mon sperme et celui sur tes seins aussi, laisse pas une goûte, hummm c’est bien alors y’ a bon goût mon sperme la putain.


— Oui maître.


— Dis que t’es une petite bourge qui kiffe les grosses bites de rebeux pour la vidéo.


— Oui je suis une petite bourge qui aime les grosses bites de rebeux maître.


— C’est bien salope maintenant rhabille-toi tu peux partir tu m’a bien vidé les couilles,je te rappellerais si j’ai besoin de ton cul.


Je m’habilla et sortit a toute vitesse avec du sperme toujours dans mes cheveux même si je me sentais comme une trainée

j’y avais pris du plaisir mais ce qui m’inquiéter c’était qu’il m’avait filmé comme une pute lui servant juste de vide couille.

Diffuse en direct !
Regarder son live