Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 15 197 fois
  • 80 J'aime
  • 6 Commentaires

cadeau d'anniversaire

Chapitre 2

Inceste

"Alors tu vas m’obéir comme quand tu étais petite, tu me fais confiance?"

"oui, papa"

"enlèves ton string et ton haut, couches toi dans le transat et ferme les yeux, laisses toi aller" lui dis je. Je l’admire pendant un moment, elle est belle ma fille j’ai toujours été secrètement amoureux d’elle sans oser me l’avouer. A présent mon sexe est tendu comme une barre de fer, je me déshabille et m’agenouille à côté de Claire. Je lui caresse le visage doucement, j’effleure ses lèvres, mes doigts glissent sur son cou puis vers le haut de sa poitrine au fur et à mesure que je m’approche de ses seins je sens sa respiration changé de rythme. Je caresse son sein droit avec la paume de ma main pendant un instant puis saisis son mamelon entre mes doigts.

" ohhh, papa!

"Doucement ma chérie détend toi" lui dis je à l’oreille.

"oui, papa, j’aime quand tu me caresses, tu es tellement doux, c’est bon" me répond elle.

Pendant que je continue à lui agacer le mamelon de mes doigts j’aspire l’autre dans ma bouche, la réaction est immédiate, son bassin se lève et elle tend son corps comme un arc.

" papa c’est bon, j’aime, continues, oui c’est bon, encore, encore, continues" supplie t’elle.

"oui, ma fille, papa va s’occuper de toi"

Pendant que ma langue et ma bouche continue de jouer avec ses tétons dures comme des pointes d’acier, ma main vagabonde sur son corps, elle arrive sur son nombril, mes doigts courent sur sa peau pareil à ceux d’un pianiste sur son clavier. Elle a saisi ma tête entre ses mains et m’appuie dessus à chaque fois que je lui aspire ses mamelons.

Elle pousse de petits gémissements de satisfaction. elle aime ce que je lui fait. Je pose alors ma main ouverte sur son pubis, je la referme, mes doigts venant au contact de ses lèvres intimes déjà toutes humides. Elle se raidit et un long soupir de satisfaction sort alors du plus profond de sa gorge. Elle serre ses cuisses très fort sur ma main, elle tremble. Je la laisse goûter à cet instant. Lorsqu’elle relâche son étreinte je quitte ses seins et relève mon torse, je la regarde et lui dit:

"ouvres les yeux ma chérie et regardes moi" ce qu’elle fait en me souriant, je prends alors sa main gauche dans la mienne et la pose doucement sur mon sexe tendu tout en continuant à la regarder dans les yeux. Lorsque ses doigts arrivent au contact de ma verge tendue elle a un petit mouvement de recul mais j’accentue légèrement la pression ,elle se laisse faire, et ses doigts se referment autour de ma colonne de chair. Au même moment j’en profite pour insinuer un de mes doigts dans sa corolle humide, la réponse est fulgurante, sa main se resserre instinctivement sur ma verge. Nous restons comme cela quelques secondes, puis je commence à bouger le doigt qui est en elle ,en réponse elle entreprend un léger va et vient sur ma hampe.

"papaaa, jamais on a été aussi doux avec moi, c’est vraiment bon, je t’aime, continues" me dit elle en me regardant. Ses yeux plein de douceur traduisent un abandon total.

Je lui caresse la joue tendrement, elle minaude comme une chatte en fermant les yeux. Je la quitte un instant.

"papa ou vas tu?"

"nul part je reste là, ne t’inquiètes pas, fais moi confiance, je vais continuer à m’occuper de toi ma chérie"

Je m’agenouille à ses pieds, lui saisis les chevilles et lui écarte doucement les jambes. Elle se laisse faire, abandonnée totalement. Une fois le compas ouvert, je commence à l’embrasser sur les chevilles puis remonte lentement vers le haut, elle réagit en tortillant parfois ses jambes, ma bouche progresse, j’arrive sur ses cuisses, je les lèche, ma langue remonte toujours, je sens sa respiration qui s’accélère, je suis arrivé à l’étape ultime, je m’arrête un instant pour profiter du spectacle que m’offre cette vulve d’un brun tendre, les gouttes de cyprine sont accrochées à ses poils comme la rosée du matin l’est dans les herbes. Je pose mes lèvres sur ses lèvres intimes, instantanément son corps se tend comme victime d’une décharge électrique

"ahhhhhhhhhhhhhh, c’est bon ,papaaaaaaaaaaaaaa"

je pousse ma langue à l’intérieur sans attendre, son bassin vient à la rencontre de ma bouche, ,je lui mâchouille les lèvres ,les mordille, les aspire, je remonte vers son clito et là commence une danse effrénée

"papa,papaaaaaa, oui c’est trop bon, oui comme ça, oui papaaa, continueees, je vais jouir"

Ma langue joue sur son bourgeon turgescent, je lui introduit 2 doigts dans son vagin et commence à la pistonner, d’abord lentement puis de plus en vite. Les gémissements du départ sont à présent remplacés par de vrai cris de femelle en rut.

"oui papa ahhhhh, tu me lèches bien oui continues comme ça, ohhhhhh appuies ta langue plus fortttttttttttttt, ahhhhhhhhh, enfonce tes doigts plus loin, vas yyyyyyyyy, ça vientttttttttttttt"

Je me donne comme un damné pour faire jouir ma fille, je veux qu’elle se souvienne de son premier orgasme avec moi. Je la lèche et la doigte comme un fou, puis l’instant attendu arrive.

son corps se tend en arc de cercle pendant une fraction de seconde plus aucun son ne sort de sa bouche puis elle lâche un long feulement

"aaoooaaohhhhhhhh, je jouiiiiiiiiiiiiis papaaaaaaa, je jouiiiiiiiiiiiiis, tu m’as fait jouirrrrrrrrr, c’est génialllll"


je continue?

Diffuse en direct !
Regarder son live