Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 956 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Caméraman amateur

Chapitre 1

Hétéro

Par: Philippe C de Harles.


(Après avoir fait tout un striptease à l’intention de Marco, le conducteur du mastodonte de la route et des deux autres routiers qui eux la reluque de l’intérieur de leur véhicule, Suzie décide qu’elle est mieux d’aller se reposer dans le sleep-car, vu que le trafique est beaucoup plus lourd à l’approche de la ville.)

    Je tire la toîle qui sert de portière du sleep-car et j’entre à l’intérieur du compartiment. Les bruits que je fais réveile ?ric.

Le macho en siffle en me voyant penchée toute nue au-dessus de lui.

 ?ric allume une lampe qui jette une lumière bleutée.  ?a me prend une couple de minutes pour m’habituer à distinguer les objets près de moi dans cette clairté diffuse.

  Lorsque je viens à bout de voir l’intérieur du sleep-car, je m’aperçois que les murs de la couchette sont tous tapissés de photo de femmes nues, plus subjectives les unes que les autres.

  Il y en a en quantité et dans toutes les poses imaginables. Mes deux beaux macho vivent vraiment dans un univers de fantasmes. O, la, la!, ma fille! Cette couchette est vraiment un endroit décoré par des macho. Il n’y a pas un pouce sur les quatre murs, ou, sur le plafond qui ne soit garni de posters de femmes aux seins nu, ou, de femme dévoilant leur sexe.

 ?ric me regarde visionner toutes ces filles de papier.

  Je gage que tu aimerais cela poser nue?

  Je n’ai pas le temps de lui répondre qu’il ouvre un compartiment que je n’avais pas encore remarqué et il en sort une caméra.

  Je fais des films d’amateur.

Veux-tu être mon modèle?

  Pour toute réponse, je le regarde dans les yeux et je me caresse les seins.

 ?ric commence tout de suite à ajuster sa caméra pour prendre des poses de mes seins. Je lui dis :

  Tu vas gâter ton film.

Il n’y a pas assez de lumière.

  Il me répond :

Il n’y a rien là.

Je ne fais que m’ajuster pour la séance de poses.

J’ai tout prévu.

  En étirant le bras, une série de quatre lampes à forte intensité, illumine la petite pièce.

  Je dois encore m’habituer à ce changement de lumière. Je regarde plus attentivement toutes ces filles nues sur les murs. Sapristi!, les poses sont encore plus vicieuses que je croyais.

J’en choisis une très subjestive. Je l’examine attentivement. Après quelques secondes, je prends cette pose sous le regard approbateur d’?ric.

Le jeu commence. Je suis étendue nue devant ?ric, mais, je lui cache mes seins de mes mains pendant qu’il me filme.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Pour les premières minutes, je continue de toujours lui cacher une partie de mon corps en gardant ma main devant mon sexe lorsque la caméra s’en approche trop intimement.

Avec sa caméra, ?ric me suit sans arrêt en plus, le salaud, me demande de prendre des poses de plus en plus osées.

Maintenant, relèves les fesses, soulèves ton derrière.

Présentes moi ton sexe en poussant du bassin.

C`est cela.

Ouvres bien les cuisses.

Places tes deux mains sous tes fesses.

J’entends le bruit fait par la caméra pendant qu’?ric continue à me guider en faisant toutes sortes d’acrobaties pour me prendre sous tous les angles imaginables dans cette espace reduit.  ?ric se couche même sur le plancher et il grimpe après l’espèce d’échelle en aluminum qui fait le tour du plafond et des murs parallèle à la couchette.

Changes de position.

Places tes mains à l`intérieur de tes cuisses et avec tes doigts encercles ton sexe.

C’est cela, fais ressortir la chair rose de ton sexe.

Laisses tes poils bien en vue.

Tu es bandable.

Maintenant, places tes pouces près de tes lèvres.

Tu les sens durcir.

Tu vois, tes lèvres bandent.

Ton sexe s`ouvre de plus en plus.

Continues, tu jouies cochonne.

Maintenant, enlèves tes mains de tes cuisses.

Pousses du bassin vers moi.

Tu t`ouvres encore plus.

Tu es belle et désirable.

Ta chatte mouille.

Je vois briller la sueur sur tes poils.

Tu es sautable.

Fais-toi plus chatte.

Du bout des doigts, frottes ta touffe de poils.

J`en râle. Ouf!, c`est bon.

C`est cela, entre le ventre.

Tu désir un mâle.

Mimes-moi que tu le veux.

Imagine que tu es comme dans les tribues primitives.

Tu excites le mâle.

Tu te fais séduisante devant une verge.

Bouges les seins.

Tout ton corps participe, le désir monte en toi.

Tu bouges du ventre.

C’est cela, tu ensorcelles un pénis.

Continues, ce pénis est comme un serpent.

Ton sexe l`hynoptyse, il se monte.

Il bande.

Ce pénis rêve de plonger en ton sexe ouvert.

Maintenant, fais comme si tu étais pénétrée par un mâle.

Bouges, tu viens.

Bouges du bassin, tu vis un orgasme torride.

Continues, tu fais l`amour à ce pénis.

Il se retire.

Toi, tu le veux toujours en toi.

Tu t`accroches à lui.

Il revient encore plus fort en toi.

Vas-y, ne le laisses pas éjaculé tout de suite.

Travailles-le bien.

Tu es la reine, et, tu le veux au plus profond de toi.

Bouges plus vite, ses testicules massent ton sexe.

Tu entends le mâle râler de jouissance.

Ouf!, il n`en peut plus.

Il éjacule.

Tu continues à bouger du bassin.

Syphones-le, jusqu`à la dernière goûte.

  Ouf!, ma fille! Je suis en sueur. Le métier de modèle m`épuise.

?ric recharge son appareil, il fait à nouveau son petit boss.

Fini le break, nous repartons pour une autre séance de poses.

Cette fois, je me place à quatre pattes, le sexe à faible distance de la caméra. Le bruit de la caméra qui me filme, m`excite de plus en plus. Je caresse mes seins et je fouille mon sexe du bout de mes doigts.

Le cinéaste me suit sans cesse.  ?ric me prend dans toutes ces positions plus folles les unes que les autres. Le macho connait son métier et il me demande des poses de plus en plus osées.

  Après une quinzaine de minutes de poses,  ?ric me montre comment utiliser aon appareil de haute précision. Maintenant, c’est mon tour de jouer au cinéaste amateur.

  Le voir nu à l’intérieur de l’oeil de cet appareil, me fascine. Avec l’appareil, je fixe le corps d’?ric. Le macho se pavane devant moi, fier de lui.

Je lui fais prendre les poses les plus tordues. Son pénis est toujours en évidence. Ouf!, ma fille! Je vis de tous nouveaux fantasmes.

J’en jouie et je moulle pendant qu’?ric s’exhibe devant moi durant de longues minutes en n’ayant aucune pudeur.

Ouf!, ma fille!, je suis artiste et voyeuse. Mon sexe mouille comme une fontaine.

Notre séance de pose dure depuis une bonne demi-heure. Nous nous amusons comme de jeunes étudiants en vacances.

Je n`en peux plus. Je me couche sur le dos et invite ?ric à me faire l’amour. Le macho en oublie le métier de modèle. Il m’obéie et se couche à mes cotés.

 ?ric me demande de me placer à genou au-dessus de son visage. J’ai tellement envie de lui que je ferais tous ses désirs.  ?ric place ses mains sur mes fesses, le macho s`approche son visage à quelques pouces de mon sexe. Ses yeux me scrutent pendant que je suis ouverte au mâle à qui je m`offre tout entière.

C`est la meilleure vue sur une femme.

Si tu savais comme j`aime te voir ainsi, avec ton sexe presque dans mes yeux, je vis un de mes nombreux fantasmes.

Voir tes cuisses de chaque coté de mon visage, ton sexe ouvert, tes lèvres rose qui bandent.

Et, j`aime voir les goûtes de sueur qui brillent sur tes poils humides.

Te voir ainsi, le ventre bombé, les seins gonflés et tes mamelons bandés de désir. Et, ton sourire irrésistible qui surplombe tout ca.

C`est une des plus belles vues qu`un homme puisse avoir de la femme.

Toutes tes autres positions me rendent fou.

Mais, quand tu es dans cette position, c’est celle qui me fait le plus bander.

Pour le faire taire et lui clouer le bec à mon beau macho, je décide de me laisser tomber sur lui de tout mon poids en guidant ma chatte pour qu’elle lui arrive en plein visage. Aussitôt, les lèvres de ma chatte se collent à ses lèvres bien ouvertes telles des ventouses et de mes deux mains, j’agrippe ?ric par les cheveux et je le retiens en place de toutes mes forces pendant que sa langue s’enfonce déjà en ma chatte toute mouillée.

D’une de ses mains, ?ric écarte mes fesses et aussi brusquement que j’ai agis envers lui, le macho enfonce un de ces doigts dans mon anus pendant que son pouce, lui, remonte tétiller mon clitoris, il frôle mon clitoris, ce qui m’aide à supporter la douleur vive qui me brûle à l’intérieur de l’anus Après quelques secondes sans que je n’ose bouger, ma rosette s’habitue à cet intru en lui et une chaleur bienvenue remonte l’intérieur de mon corps. Mais, pour montrer à ?ric que c’est encore moi qui mêne le jeu, je le pince sévèrement dans les cotes et j’en profite pendant qu’il en reste tout surpris pour me replacer, cette fois en position du soixante neuf et j’attrappe sa grosse queue à deux mains et me l’enfonce dans la bouche.

 ?ric en profite pour me lapper la chatte de plus bel et pour me remettte un doigt dans le cul. Après seulement quelques secondes, je retire mes deux mains de son pénis en pleine érection pour les appuyer contre le lit. Soutenue ainsi, je lui suce le pénis en glissant mes lèvres tout au long de son membre pendant que les lèvres et la langue d?ric lorsqu’il les passe doucement sur mon clito, me font avoir un orgasme torride. Je bouge la tête de haut en bas pour m’aider à m’enfoncer tout son membre jusqu’au fond de ma gorge.

Mais, je ne réagis pas assez vite lorsque je m’aperçois que le pénis d’?ric est parcouru de spasmes. Je reçois un premier jet de sperme au fond de la gorge. Je me démêne pour tout avaler, mais, encore assez vite, car, un deuzième jet frise déjà à la grandeur de ma bouche. Et, j’aperçois le beau macho qui se place pour pouvoir me regarder dans les yeux pendant que j’avale à nouveau son sperme. Je retire le pénis d’?ric de ma bouche et le salaud m’envoie un troisième jet de sperme qui m’arrose le visage, des yeux au menton, même, jusque dans le cou. Avec mes mains, je me dépêche d’étendre les dégats à la grandeur de mes seins, sur mes mamelons et les auréoles ensuite je reprends le pénis d’?ric dans ma bouche et le léche lentement en le nettoyant avec mes lèvres, ma langue et ma bouche pendant que les doigts d’?ric me font avoir une autre séries d’orgasmes lorsqu’elles s’activent à l’intérieur de ma chatte et de mon anus.

nb. Si vous avez aimé ce récit, ne vous géner pas pour voter.

    Caméraman amateur.

Par: Philippe C de Harles.

(Après avoir fait tout un striptease à l’intention de Marco, le conducteur du mastodonte de la route et des deux autres routiers qui eux la reluque de l’intérieur de leur véhicule, Suzie décide qu’elle est mieux d’aller se reposer dans le sleep-car, vu que le trafique est beaucoup plus lourd à l’approche de la ville.)

    Je tire la toîle qui sert de portière du sleep-car et j’entre à l’intérieur du compartiment. Les bruits que je fais réveile ?ric.

Le macho en siffle en me voyant penchée toute nue au-dessus de lui.

 ?ric allume une lampe qui jette une lumière bleutée.  ?a me prend une couple de minutes pour m’habituer à distinguer les objets près de moi dans cette clairté diffuse.

  Lorsque je viens à bout de voir l’intérieur du sleep-car, je m’aperçois que les murs de la couchette sont tous tapissés de photo de femmes nues, plus subjectives les unes que les autres.

  Il y en a en quantité et dans toutes les poses imaginables. Mes deux beaux macho vivent vraiment dans un univers de fantasmes. O, la, la!, ma fille! Cette couchette est vraiment un endroit décoré par des macho. Il n’y a pas un pouce sur les quatre murs, ou, sur le plafond qui ne soit garni de posters de femmes aux seins nu, ou, de femme dévoilant leur sexe.

 ?ric me regarde visionner toutes ces filles de papier.

  Je gage que tu aimerais cela poser nue?

  Je n’ai pas le temps de lui répondre qu’il ouvre un compartiment que je n’avais pas encore remarqué et il en sort une caméra.

  Je fais des films d’amateur.

Veux-tu être mon modèle?

  Pour toute réponse, je le regarde dans les yeux et je me caresse les seins.

 ?ric commence tout de suite à ajuster sa caméra pour prendre des poses de mes seins. Je lui dis :

  Tu vas gâter ton film.

Il n’y a pas assez de lumière.

  Il me répond :

Il n’y a rien là.

Je ne fais que m’ajuster pour la séance de poses.

J’ai tout prévu.

  En étirant le bras, une série de quatre lampes à forte intensité, illumine la petite pièce.

  Je dois encore m’habituer à ce changement de lumière. Je regarde plus attentivement toutes ces filles nues sur les murs. Sapristi!, les poses sont encore plus vicieuses que je croyais.

J’en choisis une très subjestive. Je l’examine attentivement. Après quelques secondes, je prends cette pose sous le regard approbateur d’?ric.

Le jeu commence. Je suis étendue nue devant ?ric, mais, je lui cache mes seins de mes mains pendant qu’il me filme.

Pour les premières minutes, je continue de toujours lui cacher une partie de mon corps en gardant ma main devant mon sexe lorsque la caméra s’en approche trop intimement.

Avec sa caméra, ?ric me suit sans arrêt en plus, le salaud, me demande de prendre des poses de plus en plus osées.

Maintenant, relèves les fesses, soulèves ton derrière.

Présentes moi ton sexe en poussant du bassin.

C`est cela.

Ouvres bien les cuisses.

Places tes deux mains sous tes fesses.

J’entends le bruit fait par la caméra pendant qu’?ric continue à me guider en faisant toutes sortes d’acrobaties pour me prendre sous tous les angles imaginables dans cette espace reduit.  ?ric se couche même sur le plancher et il grimpe après l’espèce d’échelle en aluminum qui fait le tour du plafond et des murs parallèle à la couchette.

Changes de position.

Places tes mains à l`intérieur de tes cuisses et avec tes doigts encercles ton sexe.

C’est cela, fais ressortir la chair rose de ton sexe.

Laisses tes poils bien en vue.

Tu es bandable.

Maintenant, places tes pouces près de tes lèvres.

Tu les sens durcir.

Tu vois, tes lèvres bandent.

Ton sexe s`ouvre de plus en plus.

Continues, tu jouies cochonne.

Maintenant, enlèves tes mains de tes cuisses.

Pousses du bassin vers moi.

Tu t`ouvres encore plus.

Tu es belle et désirable.

Ta chatte mouille.

Je vois briller la sueur sur tes poils.

Tu es sautable.

Fais-toi plus chatte.

Du bout des doigts, frottes ta touffe de poils.

J`en râle. Ouf!, c`est bon.

C`est cela, entre le ventre.

Tu désir un mâle.

Mimes-moi que tu le veux.

Imagine que tu es comme dans les tribues primitives.

Tu excites le mâle.

Tu te fais séduisante devant une verge.

Bouges les seins.

Tout ton corps participe, le désir monte en toi.

Tu bouges du ventre.

C’est cela, tu ensorcelles un pénis.

Continues, ce pénis est comme un serpent.

Ton sexe l`hynoptyse, il se monte.

Il bande.

Ce pénis rêve de plonger en ton sexe ouvert.

Maintenant, fais comme si tu étais pénétrée par un mâle.

Bouges, tu viens.

Bouges du bassin, tu vis un orgasme torride.

Continues, tu fais l`amour à ce pénis.

Il se retire.

Toi, tu le veux toujours en toi.

Tu t`accroches à lui.

Il revient encore plus fort en toi.

Vas-y, ne le laisses pas éjaculé tout de suite.

Travailles-le bien.

Tu es la reine, et, tu le veux au plus profond de toi.

Bouges plus vite, ses testicules massent ton sexe.

Tu entends le mâle râler de jouissance.

Ouf!, il n`en peut plus.

Il éjacule.

Tu continues à bouger du bassin.

Syphones-le, jusqu`à la dernière goûte.

  Ouf!, ma fille! Je suis en sueur. Le métier de modèle m`épuise.

?ric recharge son appareil, il fait à nouveau son petit boss.

Fini le break, nous repartons pour une autre séance de poses.

Cette fois, je me place à quatre pattes, le sexe à faible distance de la caméra. Le bruit de la caméra qui me filme, m`excite de plus en plus. Je caresse mes seins et je fouille mon sexe du bout de mes doigts.

Le cinéaste me suit sans cesse.  ?ric me prend dans toutes ces positions plus folles les unes que les autres. Le macho connait son métier et il me demande des poses de plus en plus osées.

  Après une quinzaine de minutes de poses,  ?ric me montre comment utiliser aon appareil de haute précision. Maintenant, c’est mon tour de jouer au cinéaste amateur.

  Le voir nu à l’intérieur de l’oeil de cet appareil, me fascine. Avec l’appareil, je fixe le corps d’?ric. Le macho se pavane devant moi, fier de lui.

Je lui fais prendre les poses les plus tordues. Son pénis est toujours en évidence. Ouf!, ma fille! Je vis de tous nouveaux fantasmes.

J’en jouie et je moulle pendant qu’?ric s’exhibe devant moi durant de longues minutes en n’ayant aucune pudeur.

Ouf!, ma fille!, je suis artiste et voyeuse. Mon sexe mouille comme une fontaine.

Notre séance de pose dure depuis une bonne demi-heure. Nous nous amusons comme de jeunes étudiants en vacances.

Je n`en peux plus. Je me couche sur le dos et invite ?ric à me faire l’amour. Le macho en oublie le métier de modèle. Il m’obéie et se couche à mes cotés.

 ?ric me demande de me placer à genou au-dessus de son visage. J’ai tellement envie de lui que je ferais tous ses désirs.  ?ric place ses mains sur mes fesses, le macho s`approche son visage à quelques pouces de mon sexe. Ses yeux me scrutent pendant que je suis ouverte au mâle à qui je m`offre tout entière.

C`est la meilleure vue sur une femme.

Si tu savais comme j`aime te voir ainsi, avec ton sexe presque dans mes yeux, je vis un de mes nombreux fantasmes.

Voir tes cuisses de chaque coté de mon visage, ton sexe ouvert, tes lèvres rose qui bandent.

Et, j`aime voir les goûtes de sueur qui brillent sur tes poils humides.

Te voir ainsi, le ventre bombé, les seins gonflés et tes mamelons bandés de désir. Et, ton sourire irrésistible qui surplombe tout ca.

C`est une des plus belles vues qu`un homme puisse avoir de la femme.

Toutes tes autres positions me rendent fou.

Mais, quand tu es dans cette position, c’est celle qui me fait le plus bander.

Pour le faire taire et lui clouer le bec à mon beau macho, je décide de me laisser tomber sur lui de tout mon poids en guidant ma chatte pour qu’elle lui arrive en plein visage. Aussitôt, les lèvres de ma chatte se collent à ses lèvres bien ouvertes telles des ventouses et de mes deux mains, j’agrippe ?ric par les cheveux et je le retiens en place de toutes mes forces pendant que sa langue s’enfonce déjà en ma chatte toute mouillée.

D’une de ses mains, ?ric écarte mes fesses et aussi brusquement que j’ai agis envers lui, le macho enfonce un de ces doigts dans mon anus pendant que son pouce, lui, remonte tétiller mon clitoris, il frôle mon clitoris, ce qui m’aide à supporter la douleur vive qui me brûle à l’intérieur de l’anus Après quelques secondes sans que je n’ose bouger, ma rosette s’habitue à cet intru en lui et une chaleur bienvenue remonte l’intérieur de mon corps. Mais, pour montrer à ?ric que c’est encore moi qui mêne le jeu, je le pince sévèrement dans les cotes et j’en profite pendant qu’il en reste tout surpris pour me replacer, cette fois en position du soixante neuf et j’attrappe sa grosse queue à deux mains et me l’enfonce dans la bouche.

 ?ric en profite pour me lapper la chatte de plus bel et pour me remettte un doigt dans le cul. Après seulement quelques secondes, je retire mes deux mains de son pénis en pleine érection pour les appuyer contre le lit. Soutenue ainsi, je lui suce le pénis en glissant mes lèvres tout au long de son membre pendant que les lèvres et la langue d?ric lorsqu’il les passe doucement sur mon clito, me font avoir un orgasme torride. Je bouge la tête de haut en bas pour m’aider à m’enfoncer tout son membre jusqu’au fond de ma gorge.

Mais, je ne réagis pas assez vite lorsque je m’aperçois que le pénis d’?ric est parcouru de spasmes. Je reçois un premier jet de sperme au fond de la gorge. Je me démêne pour tout avaler, mais, encore assez vite, car, un deuzième jet frise déjà à la grandeur de ma bouche. Et, j’aperçois le beau macho qui se place pour pouvoir me regarder dans les yeux pendant que j’avale à nouveau son sperme. Je retire le pénis d’?ric de ma bouche et le salaud m’envoie un troisième jet de sperme qui m’arrose le visage, des yeux au menton, même, jusque dans le cou. Avec mes mains, je me dépêche d’étendre les dégats à la grandeur de mes seins, sur mes mamelons et les auréoles ensuite je reprends le pénis d’?ric dans ma bouche et le léche lentement en le nettoyant avec mes lèvres, ma langue et ma bouche pendant que les doigts d’?ric me font avoir une autre séries d’orgasmes lorsqu’elles s’activent à l’intérieur de ma chatte et de mon anus.

nb. Si vous avez aimé ce récit, ne vous géner pas pour voter.

    Caméraman amateur.

Par: Philippe C de Harles.

(Après avoir fait tout un striptease à l’intention de Marco, le conducteur du mastodonte de la route et des deux autres routiers qui eux la reluque de l’intérieur de leur véhicule, Suzie décide qu’elle est mieux d’aller se reposer dans le sleep-car, vu que le trafique est beaucoup plus lourd à l’approche de la ville.)

    Je tire la toîle qui sert de portière du sleep-car et j’entre à l’intérieur du compartiment. Les bruits que je fais réveile ?ric.

Le macho en siffle en me voyant penchée toute nue au-dessus de lui.

 ?ric allume une lampe qui jette une lumière bleutée.  ?a me prend une couple de minutes pour m’habituer à distinguer les objets près de moi dans cette clairté diffuse.

  Lorsque je viens à bout de voir l’intérieur du sleep-car, je m’aperçois que les murs de la couchette sont tous tapissés de photo de femmes nues, plus subjectives les unes que les autres.

  Il y en a en quantité et dans toutes les poses imaginables. Mes deux beaux macho vivent vraiment dans un univers de fantasmes. O, la, la!, ma fille! Cette couchette est vraiment un endroit décoré par des macho. Il n’y a pas un pouce sur les quatre murs, ou, sur le plafond qui ne soit garni de posters de femmes aux seins nu, ou, de femme dévoilant leur sexe.

 ?ric me regarde visionner toutes ces filles de papier.

  Je gage que tu aimerais cela poser nue?

  Je n’ai pas le temps de lui répondre qu’il ouvre un compartiment que je n’avais pas encore remarqué et il en sort une caméra.

  Je fais des films d’amateur.

Veux-tu être mon modèle?

  Pour toute réponse, je le regarde dans les yeux et je me caresse les seins.

 ?ric commence tout de suite à ajuster sa caméra pour prendre des poses de mes seins. Je lui dis :

  Tu vas gâter ton film.

Il n’y a pas assez de lumière.

  Il me répond :

Il n’y a rien là.

Je ne fais que m’ajuster pour la séance de poses.

J’ai tout prévu.

  En étirant le bras, une série de quatre lampes à forte intensité, illumine la petite pièce.

  Je dois encore m’habituer à ce changement de lumière. Je regarde plus attentivement toutes ces filles nues sur les murs. Sapristi!, les poses sont encore plus vicieuses que je croyais.

J’en choisis une très subjestive. Je l’examine attentivement. Après quelques secondes, je prends cette pose sous le regard approbateur d’?ric.

Le jeu commence. Je suis étendue nue devant ?ric, mais, je lui cache mes seins de mes mains pendant qu’il me filme.

Pour les premières minutes, je continue de toujours lui cacher une partie de mon corps en gardant ma main devant mon sexe lorsque la caméra s’en approche trop intimement.

Avec sa caméra, ?ric me suit sans arrêt en plus, le salaud, me demande de prendre des poses de plus en plus osées.

Maintenant, relèves les fesses, soulèves ton derrière.

Présentes moi ton sexe en poussant du bassin.

C`est cela.

Ouvres bien les cuisses.

Places tes deux mains sous tes fesses.

J’entends le bruit fait par la caméra pendant qu’?ric continue à me guider en faisant toutes sortes d’acrobaties pour me prendre sous tous les angles imaginables dans cette espace reduit.  ?ric se couche même sur le plancher et il grimpe après l’espèce d’échelle en aluminum qui fait le tour du plafond et des murs parallèle à la couchette.

Changes de position.

Places tes mains à l`intérieur de tes cuisses et avec tes doigts encercles ton sexe.

C’est cela, fais ressortir la chair rose de ton sexe.

Laisses tes poils bien en vue.

Tu es bandable.

Maintenant, places tes pouces près de tes lèvres.

Tu les sens durcir.

Tu vois, tes lèvres bandent.

Ton sexe s`ouvre de plus en plus.

Continues, tu jouies cochonne.

Maintenant, enlèves tes mains de tes cuisses.

Pousses du bassin vers moi.

Tu t`ouvres encore plus.

Tu es belle et désirable.

Ta chatte mouille.

Je vois briller la sueur sur tes poils.

Tu es sautable.

Fais-toi plus chatte.

Du bout des doigts, frottes ta touffe de poils.

J`en râle. Ouf!, c`est bon.

C`est cela, entre le ventre.

Tu désir un mâle.

Mimes-moi que tu le veux.

Imagine que tu es comme dans les tribues primitives.

Tu excites le mâle.

Tu te fais séduisante devant une verge.

Bouges les seins.

Tout ton corps participe, le désir monte en toi.

Tu bouges du ventre.

C’est cela, tu ensorcelles un pénis.

Continues, ce pénis est comme un serpent.

Ton sexe l`hynoptyse, il se monte.

Il bande.

Ce pénis rêve de plonger en ton sexe ouvert.

Maintenant, fais comme si tu étais pénétrée par un mâle.

Bouges, tu viens.

Bouges du bassin, tu vis un orgasme torride.

Continues, tu fais l`amour à ce pénis.

Il se retire.

Toi, tu le veux toujours en toi.

Tu t`accroches à lui.

Il revient encore plus fort en toi.

Vas-y, ne le laisses pas éjaculé tout de suite.

Travailles-le bien.

Tu es la reine, et, tu le veux au plus profond de toi.

Bouges plus vite, ses testicules massent ton sexe.

Tu entends le mâle râler de jouissance.

Ouf!, il n`en peut plus.

Il éjacule.

Tu continues à bouger du bassin.

Syphones-le, jusqu`à la dernière goûte.

  Ouf!, ma fille! Je suis en sueur. Le métier de modèle m`épuise.

?ric recharge son appareil, il fait à nouveau son petit boss.

Fini le break, nous repartons pour une autre séance de poses.

Cette fois, je me place à quatre pattes, le sexe à faible distance de la caméra. Le bruit de la caméra qui me filme, m`excite de plus en plus. Je caresse mes seins et je fouille mon sexe du bout de mes doigts.

Le cinéaste me suit sans cesse.  ?ric me prend dans toutes ces positions plus folles les unes que les autres. Le macho connait son métier et il me demande des poses de plus en plus osées.

  Après une quinzaine de minutes de poses,  ?ric me montre comment utiliser aon appareil de haute précision. Maintenant, c’est mon tour de jouer au cinéaste amateur.

  Le voir nu à l’intérieur de l’oeil de cet appareil, me fascine. Avec l’appareil, je fixe le corps d’?ric. Le macho se pavane devant moi, fier de lui.

Je lui fais prendre les poses les plus tordues. Son pénis est toujours en évidence. Ouf!, ma fille! Je vis de tous nouveaux fantasmes.

J’en jouie et je moulle pendant qu’?ric s’exhibe devant moi durant de longues minutes en n’ayant aucune pudeur.

Ouf!, ma fille!, je suis artiste et voyeuse. Mon sexe mouille comme une fontaine.

Notre séance de pose dure depuis une bonne demi-heure. Nous nous amusons comme de jeunes étudiants en vacances.

Je n`en peux plus. Je me couche sur le dos et invite ?ric à me faire l’amour. Le macho en oublie le métier de modèle. Il m’obéie et se couche à mes cotés.

 ?ric me demande de me placer à genou au-dessus de son visage. J’ai tellement envie de lui que je ferais tous ses désirs.  ?ric place ses mains sur mes fesses, le macho s`approche son visage à quelques pouces de mon sexe. Ses yeux me scrutent pendant que je suis ouverte au mâle à qui je m`offre tout entière.

C`est la meilleure vue sur une femme.

Si tu savais comme j`aime te voir ainsi, avec ton sexe presque dans mes yeux, je vis un de mes nombreux fantasmes.

Voir tes cuisses de chaque coté de mon visage, ton sexe ouvert, tes lèvres rose qui bandent.

Et, j`aime voir les goûtes de sueur qui brillent sur tes poils humides.

Te voir ainsi, le ventre bombé, les seins gonflés et tes mamelons bandés de désir. Et, ton sourire irrésistible qui surplombe tout ca.

C`est une des plus belles vues qu`un homme puisse avoir de la femme.

Toutes tes autres positions me rendent fou.

Mais, quand tu es dans cette position, c’est celle qui me fait le plus bander.

Pour le faire taire et lui clouer le bec à mon beau macho, je décide de me laisser tomber sur lui de tout mon poids en guidant ma chatte pour qu’elle lui arrive en plein visage. Aussitôt, les lèvres de ma chatte se collent à ses lèvres bien ouvertes telles des ventouses et de mes deux mains, j’agrippe ?ric par les cheveux et je le retiens en place de toutes mes forces pendant que sa langue s’enfonce déjà en ma chatte toute mouillée.

D’une de ses mains, ?ric écarte mes fesses et aussi brusquement que j’ai agis envers lui, le macho enfonce un de ces doigts dans mon anus pendant que son pouce, lui, remonte tétiller mon clitoris, il frôle mon clitoris, ce qui m’aide à supporter la douleur vive qui me brûle à l’intérieur de l’anus Après quelques secondes sans que je n’ose bouger, ma rosette s’habitue à cet intru en lui et une chaleur bienvenue remonte l’intérieur de mon corps. Mais, pour montrer à ?ric que c’est encore moi qui mêne le jeu, je le pince sévèrement dans les cotes et j’en profite pendant qu’il en reste tout surpris pour me replacer, cette fois en position du soixante neuf et j’attrappe sa grosse queue à deux mains et me l’enfonce dans la bouche.

 ?ric en profite pour me lapper la chatte de plus bel et pour me remettte un doigt dans le cul. Après seulement quelques secondes, je retire mes deux mains de son pénis en pleine érection pour les appuyer contre le lit. Soutenue ainsi, je lui suce le pénis en glissant mes lèvres tout au long de son membre pendant que les lèvres et la langue d?ric lorsqu’il les passe doucement sur mon clito, me font avoir un orgasme torride. Je bouge la tête de haut en bas pour m’aider à m’enfoncer tout son membre jusqu’au fond de ma gorge.

Mais, je ne réagis pas assez vite lorsque je m’aperçois que le pénis d’?ric est parcouru de spasmes. Je reçois un premier jet de sperme au fond de la gorge. Je me démêne pour tout avaler, mais, encore assez vite, car, un deuzième jet frise déjà à la grandeur de ma bouche. Et, j’aperçois le beau macho qui se place pour pouvoir me regarder dans les yeux pendant que j’avale à nouveau son sperme. Je retire le pénis d’?ric de ma bouche et le salaud m’envoie un troisième jet de sperme qui m’arrose le visage, des yeux au menton, même, jusque dans le cou. Avec mes mains, je me dépêche d’étendre les dégats à la grandeur de mes seins, sur mes mamelons et les auréoles ensuite je reprends le pénis d’?ric dans ma bouche et le léche lentement en le nettoyant avec mes lèvres, ma langue et ma bouche pendant que les doigts d’?ric me font avoir une autre séries d’orgasmes lorsqu’elles s’activent à l’intérieur de ma chatte et de mon anus.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder