Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 37 323 fois
  • 58 J'aime
  • 1 Commentaire

Camping

Chapitre 1

Orgie / Partouze

L?histoire que je vous raconte est toute récente. Elle vient de se passer dans un camping dans le Var et est peut être que celle que l?on a l?habitude de lire sur le site .

    Je m?appelle Laure, j?ai 18ans et je passais les vacances avec mes parents dans un camping. J?adore depuis mon enfance les ambiances de camping, on y fait plein de rencontre, on s?amuse, il y a beaucoup de soirées, bref, c?est génial. C?est probablement pour moi la dernière année de vacances avec mes parents.

    Cette année, mes parents m?ont offert une tente pour que j?aie mon indépendance, j?en avais marre de dormir dans la caravane avec mes parents.

    Les journées étaient calmes, le matin, farniente, l?après midi balade, vers 17H piscine et après dîner, vacation avec les copains et copines du camp. Dans le camping, j?avais principalement 3 amis, il y avait Patrick, 18 ans, mignon tout plein, je serais bien sorti avec lui mais apparemment, il était attiré par Claire. Claire avait 18 ans, très très mignonne, un joli sourire, un joli corps, bref une rivale pour moi. Mais elle était tellement gentille que l?on s?entendait à merveille. Il y avait enfin David, 19 ans, pas spécialement joli, toujours la mentalité d?enfant et des petits boutons d?acné qui le gênaient considérablement. Nous aimions nous moquer de lui, il était certainement puceau et on lui disait qu?il fallait faire l?amour pour supprimer ces boutons, la branlette ne suffisait pas.

    Un soir, nous avions avec Patrick, Claire et David passé une soirée organisée par le camping. Vers 2H du matin, chacun d?entre nous rentrait dans sa tente. Ce fut d?abord Claire qui nous laissa en premier car elle campait tout près de l?entrée du camping. Nous lui faisions chacun notre tour un bisou en lui souhaitant bonne nuit. Je voyais que mes deux compères s?éternisaient dans le bisou, ils auraient bien aimé que Claire soit plus intime avec l?un d?entre eux, mais rien n?y faisait. Après 2 à 3 blagues déplacées, nous laissâmes Claire qui me dit :

    - Vas y Laure, assure, tu as deux hommes rien que pour toi

    - Il n?y a pas de problème rétorqua David, - Scout toujours, toujours prêt

    Moi, j?insinuais simplement un petit sourire. Nous continuâmes notre route dans le camp, dans le noir, je voyais par trop ou je mettais les pieds, je faillis trébucher et c?est Patrick qui me retint, il en profitait pour me peloter un peu, et ce n?était pas pour me déplaire. Nous étions presque arrivés à l?emplacement des gars, Patrick et David étaient voisins de caravane quand Patrick entendit un bruit dans une caravane tout près.

    - Ecoutez un peu, je crois qu?il y a un couple qui se donne du plaisir

    Sur ce il se dirigea vers la caravane et essaya de mater par la fenêtre. Tout excité il nous faisait signe de venir.

    - Tu viens Laure, on va voir ce qu?il nous veut

    - Non, on va tout de même pas mater des gens, c?est impudique

    - T?en fais pas, il n?en sauront rien, il suffit d?être discret.

    Je me laissais convaincre, j?emboîtais le pas de David.

    Il n?y avait pas beaucoup de place pour regarder, Patrick matait par un coin de la fenêtre et David avait placé sa tête contre la sienne pour profiter du spectacle.

    - Wouah quel spectacle dit David tout bas.

    Moi je ne voyais rien, je restais comme cela 1 minute et d?un coup je m?étonnais de dire.

    - Les gars, laissez moi regarder

    Les deux gars me regardaient et me laissaient leurs place. Je matais à mon tour dans la caravane. Un homme était en train de prendre la femme en levrette, ils étaient légèrement de profil par rapport à nous, j?avais une vue sur une fesse de l?homme jusqu?à la nuque de la femme. L?homme y allait de bon train. Sans m?en apercevoir, j?étais restée aussi longtemps que les gars.

    - Ma parole, Laure tu es une sacré vicieuse, tu voulais pas mater, mais à présent tu es scotchée à la vitre me dit tout bas David.

    Je laissais de nouveau la place aux gars, puis j?essayais de me frayer une petite place. Je dois vous dire que chacun d?entre nous était collé à l?autre. Moi j?étais la plus près de la vitre, les genoux légèrement fléchis pour laisser une vue à Patrick qui était derrière moi. Quand à David, sa joue était presque collé à la mienne. Vu ma position et celle de Patrick, nos corps étaient très proches, son torse sur mon dos, l?avant de son bassin sur mes fesses, son short collé à ma jupe, bref une position très coquasse.

    En quelques secondes, je sentis l?excitation de Patrick, ce dernier avait l?air de bander comme un âne, j?avais l?impression qu?il faisait exprès de se coller et de se frotter à moi. Il avait placé sa main sur mon épaule et je ne disais rien. David lui, était trop absorbé par le spectacle. La femme chevauchait à présent l?homme, on ne voyait que le dos et les fesses de la jeune femme. Comme je laissais faire Patrick, ce dernier crut comprendre que j?étais consentante. Il lâcha mon épaule et sa main vint tranquillement se balader le long de ma jupe, il me caressait avec tendresse puis commença à relever ma jupe d?un côté. Il remontait sa main vers ma culotte et se dirigea vers mon sexe. J?étais terriblement gênée par notre position de voyeurs et par la présence de David qui ne voyait en rien ce que Patrick me faisait. J?essayais sans trop bouger de retirer sa main, mais il insistait, il accrocha l?élastique de ma culotte et essaya de la descendre. J?étais tellement excitée que je me laissai faire, j?avais à présent la culotte au niveau des genoux, Patrick se recula un peu pour laisser sortir son engin de son short. Il présenta délicatement son sexe à l?entrée de ma chatte, j?étais tellement humide qu?il n?eut aucun mal à rentrer. Il était entièrement en moi et réalisait des petits allers et retours, mais ses coups commençaient à me donner du plaisir et j?avais du mal à me retenir dans cette position. Sans aucune gêne, je posais mes deux mains sur la caravane et je le laissai me prendre. Autant vous dire que ce geste de ma part attira l?attention de David.

    - Et bien, il faut pas vous gêner, et moi, je fais quoi maintenant ?

    La situation plaisait sans nul doute à Patrick qui me prenait à présent sans aucune retenue.

    - Aide le

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

    C?était moi qui avait répondu cela ! Je m?en étonne encore, je ne suis pas spécialement une vicieuse ni une salope, mais la situation m?excitait tellement que j?en voulais plus.

    David resta bouche bée, il était étonné de ma réponse, après quelques secondes d?hésitation, ses mains vinrent parcourir mon corps, il avait relevé mon tee-shirt au niveau de ma tête, mon soutif ne l?a pas gêne longtemps, en 2 temps 3 mouvements, il était dégrafé, mes seins pendaient dans le vide et réalisaient des petits balancements rythmés par les coups de Patrick.

    Sans aucune délicatesse, il triturait mes seins, mes tétons, à un moment, il me fit mal, je ne lui dis rien, j?aimais cela, je me transformais en un autre être.

    - Donne moi ton sexe David

    Sans se faire prier, il baissa son short et son slip, il me présenta un superbe queue, David n?était pas très beau, mais côté sexe, il était gâté par la nature. Je déplaçais mon corps qui était presque plaqué à la caravane pour faire face à David. Cela a un peu coupé Patrick, mais il s?est très vite remit en course. J?avalais non sans mal la bite de David, c?était marrant, moi avec ma toute petite bouche et lui avec un sexe très large. Je commençais une magnifique fellation à David, j?aspirais au mieux son gland tout en lui léchant le bout, ma main gauche était posée sur sa cuisse afin de ne pas basculer en avant et ma main droite lui procurait une branlette en bon et du forme. Je sentais Patrick accélérer le rythme, il n?allait pas tarder à jouir et d?un coup, je réagis, il n?avait pas mis de préservatif, comme une folle, je me débattais pour échapper à son emprise, il ne comprit pas mon attitude sur le coup, je lui dis :

    - Arrête, arrête

    Je me remis entièrement debout et lui expliquai

    - Excuse moi, mais tu t?es pas protégé, et je viens simplement d?y penser

    - Ce n?est pas grave, je suis en bonne santé.

    - T?inquiète pas, allons à la tente, j?ai ce qu?il faut

    - Ok

    Je le voyais déçu, mais dans la vie, il ne faut prendre aucun risque, on a la possibilité de prendre son pied, mais vaut mieux être protéger pour le prendre le plus souvent possible.

    Nous nous réajustions, moi, je remontais ma culotte et redescendais mon tee-shirt en laissant le sous tif dégrafé, Patrick et David remballaient leur matériel. Par contre, je ne voulais pas faire l?amour dans la tente, j?avais peur avec mes parents à côté.

    - Les gars, je file à la tente récupérer des préservatifs, vous allez dans les sanitaires et installez-vous dans le lavabo de nurserie, je vous rejoins , profitez-en pour vous mettre nu

    Il faut que je vous précise que c?est une petite pièce très vaste dans laquelle se trouve une table à langer et un grand lavabo qui fait office de baignoire pour les bébés, dans cette pièce nous aurons suffisamment de place Arrivée à la tente, je pris les préservatifs et je me dirigeai vers les sanitaires, je voulus faire partager ce moment à Claire, mais je ne savais pas trop comment elle allait réagir, c?est donc seule que j?arrivai dans les sanitaires.

    En ouvrant la porte, je trouvais les gars complètement nus, ils avaient obéi à l?ordre donné un peu plus tôt, et cela me faisait plaisir.

    - Vous êtes très mignons comme cela, reculez vous le long du mur, le dos au mur.

    Ils firent sans aucune discussion un pas en arrière, moi, je refermais la porte derrière moi, je posais les préservatifs sur la table à langer

    - Voici de quoi s?amuser, vous voulez un petit strip ?

    - Ouai répondit David avec enthousiasme.

    Je fis quelques déhanchements devant eux, je caressais mon corps avec mes mains et j?observais par la même occasion leurs sexes. Celui de David fut le premier à remontrer de l?intérêt pour sa chère Laure. Je croisais les mains dans le bas de mon tee-shirt, attrapai ce dernier et le retirai très doucement, je pris ensuite mon sous tif, je jouais un peu avec mes seins à l?intérieur du sous tif et je le retirais en tendant les mains vers le bas. J?étais là, en train de faire un strip à deux mecs, on m?aurait dit cela il y a 2 heures. Je me retournai et fis descendre dans un même mouvement ma jupe et ma culotte. Me voici nue, devant eux, dos tourné, je m?amusais à diriger mon cul vers les sexes biens tendus de mes hommes.

    - Qui commence ? Patrick, tu as eu un avant goût tout à l?heure, laissons David commencer

    Je m?installai sur la table à langer, je plaçai mon cul au bord de la table et j?écartai mes jambes, offrant ainsi sans retenue mon intimité à David. Ce dernier prit un préservatif et l?enfila. Nous pensions tous qu?il était puceau, mais vu la façon dont il enfila le latex, je peux vous dire qu?il avait l?habitude. Il se présenta au garde à vous devant moi, inclina sa bite vers mon sexe et rentra en douceur en moi. Il prit mes jambes et m?astiqua la chatte. C?était super, je sentais ma chatte s?ouvrir à cette large bite, que c?était bon. Patrick était en retrait, il se branlait de la scène, je lui fis signe de s?approcher pour l?embrasser. Un fougueux baiser me fit comprendre qu?il était bien chaud.

    - Met toi debout sur la table, je veux te sucer

    Patrick monta avec difficulté sur la table, il m?enjamba et me présenta son sexe. David continuait à me défoncer, il avait la vue cachée par le fessier de Patrick, mais cela n?avait pas l?air de le gêner. Je gobais le sexe de Patrick, je ne pouvais pas le branler car mes mains étaient en appui derrière moi.

    - Baise ma bouche !

    Il prit ma tête entre ses mains et pratiqua une baise remarquable, il enfonçait au plus profond son sexe dans ma gorge, à plusieurs reprises son gland tapait au fond. J?en étais à mon deuxième orgasme, il est épatant de voir comment une mise en scène peut accentuer un orgasme. David commençait à se contracter et il jouit en moi. Avec un super faire-plait, il invita Patrick à venir :

    - Viens, Laure est trop bonne

    Patrick descendit de la table, enfila en toute vitesse un préservatif et me prit sans aucune délicatesse, il était apparemment très pressé de venir en moi. Le plaisir pris avec David m?avait un peu irrité le vagin, mais j?osais trop rien dire, j?avais déjà coupé Patrick dans son élan tout à l?heure que je ne voulais pas le décevoir une nouvelle fois. Il ne me fit pas jouir, je simulai un orgasme lorsqu?il se vida en moi.

    Nous étions là tous les trois, dans cette cabine, rompus et je dois dire surpris par ce qu?il venait de se passer, mais chacun avait pris son pied.

    - Qu?allons nous faire demain ? demanda David

    - On dit rien à Claire, et on pourra peut être recommencer, OK les gars

    - OK.

    - Ok.

    Après nous être rhabillés, nous sortîmes des sanitaires. Je fis un très gros bisou à Patrick et à David.

    - A demain

    Je m?éloignai et commençais déjà à penser au lendemain.


    Le lendemain

    Le lendemain, la première personne que je rencontrai fut Claire, j?allais prendre ma douche, elle en sortait. Après quelques banalités, elle me dit :

    - La soirée d?hier était chouette ! Les gars ne t?ont pas fait d?avance

    Etait elle au courant de quelque chose ? Je ne pense pas c?était plutôt un pur hasard. On se donna rendez vous dans l?après midi pour une petite séance piscine. Je partis tout le matin avec mes parents et je ne vis aucun des gars durant toute la journée. Vers 15H, je me dirigeai vers la piscine où devait me rejoindre toute la bande. Tous les trois étaient là, je fis la bise aux 2 gars comme si rien ne s?était passé. Après quelques minutes de bronzette, on commença tous à chahuter, les gars avaient décidé de mettre Claire dans l?eau, puis ce fut mon tour. Je me débattais, je voulais rentrer doucement dans l?eau, les mains baladeuses couraient anodinement sur tout le corps, je cédai très rapidement et me retrouvai dans l?eau, les deux gars étaient fier de leur coup, ils étaient restés sur le bord de ma piscine. En les regardant avec Claire, on se mit à rire, ils avaient tous les deux une bosse dans leur caleçon. Claire dit :

    - Et bien messieurs, excités ?

    Ils ne répondirent pas, plutôt gênés de la situation. Ils sautèrent dans l?eau en faisant la bombe et ils essayèrent de nous couler. David essayait de couler Claire, et Patrick s?acharnait sur moi. Il faut dire que les femmes n?ont aucune chance dans ces cas là, mais je décidai de jouer un atout. En petite coquine, lorsque Patrick enfonça ma tête dans l?eau, je passais ma main sur son caleçon et je m?amusais à le frotter, je dois vous dire qu?au bout de 3s, il bandait déjà bien fort. Je lui murmurais :

    - J?ai envie de toi, je vais aux toilettes

    Je pris ma serviette pour m?essuyer un peu et je me dirigeais vers les toilettes. Patrick ne tarda pas à me chercher dans les toilettes. Il entra dans le même cabinet que moi ferma la porte et m?embrassa fougueusement, j?avais l?impression d?avoir des milliers de mains qui me caressaient, il caressait mes seins, mes fesses, mes hanches, c?était très agréable.

    - Il faut faire vite Patrick, les autres vont se douter de quelque chose !

    J?entrepris de me mettre à genoux, je baissai son caleçon, et je pris sa bite bien dure en main. Je lui léchai délicatement sa tige puis son gland, j?aspirai tout en lui caressant les couilles, cela faisait environ 2ans que j?avais commencé ma première fellation, je me débrouillais plutôt bien. Patrick gémissait discrètement de temps en temps, il me caressait les cheveux pendant que je le suçais. J?activais un peu le rythme de ma pipe, le branlant plus rapidement, quelle ne fut pas ma surprise lorsqu?il a maintenu ma tête et qu?il a joui dans ma bouche. C?était pour moi la première fois que l?on me crachait dessus, en général, je fais une pipe pour les préliminaires, mais jamais jusqu?au bout. Ce fumier de Patrick m?avait si bien maintenu la tête que je ne pus esquisser ses giclées qui m?arrosaient le plus profond de la gorge. Il se finissait tranquillement en baisant ma bouche. Le goût était très bizarre, un peu aigre, je ne sais pas trop, difficile de décrire ce goût, mais j?avalais quand même tout son foutre.

    - Tu es trop bonne Laure

    C?est avec ces mots qu?il me remercia de la pipe, je me relevai et l?embrassai sur la bouche pour qu?il goûte aussi son sperme, il ne dit rien, tourna sa langue autour de la mienne puis l?on se réajusta. Moi, je décidai de retourner à la piscine, lui me dit qu?il allait boire un verre pour que l?on arrive pas ensemble.

    De mon retour à la piscine, David et Claire étaient sur les chaises longues :

    - Et bien Laure, tu étais tombée dans le trou ?

    Je suis sure que David avait compris mon manège, je ris tout simplement. Nous avons continué notre baignade, à plusieurs reprises David aurait bien voulu sa gâterie mais je lui disais de patienter à ce soir.

    Vers 18H, je me retrouvais seule avec Claire, je ne pus m?empêcher de lui parler de ma petite aventure, je voulais qu?elle m?aide, deux hommes pour une petite jeune comme moi, c?était dur, j?ai eu plusieurs garçons dans ma vie, mais j?avais pu constater que le matin, ma chatte était en feu, dur de faire pipi.

    - Dis moi Claire comment trouves tu David et Patrick ?

    - Sympa, David un peu jeune d?esprit, mais il me fait bien rire !

    - Je voulais dire physiquement

    - Où veux tu en venir Laure ? Tu veux te brancher avec l?un d?eux ! Va y, je te laisse le choix, ne te gêne pas pour moi ! Ou bien c?est déjà fait, je t?ai trouvée longue avec Patrick tout à l?heure, c?était une petite séance de bisous ?

    - Oui un peu

    - J?en étais sure, tu n?es pas tout à fait pareil depuis hier soir, il t?a raccompagné à ta tente ?

    Je me décidais à tout lui raconter, on verrait bien, en bonne copine, elle comprendrait.

    Tout au long de mon récit, Claire n?ouvrit pas la bouche, elle me laissait parler, était elle choquée ? jalouse ?

    - Tu caches bien ton jeu dis-donc, je te croyais pas comme cela

    - Moi non plus, je me suis trouvé une nouvelle personnalité depuis hier

    - C?est le moins qu?on puisse dire, je dirais même sans te vexer que c?est un peu un comportement de salope

    Les choses commençaient à s?envenimer.

    - Oui, mais j?ai vraiment aimé ? Es tu jalouse ?

    - Non

    - Aurais tu voulu être à ma place ?

    Elle ne répondit pas, elle hocha simplement les épaules.

    - Les garçons veulent que les rejoigne ce soir, tu veux venir ?

    - T?es folle ma pauvre

    - Excuse moi, je pensais que.

    - Que quoi, non merci, bon je te laisse je vais rentrer pour manger.

    - A ce soir ?

    - On verra

    Claire prit sa serviette et ses habits. Je me retrouvai seule comme une idiote, je n?aurais pas du, mais c?était fait.

    Vers 21H, nous avions l?habitude de nous retrouver dans la salle de jeux du camping, David et Patrick étaient là.

    - Coucou les gars

    - Salut

    - Claire n?est pas là ?

    - Non, on l?a pas vue depuis la piscine pourquoi ?

    - Bah...... Je lui ai tout raconté

    - T?es folle me dit Patrick !

    - Pourquoi, je voulais lui dire !

    - Elle va nous faire la gueule maintenant

    - C?est pas grave, on a encore de bons moments à passer, n?est ce pas ?

    - Pour sûr, et quand ? rétorqua David, toujours le premier côté cul.

    - Bah tu vois Patrick, cela peut toujours bien se passer entre nous. Je sais pas les gars, pourquoi pas ce soir après le film (le camping projetait un film sur grand écran)

    - Yes répondit David, Patrick acquiesça en hochant la tête.

    - On se retrouve comme hier soir à minuit , vous avez ce qu?il faut ?

    - Euh non, et toi David

    - Non plus

    - Vous abusez les gars, il faudra faire les courses demain , je vais en chercher

    Sur le chemin, je passais devant la caravane de Claire, ses parents étaient en train de lire.

    - Bonsoir, Claire est pas là

    - Bonsoir Laure, si dans sa tente, CLAIRE

    - Bougez pas, j?y vais , je voulais discuter avec Claire

    Je me présentais devant sa tente, Claire était en train de faire des mots croisés.

    - Tu fais la tête ?

    - Nan, pourquoi

    - Tu regardes le film ce soir ?

    - Je suis fatiguée

    - Mouais, si tu veux à minuit j?ai donné rendez vous aux garçons dans les sanitaires, tu veux venir ?

    - Je ne voudrais pas vous déranger, une fille ne leur suffit pas ?

    - C?est moi qui te le demande, ils en savent rien

    - Je sais pas trop, je ne sais pas si.... Comment dire.... Si je serais pas gênée, il est vrai que Patrick est mignon

    - Tu sera surprise, mais il vaut mieux avoir affaire à David qu?à Patrick, c?est un meilleur coup

    On se mit toutes les deux à rigoler, le courant passait de nouveau entre nous.

    - Tu viens, cela leur fera une surprise, ou bien on peut jouer un peu avec eux, t?en penses quoi ?

    - Comment cela jouer

    - On leur dit pas que c?est toi

    - Bah, ils me verront ! ! !

    - Et si on leur mettait un foulard

    - Tu es une véritable garce me dit elle en rigolant.

    - En effet

    On mit au point un petit stratagème pour surprendre les garçons et surtout pour que Claire ne se sente pas gênée.

    Je retrouvais les garçons au film, Claire n?était pas venue. Ils s?étaient débrouillés pour me placer au milieu d?eux au fond de la pièce. On voyait pas grand chose, mais je pense qu?ils cherchaient autre chose, vous me suivez !

    Pendant le film, j?avais donc deux mains baladeuse sur mes cuisses, de mon côté je devais bien leur rendre l?appareil, j?avais placé chacune de mes mains sur leurs sexes que je caressais doucement. Leurs mains étaient très hautes, les doigts de David tentaient un passage sous l?élastique de ma culotte, mais il avait beaucoup de mal, il n?osait pas trop car il ne voulait pas éveiller les soupçons. Personne au dernier rang mais tout de même. Je le vis insistant, je me levai et partis de la salle.

    - Où vas tu me dit tout bas Patrick

    - Je reviens, bougez pas

    J?allai faire un gros pipi aux toilettes, en baissant ma culotte, je vis que ma chatte était trempée. Après la pause pipi, je laissai la culotte à terre, et je la ramassai dans une main. Plus ça allait, plus je devenais cochonne, je m?excitais déjà à voir le regard des gars sans ma culotte. En petite salope, je sortis des toilettes en jupe et rien dessous, je repris ma place et fis mine de rien. Après quelques instants, la même scène se produisit, des mains baladeuses sur les cuisses. David, toujours le plus pressé, monta sa main et ses doigts vers une supposée culotte, mais il ne trouva aucun obstacle, il était à présent en contact avec mes poils, je le regardais et lui souriais.

    Il insinua ses doigts entre mes lèvres à la recherche de mon clito. J?écartais légèrement les jambes pour l?aider. Imaginez-moi, dans une salle sombre, sans culotte, avec deux mecs autour de moi en train de me toucher, quelle salope je suis, mais j?aime cela. Nous n?avons pas suivi grand chose de la séance, nous étions tous restés au stade des attouchements, nous étions tous excités et attendions avec impatience minuit.

    A la fin du film, chacun se réajusta.

    - Bon on y va s?écria David

    - Ok, allez comme hier soir, mettez-vous nu, j?arrive

Je laissai les gars prendre de l?avance. J?en profitai pour rejoindre rapidement Claire dans sa tente, allait-elle dormir ? Je la trouvais tranquillement en train d?écouter son baladeur.

    - Tu aurais dû venir à la séance, les gars sont hyper chauds !

    - J?ai hésité pendant un moment, mais j?avais peur de casser le plan

    - Je suis trempée, viens dépêchons-nous, ils nous attendent nus dans les sanitaires.

    - On fait comme on a dit, OK

    - Oui, oublie pas les foulards

    Claire m?attendait à l?extérieur des sanitaires, moi j?entrai dans la petite pièce, les garçons étaient bien entendu au rendez-vous et en tenue. Je fermai la porte derrière moi sans la verrouiller, et je présentai les foulards aux garçons.

    - J?aurais pas le temps de m?occuper de tous les deux en même temps, je vous propose un petit jeu pour que vous restiez excités. Je vous bande les yeux, et chacun se laisse faire.

    - Tout ce que tu veux !

    - Ouais, OK

    - Attention David, pas tout ce que je veux, je pourrais avoir de grandes idées.

    Je plaçai les foulards sur mes compagnons et discrètement je fis signe à Claire de venir. Lorsqu?elle entra dans la pièce, elle faillit pouffer de rire en voyant les deux lascars avec leurs bandeaux.

    Je lui dis tout doucement :

    - On commence par qui ?

    Elle regarda chacun des deux et me désigna Patrick.

    Je me mis comme convenu à genoux devant Patrick, et je commençais à le sucer. Malgré sa beauté, et malgré la multitude de gars qu?elle avait pu avoir, Claire m?avait dit qu?elle n?était pas une pro de la pipe. C?est pour cela qu?elle voulait que je commence. Je réalisai une jolie pipe à Patrick lui interdisant de se servir des mains car il aurait pu nous reconnaître au toucher. Après une minute, je me levai, caressai le corps de Patrick et je fis signe à Claire de venir. Elle hésita un petit moment, puis se décida. Elle commença ses caresses au niveau du visage. J?ai eu peur pendant un moment, car j?avais encore mes deux mains sur le torse de Patrick lorsqu?elle commença, nous n?étions pas trop synchro, mais Patrick ne s?aperçut de rien.

    Après quelques caresses, je mis mes mains sur les épaules de Claire pour la forcer à se mettre à genoux. Elle comprit ma demande, se mit à genoux et prit le sexe de Patrick dans ses mains. Elle commençait un pipe à Patrick. J?étais satisfaite, Claire était avec moi, je pense que chacune de nous à des pulsions qui sont trop souvent refoulées. C?est certainement dû aux hommes qui nous cataloguent trop vite en salopes, les garçons se racontent souvent des choses entre eux, et exagèrent souvent, c?est comme cela que plusieurs d?entre nous ont soi disant couché avec Pierre Paul ou Jacques. Bref, revenons à notre soirée. Du fait que Claire se sentait bien, je décidai de m?occuper de David et lui fis exactement le même traitement que Claire à Patrick. Pendant un bref instant je pus sentir des contractions chez David, je m?arrêtais net car je ne voulais pas qu?il jouisse de suite. J?avais aimé le sperme à Patrick dans ma bouche, mais je ne voulais pas épuiser David. On a beau dire certaines choses, un homme a tout de même un peu de peine à rebander immédiatement. Moi, j?y crois pas à ceux qui recommencent de suite.

    Je plaçai un préservatif sur le sexe de David et je pris David par la main et me dirigeai au niveau du lavabo, je me retournai de façon à présenter mon cul à David. Je relevai ma jupe et je mis mes deux mains sur le lavabo, tendis mon cul pour ouvrir ma chatte, et j?attendais qu?il vienne. A tâtons, il faillit rentrer par la mauvaise porte, je pris rapidement sa bite pour la guider dans le bon orifice. Et c?est là qu?il commença ses allers retours. Je fis signe à Claire de venir à côté de moi. Elle enfila également un préservatif à Patrick, se mit nue et prit Patrick par la main. Elle vint se placer de la même manière que moi, la vache elle était vraiment bien foutue, j?avais jamais vu ses seins, ils étaient magnifiques. Patrick la prit immédiatement et commença à la pistonner. Bizarrement, chacune d?entre nous regardait l?autre se faire défoncer. Nous avions toutes les deux un petit sourire envers l?autre. Nous n?avons pas gardé longtemps ce sourire car le plaisir commençait à monter et c?était plus des rictus de plaisir qui se lisaient sur nos visages. Nous avions programmé avec Claire d?annoncer aux hommes nos présences à toutes les deux. Claire attendait mon signe, c?est elle qui allait parler, car chacun des hommes croyait me baiser alors que nous étions deux femmes.

    - Plus vite les gars

    On se mit à rire toutes les deux, les garçons s?arrêtèrent et eurent le même réflexe, retirer leurs foulards.

    - Putain Patrick, tu es entrain de baiser Claire !

    - Ah les salopes, vous avez bien joué

    - Continuez s?il vous plait leur dis je.

    Nos deux garçons, excités au plus au point reprirent leur rythme et jouirent très rapidement. Ils nous caressèrent le corps, signe masculin de leur remerciement. Claire et moi avions bien jouis, et je dis :

    - Alors Claire cela t?a plu

    - Approche-toi

    Son visage était à 50 cm du mien, je m?approchai délicatement car j?avais toujours David en moi. Claire me fit un joli petit bisou sur la bouche.

    - Merci

    Nos aventures ont duré encore une semaine. David et Claire sont partis le jour même, ensuite mes parents et moi sommes partis le lendemain, laissant Patrick seul pour environ 3 jours. Nos relations étaient journalières, et très variées, si vous le désirez, je pourrais vous donner la description de certains passages à quatre, et même lorsque Patrick a voulu m?essayer à la sodomie sans succès.


E-mail: chloe_78@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live