Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 820 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Céline, la mythomane

Chapitre 1

Hétéro

Pendant mes vacance scolaire, je me rend chez ma copine pour réviser. Il n’y a qu’entre nous que de la camaraderie, sa mère qui fait des réunions de produit à réunis ce jour là plusieurs femmes. Christiane me présente à l’assemblés, mal à l’aise je bredouille un bonjour en rougissant. Les femmes en profites pour me charrier. Puis nous partons dans la cuisine réviser nos devoirs, quelques temps plus tard sa mère nous invites à venir boire le thé avec eux. Je m?assois et une femme demande à cricri si je suis son petit ami ? - Non dit-elle c’est juste un copain de lycée. Installer dans le fauteuil elle me regarde en croisant ses cuisses, ce mouvement remonte légèrement sa robe sur ses cuisses qui me fait rougir. Buvant son thé elle me regarde discrètement. Au moment de partir elle invite nous invite mercredi prochain à la réunion qui se passe chez elle. Toute la semaine j’ai flashé sur cette femme. Le mercredi suivant Cricri et sa mère m’attendent pour partir chez Céline. Elle habite une HLM, après les présentations, nous partons faire nos révisions dans la cuisine. Voulons faire bouillir de l’eau pour le thé, (panne de gaz). Céline ouvre le coffre et secoue la bouteille mais elle est vraiment vide. - Heureusement que nous avons un homme parmi nous dit-elle, veut-tu me rendre service dit-elle? - Oui! Dit-je, que doit-je faire ? - M’accompagner au sous sol chercher l’autre bouteille! Je dévisse le tuyau et prend la bouteille sur mon dos, comme il n’y a pas d’ascenseur nous descendons les trois étages, Céline me précède son parfum m’arrive aux narines et sa robe en nylon blanche ondule sous ses pas, malicieusement elle tourne la tête pour me demander si ça va. Nous arrivons au sous sol et elle ouvre un cadenas, je pose la bouteille soufflant un peu, reprenant la bouteille je la range près de l’autre et la minuterie coupe la lumière - Attend dit-elle je vais remettre la lumière en passant contre moi elle me frôle exagérément et dans la pénombre elle avance ses mains à tâtons sur moi, j’ai tellement fantasmé sur elle que je l’entoure de mes bras. Elle se blottie en se collant contre moi en m’embrassant sur la bouche. Ma main parcourt son anatomie et descend sur ses fesses, je relève sa robe, elle écarte ses cuisses pour me faciliter l’accès jusqu’à sa petite culotte. - Pas aujourd’hui les copines nous attendent. Je bande et pousse mon sexe contre elle. - Je sais que tu as envie de moi dit-elle en débraguettant mon pantalon et sortant mon sexe qu’elle masturbe. Céline se penche sur mon sexe l’embouche, je suis à fleur de peau, je joui des spasmes énormes sortent de ma bite et d’un coup de rein j’enfonce ma queue tout au fond de sa gorge. Céline me branle rapidement en avalant les giclées. Maintenant sa tête sur mon sexe j’accentue ma verge au plus profond de sa bouche. Puis je la relâche et elle se relève me regardant en passant sa langue sur les lèvres de sa bouche ou coule un peu de sperme. - Dépêchant-nous dit-elle, elles vont se demander si... En remontant les escaliers elle me caresse les fesses et me donne rendez-vous dans un parc pour le lendemain soir. Nous installons la bouteille de gaz et je reprend ma révision avec Cricri. Le lendemain à la sortie du cours je saute sur mon vélo et par vers le parc, Céline est assise sur un banc et comme il fait beau elle est ravissante dans sa petite jupe. Je la rejoint, elle se lève m’entraîne vers un coin plus discret entouré de troènes. Céline sur d’elle me fait envie. - Mon chéri dit-elle! Ne perdant pas trop de temps viens et elle pénètre dans le buisson de troène. Pas trop rassuré je fixe les alentours, elle me tire par la main - Ne craint rien il n’y a que les amoureux qui viennent ici dit-elle en posant un genoux à terre et ouvrant ma braguette. Debout devant elle, Céline prend ma queue dans sa bouche me léchant tout doucement le gland. Jetant un coup d’oeil rapide au alentour je force mes mouvements de va et vient, elle roule sa langue sur mon prépuce en me caressant les testicules. Sa tête ondule sur ma bite ses lèvres douce enserrent mon sexe, elle me regarde en enfonçant ma queue tout au fond de sa gorge. N’en pouvant plus je lui largue violemment mon sperme dans sa bouche, elle plaque ses mains sur mes fesses m’obligeant de rester ainsi, quel délice de sentir mon sexe débander dans sa bouche. Une fois fini elle referme ma braguette, se lève en léchant d’un coup de langue le contour de ses lèvres en me disant. - La prochaine fois nous ferons l’amour chez moi pendant que mon mari travail, puis elle partis. La semaine suivante, elle m’envoie un mot ’ Signé! Céline la trentaine belle brune aimerai s’offrir et prendre plaisir avec son amant de 16 ans’. Cette après-midi là j’accoure. Elle m’attend en nuisette bleue transparente, j’accroche mon blouson au porte manteau qui tombe par terre, Céline le ramasse et en se courbant sa nuisette au raz des fesses me dévoile son cul. Excité je passe ma main sur ses fesses, elle m’entraîne dans sa chambre. Elle me pousse sur le lit et me déshabille lentement embrassant toute les partis de mon corps mise à nu. - Tu est mon soumis et tu vas découvrir les joies du sexe dit-elle ! en s’allongeant sur le lit les yeux brillants. Je pose mes mains sur ses cuisses et titille doucement son clito de ma langue en faisant des ronds dessus, sa main appuie sur ma tête. - Pousse ta langue dit-elle en s’ouvrant. J’entre également un doigt dans son vagin. Ma langue et mon doigt forme un mouvement de va et vient lent, Céline se raidie son ventre tremble, dansant des hanches elle presse son sexe tout entier sur ma bouche me maintenant la tête des deux mains, un liquide chaud entoure mes doigts, elle jouit en silence sans un mot, je promène mon doigt dans la raie de son cul, Céline se cambre mon doigt devant sa rosette. Elle m’attire vers elle pour m’embrasser sur la bouche dégustant son odeur intime. Céline me dit qu’elle à joui sous ma langue, puis à quatre patte sur lit, exhibe ses fesses en me demandant de la prendre. Enfonçant un puis deux doigts dans son anus Céline se cabre - Vas-y fait moi l’amour. Je suis derrière elle, Céline à quatre patte les coudes sur le lit attend. La prenant en levrette elle rythme ses fesses avec mon va et viens, mon sexe sort de son vagin pour mieux rentrer la tenant par les hanches, pendant ce temps elle se branle le clito, sa position avantageuse m’offre son anus en bonne position (pourquoi pas pensé-je). J’entre mes doigts dans son vagin et récupère sa mouille pour barbouiller son anus, Céline qui s’attend à que je la pénètre, pousse comme pour aller à la celle, favorisant mon intromission plutôt aisé, mon sexe force son anus consentant qui rentre lentement en elle. Quand je suis entièrement au fond d’elle Céline passe sa main entre mes cuisses et caresse mes couilles, puis elle entame un lent va et viens me demandant de la laisser faire et de la cramponner pour éviter de sortir de son anus. Je ressent beaucoup de plaisir, sa main sur mes couilles avec ses mouvements j?ai du mal à me maîtriser et je joui en lui giclant son sperme dans ses intestins. Nous continuons de nous voir régulièrement et chaque fois elle me demande de la sodomiser. Une autre fois dans le parc il se mit à pleuvoir, nous courons nous abriter dans les WC public. En entrant dans une cabine Céline remarque un trou dans le mur. Ses yeux s’illuminent et elle me dit - Si quelqu’un viens je te suce! - D’accort dit-je! en priant pour que quelqu’un vienne. Nous entendant la porte de l’autre cabine se refermer doucement. Céline me dit à l’oreille - C’est sûrement un mateur! Il va en prendre plein la vue. Elle s’accroupie bien en évidence et m’embouche, je guette le trou un nez apparaît puis un oeil nous regarde. Je lui fait un clin d’oeil et il s’accroupie pour mater. Je sort ma bite de la bouche de Céline et la passe au travers du trou, l’homme me prend en bouche, Céline frustrée me tire par les fesses et me reprend en bouche me regardant d’un oeil noir. L’homme passe sa queue par le trou, je le prend en main et me rapproche près de l’autre bite. Je suis contre le mur proche de l’autre bite, Céline me lâche et embouche l’autre bite tout en me branlant et alternativement nous suce à tour de rôle, j’entend l’homme gémir et se déverser dans la bouche de Céline qui avale, sitôt fini elle me reprend en bouche pour me faire jouir à mon tour pendant que l’homme sort de sa cabine. La porte de l’autre cabine se referme et une bite bien raide traverse à nouveau le trou du mur, je dirige la bouche de Céline dessus qui n’attend que ça. Dans l’après-midi Céline a sucer plusieurs bites anonymes comme elle dit. Voilà les jeux que nous pratiquons ensemble maintenant moyennant finance c’est une vrai suceuse de bite anonymes et souvent dans les chiottes nous pratiquons l’amour à trois. Quelques mois plus tard elle rencontra un homme qui lui fit faire la putain ce qu’elle désirée. Me quittant ainsi que son mari.

Diffuse en direct !
Regarder son live