Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 13 798 fois
  • 201 J'aime
  • 2 Commentaires

Cette femme !

Chapitre 1

Les réseaux...

Hétéro

— Tu n’aurais pas snap par hasard ?

— Pourquoi ça ? Me dit-elle...

— Pour pouvoir discuter plus facilement !

— C’est surtout pour ne laisser aucune trace dans les messages, tu peux me le dire tu sais... je suis peut-être plus âgée que toi mais je sais très bien pourquoi vous utilisez snap !!


Je suis démasqué par cette femme, une femme que j’ai rencontrée lors d’une journée découverte pour un éventuel nouveau travail. Une très belle femme, elle doit mesurer environ 1m70, 1m75. Âgée de 35 ans, elle a déjà eu deux enfants qui sont maintenant adolescentes mais elle n’a eu aucunes répercutions sur son corps, il est très très beau. Un fessier pas très gros mais formé comme il se doit. Deux belles formes dans son jeans ce jour-là. Un ventre plat après deux grossesses et deux petits seins, pas plus que du 80B mais des tétons bien durs mais surtout très sensibles à l’approche de la chaleur de ma bouche.

Depuis ce jour de stage de découverte au boulot, j’ai gardé contact avec elle pour discuter des offres d’emploi à la base mais ça a très vite dérapé. Elle a commencé à m’inviter à aller boire un coup un soir, j’ai refusé mais elle a récidivé une nouvelle fois. Je n’ai pas pu y aller, déjà une soirée de prévue avec mes amis mais ce n’est que partie remise.

Nous continuons de discuter sur snap, au fur et à mesure que les semaines passent, nous en sommes à discuter tous les jours, plusieurs fois par jour même mais le sujet qui revient sans cesse sur le tapis est toujours le même : LE SEXE ! Nous apprenons tout ce qu’il y a à apprendre l’un sur l’autre sur ce domaine. Et je pensais que j’avais beaucoup de choses à raconter mais sur ce coup-ci, elle me bat très largement. Elle est célibataire et depuis qu’elle est séparée, elle souhaite profiter de la vie et des cadeaux que celle-ci lui donne.

Elle s’amuse à plusieurs, elle a déjà fait à trois, avec deux hommes et avec un homme et une femme car oui cette femme est BI en plus de ça. J’ai tiré le gros lot, j’ai gagné à l’euro million avec cette femme. Elle m’a également dit qu’elle avait déjà participé à plusieurs gangs bang avec au maximum 5 hommes qui se sont déplacés juste pour elle et sa réputation de bon coup.


De temps à autre, elle invite seulement une femme chez elle pour la dominer, car oui elle aime dominer les femmes avec son gode-ceinture. Mais elle préfère se faire dominer par les hommes même si elle adore goder certains hommes. Une nouvelle chose qu’elle m’a apprise sur elle, c’est qu’elle fait des plans à trois avec deux hommes bi, car elle peut les regarder se sucer entre eux mais elle peut en sodomiser un pendant que l’autre sodomise l’autre ou la sodomise elle. Je n’ai jamais tenté cette expérience mais j’en ai parlé longuement avec elle...

Les jours passent et nos discussions se transforment en photos et vidéos hot, très hot ! J’ai pu apprendre grâce à ces vidéos-là que Madame est une femme fontaine et une femme qui aime crier et pousser des gémissements ! Vraiment tout ce que j’aime chez une femme ! Je suis pressé de passer à l’action avec elle ! Et de profiter de ce corps, de sa bouche mais surtout de son expérience.

Le moment venu arriva, je suis à mon boulot (un nouveau rien en rapport avec elle). Je discute toujours avec cette femme et je lui propose de venir à mon boulot si elle le souhaite car j’ai une pièce au sous-sol, jamais personne n’y va ! Et surtout mes responsables ne seront pas là ce jour-là !


— Tu es vraiment sûr de toi ? Il n’y aura personne ?

— Oui je suis sûr, personne ne sera là et j’aurais la clé pour nous enfermer dans cette pièce on sera tranquilles ! Il ne faudra juste pas faire trop de bruits car la pièce donne sur un couloir, si une personne vient à passer devant la porte, pas qu’elle nous entende (surtout elle).

— Pas de soucis alors je viendrai, tu préfères une heure en particulier ?

— Est-ce que tu peux passer le matin, vers 10 heures ? Je suis sûr que nous serons tranquilles à ce moment-là.

— Oui pas de soucis, je serais là à 10 heures alors.

— Viens habillée de façon à ce que je puisse te prendre assez vite par contre, que je ne sois pas obligé de tout enlever ou une tenue pour que tu puisses te rhabiller vite si quelqu’un venez à venir dans cette pièce.

— Une tenue rapide, du genre jupe et débardeur ça te va ?


J’avais envie de lui répondre que tout me va tant que je peux te toucher, te caresser, te prendre et te donner du plaisir. Mais je lui ai répondu que oui ça me plaisait bien cette tenue.

Nous voilà avec un rendez-vous fixé, plus qu’à attendre le jour J pour la découvrir vraiment et profiter de ce corps qui me fait tant envie depuis quelques semaines maintenant !

Le jour J arrive, un mercredi matin. Je pars au boulot très rapidement ce matin-là, je me dis que plus vite je serais sur place et plus vite 10 heures sonnera ! 8 heures, 9 heures, 9 heures et demie. Le temps passe mais pas assez vite pour moi ! Je reçois un message, un petit fantôme bleu s’affiche sur mon téléphone. C’est elle qui m’écrit.


— Je bois un café et je pars, je serais là d’ici une quinzaine de minutes. On fait comment tu me rejoins en bas ou je monte dans ton bureau ?


Je lui aurais bien dit de monter dans le bureau, ça serait avec plaisir et on aurait plus de place pour se faire plaisir et te prendre sur le bureau mais :


— Dis-moi quand tu es bas, tu rentres dans l’accueil et tu prends l’ascenseur. Je serais dedans et on ira au sous-sol directement.

— Pas de soucis on fait comme ça.


Les quinze minutes avant qu’elle arrive ont été très longues, les plus longues de ma vie mais un nouveau message sur mon téléphone venant de sa part. Elle est en bas de l’immeuble. Je sors du bureau, je la vois par la fenêtre. Je lui dis qu’elle peut entrer dans l’accueil et se diriger près de l’ascenseur, je monte dedans. Dix secondes plus tard, me voilà face à elle ! Toute en beauté, les cheveux détachés, un léger maquillage, un débardeur noir, une jupe rouge et des chaussures ouvertes montantes. Je la trouve très belle mais surtout sexy. On se dit bonjour, la bise, comment vas-tu, ça va et toi quand l’ascenseur nous annonce que nous sommes arrivés au sous-sol et nous ramène à la réalité ! Nous sortons de l’ascenseur. Je la laisse passer devant par galanterie mais également pour avoir un œil sur son fessier et ses jambes. Vraiment un spectacle qui donne envie. Elle se retourne, me regarde et nous voilà partis...

Diffuse en direct !
Regarder son live