Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 956 fois
  • 17 J'aime
  • 1 Commentaire
  • Corrigée par l'équipe

Le champion d'arène

Chapitre 5

Gay

Ils avaient finalement décidé de se rendre au temple de l’oracle à proximité, en chemin, Alaxar se demanda ce que l’oracle allait leur révéler.

Une fois arrivés devant, ils descendirent tout les cinq du chariot, s’y dirigèrent et y entrèrent. A l’intérieur, il y avait quelques statues de divinités, un tapis doré qui s’étendait jusque vers l’autre bout de la grande salle. Au fond se trouvait un trône noir aux bordures dorées sur lequel siégeait un homme chauve portant une robe brune, il avait une sorte de tatouage à l’allure étrange au visage et il tenait à ses mains un globe refermant des nuages colorés.

Ils approchèrent de l’oracle et ce dernier lança :


— J’attendais votre venue.

— Le genre de truc que tous les oracles sortent à tout le monde, fit Setharix.

— Vous êtes venus me demander des renseignements sur la récente attaque du royaume d’Althaxim.

— C’est exact, dit Haylux.

— Que pourriez-vous nous dire là-dessus ? demanda Hurta, que pouvons-nous faire pour faire cesser cela ?


Le devin examina son globe et les nuages à l’intérieur changèrent de couleurs et alternèrent entre rouge, violet et bleu. Ils leur répondirent finalement :


— Le roi Galthora d’Ilza a déclaré l’attaque dans un but d’extension de territoire et est aidé par un puissant allié.

— Il faut donc que l’on trouve cet allié et qu’on l’élimine pour que tout ça se termine ? demanda Alaxar.

— Je crains que ça ne soit pas aussi simple, répondit Killath.

— En effet, ajouta le divinateur, et dans l’immédiat, vous n’aurez aucune chance de triompher de lui à moins d’accomplir trois épreuves qui annihileront son immortalité et son accroissement de pouvoir.

— Parce qu’en plus il est immortel ?! fit Hurta.

— Il a arraché le cœur d’une sorcière, a versé un peu de son sang à l’intérieur et grâce à un rituel magique initié par cette même sorcière, il est maintenu en état et est caché dans un endroit que seuls eux deux connaissent. Trouvez la sorcière et convainquez-la de vous indiquer où se trouve le cœur de son protégé.

— Heu... la sorcière vit encore ? fit l’archer perplexe.

— Donc trouver la sorcière est notre première épreuve d’accord, résuma le prince avant de demander ensuite : mais et les deux autres ?

— Retrouver la sorcière n’est nullement une épreuve en soi, contredit l’oracle, ce sera ce qui s’en suivra lorsque vous irez dans les ruines d’Alkeima, c’est là que vous la trouverez. La seconde épreuve concernera le gardien de l’endroit où est caché le cœur, vous devrez le vaincre. Et quant à la troisième épreuve, elle concerne une arène maudite où le cœur y est caché dans un coffret.

— D’accord, mais une question subsiste, ajouta l’épéiste, qui est ce fameux allié ?

— Son destin est très lié à celui de Setharix, répondit le prophète, il répond au nom d’Ildharix, il est son frère jumeau.


Tous les cinq furent surpris par cette révélation, et l’homme en robe continua :


— Tous les deux êtes des descendants d’Icathseth, le dieu félidé, et d’une mère mortelle.

— Ha ben ça explique pour les oreilles de chat, fit Haylux.

— Et toutes ses prouesses qu’il arrive à accomplir, notamment au combat, ajouta Killath.

— Donc Setharix est un demi-dieu ? songea Alaxar, pas étonnant qu’il soit aussi fort et aussi beau et aussi... le prince se secoua la tête pour revenir au sérieux. Il voulut prendre la main de son champion, il vit également que ce dernier ne semblait pas plus perturbé que ça, il remua juste une oreille une fois. Des questions lui taraudèrent l’esprit, mais il préféra les garder pour quand ils seront seuls tous les deux.



Ils repartirent et arrivèrent à un village. Ils allèrent à une auberge et se prirent une chambre. Tandis qu’ils étaient quatre à se déshabiller complètement, le prince lui, garda ses sous-vêtements et en profita pour zyeuter sur leurs beaux corps de guerriers.


— Fais pas ton timide enfin ! s’écria Setharix en lui baissant son unique habit par surprise.


Alaxar ne l’avait pas vu venir ce coup-là, il se fit même soulever par son garde du corps et ils se retrouvèrent au lit. Setharix commença à lui faire de sensuelles caresses et lui lécha le cou. Le prince lâcha un gémissement de surprise. Son amant se tourna vers ses amis et leur demanda :


— Vous venez vous joindre à nous ?

— Avec plaisir, répondit Hurta.

— En plus d’être mignon, il a de belles fesses, ajouta Haylux, intéressé.


Tous les trois les rejoignirent, tandis que Setharix se releva, se mit en même temps à lui doigter l’anus et à lui prendre un pied pour le lui laper sensuellement, Haylux vint lui présenter son pénis qu’Alaxar prit en bouche. Hurta vint quant à lui, lui titiller, lécher et téter les tétons. Et enfin, Killath vint lui faire une fellation tout en lui caressant les testicules. Le jeune prince se sentit agréablement bien et surtout assez excité par ce qui se passait. Il apprécia être au centre de l’attention dans ce sens-là.


Durant tout ce temps, Alaxar se fit caresser, embrasser et pénétrer par chacun d’entre eux, dans diverses positions. Des mots tendres furent échangés entre eux, ainsi que quelques remarques un peu lubriques (beaucoup du champion aux oreilles de chat).


Puis à un moment, alors qu’il se retrouva le dos cambré à se faire pilonner par Killath, Setharix et Hurta étaient positionnés l’un sur l’autre en face de lui et se frottèrent l’un contre l’autre, Alaxar embrassa et lécha les fesses de l’archer qui était au-dessus et caressa et masturba le demi-dieu qui était en dessous. Haylux vint embrasser le pénétrant et se frotta contre lui.


Ils continuèrent cette nuitée sauvage un long moment. Puis, quand ils eurent fini, ils se mirent ensemble sous la couette, dans les bras les uns des autres. Setharix demanda au prince :


— Alors cette orgie avec nous tous ?

— Wouaw, répondit-il.

— Content que ça t’ait plu, fit Killath satisfait.

— On remet ça quand vous voulez, ajouta Hurta en faisant un clin d’œil au dauphin.

— Alors ça avec plaisir, ajouta à son tour Haylux.


Tous fermèrent ensuite les yeux en se souhaitant bonne nuit. Alaxar et Setharix s’endormirent main dans la main.

Diffuse en direct !
Regarder son live