Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 846 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Chaud le Libraire !

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Chaud le Libraire ! ;-) (Depuis que je ne travaille plus, je passe de plus en plus de temps a me donner du plaisir )


J ai 32 ans, je suis mariee et mon mari est tous a fait adorable avec moi. Le seul probleme est qu il travaille bcp, qu il rente toujours assez tard (quand il n est pas en deplacement )et qu il est souvent fatiguer. Seul le dimanche nous permet de nous aimer et de reter au lit pour faire l amour quand nous somme pas deranger par la familles ou la visites .


Ne travaillant plus depuis 6 mois , je me suis mis petit a petit a sombrer dans un erotisme solitaire a base de longues mastubation qui me rappellent mon enfance.


Sur mon lit ou dans mon bain, j aime bien me caresser, me penetre d objets divers, me masturber jusqu au bord de l orgasme, m arreter lorsque je suis pres de jouir, puis recommencer .


J ai remarque que plus j attendais, plus ca durait, plus fort j explosais ,jusqu a gemir, toute tramblotante, la main entres les cuisses serres. Sans vouloir reellement tromper mon mari,j avoue que je famtasme souvent sur une main etrangere qui me caresserait, au d un autre sexe dans ma bouche, sur un elegant visiteur qui passerat chez-moi et m obligerais a le sucer en m enfoncant ses doigts entre mes cuisses.


L ete dernier il m est arriver une avanture et m a completement troublee. C etais la derniere semaine de vacanses. J allais a la librairie du village.Il etais envoron 14h00 et la librairie etais fermer, pourtant je poussai la porte machinalment et le libraire vint m ouvrir . La cinquantaine, tres courtois, il m expliqua qu il etais en train de faire son inventaire puis il m invitas a rentre et refermis la porte derriere nous.


Je me dirigeai vers le rayon des magazines et y trouvas ma revue, puis je decidai de chercher une bande dessiner erotique :-). Pendannt que je feuilltais l une d entre elles, j apercues dans la glace mon libraire qui louchait sur mes charmes : j etais en jubecourte et toute bronzee. Par jeu je me baissai vers le rayon du bas, tournant mes cuisses decouvertes vers lui .Je restais quelque instant comme ca,puis hissai sur la pointe des pieds, bien cambree, pour atteindre le rayon du haut. Je le sentis plus que je ne le vit s approcher de moi .


’ Il a 50 ans ai-je panse, tu ne craint rien mais n insite pas trops ..... ’


Mais le fait de sentir son regard sur mes cuisses commancait a faire accelerer les battement de mon coeur. Sur mon magazine, une petite fille nue, couchee sur les genoux d une dame mure se faissait tripotter les fesses par un viellard ( drole de coinsidence non !!!! ) ’ J aime bien cette BD, me dit libraire> Pas vous ? ’


Ses yeux fixaient mes seins. il se lecha les levres et introduisit doucement sa main dans son patalon de jogging. ’ Si j aime beaucoup, repondis-je’. Vous etes tres belle’ me dit-il encore, et je ne peut m enpecher de suivre sa main qui se mouvait dans son pantalon. Genee et exiteee a la fois, je fixais cette main qui petit a petit degageait vers l exterieur un sexe gonfle de desir. Il se culotta et me dit ’Regarde’ Et il entama devant moi une lente masturbation. Puis il tomba a genoux et ses mains, remontant doucement vers mes fesses, tireent mon ventre vers sa bouche.Je sentis son souffl a travers ma jupe et me mis a trembler mais j ouvris petit a petit mes cuisses. Je fermais les yeux et m appuyais sur le rayon derriere moi. Il me lecha a travers mon slip puis me soulevas une cuisse pour mieux m ouvrir. Sa langue s introduisit dans mon sexe. Il me lecha en me maintenant ecartee.


Lorsqu il introduisit un doigt dans mon anus je ne pus m empecher de me masturber et je rapidement dans sa bouche . J aivais failli m evanouir tellement c etais bon. Genee, je quittais le magasin et rentrai chez-moi pour me toucher a nouveau et jouir plusieur fois de suite .


Je mis trois jours avant de retourner a la librairie a la meme heure. En silence, il me deculotta et me lecha devant et derriere pendant que je le branlais.


La fin des vacanses mit un terme a cette aventure et il m arrive de me toucher en y pensant. J aimerais trouver quelque amies et amis discrets qui aiment les meme chose que moi . C est bcp moin spectaculaire que bcp de recit ici , mes du moin je l ai vecu moi :-?


Chantal de Mtl

Diffuse en direct !
Regarder son live