Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 105 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Le chemin

Chapitre 3

Gay

L?intérêt de cette démarche est double : mettre fin à cette psychose ? je suis seul avec un homme, il a forcément des intentions malsaines ! ? ; en acceptant qu?il se passe des choses, la peur tombe. Et second point : comment ça fait de se faire draguer par un mec, d?être ? de l?autre côté ? ?


Il y en a eu des plans foireux, de celui qui t?emmène dans une maison abandonnée, te met à poil, te suce et repart ; de celui qui dit à sa femme qu?il va travailler et te donne rendez-vous dans une salle de classe... de maternelle ! (véridique) ; et il y a eu François.


Responsable de production dans une usine à 700 km d?ici, en déplacement professionnel. Marié, 2 enfants, la quarantaine, bien élevé, de compagnie agréable. Le grand classique ! Mesdames si vous connaissiez le nombre d?hommes bien établis qui s?envoient en l?air avec un petit minot, vous vous affoleriez !


J?avais envie de me mettre dans la peau d?une jeune fille qui se fait draguer par un homme plus âgé ; génialement bon !


Ballade dans les rues piétonnes pour trouver un resto sympa, discussion de tout sauf de sexe, amabilités, il m?ouvre la porte pour me laisser passer, c?est lui qui goûte le vin, c?est lui qui paie le repas... Le grand jeu de la midinette qui se fait entretenir par son prince charmant !


Evidemment le repas a été bien arrosé, évidemment il m?a emmené dans sa chambre d?hôtel après, évidemment il m?a caressé durant tout le trajet !


Je m?affale sur le grand lit propre pendant qu?il téléphone à sa femme pour la rassurer : ? surtout ne fais pas de bruit j?appelle ma femme ! ? mort de rire, j?ai en plus le rôle de la maîtresse illégitime.


Et zou on passe à la casserole !


Toutes les rencontres où le sexe arrivait dans les 5 premières minutes de discussion se sont soldées par un échec. Messieurs, vous voulez emballer une gonzesse : ne parlez pas de sexe, elle fuira ! Parlez d?autre chose : en temps et en heure vous en ferez ce que vous en voulez.


Et là j?ai pris mon pied : désinhibé par l?alcool, pas eu de masturbation pendant 10 jours pour bien faire monter l?envie, envie de jouer à la chienne : Putain que c?était bon ! Il m?a pris(e) en levrette, en 69, je l?ai chevauché, en missionnaire : le grand jeu ! C?est bon d?être une salope et de se faire prendre de tous les côtés ! ça a duré 3 heures, intenses, de baise, de cri, de râles : je me suis lâché comme jamais. Enfin le rôle ? tu es l?amant, tu contrôles la situation, tu organises la soirée ? que j?ai avec toute gonzesse, a été aboli ici. Le laisser-faire. J?aurais appris des choses pendant cette soirée.


Il m?a rappelé 6 mois plus tard, mais j?étais casé avec femme et enfant. C?est dommage j?y serais bien retourné.


Diffuse en direct !
Regarder son live