Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 914 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Le chemin

Chapitre 4

Gay

Juillet, plein soleil, envie d?un sexe de mâle. Je trouve un candidat sur minitel, il me propose un rendez-vous chez lui. Je le vois d?ici ça va être comme d?habitude, je décide donc de modifier les données...


J?arrive et sonne chez lui, comme convenu je me retourne et ferme les yeux. Je ne connais absolument rien de lui, c?est ça l?excitant ! Je l?entends ouvrir la porte, son souffle dans le cou, il me bande les yeux, me retourne et me fait entrer. Ensuite il me met des boules Quies. Je ne vois rien, je n?entends rien, tout est dans la perception tactile, dans le ressenti !


Il m?entraîne dans une pièce avec un lit, me déshabille d?emblée et me fais mettre la main sur une pile de tissu : d?autres habits. D?abord un tee-shirt mais qui m?a l?air très moulant, en réalité il s?agit d?une brassière ! Je l?enfile, ça serre ; il me glisse deux petits ballons sur les seins. Je tâte, ce con est en train de me travestir, mais ça fait partie de son jeu. Je m?attends à la suite : une petite culotte. C?est super doux ce truc d?ailleurs : les vêtements de filles ont plus de délicatesses que les nôtres. Puis une petite jupe par dessus. J?image la scène ! Il me prends par la main et m?amène sur un sofa, je m?assoie, la jupe remonte sur le haut des cuisses, c?est encore pire que d?être à poil. Il me tend un verre. Whisky, ça promet !


Forcément je le sens s?asseoir près de moi, il promène sa main sur une cuisse, remonte. C?est agréable ces fringues de fille, mais il n?y a pas de place pour bander. Sa main se met sur mon nombril, forcément dégagé, et me tatouille les seins. C?est bon. Puis je sens une autre personne qui s?assoit de l?autre côté et commence aussi à me toucher : ça ce n?était pas prévu ! Mais c?est trop tard. J?ai une main prise avec le verre, l?autre avec un biscuit apéro, et quatre mains jouent sur mon corps, habillé avec je ne sais quoi. J?adore ! Le troisième whisky commence à faire son effet, je suis affalé dans ce sofa à me faire tripoter. Mes mains deviennent actives, je commence à en caresser un, le déshabille ; puis l?autre. Ils aiment visiblement me voir dans cette tenue, et ça ne me déplaît pas non plus. Commencent alors les relations sexuelles proprement dites, fellations, attouchements, 69. L?un assis j?écarte cette petite culotte et viens m?empaler, l?autre se présente pour une gâterie ! Jouer à la collégienne pas sage.


Puis sans prévenir l?un jouit sur mon ventre, puis essuie avec la jupe ; il y en a partout et en plus j?ai envie de faire pipi... C?est le seul mot que je prononce de l?après-midi, et c?est vachement bizarre de parler avec les oreilles bouchées !


Ils me redonnent un verre et me dirigent dans un couloir, puis une pièce d?eau. J?entends le bruit caractéristique de quelqu?un qui monte dans une baignoire. Une main me pousse délicatement, je monte aussi. Les caresses reprennent, et je sens derrière moi un liquide chaud dans le dos, puis qui descend. Le ton est donné ! Il me semblait que le jeu allait s?arrêter pour l?incident, mais non. Déjà essayer de pisser en pleine érection c?est dur, mais en plus pisser dans ses fringues ça faisait au moins 20 ans que ça n?était pas arrivé. L?ambiance, les bruits d?eau, la dépravation, le whisky : je me lâche. Evidemment ça bloque, puis une goutte, puis un petit jet ; et finalement je me vide dans ces fringues de poupée. ça fait froid, ça pue, ça colle. Encore quelques minutes de ce petit jeu et on me fait tout enlever et me savonne. Serviette, je sors, on m?amène sur un lit et on finit la débauche pendant une bonne heure, toujours les yeux bandés, dans tous les sens et dans toutes les positions.


Et enfin on me redonne mes vêtements, je les renfile, redonne les boules Quies. On m?emmène à la porte, elle s?ouvre, je sors. On m?enlève le bandeau, le soleil fait mal ! Quand j?ouvre les yeux la porte est refermée, je descends l?escalier et rejoins ma voiture. Je n?ai rien vu, rien entendu, mais au niveau sensations ce fut fabuleux !




Comprendre un peu mieux les réactions féminines, ne plus être tétanisé dès qu?un homme me parle avec le sourire, équilibrer le Yin du Yang ; qu?est ce que ça fait du bien d?être à l?aise dans sa peau !




qsdwxcbn@yahoo.fr

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder