Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 16 684 fois
  • 84 J'aime
  • 5 Commentaires

Chloé, ma belle-soeur

Chapitre 11

Trash

Les affaires marchent bien, Chloé est très sollicitée du fait des commentaires très élogieux laissé sur notre site Internet. Elle tourne en général avec deux, trois clients par jour, le plus souvent à l’heure car ce sont souvent des hommes mariés peu disponibles en soirée. Les nuits ou les week-ends sont plutôt le fait de « cadeaux d’entreprises » pour leurs clients, ça s’accompagne généralement de repas dans des restaurants de luxe où Chloé devient l’attraction tant elle est belle. Dans ce cas uniquement, Chloé se déplace à leur hôtel. Nous n’aimons pas beaucoup ça car elle n’est plus sous notre contrôle. Les dingos sont légions… La plupart de ces clients préfèrent son studio discret. Pour éviter tout débordement nous filmons tout et stockons ça sur le « Cloud » et puis ça nous préserve en cas d’attaques de « nuisibles » !


Arrive pour la première fois une demande spéciale. L’homme qui contacte Chloé voudrait organiser une rencontre pour une séance de domination soft où sa femme tiendrait le rôle principal. Il voudrait qu’elle soit « travaillée » avec des accessoires, éventuellement fouettée, gouinée et prise, ainsi que Chloé, par deux hommes à la fois. L’homme a de l’argent et paiera ce qu’il faut. Sa femme est consentante et signera une décharge.


Comme le lui dit Chloé nous avons ça en magasin et elle a l’homme qu’il faut pour la seconder, un maître confirmé : c’est moi.


Rendez-vous est pris quelques jours plus tard. Nous les recevons au studio et là, oh surprise, nous reconnaissons un homme politique connu, que nous prénommeront, Hervé, accompagné de son épouse. Tous les deux la quarantaine, lui bel homme, elle, de toute beauté, ressemble à Estelle Lefébure. Il est ébloui par la grâce de Chloé et la félicite pour ça.


Il me glisse une enveloppe qui contient les 5000 € convenus, me demande notre discrétion la plus totale et, devant sa femme, prénommé Clara, précise qu’elle s’attend à ce que l’on soit dure avec elle. C’est ce qu’elle veut.


La séance peut commencer.

• Clara vient près de moi et déshabille toi lentement et complètement. Je veux te voir intégralement nue !


Elle s’exécute. Je lui demande de se mettre dos à moi et je lui empoigne les seins comme je le fais souvent avec Sophie. Je vois qu’elle réagit bien quand je lui presse ses tétons. Je pense qu’un bon travail avec la pompe à vide va la faire jouir rapidement. Puis j’introduis les deux doigts de ma main gauche dans sa chatte et je force son anus avec deux autres de ma main droite. Elle crie. Je fais remarquer qu’elle est étroite. Hervé, lui, se fait sucer par Chloé et, ne pouvant résister au traitement qu’elle lui inflige, éjacule dans sa bouche.


Il est temps de passer aux choses sérieuses. Je fais coulisser la bibliothèque et leur dévoile la salle spéciale avec tous ses accessoires. Ils ont l’air admiratif.


Je prends les poignets de Clara et les glissent dans des bracelets reliés à des cordelettes qui passent dans un jeu de poulies fixées au plafond. Je lui fais écarter les jambes et j’attache ses chevilles. Je presse un bouton, un moteur se met en route et ses bras s’élèvent à la limite du possible. Bras et jambes formant une croix de Saint André. Chatte et cul sont ainsi disponibles pour toutes formes de pénétrations.


Je prends dans l’armoire un godemichet de taille moyenne que je fais lécher à Clara afin qu’elle en apprécie les dimensions, je l’enduis de lubrifiant et je le fais entrer dans son anus. Elle pousse un cri puis se tait. Son mari semble apprécier car il se remet à bander. Je me saisis d’un sexe artificiel beaucoup plus important que je loge dans sa chatte. Elle est désormais remplie des deux côtés.


J’installe alors des embouts, qui ressemblent à ceux d’une trayeuse, sur son clitoris et ses deux tétons. Ceux-ci sont reliés à des tuyaux qui aboutissent à une pompe à vide. Je parachève mon travail en agrippant aux lèvres de son sexe deux grosses pinces auxquelles j’accroche des poids qui distendent celles-ci. Ce dernier travail lui arrache un petit hurlement vite remplacé par des gémissements qui ressemblent fort à une forme de jouissance masochiste.


Je me dirige alors vers un petit pupitre et j’appuie sur divers boutons. On entend alors un ronronnement suivi de grésillements. Les deux olisbos se mettent à vibrer et la pompe à vide se met en route. Le clitoris et les pointes de seins de Clara augmentent de volume. Je prends un fouet léger et je lui cingle les fesses. Clara a un premier orgasme. J’augmente les vibrations et j’arrête la pompe à vide qui a distendu au maximum ses seins. Elle va enchainer les orgasmes jusqu’à ce que j’arrête une demi-heure plus tard.


Hervé n’en peut plus. Il bascule Chloé sur le lit et l’encule sans problème. Je détache Clara, lui enlève tous les accessoires, la mets à genoux et je décharge dans sa bouche. Elle avale tout.


J’ordonne à Clara et Chloé de se mettre tête-bêche sur le lit. Elles se gouinent sous nos yeux en se frottant les seins et en se léchant la moule. Hervé et moi reprenons notre vigueur. J’encule Clara et Hervé baise Chloé. On alterne. Hervé encule sa femme et je baise Chloé. On les sodomise en même temps et on éjacule dans leurs culs. Le sperme coule de leurs fondements, elles l’avalent et nous nettoient la queue.


Nous somme épuisés. Hervé et Clara s’en vont heureux de nos prestations. Clara a particulièrement apprécié la taille de mon sexe et les sollicitations que j’ai faites subir à son corps, Hervé le beau cul de Chloé et sa bouche active.


Les mois ont passé. Nous vivons tous les trois Chloé, Sophie et moi et nous couchons ensemble. Je leur fait l’amour souvent même quand Chloé s’est faite baisée dans la journée. Chloé nous rapporte beaucoup d’argent vu le succès qu’elle a et à ce rythme le studio sera vite amorti !


Nous sommes heureux de cette vie et, en accord avec Sophie, j’ai fait un enfant à Chloé. Elle est enceinte de 6 mois et attire des clients qui ont le fantasme de faire l’amour à une femme avec le « gros ventre ».


En conclusion, dès l’accouchement de Chloé, Sophie et elle ont décidé de tourner dans un film porno très hard.


Mais c’est une autre histoire !!


En espérant que ce récit vous ait plu.


FIN DE L’HISTOIRE

Diffuse en direct !
Regarder son live