Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 48 229 fois
  • 131 J'aime
  • 1 Commentaire

Christine, maman comblée.

Chapitre 4

Inceste

Le moment était venu !!!


J’étais allongée sur mon lit, entièrement nue et mon fils Eric, aussi nu que moi était agenouillé auprès de moi et me regardait intensément sans pour autant tenter le moindre geste en direction du corps de sa maman que je lui offrais pourtant sans aucune gène ni restriction.


Je sentais bien qu’il attendait que je prenne l’initiative et sa timidité et l’inexpérience de ses 16 ans me faisaient fondre de tendresse.


Je le fis donc s’allonger sur le dos à mes côtés et m’appuyant sur mon coude, je le regardais dans les yeux en essayant de lui faire sentir tout l’amour et tout le désir qui me submergeaient. Je me penchais vers son visage et ma bouche trouva la sienne qui cette fois s’ouvrit sous l’intrusion de ma langue. Avec application et en agissant par l’exemple j’obtins enfin de lui un vrai baiser que nous avons partagé pendant plusieurs minutes. Puis me redressant légèrement et posant doucement ma main sur sa verge en érection je lui demandais


— Est-ce-que ça te plairait si maman te caressait là?


— Ooooh! Oui maman... ça me fait du bien!


— Laisse moi faire mon amour! je vais tout t’apprendre et quand je t’aurais tout expliqué nous ferons l’amour tous les deux.


Je commençais une douce et lente masturbation de la bite de mon grand garçon. Il gémissait doucement bouche et yeux grands ouverts.


Dans la position où j’étais mes seins pendaient au dessus du visage de mon amour de fils et je remarquais qu’il les fixait comme hypnotisé. Lâchant provisoirement sa verge, je pris un de mes seins dans une main et je le posais sur sa bouche en lui disant


— Embrasse le mon amour! Lèche le bout, suce le, tête moi comme quand tu étais bébé. J’adore ça et ça me fait beaucoup de bien. Va s’y n’hésite pas tu peux même le mordiller doucement.


C’est une caresse que j’adore et je savais qu’en demandant cette caresse à mon fils j’allais rapidement arriver au plaisir car je fais, pour mon plus grand bonheur, partie de ces femmes qui peuvent connaître un orgasme par cette simple caresse.


Eric commença donc, d’abord maladroitement, puis avec de plus en plus d’adresse à sucer et mordiller mon téton et je me mis à gémir doucement tout en reprenant la masturbation de sa bite adorée. Peu à peu nos plaisirs mutuels montèrent en intensité et c’est presque simultanément qu’Eric déchargea trois grosses giclées de sperme sur son ventre et ma main alors que ma chatte se contractait sous l’effet de l’orgasme que venait de me donner mon fils chéri en suçant mon sein.


Epuisés et essoufflés, nous nous sommes étendus côte à côte et ma main caressant tendrement le sexe mouillé de mon fils je lui dis


— Tu sais mon chéri, j’ai eu beaucoup de plaisir ! Tu m’as fait vraiment beaucoup de bien en suçant mon sein


Diffuse en direct !
Regarder son live