Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 365 fois
  • 62 J'aime
  • 1 Commentaire

De coincé à Star du porno

Chapitre 1

Hétéro

Partie 1: La découverte


Cette histoire commence à mon entrée à la fac, j’avais 19 ans et je ne connaissais personne pas plus à la fac qu’a la ville. J’avais choisi d’étudier l’informatique, domaine très masculin que peu de filles arrive à supporter. Physiquement je suis assez rond je fais 1.80m pour 105kg mais on me donne toujours 15kg de moins surement à cause d’os assez lourds et des muscles (pas très visibles). Mon seul problème est ma timidité je n’arrive pas à aborder une fille sans bredouiller des mots qui n’ont aucun sens. Voilà pour la présentation.


Le jour de la rentré je fus surpris du nombre de filles présentent dans mon groupe de TD il y en avaient quatre nombre exceptionnel pour une classe d’informatique.

Notre premier cours fut un cours de mathématiques très utile pour la pratique de l’informatique. Il était enseigné par le seul professeur féminin que nous aurions cet année, une seule peut être mais quelle prof, la trentaine blonde yeux bleus une paire de seins qui devait bien remplir son soutien gorge que l’on devinait noir a travers son chemisier blanc. Quand elle se retourna pour écrire son nom au tableau je pu constater que le verso était bien assorti au recto: un cul a faire damner un saint bien rebondi dans son pantalon taille basse qui laissait apparaître un string quand elle se baissait. Autant dire que tout les mecs de la classe restèrent scotché devant cette bombe.


Les premières semaines de cours passèrent, mes camarades se rendant compte de ma timidité avec tout le monde me prirent comme tête de turc, on me faisait toutes les mauvaises blagues possibles. Je restait donc dans mon coin pour étudier commençant à gâcher mes plus belles années d’études.

Jusqu’au jour où quelqu’un frappa à la porte, la prof de math ouvrit et fit entrer une jeune fille d’apparence timide mais d’une beauté extraordinaire. Elle était brune et avait un corps parfait.

Il ne restait plus qu’une place dans la salle, a coté de moi elle s’y assit et commença a écouter le cours. A la fin du cours la prof de math nous appela tous les deux:


Raoul pourrait tu t’occuper de Samia qui arrive de Tunisie et qui ne connaît pas trop notre pays.

Je ne savais pas quoi dire à cause de ma timidité.

Elle continua:

Je vois que tu es toujours seul et a ton age ce n’est pas bon et ce service pourrait t’aider.

Ok dis-je


Nous sortîmes donc de la fac et prenant mon courage a deux main je réussi a parler un peu a Samia et lui donna rendez-vous le lendemain matin devant la fac pour notre première journée.


Le lendemain la plupart des garçon essayèrent de prendre ma place de guide pour Samia mais pour une raison qui m’échappe elle refusa et préféra rester avec moi.

Au bout de quelques jours notre prof de math nous appela et demanda à Samia comment se passait la découverte de la fac et des habitudes française. Elle répondis que tous se passaient bien et que j’étais un bon guide. En disant ça je remarquais qu’elle rougissait. La prof lui demanda de partir, je restais donc seul avec elle. Elle me dis:


Tu vois ça se passe bien je vois même qu’il se passe des choses entre vous.

Non répondis-je rapidement

Pourtant elle a l’air de beaucoup t’aimer quel est le problème

Je... Je suis trop timide pour ça

Tu n’as jamais eu l’occasion de donner du plaisir a une fille

Non

Tu es trop mignon quand tu rougis je vais te donner ta chance avec elle

Mais j’aurai trop peur de pas assurer

Bon alors je vais t’aider. Je pourrai être virée si on apprends ça alors pas un mot.

D’a...D’accord

Viens et embrasse moi


Je m’approchai et commença a toucher ses lèvres. Puis elle pris les choses en mains en mettant sa langue dans ma bouche. Je commençais a bander comme un âne, elle s’en aperçu assez rapidement et commença a déboutonner mon pantalon. Elle sortie mon sexe et fut étonné non pas par sa longueur qui est assez honorable mais par sa largeur. Elle commença a le branler tout en défaisant son chemisier pour me laisser voir ses gros seins. Elle pris ma main et la posa sur l’un d’eux. Voyant que je ne bougeait pas elle le sorti du bonnet et guida ma main. “Voila doucement pince un peu mes tétons”. Mon excitation était telle que je ne pu me retenir et commença a lui lécher ce téton qui avait grossit sous ma caresse. Son souffle s’accélère et elle s’agenouilla pour me prendre en bouche. Sa langue me procurait un plaisir infini quand elle chatouillait mon gland. Mais elle avait l’air d’avoir du mal a monter et descendre ma bite lui déformant la bouche.

Elle du sentir que je ne serai plus long a venir car elle arrêta de me sucer et plaça ma queue entre ses seins et commença a la faire allé et venir. Ses seins étaient vraiment doux et fermes j’étais vraiment dans un autre monde Je ne pu me retenir plus longtemps et mon sperme fusa pour aller jusque dans sa bouche.

Elle pris un mouchoir m’embrassa et me dis:


Pour une première fois c’est pas mal tu as bien tenu et la largeur de ta bite est un délice je suis impatiente de l’avoir dans le minou.

C’était vraiment trop bon je suis vidé je ne pourrai pas faire l’amour avec vous.

On va mettre les choses aux clair: nous ne ferons pas l’amour, on va baiser, il n’y aura pas de sentiments. Les sentiments ça sera avec Samia. On ne baisera pas ici c’est trop dangereux même si je vois que ça t’as excité à mort.

On fera ça où alors ?

Chez moi ça sera comme des cours particuliers. Mais il faudra être discret, je suis divorcée mais ma fille vie chez moi et elle n’a pas l’habitude de voir des jeunes hommes dans ma chambre.


On se donna rendez-vous pour le lendemain soir. J’étais impatient de continuer. Je ferai tout pour guérir ma timidité.

Diffuse en direct !
Regarder son live