Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 40 682 fois
  • 639 J'aime
  • 15 Commentaires

Coloc-vacances

Chapitre 1

Hétéro

Ça y est ! Enfin les vacances d’été. J’ai réservé un magnifique petit chalet dans nos Alpes Françaises afin de profiter avec ma copine Jade des belles randonnées pédestres. Je m’appelle Evan, j’ai 28 ans et ma copine de même. Nous nous connaissons depuis... depuis maintenant dix ans ! On a toujours eu les mêmes goûts en termes de voyage et c’est toujours un plaisir d’arriver à la veille de nos vacances pour pouvoir enfin s’échapper de notre petit train-train quotidien.


Pour ce voyage, je suis tombé sur une super offre plutôt originale, un grand chalet de plus de 200m² avec piscine, jacuzzi, sauna, et tout ça au bord des chemins de randonnée sans même devoir prendre la voiture. Non je ne suis pas richissime, j’ai seulement trouvé un site de colocations vacancières permettant de louer comme ici des logements à plusieurs. Nous avons pu échanger avec nos futurs colocataires, un couple de lesbiennes venues profiter du grand air et changer de la vie urbaine. Elles semblent très gentilles et fort aimables. Impeccable !


Lundi, nous arrivons sur place, où un couple de petits vieux nous attend au pied de la magnifique entrée en bois, ornée de poutres massives.


— Bonjour, Evan et Jade, nous venons pour la location.

— Bienvenue dans votre maison, je vous invite à faire un petit tour des lieux. Vous êtes les premiers arrivés, vos colocataires ne sont pas à leurs premières visites ici, je vous propose donc de vous faire découvrir le chalet en attendant leur venue, dit le vieillard d’une voix douce.

— Impeccable, cela nous convient ! dit Jade, tout enjouée.


Nous ouvrons la porte d’entrée donnant sur un spacieux salon parcouru de belles poutres en bois. Une cheminée centrale domine la pièce avec une cuisine ouverte digne d’un film américain. De grandes baies vitrées donnent une vue sur la terrasse avec le beau jacuzzi en bois.


Nous continuons la visite, les yeux pleins d’étoiles, découvrant le couloir menant au sauna et aux sanitaires dédiés.


L’étage est spacieux avec une belle mezzanine équipée d’un billard. Celle-ci donne sur un couloir avec deux chambres classiques et deux grandes suites parentales avec salle de bain.


— Wow, votre chalet est vraiment magnifique, dis-je, émerveillé.

— Merci c’est gentil, j’espère que vous vous y plairez et...


Le petit vieux n’a pas le temps de finir de parler que nos colocataires arrivent.


— Monsieur et Madame Gréau ? Vous êtes là ? dit une voix douce et charmante.

— Nous sommes en haut ! crie Monsieur Gréau depuis la mezzanine.


Les pas se hâtent dans l’escalier en bois et nous rencontrons nos nouvelles colocataires.


— Comment allez-vous ?! Ça fait plaisir de revenir chez vous, dit l’une d’elle.

— Enchantés de vous revoir ! disent madame et monsieur Gréau en chœur.

— Moi c’est Emma et voici ma copine Gwen, dit-elle d’une voix agréable.

— Enchantée !


Emma est tout mimi avec une belle robe à fleurs, sa copine Gwen en short en jean, brune à la coiffure rasée sur le côté gauche semble plus masculine.


Nous papotons quelques minutes et les propriétaires s’en vont, nous laissant seuls dans notre nouveau logement des deux prochaines semaines. Le premier jour, nos colocataires restent à la maison se détendre de leur long voyage et nous partons de notre côté visiter le beau village Alpin où nous résidons.


— Elles semblent gentilles, qu’en penses-tu ? dit Jade.

— Oui elles ont l’air sympas, Gwen a un style très stéréotype lesbien, dis-je en rigolant.

— Ça va je trouve ! Ça lui va bien. On pourrait leur proposer de manger ensemble ce soir, histoire de se connaître et de passer la soirée ensemble ?

— Allez ! Avec plaisir.


Nous continuons notre balade, achetant dans de petites épiceries des produits locaux afin de proposer un repas pour nos convives ce soir : jambon de pays, alcool local, petits fours... Ce soir, c’est apéro dînatoire ! Simple et efficace !


A notre retour, nous rangeons les affaires et rejoignons Emma et Gwen qui n’ont pas tardé à prendre possession du jacuzzi extérieur.


— Je vais aller leur proposer pour ce soir, dit Jade tout heureuse.

— OK je vais me changer pour me mettre à l’aise.


Je monte à l’étage, ouvre la porte de notre chambre et... j’ouvre par erreur la chambre de nos colocataires, découvrant leurs valises ouvertes en pagaye et de jolis accessoires érotiques dans l’une d’elles.


J’entends des pas dans l’escalier, mon sang ne fait qu’un tour, je me redresse, sors rapidement de la chambre et tombe nez à nez avec... Jade. Ouf ! J’avais peur d’être pris sur le fait.


— Bah tu fais quoi dans leurs chambres ?

— Purée, tu m’as fait peur ! Rien je me suis trompé.


Nous redescendons et papotons tous ensemble dans le jacuzzi, parlant de nos petites vies respectives. On apprend qu’elles sont déjà venues ici deux fois et avaient tellement aimé l’endroit qu’elles ne pouvaient que revenir.


L’ambiance est vraiment bonne, petite musique, centre d’intérêt commun, Jade semble très bien s’entendre avec Gwen et Emma. Bref ce séjour s’annonce des plus agréables.


19h30, nous préparons l’apéro tous ensemble : cocktails, petits fours, la musique qui va bien... Une soirée des plus radieuses. Gwen est une grande bavarde et n’a pas sa langue dans sa poche, on se marre bien !


— Bon les gars ! A la vôtre et à nos vacances ! dit Gwen levant son verre au ciel.

— A la tienne !


20h30, on enchaîne les petits fours, saucissons, pâtés, cocktails, le bon repas à la bonne franquette sans prise de tête. Emma et Jade un peu pompettes commencent à tanguer un peu sous l’effet de l’alcool. Gwen toujours infaillible, a une bonne descente !


— Regarde nos petites fragiles ! Ça tient plus debout ! dit Gwen en rigolant.

— Je te jure ! C’est bien les filles ! dis-je.


Je regarde Gwen, un peu gêné de ma réflexion.


— Enfin euh je ne veux pas dire que...


Elle éclate de rire devant ma mine basse.


— T’es con Evan ! T’inquiète, je le prends comme un compliment, dit-elle en me faisant un clin d’œil.

— ALLEZ ! TOUT LE MONDE AU SAUNA ! dit Emma plutôt calme jusqu’à maintenant.


Ni une ni deux, Gwen et Jade posent leurs verres d’un geste ferme sur la table en bois.


— Carrément ! dit Jade qui visiblement a perdu toute nuance de timidité.


Ça me fait plaisir de la voir aussi enjouée que ça, elle, qui est de nature plutôt réservée, la voir s’éclater comme ça me donne le sourire aux lèvres. C’est vrai que nos convives sont de bonne compagnie.


Direction le sauna, déjà chaud et prêt à l’emploi, toujours en maillot de bain depuis le jacuzzi, je mets la main sur la poignée pour ouvrir la porte...


— EH ! Tu ne vas pas rentrer comme ça ? dit Gwen d’un ton ferme.

— Euh... comment ça ? dis-je d’une voix hésitante.


Gwen a vraiment un caractère bien trempé, elle n’est pourtant pas costaude ou même grande, mais elle dégage un air d’autorité plutôt fort pour une fille. Ses tatouages sur le corps rajoutent un côté bad boy à son look décalé. Ce qui semble beaucoup plaire à sa copine !


Elles nous regardent en souriant et retirent leurs maillots deux pièces sans la moindre gêne devant nous. On se regarde avec Jade d’un air un peu perdu et pris au dépourvu. Jade, pompette, suit le pas sans hésitation, laissant à la vue de nos amis lesbiennes qui n’en loupent pas une miette, son joli corps dénudé.


— Voilà parfait ! Allez Evan, ne fais pas ton timide. Puis t’inquiète pas, la seule attirée par ton engin, c’est ta copine ! dit Gwen en rigolant.

— Bon OK ! dis-je en retirant mon maillot devant les trois nanas clairement pas discrètes en regardant mon entrejambe.

— Eh ! Ne me regardez pas comme ça ! dis-je en rigolant.

— Bien monté, dit Gwen.


Nous rentrons dans le sauna, la pièce n’est pas très grande, il y a de la place pour quatre, voire six bien serrés. Jade se met en face tandis que Emma se met à côté de moi, collée à mon bras afin de tenir droite. Je suis un peu gêné par la situation, mais ni Gwen ni Jade ne semblent être dérangées de nous voir Emma et moi nus très proches l’un de l’autre.


Gwen prend place à côté de Jade.


La douce chaleur caresse nos corps et l’alcool nous fait planer comme sur un nuage. On se sent bien, on discute comme si de rien n’était, oubliant nos nudités respectives. Même si je sais qu’Emma n’a pas d’attirance pour moi, voir son corps nu et sentir sa cuisse chaude collée à la mienne commence à me faire de l’effet... un effet que j’ai un peu de mal à cacher.


Je me redresse, cachant discrètement avec mon bras ma demi-molle.


— Ah ! Attendez ! J’ai acheté un petit truc sympa ! Je vais le chercher, dis-je.


Je sors du sauna, me dirige du mieux que possible sous les effets de l’alcool dans le salon, laissant le temps à mon pénis de se calmer et vais chercher la chartreuse avec quatre verres à digestifs.


J’attends cinq bonnes minutes pour bien faire redescendre la pression et retourne au Sauna. J’ouvre la porte et m’installe, Emma s’est collée contre la paroi afin de se tenir assise. Tant mieux ! Ça évitera les problèmes.


— Petit digestif ? dis-je, donnant un verre à chacun et ouvrant la bouteille.

— Ahhh bien vu Evan, je t’aime bien toi ! dit Gwen, levant son verre vers moi.


Je sers tout le monde et Chin ! Cul sec !


Emma, complètement KO laisse tomber son verre par terre en rigolant niaisement. Gwen semble infaillible, elle tient l’alcool tel un rugbyman en troisième mi-temps. Ma petite Jade bien alcoolisée, rigolant et s’extasiant semble passer la meilleure soirée de sa vie.


— Evan mon ami ! Peux-tu aller coucher ma chère Emma avant de devoir la porter jusqu’en haut ? dit Gwen, me sortant de mes pensées.

— Euh oui bien sûr.


Je me relève et attrape la main d’Emma pour la tenir près de moi, elle se redresse, se collant contre moi, trébuchant à moitié dans son opération. Je la rattrape maladroitement, touchant sa belle poitrine. Gêné, je regarde Gwen, les yeux grands ouverts.


— N’en profite pas ! dit Gwen d’un regard fort.

— Désolé Gwen, vraiment ce n’est pas intentionnel.

— T’inquiète Evan, je rigole ! Je vais profiter de ta petite Jade, dit-elle en rigolant et prenant Jade par la taille, la collant contre elle.

— Grrrr petite coquine ! dit Jade, prenant cela comme un jeu.


Je souris en retour, aimant la complicité naissante de notre petit groupe de vacances.


— Allez ! On y va Emma.

— Vas-y champion ! dit Emma en me tenant fermement le cou de son bras pour tenir debout.


Je sors du Sauna avec Emma, me dirigeant dans le long couloir jusqu’à l’escalier. Emma glousse de rire, n’arrêtant pas de dire “on y va champion !”. Son corps collé contre le mien, ses seins venant toucher mon buste à chaque pas me donnent terriblement chaud. Toujours nus tous les deux, je sens mon pénis gonfler de nouveau malgré moi et tenant Emma debout, je ne peux pas me cacher.


— Evan ?

— Oui Emma ?

— Elle est belle ta queue, je peux toucher ? dit-elle en rigolant.


Je ne prête pas attention à sa réflexion et décide de changer de méthode.


— Emma, tu vas monter sur mon dos, je vais te porter jusqu’en haut, ça sera plus simple, dis-je en retirant son bras et me baissant devant elle.


Ni une ni deux, elle me saute sur le dos venant écraser ses seins contre moi et me serrant fort par les épaules.


— Tiens-toi bien hein ?

— Vas-y champion ! Ce soir, c’est moi qui te grimpe dessus ! dit-elle morte de rire.


Nous montons l’escalier jusqu’à sa chambre, je l’ouvre, toujours en évidence, la valise remplie de sex-toys. Décidément, rien n’est fait pour que mes pensées se calment et mon membre est devenu sacrément dur. Je dépose Emma sur le lit et fais demi-tour avant de regretter la suite.


— Allez bonne nuit Emma ! dis-je.


Je commence à fermer la porte.


— EVANNN ! Viens me border s’il te plaît, je vais avoir froid !


Je lève les yeux au ciel, soupire et retourne voir Emma allongée comme une étoile de mer laissant son jardin intime bien ouvert devant moi. C’en est trop, il faut que j’en finisse...


Merci de votre lecture, n’oubliez pas de mettre un petit j’aime à l’histoire si elle vous a plu, le prochain chapitre très prochainement !

Diffuse en direct !
Regarder son live