Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 15 519 fois
  • 45 J'aime
  • 0 Commentaire

Comment j'ai découvert ma sexualité

Chapitre 1

Zoophilie

Je m’appelle Alex, j’ai 15 ans. Je suis fils unique. J’ai souvent des envies sexuelles mais ni les filles ni les garçons ne m’attirent. Je me posais beaucoup de questions jusqu’au jour où Black, notre berger allemand croisé labrador était dans le jardin.

De la fenêtre de ma chambre au 1e étage, je pouvais le voir jouer avec Khan, le beauceron de notre voisin. J’aimais les voir jouer à se bagarrer, grognements à l’appui. Ils ne se faisaient jamais mal mais Black était plutôt soumis.

Ayant gagné une fois de plus ce jour-là, son adversaire voulut en profiter. Il passa derrière Black et entreprît de le monter. Mon chien ne bougeait pas. Le beauceron se positionna et l’encula aussi sec. Le sexe de Black commença à grossir, au fur et à mesure des coups de reins donnés.

La chevauchée dura quelques minutes et les deux semblaient y prendre autant de plaisir. Puis Khan s’immobilisa, enfoncé jusqu’à la garde. Il jutait dans le cul de mon chien et ça m’excitait! Ça me plaisait tellement que j’avais baissé mon pantalon pour me masturber.

J’avais enfin trouvé mon penchant: la zoophilie.

Une idée me vint à l’esprit. Je descendis rapidement les escaliers et ouvrant une porte-fenêtre, invitant mon chien à rentrer. Khan repartit tranquillement chez lui, satisfait de son ’affaire’.

Mes parents étaient absents tout l’après-midi. J’emmenais Black dans ma chambre. M’approchant de lui, je commençais à le caresser "Alors, ça t’a plu avec Khan?" Il remuait la queue et me regardait. Ma main se rapprocha de son arrière-train. "tu aimes, hein, Et avec moi, ça te plairait?" Mes doigts se posent sur son anus. Il me lèche le visage. J’enfonce un, deux doigts. Il continue à me lécher.

N’y tenant plus, je me relève et dégrafe mon pantalon. J’ai déjà une érection qui commence à me faire mal. A genoux, je m’approche de son cul. "Je ne vais pas te faire mal, tu verras" Je m’introduis lentement en lui. Surtout, ne pas jouir trop vite! Arrivé au fond, je commence mon va et vient mon ’amant’ ne bouge pas. Il aime, j’en suis sûr. Le rectum bien lubrifié par le sperme de Khan me facilite la pénétration et ça m’excite encore plus. Et penser qu’il s’est fait prendre juste avant moi, quel plaisir! Je masturbe mon chien en même temps. Lui aussi a le droit de jouir. Je le sodomise plusieurs minutes, savourant cette pénétration contre nature mais tellement jouissive.

Subitement le plaisir monte en moi. J’explose. Mon orgasme est tellement fort que je manque de m’évanouir. Et je n’arrête pas d’éjaculer. Quand le flot s’interrompt, je ’finis’ Black dans ma bouche. Il éjacule très rapidement. Ce n’est pas si désagréable au goût mais ça coule en abondance, je ne peux pas tout avaler. Une grosse tâche sur la moquette. Je nettoierais plus tard.

Nous avons recommencé deux fois cet après-midi et chaque fois que nous sommes seuls, c"est à dire presque tous les jours. J’ ai découvert ma sexualité et je pense sincèrement que mon chien aime autant être pénétré que j’ai plaisir à l’enculer. Il continue de temps en temps à se faire dominer par Khan, ce qui m’excite toujours terriblement à les regarder en me branlant. Un jour, j’espère, je me ’ferais’ Khan. Peut-être pendant qu’il sodomisera Black. J’ai lu que ça s’appelle un sandwich et j’ai envie d’essayer. Mais ceci est une autre histoire, selon la formule consacrée...

Diffuse en direct !
Regarder son live