Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 597 fois
  • 26 J'aime
  • 0 Commentaire

Comment j'ai découvert ma sexualité

Chapitre 2

Zoophilie

Mes rapports avec Black duraient depuis trois semaines et je le sodomisais au moins une fois par jour.

Il dormait maintenant dans ma chambre et je peux vous assurer qu’une fellation au réveil ( on se suçait l’un l’autre ), c’est super agréable!

Un soir au retour du lycée, dans le jardin, je vis mon chien se faire prendre par Khan, le sexe de mon chien en train d’éjaculer sur le sol. J’attendis la fin de la saillie, très excité par le spectacle puis appelais Black. Khan vint aussi me voir. " T’inquiète pas, je m’occuperais de toi bientôt." Puis, ouvrant la porte d’entrée, je montais directement à ma chambre, pressé d’enfiler mon chien. Arrivé à l’étage, j’ouvre la porte, défais mon pantalon et lui présente mon sexe. Il me lèche quelques secondes puis, lui attrapant les pattes arrières, je le fais tourner et le pénètre aussi sec.

"Désolé, lui dis-je, j’avais trop envie." Je ralentis mon rythme. Aller-retour. Je rentre, je sors de son anus. Pour moi, rien de plus bandant! Je prend la bite de Black dans ma main. Elle est sortie de son fourreau et continue à grossir. "Alors, tu aimes que je t’encule?" Une envie, un plaisir partagé, c’est tellement simple et naturel. Je ne le forçais pas et de le masturber pendant que je le pénétrais, ça devait être le pied.

A ce moment, j’entends une voix derrière moi. "Je m’en doutais. Il y avait un truc bizarre avec ton chien." Paralysé, je tournais juste la tête. Sur le seuil de la pièce, Lilian, 13 ans, le maître de Khan, me regardait pénétrer mon chien, le sien sur les talons.

Mortifié, je me retirais de Black. Quel idiot! Dans mon excitation, je n’avais même pas refermé la porte d’entrée. Je lui demandais; "qu’est-ce que tu veux pour ton silence?" prenant tout son temps, il fît mine de réfléchir. Il ne me regardait même pas. Il n’avait d’yeux que pour Black. Un sourire apparût;" Je veux participer. Apprend-moi." Surpris, je réalisais rapidement combien cela pouvait être excitant. Je l’invitais à entrer et se déshabiller.

Khan le suivit et vint flairer le cul de son compagnon. Un coup de langue et il entreprît de le chevaucher. Son maitre le regardait avec envie. A ce tableau, il banda très vite. Mais il hésitait.

"Vas-y, c’est ton chien. A toi l’honneur"

Il s’approcha des deux chiens et présenta son sexe devant l’anus de Khan. Le chien, surpris, arrêta ses va-et-viens et Lilian enfonça doucement sa bite. Aucun des deux ne bougeait. Mon jeune voisin commença à limer sa bête.

Je bandais à mort mais j’attendis la fin de ce sandwich. Lilian défonçait son chien en gémissant. Je présentais ma bite à Black qui me gratifia d’une pipe royale. Les grognements de Black et de Khan, les soupirs de Lilian me firent éjaculer sur la gueule de mon chien. Puis ce fût au tour du jeune enculeur, tétanisé par l’orgasme.Il se retira, laissant son chien ’finir’ le mien. Quand ce fût terminé, Lilian me dit qu’il avait adoré d’être dépucelé de cette manière. " Pour moi aussi, dis-je."

Complices du même vice, nous décidâmes de se retrouver au retours des cours pour nous adonner à notre penchant sexuel.

Nous avons essayé chacun des chiens et Khan en sandwich avec Black. Aucune envie de s’essayer entre hommes, la seule chose qui nous intéressait c’étaient les culs de nos chiens.

Comment cela évoluera-t’il? D’autres zoophiles ou d’autres chiens? Les deux? Combien d’enculeurs et de sodomisés? Je ne le sais pas moi-même...

Diffuse en direct !
Regarder son live