Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 5 236 fois
  • 13 J'aime
  • 0 Commentaire

Comment on a dévergondé Nicole

Chapitre 1

Hétéro

J’étais parti en déplacement pendant 15 jours, je demandais à Mathilde si à mon retour elle pouvait organiser un repas samedi soir avec Paul et Jérôme ainsi que leurs épouses respective.

Paul lui dit que c’était une bonne occasion de faire connaissance, mais ma femme lui fit remarquer que rien de ce qui c’était passé la dernière fois ne devait transpirer.

Jérôme confirma qu’il pourrait venir mais serait un peu en retard car il travaillait de nuit la semaine.

Vers 18h00 la sonnerie du téléphone retenti, c’était Paul :

— Salut, ma femme ne peut pas venir son père est malade, je viendrai seul.


Bien sur cela ne posait aucun problème, mais dommage que sa femme ne puisse pas venir, c’était agréable de l’avoir à table, c’est une grande blonde avec une poitrine plus que généreuse avec un petit cul, on n’a qu’une envie c’est d’y fourrer sa langue, de plus elle était assez peu farouche quand il s’agissait de parler de sexe et riait de bon coeur.

Je venais à peine de raccrocher le téléphone qu’il sonne à nouveau, c’était Jérôme :

— Salut je dois encore travailler, mais je vous rejoindrais vraiment plus tard, je vais voir si ma femme est toujours d’accord pour venir.

— La femme de Paul ne peut pas venir, propose lui de chercher ta femme comme ça tu nous rejoins direct du boulot.

— Bonne idée je vais m’arranger avec Paul.


Paul et Jérôme étaient comme cul et chemise depuis toujours, c’était des amis d’enfance.

Paul confirma à Jérôme qu’il pouvait bien sure avec plaisir s’occuper de sa femme et qu’il n’avait aucun soucis à se faire.

La femme de Jérôme se prénommait Nicole, c’est une brune assez fine avec une taille de guêpe, un beau petit cul et une poitrine encore plus généreuse que la femme de Paul.

Cependant je n’avais jamais vu Nicole avec un décolleté ou une robe, je ne pouvais qu’imaginer la taille de ses seins.

Entre Paul et Nicole il y a eu plusieurs situation ambigu, elle lui avait clairement laissé entendre sous l’emprise de l’alcool qu’elle serait prête à faire des folies avec lui, mais Jérôme étant son meilleur ami et ne sachant pas comment il réagirait il décida de repousser les avances à peine masqué de Nicole, depuis leur relation avec Laurence et Mathilde, il pensait que franchir le pas serait peut être pas si mal qu’il pensait.

L’attirance de Nicole pour Paul se dévoila, cette été, on était allé chez Paul pour se baigner dans sa piscine, Nicole voulu prendre une douche et en ouvrant la porte de la cabine de la douche elle tomba nez à nez avec Paul.

Paul nous avez raconté plus tard lors d’une soirée entre mecs, qu’elle était resté figé et ne décroché pas son regard de la grosse bite de Paul, Jérôme semblait être amusé par la situation, la bite de Paul est encore plus grande et plus épaisse que celle de Jérôme.

Nicole n’a connu qu’un mec dans Jérôme et Jérôme avant de s’envoyer en l’air avec Laurence il n’avait connu que Nicole, maintenant qu’elle avait mûrit ,elle voulait sûrement connaître le sexe avec un autre, autant se faire que peu avec le meilleur ami de son mari.

Paul sonna et entra dans la maison de Jérome, il vit Nicole en pantalon large et une chemise, il fut déçu, elle lui demanda :

— Quelque chose ne va pas ?

— Tu ne vas pas venir comme ça on dirait une veille.

— On va juste chez Greg et Mathilde, on ne va pas pour montrer mon cul.

— Franchement si tu ne te changes pas, je vais te bouder toute la soirée.


Elle fut surprise par la remarque de Paul et monta se changer, Paul patientait en bas mais le temps passa, il se demandait ce qu’elle pouvait bien faire, il monta et observa par la porte légèrement entre ouverte, il vit les deux énormes obus de Nicole, il se souvint de l’épisode de la piscine cette été, lorsqu’il avait observé sa femme et Nicole faisant du seins nue en s’imaginant que personne ne les observait, sa femme Christine avait remarqué les rideaux bougés, le soir en baisant elle lui susurra à l’oreille :

— Tu nous matais cette après midi, tu aimerais bien fourrer ta bite entre les seins de Nicole, et qu’elle te suce ta grosse queue.

Christine était une nana super libérée, elle avait abandonnée son côté dévergondé lors qu’elle épousa Paul, qui au début de leur relation était très jaloux mais qui maintenant aimerait bien la faire participer aux extras qu’ils s’offraient.

Il revint vite à la réalité, il se déporta un peu et vit Nicole allongé sur le lit avec un rasoir en train de se raser la chatte, il avait une envie folle de rentrer brutalement dans la chambre et de lui bouffer la chatte et les seins, mais il se contenta d’observer par la porte, elle se choisit une robe noir très courte, elle ne mit pas de soutien gorge ses nichons du 100 D tenait tout seul tellement sa densité mammaire était élevée, il espérait qu’elle ne mette pas culotte, mais lorsque il vit le string noir, il se dit que finalement c’est encore mieux, il se demandait comment allait réagir Jérome en voyant sa femme habillé comme une belle salope, et surtout en ayant sa chatte complètement rasée.

Elle s’habilla et descendit et lui dit :

— Je te plais comme ça.

— Oh la la, franchement je vais être vulgaire, mais putain tu es bonne.

Elle gloussa simplement, Paul avait une trique monstrueuse sa bite lui faisait mal tellement il bandait, elle lui dit on peut y aller maintenant.

Ma femme me demanda comment elle devait s’habiller, je lui dis comme tu veux, elle me dit de façon sexy ou pas, je lui dis Nicole est plutôt du genre None, habille toi plutôt très très court comme ça on aura un équilibre, elle mit une mini jupe très mini dans rien et un top dans soutien gorge, quand je la vis je me suis dis ah la salope, elle me faisait un effet à réveiller les morts je sortis ma bite je lui dis suce moi salope avant que nos invités n’arrivent, j’étais tellement excité que je lâché tout dans sa bouche, elle avala tout et la sonnerie de la porte retentit, elle eut à peine le temps de s’arranger et d’aller vite se rincer la bouche, j’ouvris la porte et je vis Nicole, j’étais bouche bé devant ce canon, elle était habillé comme une actrice porno, je ne pouvais décroché mes yeux des énormes nichons, elle me fit les bises, et Paul me serra la main il me dit mate moi ce cul, je lui fourrais bien ma bite entre ses fesses à cette salope, mais surtout par-dessus je lui glisserai bien mon pieu entre ses seins, il n’en pouvais plus, j’en conclus qu’il devait y être pour quelque chose dans la tenue de Nicole.

Nous nous installâmes dans le salon je leur servis l’apéro, sachant que Nicole se libérait un peu plus sous l’effet de l’alcool je corsais un peu son marguerites.

Mathilde était assis en face de Nicole, Paul se mit à côté de Nicole et moi à côté de ma femme, Mathilde ne comprit pas toute de suite que c’est grâce à Paul que Nicole s’était habillé ainsi, elle me dit à l’oreille :

— C’est comme ça que les nones d’habille, regarde on voit ses tétons pointaient à travers sa robe.

— Regarde bien quand elle croise ses jambes elle porte un super string.

J’attendais l’occasion pour observer le string et j’avais probablement les yeux collé sur son entre jambe, Paul lui parla à l’oreille, elle me regarda dans les yeux et écarta les jambes et j’entendis ma femme dire :

— Elle est bien gaulée cette salope.

Ma femme voulait surenchérir elle écarta aussi ses jambes et là Nicole avait les yeux écarquillé quand elle vit que Mathilde ne portait pas de culotte, elle se leva et dit on peut passer à table, Paul se proposa pour l’aider à apporter les plats, ma femme se pencha en cambrant bien le dos pour attraper une boite situé en haut, Paul n’en pouvait plus quand il vite la chatte de Mathilde, il la poussa légèrement en avant et lui lécha la raie des fesses et donna des grands coups de langue pour finir par la chatte, je rentrai dans la cuisine et vit ma femme jambes écartés en train de se faire lécher la chatte, je fis demi tour et proposait à Nicole de m’aider à choisir le vin, elle descendit volontiers avec moi.

Paul n’y tenant plus il souleva Mathilde et la planta sur son pieu et jouit au bout de deux ou trois coups de reins, en envoyant toute la sauce, ma femme se mit à genou lécha sa bite pour bien le nettoyer sur toute la longueur, je faisais un peu durer la recherche de la bouteille dans la cave, et finalement concluant qu’ils avaient eu assez de temps je demandais à Nicole de choisir entre deux vins, elle me proposa de prendre les deux bouteilles de toute façon Jérôme allait aussi nous rejoindre sous peu, alors cinq on allait bien finir par boire au moins une bouteille de vin.

Mathilde et Paul étaient déjà installés à table, je pouvais voir aux joues rosit de ma femme qu’elle avait du se faire tringler cette petite salope, je savais qu’elle en avait envie vu qu’elle m’avait sucé et qu’on en était pas allé plus loin, Paul dit alors elle est bonne, Nicole gloussa comme une lycéenne, je m’étais dit qu’elle ferrait plutôt une réflexion, elle s’assit en face de Paul, nous mangeâmes et le repas fut arrosé, Jérome nous prévint qu’il aurait encore plus de retard, nous passâmes au salon pour le café.

Paul était assis à côté de Nicole, mais il y avait à peine de l’espace pour y glisser un doigt entre eux, les femmes recommencèrent leur jeux chacune écartaient de plus en plus les jambes, finalement Mathilde se leva et mis un cd dans la chaîne Hifi, elle invita Paul a danser et Paul se colle contre le dos de mon épouse, ils étaient vraiment très chaud tous les deux, Nicole m’invita aussi, au bout de quelque secondes nous changeâmes de partenaire, sachant que ma femme était nue Nicole regardait souvent ou je posais ma main et bien sur je glissai ma main sous la mini jupe de ma femme et commençait par la doigter, quand Nicole voulut le faire remarquer à Paul il est devenu comme fou, il se mit à genou il retourna Nicole et lui dévorait les fesses il écartait son string et lui baisait le petit trou avec sa langue, elle reprit ses esprits et voulut se dégager, je la bloquais et lui dis laisse toi faire tu vas adorer, elle sentit une langue supplémentaire entre ses fesses, Paul se mit debout et frotta son pénis contre la vulve de Nicole, je retournais m’asseoir.

Mathilde le suçait et léchait en même temps Nicole, il souleva Nicole et y glissa sa bite cm par cm, elle eut plusieurs orgasmes rien qu’en sentant la bite de Paul entrer dans sa chatte, elle lui dit depuis le temps que je veux que tu me baisses, il la lima ainsi debout pendant un long moment, pendant ce temps ma femme continuait des les lécher.

Nicole me regarda dans les yeux et guida la bouche de ma femme à nouveau vers son cul, je me levais me coller derrière elle et ma femme guida ma bite vers son petit trou.

Ma bite eut du mal a se frayer un chemin dans sa rosette j’en conclus qu’elle ne devait pas être prise par là, on la limait ainsi un moment et sentant qu’on allait jouir, Paul se retira et la mit à genou, on collait nos deux glands face à face et on demanda aux deux salopes de nous lécher chacune un côté de cette longue bite.

Jérome entra par la cave et monta dans le salon, et vit sa femme en train de nous sucer, et lui dit je t’y prends salope, elle fut effrayé mais Paul la maintint de force en bas, jerome sortis sa bite et alla se faire sucer par Mathilde, il nous dit allé le gars montrer lui ce que c’est de se faire remplir par les deux trous, Paul la souleva l’empala à nouveau et je me replantais aussi dans son cul, au bout de quelque mouvement on lâchait tous dans ses deux trous, elle resta collé à Paul pendant ce temps ma salope se faisait tringler par Jérôme il lui avait directement enfilé sa bite dans le cul et la prenait en levrette.

Nicole resta accroché aux épaules de Paul, il la déposa sur le canapé, elle était assise entre nous deux et on matait ma femme en train de se faire défoncer le cul par un fou furieux, et Jérôme dit à sa femme :

— Regarde ce que c’est une vraie salope qui aime le cul, regarde comme elle bouge bien et comme elle aime avaler le jus des hommes.

Il sortit sa bite et gicla tous son jus sur les fesses de ma femme, et il rentra à nouveau sa bite dans son trou pour continuer de la baisser, il ressortait sa bite pour l’enduire de son sperme qu’il étalait sur les fesses de ma femme et il rentrait à nouveau, ce petit jeu dura quelque secondes et il se leva et partit se doucher.

Ma femme nous rejoint alla s’asseoir sur les genoux de Paul et lui dit :

— Il ne manque plus que ta femme à la petite fête.

Paul ajouta on va y remédier il suffit que Greg imagine un de ses plans pour qu’on puisse en refaire une salope avec vous deux, oui il a bien dit refaire, Jérôme sortit de la douche et se mit à table ma femme le servit toute nue, et il demanda à sa femme de le sucer pendant qu’il mangeait, et ma femme se glissa aussi sous la table pour l’aider un peu.

Diffuse en direct !
Regarder son live