Le site de l'histoire érotique

comment je suis devenu la chienne de la famille

Chapitre 1

25
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 12 730 fois

25

0

tout à commencé avec mon frère... nous dormions dans la même chambre, nous avons 2 ans de différence, je le matais souvent quand il se branlait. Un soir nous regardions la télé tard le soir et bien entendu nous sommes tombés sur un porno, il m a regardé m’a souri et ma dit:

-tu veux qu’on regarde çà? moi j ai répondu...

-oui oui

donc nous avons commencé à regarder le film, il a très vite fais sauter les boutons de son jean pour faire sortir sa queue, déjà énorme, il doit faire 19cm, il a commencer à se branler, moi je le matais, il s’en est vite aperçu et ma dit

- qu’est ce qu’il y a frangin? c’est mieux là! non? tu peux mieux mater, non? je suis devenu rouge, ce qui la fait rire... je ne savais pas quoi répondre il continua

- ben tu crois que je t’ai pas vu me mater la queue chaque fois que je me branle?...

- mais... mais... non je...

- c ’est pas grave, y a rien de grave et je sais que j’ai une bonne bite ... alors elle est comment? grosse non? il me la montrait moi je matai de plus belle

- tu veux me la tenir frangin, vas y je suis sur que tu en meurs d ’envie... j’y croyais pas, je le regardais, il m’a dit

_ allez vas y tu veux pas savoir ce que ça fait de toucher une autre bite? il lâchait sa queue pour me la présenter... j’avançai une main très timide, une fois ma main sur sa queue il me dit...

- vas y, prends la bien en main... je fermer ma main autour de sa queue elle était tellement épaisse que je faisais tout juste le tour avec mes doigts, il me disait

- alors ça te fais quoi? ça te fais bizarre, hein? tu touche la bite à ton frère mais vas y branle moi maintenant... ce que j’ai commencé à faire lui continuait à mater le film en donnant des coups d’oeil à ma main entrain de le branler, il écarte bien les cuisses et me disait

-vas y frérot branle moi plus vite, c’est bon continue...

je m’exécutais puis à un moment donné, il a mis sa main sur ma nuque et m’a poussé vers l’avant il me disait

- hmmmmmmm putain c’est trop bon, je ne vais pas tarder à jouir...vas y suce moi le gland un peu

sans hésiter j’ai ouvert la bouche, il m’a poussé un peu plus fort sur sa queue, j’ai du tout avaler, il a fais quelques allers et retours dans ma bouche avant de jouir, il a poussé un grand râle, moi j’ai du avaler, il me tenait toujours la tête puis après un soupir il ma dit

- j’en étais sur... tu es une bonne salope, nettoie moi bien la queue maintenant... toujours sans rien dire je me suis exécuté une fois fini il s’est levé sans rien dire, s’est habillé puis est parti se coucher.... ceci n’est que le début